Activités, sports et loisirs Zimbabwe

Vie sauvage, parcs nationaux,
jardins botaniques et réserves

Environ 12 % du territoire national est protégé à des degrés divers. C’est nettement moins que le Botswana voisin (45 %), mais c’est mieux que la plupart des pays européens ! Le Zimbabwe ne compte pas moins de 10 parcs nationaux et une quinzaine de recreational parks (souvent constitués autour d’un plan d’eau), réserves et jardins botaniques. Plusieurs s’intègrent dans deux grands ensembles transfrontaliers protégeant des écosystèmes entiers : le Greater Mapungumbwe Transfrontier Conservation Area au sud, et l’immense (37 572 km²) Great Limpopo Transfrontier Park à l’est.

Si vous consultez le site des parcs nationaux zimbabwéens, ne vous laissez toutefois pas induire en erreur par l’appellation « safari areas » : on ne parle pas ici de safari-voyage, mais de safari-chasse. Tuer un lion dans ces zones avec la bénédiction des autorités coûte 5 000 $ et un éléphant mâle 9 200 $ à 11 000 $ selon sa taille… Pour l’hippo, c’est presque donné : 1 000 $ « seulement ».
Quant au babouin, ça ne vaut rien : 5 $. En fait, en dehors du rhino, quasiment tous les animaux peuvent être chassés – selon un système de quotas.

Zimparks, qui ne reçoit aucun subside gouvernemental, y trouve l’essentiel de ses moyens de subsistance (en plus des entrées). La seule chasse à l’éléphant rapporte 14 millions de dollars par an, mais elle est en déclin depuis que les États-Unis ont interdit le rapatriement des trophées sur leur sol.

Durant l’été 2015, l’abattage à l’arc de Cecil, un grand lion à la crinière noire du parc de Hwange, par un citoyen américain, a été rendu célèbre par le suivi scientifique dont l'animal faisait l’objet. L'événement a fait la une des journaux mondiaux. L’animal avait été appâté en dehors de la zone protégée pour être abattu sur des terres privées limitrophes avec le consentement de leur propriétaire. Les autorités ont finalement annoncé que le chasseur ne serait pas poursuivi, car il avait obtenu un permis en règle et ignorait la provenance de Cecil (pourtant équipé d’un collier émetteur…).

Au-delà de ce cas emblématique, des problèmes autrement plus sérieux se posent sur le long terme. Ces dernières années, des centaines d’éléphants ont été empoisonnés au cyanure (répandu dans des dépôts naturels de sel) autour de Hwange. Une nouvelle forme de braconnage, qui contamine tout l’écosystème, mais pas uniquement. Il semblerait que, récemment, certains rangers aient procédé de même… pour se plaindre de ne pas avoir été payés en temps et en heure par le gouvernement !

Safaris

On peut organiser son voyage soi-même ou passer par un tour-opérateur. Les 4x4 se louent assez cher, ce qui n'encourage pas les voyageurs à petit budget, mais il est possible de trouver en Afrique du Sud des compagnies proposant de bons véhicules à des tarifs abordables qui autorisent de passer la frontière (voir les transports au Zimbabwe).

Dans les parcs nationaux, la vitesse est limitée et il est strictement interdit de faire du hors-piste  – et, bien logiquement, de descendre de voiture. C’est essentiel pour la protection de la nature mais forcément un peu frustrant quand une troupe de lions ou une famille de guépards se laisse à peine deviner à 30 m de là…

Au moins, ceux qui ont leur propre véhicule peuvent-ils décider de rester aussi longtemps qu’ils le souhaitent devant tel ou tel animal. Lors des game drives, les guides des lodges ont souvent la fâcheuse habitude de vouloir enchaîner les observations pour que leurs clients aient « tout » vu…  Cela étant dit, la plupart des guides connaissent les animaux et leurs habitudes saisonnières sur le bout des doigts : ils sauront donc mieux les dénicher que vous. Bon, il arrive aussi de tomber sur un guide mou et pas très motivé… Parlez de pourboire réduit et ça s’améliore !

Le Zimbabwe autorise les safaris à pied en compagnie d’un ranger (25-30 $/h !) dans certaines zones, comme aux Mana Pools.

Dans les réserves privées (concession areas), les options sont plus nombreuses. Là, il est même parfois possible de monter à dos d’éléphant (d’Afrique, si, si !) ou d’accompagner des lions dans leur balade quotidienne (à Antelope Park, adultes seulement) – mais là on verse un peu dans le safari en « boîte » assez propre à l’Afrique australe…

Dans la région du Zambèze, les sorties en mokoro (pirogue) et canoë sont possibles.

Activités sportives

Ce ne sera sans doute pas votre souci principal, mais vous pourriez très bien vous offrir un saut à l’élastique depuis le pont des Victoria Falls (reliant le Zimbabwe à la Zambie) ou une séance de rafting bien musclée sur le Zambèze…

Voyage Zimbabwe

Bons Plans Voyage Zimbabwe

Services voyage



Forum Zimbabwe

Voir tous les messages
Activités et visites

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Activités et visites Zimbabwe

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Zimbabwe

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Zimbabwe

Agenda Zimbabwe