Culture et arts Toscane

Littérature

Le lien entre Toscane et littérature est essentiellement florentin. Dante, grand poète, est né à Florence en 1265. On doit à cette femme mystérieuse l'existence de la Vita nuova et son ombre flotte sur La Divine Comédie.
Son œuvre sera commentée par Boccace, qui aura comme égérie, la fille illégitime du roi de Naples, Maria de Conti d'Aquino, la Fiammetta de son récit. De 1349 à 1353, il écrit Le Décaméron, œuvre magistrale dans laquelle 10 personnages se réfugient à la campagne pour fuir l'épidémie de peste de 1348 qui sévit à Florence.

De son côté, son ami Pétrarque, originaire d'Arezzo, aimait d'un amour platonique Laure de Noves. Elle lui inspira plus de 300 poèmes, essentiellement des sonnets (317), regroupés dans le Canzoniere. Le recueil célèbre cet amour impossible et a donné forme au « pétrarquisme ».

Quant à Machiavel, homme politique par tradition familiale, négociateur et philosophe, il est écarté du pouvoir lorsque Florence se soumet aux Médicis (1512). Il dédie tout de même Le Prince à Laurent de Médicis, qui ne lut même pas l'ouvrage. Selon lui, le pouvoir n'est pas compatible avec la morale et mieux vaut être craint qu'aimé.

Les siècles suivants sont plutôt calmes côté littérature toscane.

Cependant, dans la vague du roman noir italien des années 2000, Nino Filasto, fn connaisseur des milieux de l'art florentin (Cauchemar de dame) et de la politique - il est avocat de formation -, propose des livres sombres à la frontière du fantastique (L'Éclipse du crabe).

Marbre

La Toscane est le plus gros producteur au monde de marbre ! Les gisements sont situés au nord-ouest de la région, dans les Alpes apuanes. Ces montagnes renfermeraient encore aujourd’hui environ 5 millions de kilomètres cubes de marbre à exploiter... En Toscane, plus de 2 millions de tonnes sont extraites chaque année sur environ 300 carrières. La région de Carrare est la plus réputée, avec ses 150 carrières. Elle donne un marbre blanc, de renommée mondiale. On l’appelle le statuario. Il est niché au cœur de la matière, sous les couches externes où s’enchevêtrent les veines de la roche.

Les Romains ont été les premiers à couvrir de marbre les sols et murs de leurs palais. La Renaissance fut également une grande consommatrice de marbre, notamment celui de la région de Sienne, très coloré (de couleur jaunâtre).

Pour couper les énormes blocs cubiques, les Romains utilisaient le martèlement avant même le sciage manuel. On utilise depuis 1800 un fil hélicoïdal à couper le marbre. Dans les années 1970, les carriers utilisaient un câble tranchant fait de tungstène mélangé à de la poudre de diamant. Résultat : on peut couper 15 cm de marbre en une heure. Cette méthode est toujours appliquée de nos jours.
Pour le transport des blocs, on les fixait naguère à des rondins de bois savonnés (la lizzatura) que les marbriers poussaient jusqu’à la mer. Aujourd’hui le transport se fait à l’aide de grues modernes et de treuils spéciaux.

En dehors du marbre blanc (statuario), le plus beau et le plus recherché, surtout pour la sculpture, il existe plusieurs variétés.

Aujourd’hui le marbre de Carrare est concurrencé par le granit, moins cher, et par les pierres de synthèse, mais il reste une valeur sûre, inégalable en qualité et en beauté.

Patrimone culturel : quelques conseils

- Chiuso est un petit mot italien signifiant « fermé » et qui décore parfois la porte d’un musée censé être ouvert. La crise est telle qu’il n’est pas rare de voir certains horaires réadaptés en fonction de nouvelles coupes budgétaires...

- En principe donc, les musées sont ouverts en été de 9-10 h à 18-19 h (pour certains jusqu'à 22h le vendredi) et fermés le lundi (parfois le mardi ou le mercredi). Les horaires changent fréquemment, selon la saison et l'année. Parfois, viennent s'ajouter des travaux de rénovation dans l'un ou l'autre musée, qui ferme alors temporairement.

