Culture Sardaigne

Patrimoine culturel

Joyaux romans

L'époque gothique offre certes quelques beaux édifices, mais rien de comparable avec le florilège d'églises (plus d'une centaine) d'influence pisane, provençale, bourguignonne et même rhénane.
Cela est dû principalement à l'établissement aux XIe et XIIe siècles de moines venus de Pise, Marseille ou Cîteaux, mais également au peu de moyens financiers pour construire de nouvelles églises aux siècles suivants.

Monuments préhistoriques

Les Sardes furent dès les temps anciens préoccupés de leur lieu de sépulture. Dès 1800 av. J.-C., on trouve des « tombeaux des Géants », stèles et exèdres funéraires couvertes parfois de larges dalles, le tout de dimensions monumentales.

Les domus de Janas, que l'on peut traduire par « maison des sorcières » ou « maison des fées », sont des tombes également préhistoriques mais creusées dans la roche.

Les temples à puits vénéraient les divinités de l'eau, donc nourricières.

L'autel mégalithique de monte d'Accoddi près de Sassari semble poser encore une énigme aux archéologues tant sa ressemblance avec une ziggourat mésopotamienne est frappante.

Nuraghi

Unique au monde, le nuraghe est une spécificité sarde. Construites dès le IIe millénaire av. J.-C., ces formidables forteresses édifiées à l'aide de gros blocs de pierres taillées et assemblées sans mortier atteignent parfois 20 à 25 m de haut. La technique en est simple : sur un plan central circulaire ou ovoïde, la construction de forme conique est rétrécie vers le haut et entourée de corridors ménagés dans des murs de 4 à 8 m d'épaisseur. Ce noyau central est lui-même entouré de nombreuses constructions de plan circulaire constituant un village.
On dénombre près de 7 000 nuraghi. Les plus spectaculaires étant Su Nuraxi, Santu Antine, Losa et Santa Barbara.

Il est aujourd’hui établi que ces nuraghi servaient à la fois de réserves (pour le stockage des denrées) et d’habitation au chef de clan et que ses « vassaux » étaient installés dans des nuraghi voisins formant des satellites autour de la demeure du chef. En cas de danger, la population y trouvait refuge.

La vie quotidienne au pied du nuraghe regroupait agriculteurs, éleveurs et artisans. L'organisation sociale en « castes » se retrouve dans l'architecture complexe des ensembles nuraghe-village. Cependant, il semblerait que les cérémonies cultuelles avaient lieu dans d'autres lieux prédéterminés ou bien à l'extérieur du noyau central.

Voyage Sardaigne

Bons Plans Voyage Sardaigne

Services voyage



Forum Sardaigne

Voir tous les messages
Culture

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Culture Sardaigne

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Sardaigne

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Sardaigne

Agenda Sardaigne

Sardaigne Les articles à lire