Argent et budget Turkménistan

Monnaie

La monnaie nationale est le manat turkmène (TMT), qui se divise en 100 tenges.

En février 2017, le taux relevé était le suivant : 1 € = 3,62 TMT.

Banques

Le réseau bancaire est concentré dans la capitale et se limite surtout à des établissements d’affaires.

Ne comptez pas trop utiliser votre carte de paiement pendant votre séjour ! Faites une provision de cash, et changez de l’argent a fur et à mesure de vos besoins.

Privilégiez les dollars et les grosses coupures pour le change, et conservez les petites coupures pour les quelques dépenses du quotidien que vous pourrez régler en devises étrangères.

Change 

Il existe un grand écart entre le taux de change officiel, pratiqué dans les banques et grands hôtels, et ke tayx de change officieux, pratiqué au marché noir et sur les bazars.

Malgré l'attrait de ce dernier (le rapport peut être de simple au double), nous vous déconseillons de tenter seul l'aventure. Ne vous lancez dans l'opération que si vous êtes avec un contact ou un entremetteur dont vous êtes sûr. Les policiers en civil sont nombreux à vous proposer de l'argent pour piéger les touristes.

Cartes de paiement

Les hôtels de luxe de la capitale sont généralement équipés d'un terminal bancaire acceptant les principales cartes de paiement ainsi que d'un distributeur automatique de billets. 

Dans le reste du pays ou pour d'autres types de paiement, la carte de paiement vous sera utile.

Budget au Turkménistan

Le Turkménistan est une destination bon marché pour ce qui concerne les restaurants et trajets en bus ou en taxis. En revanche, l’hôtellerie se limitant aux établissements officiels bardés de leurs étoiles locales, vous serez obligés de débourser plus que de raison afin d’assurer votre poste hébergement.

Hébergement

Le Turkménistan possède de très beaux hôtels de luxe fréquentés par les businessmen russes, turcs, chinois, français. Le parc hôtelier dédié au tourisme est inexistant, et vous n’aurez pas le choix d’une gamme moyenne pour ce qui est du prix. Vous choisissez le luxe ou le bas de gamme, mais le juste milieu n’existe pas encore !

- Bon marché : autour de 35 TMT (10 €). Pour dormir dans les rares chambres chez l’habitant, en dortoir ou avec salle de bain partagée, à l’écart du centre ville.
- Prix moyens : autour de 125 TMT (30 €). Pour loger dans les anciens établissements soviétiques encore ouverts. Eau chaude et électricité aléatoire, salles de bain tout juste fréquentables et accueil déplorable !
- Chic : à partir de 400 TMT (110 €). C’est ce qu’il faudra débourser à minima pour les établissements du centre ville en chambre double.

- Petit déjeuner : il est en général compris dans le prix de la chambre dans les hôtels haut de gamme. Les anciens établissements de l’ère soviétique n’en proposent pas. Chez l’habitant, il vous sera proposé mais mettez-vous d’accord dès le début pour savoir s’il est inclut ou non dans le prix de la chambre.

Nourriture

La nourriture ne constituera pas un gros poste dans votre budget, hormis à Achgabat si vous décidez de vous offrir l’un des nombreux restaurants d’hôtels de la capitale ou de fréquenter les bars et cafés un peu chics du centre ville.

À Turkmenbachi également, sur le port, les restaurants plus haut de gamme sont nombreux. Partout ailleurs, les petites tchaïkhanas où l’on fait griller des kebabs (brochettes de viande) tout au long de la journée permettent de manger un solide repas pour trois fois rien.

Pour les restaurants comme pour les hôtels, il n’existe pas vraiment de gamme moyenne. Vous choisirez de débourser très peu ou beaucoup, mais il n’y a pas de demi-mesure.

- Bon marché : moins de 10 TMT (2,7 €) pour avaler une salade ou une soupe et des kebabs de mouton dans une tchaïkhana.
- Prix moyens : autour de 35 TMT (10 €). Pour manger dans les pizzerias ou burgers des centres villes commerciaux d’Achgabat.
- Chic : à partir de 70 TMT (20 €). Pour les restaurants haut de gamme de la capitale. On trouve même des établissements proposant des fruits de mer !

Pourboire

Les pourboires ne figurent pas dans les pratiques quotidiennes du Turkménistan. Les prix étant souvent longuement négociés (au bazar, dans les taxis…) ce n’est pas pour finir en laissant plus que ce qui était prévu.

Néanmoins, si un chauffeur, un réceptionniste ou un guide se montre particulièrement efficace ou vous sort du pétrin, n’oubliez pas que le niveau de vie du pays est très bas et qu’un bonus sera toujours apprécié.

Transports

- Bus : Les transports en bus sont particulièrement bon marché mais attention, les trajets peuvent être longs et pénibles, particulièrement lors des fortes chaleurs estivales. Prévoyez de quoi vous rafraîchir et vous hydrater (un gant de toilette humide à vous passer sur le visage sera très appréciable !).

- Taxis : Les taxis partagés, où le tarif est divisé par le nombre d’occupants, est une option plus rapide et à peine plus chère, l’essence et le gaz étant largement subventionnés par l’État et donc très bon marché. La contrepartie est de devoir attendre que le véhicule soit rempli avant de partir.

- Train : Les trains sont également une solution économique (moins de 5 € pour un trajet Turkmenbashi-Achgabat) et particulièrement pratique si vous voyagez de nuit. À la vitesse où ils roulent, vous économisez une nuit d’hôtel. Le confort n’est pas extraordinaire mais correct et en général l’ambiance est chaleureuse dans les compartiments couchettes.

- Avion : Les billets d’avions ne coûtent souvent pas beaucoup plus cher et permettent de boucler les étapes rapidement, surtout si vous n’avez qu’un visa de transit. Le pays compte trois aéroports principaux à Achgabat, Turkmenbashi et Merv plus quelques aéroports secondaires.

Achats et souvenirs

Le tourisme n’en est même pas à ses balbutiements au Turkménistan. Autant dire que le business touristique n’est pas franchement développé. Ce qui ne veut pas dire pour autant que l’artisanat n’existe pas. Il est présent, mais encore dédié aux objets du quotidien (coiffes, outils de tous les jours souvent issus de la culture nomade, petits bijoux, écharpes, manteaux, broderies…).

Les tapis sont évidemment les souvenirs les plus prisés. Vous pourrez négocier de très beaux spécimens au bazar d’Achgabat ou dans les boutiques du centre-ville (beaucoup plus chers).

Attention à la législation : pensez à vous faire remettre un certificat d’authenticité et ne dépassez pas une surface totale de 6 m². Tous les tapis considérés comme des antiquités sont interdits à l’exportation.

Là encore, c’est le vendeur qui doit produire un certificat pour attester que le tapis ne relève pas du patrimoine national.

Enfin, vérifiez que la taxe d’exportation est comprise dans le prix, sinon vous aurez à la payer à l’aéroport. C’est le cas dans tous les magasins du centre ville, mais au bazar, il vous faudra bien négocier et repartir avec les bons papiers, faute de quoi votre tapis sera saisi à la douane.

Bons Plans Voyage Turkménistan

Services voyage



Forum Turkménistan

Voir tous les messages
Argent et budget

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Argent et budget Turkménistan

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Turkménistan

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Agenda Turkménistan

Turkménistan Les articles à lire