Histoire Tenerife

La terre des Guanches

Les Guanches furent, comme sur les autres îles, les 1ers occupants de l’île. 10 ans après avoir jeté l’ancre à Gran Canaria, les Espagnols débarquent pour prendre possession définitivement de Tenerife.
Tenerife est la dernière île à être conquise par l’Espagne en 1494. Le conquistador Alonso Fernández de Lugo, capitaine général des côtes africaines, est appuyé par les Rois Catholiques Ferdinand d’Aragon et Isabelle de Castille, qui lui ont accordé 10 mois pour achever la conquête des Canaries. Avec une armée de 1 000 hommes entraînés au combat depuis la conquête de Grenade (1492), il prend l’île après avoir écrasé les Guanches, non sans mal.

Un poste militaire avancé se met alors en place dans un port qui deviendra plus tard Santa Cruz. Sur les hauteurs du port, La Laguna se développe et devient une cité prospère, profitant du ravitaillement auquel procèdent les vaisseaux commerciaux espagnols en route vers les Amériques.
Les Guanches vaincus se révoltent régulièrement mais la population est soumise, puis rapidement dissoute par le biais d’unions avec les conquistadors.
Un des souvenirs toujours bien présents que l’on doit aux Guanches reste le gofio.

Dernière halte au stand avant la grande traversée

Tenerife devient la plus importante des haltes européennes avant la traversée de l’Atlantique, ce qui favorise un développement économique rapide de l’île.
Les grands explorateurs Bougainville, La Pérouse, Alexandre de Humboldt s’y arrêtent, avant de continuer leur voyage vers l’Amérique. La demande intérieure et extérieure en denrées fraîches implique un accroissement des surfaces cultivées. Les produits s’exportent et le commerce bat son plein. La banane tient un rôle de plus en plus important.

Les Anglais, dont l’emprise coloniale s’étend rapidement à cette époque, commencent à lorgner sur les Canaries. Durant plus d’un siècle, les navires de Sa Royale Majesté tentent en vain d’en prendre possession.
De ces nombreuses tentatives, signalons la déveine de l’amiral Blake au milieu du XVIIe siècle, puis celle de Jennings au début du XVIIIe siècle et enfin l'essai de Nelson à la fin du même siècle.

Le Venezuela, 8e île des Canaries

2 événements marquants de la fin du XVIIIe siècle : la création de l’université de La Laguna, dont le rayonnement est toujours bien réel, et la possibilité de commercer directement avec le Nouveau Monde accordée à Tenerife par le roi Charles III d’Espagne.

C’est en 1822 que Santa Cruz devient capitale des Canaries, titre qu’elle conservera jusqu’en 1927. Un embryon de tourisme se développe dès la fin du XIXe siècle du côté de Puerto de la Cruz, grâce aux Anglais et aux Hollandais qui apprécient le climat d’égale humeur toute l’année. Ils viennent ici soigner leur bronchite et autres problèmes de circulation.

L’ère Franco et l’ère touristique

En 1934, le général Franco est nommé gouverneur militaire des îles Canaries, en poste à Tenerife. Sans doute une manière de l’écarter d’une éventuelle prise de pouvoir (mais les historiens ne sont pas tous d’accord sur ce point). En 1936, Franco met en place son putsch depuis Tenerife. Une période dure s’annonce pour les Canaries en général et Tenerife en particulier.

C’est le tourisme qui permettra le sauvetage économique de l’île. Dès la fin des années 1950, et surtout au cours des années 1960, l’aspiration aux vacances se développe dans toute l’Europe mais aussi en Espagne. Croissance, congés payés, développement des lignes aériennes...

Tenerife possède bien des atouts : climat parfait et régulier, température de l’eau idéale, peu de décalage horaire, proximité culturelle... Los Cristianos, puis Las Galletas, Playa de las Américas et Costa Adeje... la côte sud est livrée aux promoteurs. On construit en hauteur, en longueur, en largeur... et souvent de travers.

Côté positif, les Canaries sortent du marasme économique et il y a du travail pour beaucoup d’insulaires.

Depuis 1975

Après la mort de Franco, en 1975, le développement touristique poursuit son essor, bien aidé par l’inauguration, en 1978, d’un aéroport international à proximité des grandes stations balnéaires du sud de l’île.

En 1982, les îles des Canaries obtiennent le statut de « Communautés autonomes d’Espagne ». Santa Cruz de Tenerife se partage, avec Las Palmas de Gran Canaria, le siège du gouvernement (alternance tous les 4 ans).
Le tourisme continue à croître, année après année, pour atteindre des chiffres assez stupéfiants pour une île de cette taille : 5,7 millions de visiteurs en 2017 !

Voyage Tenerife

Bons Plans Voyage Tenerife

Services voyage



Forum Tenerife

Voir tous les messages
Culture

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Culture Tenerife

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Tenerife

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Tenerife

Agenda Tenerife

Tenerife Les articles à lire