Activités, sports et loisirs Tasmanie

Parcs nationaux

C’est l’une des principales attractions de la Tasmanie. Et pour cause, l’île compte 20 parcs nationaux, qui occupent près de 40 % du territoire.

Les National Parks les plus visités sont ceux de Freycinet (qui recèle la magnifique Wineglass Bay), de Tasman, de Maria Island et de Mount Field, Cradle Moutain-Lake Saint-Clair. Ce dernier fait partie du Tasmanian Wilderness World Heritage Area, territoire de 1,38 millions d’hectares classé au patrimoine mondial de l’Unesco, qui englobe également le Southwest National Park, celui de Franklin-Gordon Wild Rivers et une partie des plateaux centraux.

Tickets et passes

Ne passez pas à côté d’une randonnée dans ces parcs, c’est le meilleur moyen de découvrir l’incroyable richesse naturelle de la Tasmanie.

L’entrée y est payante : 12 AU$ (8 €) par jour et par personne si l'on entre à pied ou sur un deux-roues, 24 AU$ (16 €) pour un véhicule transportant jusqu'à 8 passagers.

Les tickets sont en vente dans les Visitors Centers à l’entrée des parcs, ou bien encore dans les centres d’information touristique. Attention : l’accès à certains parcs n’est pas surveillé, mais toujours payant. Si un ranger (garde) constate que vous n’avez pas de billet, vous risquez une amende.

Si vous comptez visiter plusieurs parcs, il est plus intéressant d’acheter le Holiday pass, valable 2 mois (jusqu'à 8 semaines), et qui coûte 30 AU$ (21 €) par personne si l'on entre à pied ou sur un deux-roues, ou 60 AU$ (42 €) pour un véhicule transportant jusqu'à 8 passagers.

Si vous comptez visiter de nombreux parcs, mieux vaut acheter un pass annuel valable pour tous les parcs : 96 AU$ (67 €).

Ces passes sont en vente dans les Visitor Centers des parcs et dans les centres d’information touristique.

Visitors Centers

Dans les Visitors Centers, vous trouverez aussi un tas d’informations pratiques sur les parcs : chemins de randonnée balisés, toilettes, points d’eau potable et terrains de camping (payants ou non). Enfin, certains parcs comme celui de Cradle Mountain organisent des navettes gratuites entre leur entrée et leurs principaux centres d’intérêt, afin de désengorger les parkings intérieurs.

Les incroyables richesses naturelles de la Tasmanie sont propices à toutes sortes d’activités de plein air.

Randonnée

C’est l’attraction numéro un de l’île, qui ne compte pas moins de 2 000 km de sentiers balisés, principalement dans les parcs nationaux. Randonneur du dimanche ou pratiquant aguerri, vous trouverez forcément chaussure à votre pied : balade d’une heure ou de plusieurs jours, sur les falaises escarpées du littoral, en pleine forêt ou en montagne… Il n’y a que l’embarras du choix. Vous trouverez des informations sur la plupart des parcours dans les Visitors Centers des parcs nationaux.

Le must en la matière, c’est le mythique Overland Track, qui relie en 65 km Dove Lake et Lake Saint-Clair, au cœur du Cradle Moutain-Lake Saint-Clair National Park. Comptez minimum 6 jours de crapahutage, pour les marcheurs les plus expérimentés, et des grimpettes jusqu’à 1 200 m d’altitude.

Un parcours spécial masos, donc, mais il faut croire qu’il y en a plus qu’on ne l’imagine. En effet, face au record d’affluence annuelle (9 000 marcheurs en moyenne), on a instauré en période de pointe, de novembre à avril, un quota journalier (50 départs maximum, réservation obligatoire en saison, du 1er novembre au 30 avril) et rendu la rando payante : 200 AU$ (140 €) par adulte, et 160 AU$ (112 €) pour les jeunes de 5 à 17 ans et les seniors (gratuit pour les moins de 5 ans), sans compter le droit d’entrée au parc (voir plus haut les tarifs dans le paragraphe « Parcs nationaux »).

