Transports et déplacements Tanzanie

Le train

Train Tazara © KENTA - Fotolia

Il existe 2 réseaux ferroviaires en Tanzanie.

- Le TAnzanian ZAmbia RAilway (Tazara), train qui relie Dar es-Salaam à Mbeya et à la Zambie. Un sacré périple ! La ligne ferroviaire mesure 1 870 km de long, tandis que la route de Dar es-Salaam à Mbeya ne fait que 860 km ! Le parcours étant très accidenté, mais superbe. À Dar es-Salaam, réservez votre billet au moins 2 ou 3 jours à l'avance.

- Le Central Railway, de Tanzania Railways Limited. 2 trains par semaine circulent, de Dar es-Salaam à Kigoma (lac Tanganyika) et Mwanza (lac Victoria). Un voyage mémorable de 48h au moins (1 254 km).
Beaucoup de secousses, d’inconfort et de fatigue, mais rien n’effraie un aventurier du rail.
Attention, risques de vols, notamment lors des arrêts dans les gares et la nuit. Mieux vaut dormir dans des wagons surveillés par des policiers.

Le bus

Les risques routiers sont importants en Tanzanie, autant le savoir...

Sur les 2 principales routes (bitumées) du pays, de Dar es-Salaam à Arusha, et de Dar es-Salaam à Mbeya (frontière de la Zambie), les liaisons en bus sont régulières, plutôt bonnes, et à prix stables.

- Il existe plusieurs catégories de bus (coaches), selon leur confort : luxe (luxury ou deluxe), avec AC et vidéo, que l'on conseille, demi-luxe (semi-luxury), et ordinaire (regular).

- Les horaires : ils doivent toujours être vérifiés sur place, auprès des bureaux du tourisme ou en consultant la page pratique (Notice Board) du quotidien anglophone Daily News. On y trouve parfois les horaires des bus, au départ de Dar es-Salaam, indiqués par compagnie.

- La réservation et l'achat des billets : les différentes compagnies ont des kiosques de vente des billets dans les gares routières. Pensez à acheter votre billet et à réserver votre place à l’avance (1 ou 2 jours avant).

- Conseils : pensez à acheter votre billet et à réserver votre place à l'avance (un ou deux jours avant le déplacement). Évitez les places situées au-dessus des roues, ainsi qu'à l'arrière des bus ordinaires.

L'avion

Plusieurs compagnies : tout d'abord Precision Air, omniprésente et efficace, basée à Arusha et Fastjet, basée à Dar-es-Salaam.
Regional Air
Coastal Travel, Fly Safari Air Link, Auric Air, Flight Link, As Salaam Air et Zan Air assurent également des liaisons régulières avec les 4 coins du pays, surtout entre les parcs équipés d’une piste d’atterrissage (airstrip).
Leur flotte d’avions est extrêmement variée. Ça va du petit coucou d'une poignée de places : du Cessna 182 (3 places seulement) à l’ATR 42, bimoteur de 46 places, et même à l’Airbus 319, en passant par une ribambelle de coucous de puissance et de capacité variées. Penser à reconfirmer son vol.

Le bateau

Entre Dar es-Salaam et Zanzibar ainsi que Pemba, plusieurs compagnies maritimes assurent une liaison quotidienne, sur des catamarans (appelés fast ferries). Pour plus de détails, reportez-vous aux chapitres sur Zanzibar et Dar es-Salaam.

Le dala dala

Comme les matatus au Kenya, les dala dala, très nombreux, méritent la palme d'or du transport bon marché... avec sueurs froides en option (puisque, évidemment, à trajet équivalent, mieux vaut doubler le conducteur concurrent qui précède pour faire monter le maximum de passagers).
À Zanzibar, un dala dala ressemble à une camionnette, avec des passagers assis à l'arrière (voire agrippés à l'extérieur) sur 2 bancs en bois l'un en face de l'autre. En Tanzanie, ce sont des minibus classiques.
Pour y trouver une place, c'est parfois un vrai combat. Être patient et ne pas craindre l'entassement, la forte chaleur et la conduite sportive.

Le taxi

Il faut compter environ 3 000-5 000 Tsh de jour pour une course en ville (plus cher à Dar qu'en province). Mais tout dépend évidemment de la longueur de la course. Le prix est à discuter au départ, mais ne payez qu'une fois arrivé à destination, et après avoir récupéré vos sacs ou vos bagages.

La voiture

La conduite se fait à gauche.

En Tanzanie continentale, les grands axes et les routes nationales importantes sont asphaltés : entre Dar es-Salaam et Dodoma, entre Dar es-Salaam et Moshi, de Moshi au pied du mont Kilimandjaro, de Moshi à Arusha, d'Arusha à la frontière du Kenya (et jusqu'à Nairobi), d'Arusha à l'entrée du parc de Tarangire, et jusqu'au Ngorongoro.

- À Zanzibar : voir la rubrique dédiée aux transports à Zanzibar.

- Les pistes : aucune route asphaltée ne traverse les parcs et les réserves (sauf le parc national de Mikumi). Ce ne sont que des pistes en terre rouge, souvent en bon état.

Piste en Tanzanie © BlueOrange Studio - stock.adobe.com

- Location de voitures : les grands loueurs internationaux sont présents dans les aéroports internationaux et à Dar es-Salaam.
Permis international et passeport nécessaires (prévoir des photocopies).

- Le scooter : fort sympathique, la conduite à moto reste néanmoins dangereuse, même si les routes sont en bon état, et que la circulation, en dehors de Stone Town, n’est pas dense. Bien pour explorer un secteur donné. Pas pour tout un séjour.

La voiture : l’idéal pour qui veut se balader librement, en toute indépendance, sans avoir à attendre un improbable dala-dala. Les véhicules loués sont en général de petits 4x4 Suzuki (2 portes, 4 places). Route en excellent état de manière générale.

Voyage Tanzanie

Bons Plans Voyage Tanzanie

Services voyage



Forum Tanzanie

Voir tous les messages
Transport

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Transport Tanzanie

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Tanzanie

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Tanzanie

Agenda Tanzanie

Tanzanie Les articles à lire