Santé et sécurité Singapour

Santé

Pas de problème particulier à Singapour, où les conditions sanitaires sont très sûres. Le paludisme n'y sévit pas. La transmission de la dengue est sporadique ou inexistante depuis plusieurs années.

Épidémies d'hépatite A et de fièvre typhoïde de plus en plus rares. Eau potable à peu près partout. Si vous emportez votre trousse de médicaments, n'oubliez pas de vous faire délivrer une ordonnance qui les prescrit, traduite en anglais si possible. Cela vous évitera des problèmes !

À ce jour, les vaccinations recommandées en France (tétanos, polio, diphtérie, coqueluche, hépatite B) suffisent si votre voyage vous conduit exclusivement à Singapour. Si ce n'est pas le cas, les vaccins contre l'hépatite A et la fièvre typhoïde sont recommandés. Séjours prolongés (expatriation, par exemple) : vaccin contre l'encéphalite japonaise (à prévoir 2 mois avant le départ). Aucun vaccin obligatoire pour les voyageurs en provenance d'Europe.

C'est à Singapour que les Asiatiques et expatr viennent se faire soigner. Un service remarquable, beaucoup d'organisation et, dans les grands hôpitaux, des méthodes de travail impressionnantes.

Sécurité

Singapour est une des villes les plus sûres du monde. On peut s'y balader à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit sans aucun souci, ce qui n'empêche pas de rester vigilant.

« Singapour, la ville des amendes »

À Singapour, toute infraction est passible d’une amende corsée.
D’abord, il est interdit de fumer dans les lieux climatisés, les bus, les taxis, les restos... Mais il est tout à fait possible de fumer dans la rue... à condition de ne pas envoyer la fumée en direction de votre voisin(e), de respecter une distance de 5 m avec les bâtiments les plus proches et surtout d’écraser votre mégot dans les cendriers placés au-dessus des poubelles ! De fait on ne voit aucun mégot par terre. Bref, si vous êtes fumeur, on conseille de vous en griller une à côté d’une poubelle-cendrier, comme tout le monde. Si vous l’écrasez dans la rue : 500 $S d’amende. Et inutile de vous consoler en vapotant : la cigarette électronique est, elle aussi, interdite.

Autres exemples :

  • traverser hors des passages protégés si vous êtes à moins de 50 m de ceux-ci (100 $S) ;
  • manger et boire dans le métro (500 $S) ;
  • cracher par terre (1 000 $S), bien que ce soit toléré chez les personnes âgées ou malades ;
  • jeter des détritus (500 $S) ;
  • uriner dans la rue ou oublier de tirer la chasse d’eau des toilettes publiques (1 000 $S), etc. 
  • Mâcher du chewing-gum dans les lieux publics peut valoir une amende de 1 000 $S, surtout s’il est jeté sur la chaussée. C’est pourquoi ils sont interdits à la vente ! Attention, l’importation de vos propres gommes à mâcher vous coûtera la même somme... Signalons aussi aux artistes de rue que les graffitis sont considérés comme des actes de vandalisme et réprimés par des coups de bâton !
  • Autre interdiction : le transport des durians dans le métro. Mais ça, personne ne se plaindra d’être à l’abri de ses effluves de camembert trop fait.

Les policiers sont pratiquement tous en civil. Vous pouvez faire la connaissance de l’un d’entre eux sans le savoir, prendre un café avec lui et, à la première occasion , il vous sortira sa carte.

Bon, malgré tout cela, les gens fument dans les rues (si, si !), certains crachent par terre (certes dans le caniveau), d’autres traversent en dehors des passages piétons... On a même signalé une recrudescence de l’activité des pickpockets. Le tout est de rester attentif au respect de ces règles... De fait, on s’habitue vite à ces espaces publics et ces couloirs de métro où ne traîne aucun détritus, aucun papier gras et où le risque de marcher dans une crotte de chien est inexistant... d’ailleurs y a-t-il des chiens ?

Homosexualité, jeu et prostitution

L’homosexualité masculine est toujours considérée comme illégale et passible d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à 2 ans, même si en pratique, elle est tolérée, à condition de jouer la carte de la discrétion.

Comme à Hong Kong ou à Bangkok, la prostitution est légale, mais le racolage public et le proxénétisme sont punis par la loi. Subtil, n’est-ce-pas ? La prostitution est toutefois bien présente dans certains quartiers ou boîtes de nuit.

Quant au jeu, s’il est autorisé depuis l’ouverture de 2 casinos en 2010, il reste strictement réglementé, notamment pour les Singapouriens, qui doivent s’acquitter d’un droit à l’entrée.

Drogue

À Singapour, on ne badine pas avec la drogue. Tolérance zéro ! Les amendes sont sévères, pouvant atteindre 20 000 $S et/ou 10 ans de prison si vous êtes arrêté en possession de drogue. La peine de mort est toujours en vigueur pour les trafiquants. Moralité : n'y touchez pas !

Voyage Singapour

Bons Plans Voyage Singapour

Services voyage



Forum Singapour

Voir tous les messages
Santé et sécurité

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Santé et sécurité Singapour

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Singapour

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Singapour

Agenda Singapour

Singapour Les articles à lire