Transports et déplacements Toscane

Le train

Réservations et informations 

La plupart des trains en Italie sont gérés par la compagnie Trenitalia.

 Les types de trains

- Le diretto n’est pas si direct que ça ! Il relie les différentes gares d’une région et les villes des régions limitrophes. Il est, cependant, un peu plus rapide et s’arrête moins souvent que les regionali, qui sont des trains omnibus à desserte régionale.

- Les trains interregionali, qui relient des distances plus grandes et, le plus souvent, des destinations touristiques, et les trains Intercity (plus rapides et plus confortables) sont les trains en grande majorité utilisés dans le réseau ferroviaire italien. Sur ces trains, la réservation est optionnelle et payante. Vous pourrez faire vos voyages de nuit avec l’Intercity Notte.

- Enfin, les routards pressés et plus aisés emprunteront les trains à grande vitesse (l’équivalent de notre TGV) : les Frecciarossa, les Frecciargento, les Frecciabianca, reliant les plus grandes villes entre elles. Réservation automatique à l’émission du ticket et donc obligatoire. Le mieux, question rapidité et confort, mais aussi le plus cher.

Pour vos billets, vous pourrez privilégier les petits prix (Super Economy) et/ou la flexibilité pour les modifier jusqu’à la dernière minute (Economy, Base).

N’oubliez pas de composter (en cas d’oubli ou de manque de temps, partez à la recherche du contrôleur après être monté dans le train).

Le bus

Sur les grands axes ferroviaires (Livourne, Pise, Lucques, Florence, Pérouse), autant privilégier le train, plus rapide et pas forcément plus cher. Sinon, le bus fonctionne surtout en semaine (bien moins le week-end). Pour les courts séjours hors des grandes villes, vous constaterez rapidement que louer une voiture facilite grandement la vie, car elle vous permet de rejoindre des petits villages isolés et des lieux que les compagnies de bus ne desservent pas.
Inconvénients du bus : ils sont moins nombreux, voire inexistants à rouler le week-end ou les jours fériés.

En l’absence de guichet, ce sont souvent les bars-tabacs qui font office de billetterie ; sinon, on achète les billets directement dans le bus (parfois majorés sur certaines lignes).

Le vélo

Un moyen de transport très répandu, notamment dans les villes, où la circulation automobile est réglementée (Florence, Pise, Lucques, Sienne...). Un seul problème (et pas le moindre), ça monte (sauf à Pise et à Lucques) !

Pour les cyclotouristes, reste le Chianti et le fameux itinéraire L'Eroica, sorte de Woodstock du bici vintage (les vieilles bicyclettes), avec des routes et des sentiers balisés pour s'époumoner à loisir (ça grimpe sec parfois !), une superbe façon de découvrir cette région (plan-dépliant en français dans les offices de tourisme concernés).

Également la brochure en français Terredisiena in bici, qui décrit une dizaine d’itinéraires à travers la région, avec le degré de difficulté, le nombre de kilomètres, le type de route et un bref commentaire sur les villages, castelli et églises rencontrés en cours de route.

Pour les familles (c'est plat, et tranquille), il y a aussi le Sentiero della Bonifica, qui part d'Arezzo et descend le val di Chiana.

Le taxi

Il a mauvaise réputation, et ce n’est pas totalement injustifié. Ne prendre que des taxis officiels, généralement de couleur blanche ou jaune. Des suppléments peuvent être exigés pour des bagages, des services de nuit ou les jours de fête.

En cas d’absence de compteur, n’oubliez pas de bien fixer le prix de la course avant de partir, à l’aide de la liste tarifaire qui doit normalement être suspendue derrière le siège du chauffeur ; sinon, changez de taxi !

La voiture

La macchina donne une autonomie totale au routard, car elle permet de s'affranchir des éventuels retards des transports en commun. Le seul problème, c'est le stationnement et la circulation dans les grandes villes.
- Il est obligatoire de rouler avec ses feux de croisement allumés le jour sur les autoroutes et les voies rapides du réseau national, sous peine d'amende.

Location de voitures

Il est beaucoup plus avantageux de retenir votre voiture depuis la France dans le cadre d'un forfait « avion + voiture », car les prix pratiqués sont meilleur marché que sur place. 

Attention, de plus en plus de loueurs refusent les cartes marquées « débit », même si elles font également office de carte de crédit. Le risque est de se voir refuser sa réservation.

Les routes

- Le réseau routier est moins dense qu'en France mais bien entretenu dans l'ensemble.
- Les autorités ont créé la Viacard pour les péages. À chaque péage, la valeur du trajet effectué est débitée de la valeur de la carte. Vous pouvez vous la procurer en France, dans les bureaux de l'Automobile Club de votre région ; et en Italie, dans les bureaux ACI et TCI, les auto-grills, les principales stations autoroutières et dans de nombreux bureaux de tabac.
- La signalisation : l'autoroute est signalée en vert et les routes nationales en bleu (le contraire de la France).
- Attention au code de la route des Italiens. Il arrive que le feu rouge ne s'éteigne jamais et qu'apparaisse simultanément la flèche verte ! Attention aussi aux ronds-points sans cédez-le-passage, qui ont encore la priorité à droite... Les distances de sécurité sont rarement respectées et le stationnement en double voire triple file est plus que fréquent (y compris dans les endroits où cela se révèle particulièrement dangereux), tout comme se faire doubler par la droite.

- Le croisement se fait par devant comme aux États-Unis.

Le stationnement

Voilà un vrai casse-tête en Toscane comme dans la totalité de l'Italie. Le centre des villes est presque toujours interdit aux voitures de tourisme par une ZTL (Zona a Traffico Limitato). Les véhicules ne peuvent circuler que selon certaines règles, voire être strictement interdits.
Ne soyez pas surpris qu’on vous demande d’indiquer votre numéro de plaque d’immatriculation, parfois, ça vous évitera d’être verbalisé si votre voiture doit passer la nuit dans le secteur sauvegardé.
Le panneau avec le cercle rouge sur fond blanc indique que seuls les résidents peuvent y pénétrer. La circulation des véhicules de tourisme non résidents est limitée aux déchargement et chargement devant l'hôtel (prévenir la réception avant) ou la chambre d’hôtes.

Dans la plupart des villes, de grands parcs de stationnement ont été installés en dehors du centre historique, auquel chacun est relié par un percorso meccanizzato constitué d'ascenseurs, de tapis roulants ou d'escaliers mécaniques, comme à Sienne, Arezzo. La plupart de ces parkings sont payants. Bien entendu, plus ils sont éloignés, moins ils sont chers, et même souvent gratuits !

- Types de stationnement dans la rue :

  • les lignes blanches marquent un stationnement gratuit mais parfois limité dans le temps (placer un disque de stationnement derrière le pare-brise) ;
  • les emplacements bleus sont payants ;
  • et les marquages jaunes sont réservés aux seuls résidents...

Bons Plans Voyage Toscane

Services voyage



Forum Toscane

Voir tous les messages
Transport

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Transport Toscane

Vos discussions préférées du forum Transport Toscane

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Toscane

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Toscane

Agenda Toscane

Toscane Les articles à lire