- De nombreux sites à ciel ouvert sont accessibles de 9h à l’heure précédant le coucher du soleil.

- Tarifs :  les prix des sites et musées demeurent élevés. Les jeunes de 18 à 25 ans bénéficient de réductions dans la plupart des musées et sites nationaux. Pour les jeunes de moins de 18 ans, les musées nationaux sont gratuits (mais pas forcément les musées municipaux... une nuance qui a son importance !). C’est gratuit pour tous le 1er dimanche du mois dans les musées d’État. Par ailleurs, la Nuit des musées (en principe 2 fois par an) devrait permettre à tous de visiter les musées pour 1 € symbolique.

- Avertissement : méfiez-vous des sites internet fantaisistes proposant des réservations à prix exorbitants avec des marges énormes (exemple de la galerie des Offices à Florence).

Peinture toscane

La Toscane, berceau de la Renaissance ?

La cité des Médicis apparaît aujourd'hui à la fois initiatrice et dépositaire de la Renaissance italienne dans l'imaginaire occidental. Une affirmation qui mérite quelque peu d'être nuancée.

C’est à Assise (en Ombrie), à la fin du XIIIe et au début du XIVe siècle, que le célèbre peintre florentin Cimabue et son élève Giotto vont révolutionner la peinture occidentale. Les personnages semblent être des portraits d’époque, développés au sein d’un cadre architectural et d’une nature environnante bien plus proches de la réalité qu’auparavant.

Cependant, le XIVe siècle n’est pas le triomphe de la peinture « giottesque ». Le courant artistique dominant est l’art siennois, très ornemental, gothique.

C’est au début du XVe siècle que l’assistant de Masolino, le Florentin Masaccio, va reprendre à son compte l’ancienne leçon de Giotto. De là découle la première génération florentine (plus toscane que florentine, en fait) de la première moitié du Quattrocento (Fra Angelico, Filippo Lippi, Andrea del Castagno, Piero della Francesca, Paolo Uccello, Donatello, Ghiberti, Brunelleschi...), pleine d'harmonie, de majesté et de puissance. À cette époque, le nombre d’artistes majeurs se formant ou travaillant à Florence est impressionnant. Viendront ensuite Ghirlandaio, Verrocchio, Botticelli… Le Quattrocento florentin constitue une véritable explosion picturale, architecturale et sculpturale.

Peintres de la Renaissance

L’année 1504 voit séjourner ensemble à Florence et pour quelques mois les trois figures artistiques centrales de ce siècle : Léonard de Vinci (le plus âgé), Michel-Ange (né à Caprese, au nord d'Arezzo) et Raphaël (originaire d’Urbino, dans les Marches).

De ces 3 génies, Raphaël est certainement celui qui incarne le mieux l’idéal de la Renaissance.

Cet équilibre ne se retrouve ni chez Léonard de Vinci ni chez Michel-Ange. Son amour de l’expérimentation et son génie scientifique conduisent Vinci à un certain « inachèvement ». Pour ce qui est de Michel-Ange, il privilégie le dessin au détriment de la couleur, apportant un sens tragique aux destinées humaines, ouvrant ainsi la voie au baroque. Le pape en personne, Jules II, ne s’est pas trompé ; il va jusqu’à bouleverser l’ordonnance des travaux au Vatican pour lui confier les fresques du plafond de la chapelle Sixtine !

Le XVIe siècle et le maniérisme

La génération suivante se devait d'innover, avec un retour aux sentiments, à l'émotion, le cadre architectural devenant secondaire et anecdotique : on utilise des couleurs froides, auparavant jamais associées. Comme lui également, on s'affranchit du réel, l'anatomie et les mouvements deviennent subjectifs, au service d'une émotion qui prime. Finalement, ces maniéristes sont très proches de notre modernité artistique !
Là encore, Florence prédomine avec Pontormo et Rosso Fiorentino, les élèves d'Andrea del Sarto. Parmi les maniéristes, citons Beccafumi, le Parmigianino...

Voyage Toscane

Bons Plans Voyage Toscane

Services voyage



Forum Toscane

Voir tous les messages
Culture

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Culture Toscane

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Toscane

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Toscane

Agenda Toscane

Toscane Les articles à lire