Afin de mieux réguler la circulation pendant la période estivale, le sentier n’est praticable que dans un sens, du Nord au Sud. Le reste de l’année, c’est gratuit et plus relax, mais c’est aussi l’hiver… Et les conditions atmosphériques peuvent être très difficiles. Réservé aux randonneurs expérimentés.

Quelques précautions

Le temps étant très changeant en Tasmanie, on peut partir par un beau soleil et revenir sous des trombes d’eau, voire la neige… Ne partez jamais sans vêtements bien chauds et imperméables. On vous conseille aussi d’emballer vos affaires dans des sacs en plastique, pour éviter d’avoir à dormir dans un sac de couchage détrempé ou de découvrir trop tard que votre appareil photo n’était pas waterproof… Si vous partez pour plusieurs jours, prévoyez des réserves de nourriture et d’eau potable en conséquence. À certains endroits, les feux de camps sont interdits : emportez un camping-gaz.

Escalade

Des falaises en à-pic et des parois montagneuses permettent aux aficionados de l’escalade de se faire plaisir. Les sites les plus pratiqués sont ceux des Organ Pipes au mont Wellington (Hobart), White Water Wall et les Hazards dans le parc national de Freycinet, Cataract Gorge à Launceston ou encore Frenchman’s Cap au cœur du Tasmanian Wilderness World Heritage Area.

Pour les novices, de nombreux moniteurs professionnels proposent leurs services.

Spéléologie

La Tasmanie recèle de spectaculaires grottes aux reliefs calcaires ou dolomitiques, que l’on peut visiter le long de parcours balisés ou en compagnie d’un guide professionnel. Les principaux sites sont ceux du parc national de Mole Creek Karst, les grottes de Hastings et de Gunns Plains.

Rafting

Plusieurs tour-opérateurs expérimentés proposent des descentes de rivières tumultueuses, en particulier la Franklin River, réputée pour ses rapides. On peut également faire du rafting sur les rivières Picton et Huon.

Surf

Le sport-roi d’Australie n’est pas en reste en Tasmanie, qui possède de nombreux spots où les moins frileux peuvent surfer toute l’année. Les plus prisés sont les plages de Park et de Clifton, près de Hobart. Sur la côte est, on surfe entre Orford et Bicheno. Au Sud, à Cloudy Bay sur Bruny Island ou à Eaglehawk Neck dans la péninsule de Tasman. Au Nord, Marrawah est aussi très couru. Si vous voulez vous initier, plusieurs écoles donnent des leçons sur différents sites.

Plongée

Les eaux tempérées de la côte est regorgent de paysages sous-marins et d’une faune aquatique qui valent le coup d’œil : calmars géants, dragons de mer feuillus, raies, dauphins, éponges... On peut même y trouver quelques épaves…

Si vous n’avez jamais fait de plongée sous-marine, les cours en Tasmanie sont plutôt moins chers que dans le reste de l’Australie.

Pêche

On pêche en mer évidemment, mais aussi sur les nombreux lacs et rivières de l’île, où la truite taquine les amateurs.

Attention toutefois, la pêche en eau douce, à moins d’être pratiquée sur un domaine privé, est réglementée. Le permis est obligatoire. Il faut acheter une licence dans les magasins spécialisés dans les articles de pêche ou les stations-service.

Il existe des tailles minimum pour les prises, et il faut respecter les périodes d’ouverture de la pêche.

Voile

En Tasmanie, cela fait partie du patrimoine national. Ici, on construit des bateaux, on organise des régates (la course Sydney-Hobart fait partie des événements-phares), et on accueille les plaisanciers dans les meilleures conditions. Hobart possède un vaste port de plaisance. Et si vous voulez pousser un peu plus loin dans les terres, on peut remonter en partie la Derwent River, large, profonde et dotée d’un pont mobile !

Bons Plans Voyage Tasmanie

Services voyage



Forum Tasmanie

Voir tous les messages
Activités et visites

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Activités et visites Tasmanie

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Tasmanie

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Tasmanie

Agenda Tasmanie