Hébergements et hôtels Tasmanie

La Tasmanie propose des hébergements pour tous les goûts et tous les budgets, du séjour chez l’habitant aux hôtels de luxe, en passant par les campings et les Bed & Breakfast. Durant la haute saison (vacances scolaires en Tasmanie, mais aussi celles des autres États d’Australie), mieux vaut réserver suffisamment à l’avance. Les tarifs peuvent alors être plus élevés que le reste de l’année.

Camping

Que vous voyagiez avec votre tente ou en camping-car, c’est l’une des solutions les plus économiques - à privilégier en été uniquement, car les nuits peuvent être très froides en Tasmanie ! Le long des côtes, près des parcs nationaux et aux abords des villes principales, vous trouverez toujours un caravan, holiday ou tourist park. Ceux-ci disposent d’emplacements pour camping-cars et tentes, avec raccordement à l’électricité ou non, ainsi que des bungalows et de nombreuses commodités : sanitaires avec eau chaude, coin-cuisine, boutique…

Un peu partout sur l’île, notamment dans les parcs nationaux, sont aussi aménagées des aires de camping plus ou moins sauvages. Souvent, il y a des poubelles et des toilettes (pas toujours propres). Les points de distribution d’eau potable sont plus rares, emportez des réserves ; on trouve facilement des bidons de 10 litres dans les supermarchés. Quelques terrains de camping dans les parcs nationaux sont gratuits, mais sinon, compter autour de 25 AU$ (17 €) par jour, pour 2 personnes avec un véhicule.

Le camping sauvage est plus ou moins toléré : soyez discrets, mais vous trouverez facilement des « spots » à l’abri des regards…

Auberges de jeunesse

Appelées backpackers, elles font l’objet d’une véritable industrie, redoutablement rodées à l’« attrape-routard ». À la réception, vous pourrez la plupart du temps acheter snacks ou boissons, et réserver une excursion auprès d’un tour-opérateur partenaire, quand ce ne sont pas les patrons de l’auberge qui se sont eux-mêmes diversifiés dans l’offre de voyage.

Mais c’est tout de même bien pratique et relativement économique comparé aux autres formes d’hébergement en Tasmanie. Compter 20 à 25 AU$ (14 à 17 €) la nuit en dortoir. La plupart du temps, vous dormirez dans des dortoirs de 4 à 8 lits.

Certains backpackers proposent aussi des chambres doubles, à réserver, car il y en a peu (30 à 40 AU$ la nuit).

Les douches et toilettes sont en commun, ainsi que la cuisine, où vous pourrez entreposer vos aliments au réfrigérateur et faire votre cuisine avec les ustensiles à disposition. Souvent, les routards sur le départ laissent dans une caisse free food ce qu’ils n’emportent pas avec eux : vous êtes invités à y piocher allègrement. Certaines auberges incluent dans leurs tarifs le petit-déjeuner (café, thé, toasts ou pancakes). On vous demandera certainement un supplément de quelques dollars la première nuit, pour les draps.

Ça manque certes un peu d’intimité, mais c’est le meilleur moyen de rencontrer d’autres routards avec qui faire un bout de chemin, et de trouver toutes sortes de bons plans. Il y a toujours un tableau où sont affichées des offres d’emploi ou de colocation, des petites annonces pour trouver un lift (être pris en auto-stop) ou vendre son matériel de camping… La plupart des backpackers en Tasmanie sont affiliés à une chaîne. Si vous en possédez la carte de fidélité, vous bénéficierez de quelques dollars de rabais sur le prix de la nuit. Vous pourrez acheter celle-ci par Internet ou directement sur place.

- Youth Hostels Association (YHA) : c’est la branche australienne du réseau Hostelling International, cousine de la FUAJ française. La carte FUAJ vous permettra donc d’obtenir des réductions sur son réseau d’auberges australiennes. La carte de membre (YHA Membership Card) coûter 25 AU$ (18 €) pour un an, 45 AU$ (32 €) pour 2 ans.

- VIP Backpackers : c’est la chaîne la plus répandue en Tasmanie. VIP Backpackers Discount Card valable un an : 47 AU$ (32 €), frais de port de 10 AU$ (7 €) inclus. Elle donne également droit à des réductions auprès des partenaires de la marque, sur les transports, les excursions, les cartes téléphoniques…

Hôtels et pubs

Plus chers que les backpackers, les hôtels offrent aussi plus de calme et d’intimité, en chambres simples ou doubles confortables, avec ou sans salle de bains privée. En général, la simple n’est pas beaucoup moins chère qu’une chambre double ; il est donc plus intéressant de prendre une chambre à plusieurs. Le confort et les prestations dépendent du standing de l’établissement, qui va du motel de base à l’hôtel de luxe étoilé.

Les pubs sont une institution australienne. Ces bars disposent aussi de chambres à l’étage. Il en existe plus de 300 en Tasmanie, dans les villes comme dans les plus petits bourgs. Généralement, cela vous reviendra moins cher qu’à l’hôtel, mais l’expérience sera plus… funky ! Déco vieillotte, sanitaires en commun, brèves de comptoir en fond sonore… Une vraie plongée au cœur de l’Australie profonde, à essayer au moins une fois !

Chez l’habitant

Si vous privilégiez le contact avec les Tasmaniens, plusieurs formules s’offrent à vous.

Bed & Breakfast 

On trouve des Bed & Breakfast un peu partout sur l’île. Comme leur nom l’indique, le petit-déjeuner est offert par votre hôte. Le reste du temps, vous êtes autonomes, ce qui ne vous changera finalement pas beaucoup de l’hôtel. Dans certains cas, vous n’êtes pas logés chez les propriétaires ; les ingrédients du petit-déj vous sont fournis, mais c’est à vous de vous débrouiller.

Farmstay, séjour à la ferme

Le farmstay est similaire à nos séjours à la ferme : vous êtes hébergé dans une exploitation agricole et partagez la vie des fermiers, à qui vous pouvez éventuellement donner un coup de main. Généralement, des activités « nature » vous sont proposées, en rapport avec la spécialité du domaine.

Wwoofing

Dans la même veine, pour les plus écolos ou les plus fauchés, le wwoofing (World-Wide Opportunities on Organic Farms) : en échange de quelques heures de travail par jour (4 à 6h au moins, parfois jusqu'à 8h), vous êtes nourri et logé dans une ferme biologique ou chez des personnes dont la sensibilité écolo est mise en pratique chaque jour.

Il faut d’abord payer une adhésion annuelle de 65 AU$ (42,50 €) par personne, + 5 AU$ (3,20 €) de frais de port pour le guide. On reçoit donc un livret contenant toutes les adresses des participants à l’opération, en Tasmanie mais aussi dans les autres États d’Australie.

Voir notre dossier pratique sur le wwoofing.

Voyage Tasmanie

Bons Plans Voyage Tasmanie

Services voyage



Forum Tasmanie

Voir tous les messages
Hébergement et hôtels

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Hébergement et hôtels Tasmanie

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Tasmanie

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Agenda Tasmanie