Activités, culture et visites Saint-Pétersbourg

Saint-Petersburg Card

La Saint-Petersburg Card permet de réaliser des économies si l’on se programme un nombre de visites et de sorties conséquent. Fin 2018, elle coûtait 3 890 R pour 2 jours, 5 290 R pour 3 jours, 6 490 R pour 5 jours et 7 290 R pour 7 jours.
Elle donne accès à une soixantaine de musées (mais pas à l’Ermitage !), à des tours en bus et en bateau, à un crédit utilisable dans certains transports (par exemple, 2 trajets en bus sont inclus, avec la possibilité de recharger la carte) et à des réductions dans des restaurants.

ATTENTION, il faut toujours présenter le livret fourni avec la carte car, à chaque visite, la page concernée est oblitérée.

Où acheter la Saint-Petersburg Card ?

Achat de la carte au Business Centre Europe House (l. Artilleriyskaya, 1, bureaux 634/642 ; 604-0042 ; du lundi au vendredi 10h-19h), ou à un kiosque dans la forteresse Pierre-et-Paul, à proximité de la cathédrale.
Achat en ligne également possible avant votre départ : la carte peut vous être remise sur présentation du voucher dans l’un des 3 bureaux principaux de l’office de tourisme (ul. Sadovaya, 14, pl. du Palais ou pl. Vosstanya) ou délivrée à l’endroit de votre choix en ville (sur arrangement au 604-0042).

Culture

- Institut français : Nevski Prospekt, 12, 3e étage. Métro : Admiralteyskya. Ouvert tous les jours de 9h30-18h30. En principe, fermé en août. Installé dans la maison natale de Sacha Guitry. Médiathèque (mardi de 14h à 21h, du mercredi au vendredi de 10h30-18h30, et le samedi de 11h30 à 17h30) très bien fournie, hebdos et magazines, CD et DVD, sans oublier la Culturethèque, une bibliothèque numérique. Organise aussi des activités culturelles et propose des cours de français.

- Billetteries : preuve s’il en fallait de la passion des Pétersbourgeois pour la culture, on trouve des caisses théâtrales (teatralnaya kassa) un peu partout (y compris dans certains métros, comme Admiralteyskaya), dans tous les quartiers de la ville ! On peut y acheter ses places à l’avance pour les concerts, shows folkloriques, théâtres, ballets... Les calendriers des spectacles, généralement affichés sur les piliers ou les murs, sont uniquement en russe, sauf exception, et les caissières ne parlent en général que quelques mots d’anglais.

La caisse la plus centrale et la plus pratique est située Nevski prospekt, 42, en face de Gostiny Dvor (en été 24h/24, le reste de l’année, tous les jours 8h-minuit).
On peut également acheter les billets directement à la caisse des théâtres, et bien sûr, sur Internet. Enfin, n’oubliez pas que certains théâtres font relâche en été.

Culture alternative et techno

- Saint-Petersburg’s Museum of Sound (ex-GEZ 21) : Ligovski pr., 53. Métro : Plochad Vosstanya ou Mayakovskaya. Dans le centre d’art Pouchkinskaya-10 (où se trouve le Fish Fabrique), au 3e et dernier étage (consulter le plan sur place pour trouver). Tous les jours 17h (15h week-end)-23h30. En principe, concerts du jeudi au samedi à partir de 20h. Entrée : environ 400 R.
Un lieu que nous ne conseillerons pas à toutes les oreilles... On peut assister, sur des chaises en plastique, aux concerts donnés dans le cadre de la galerie du son expérimental – aussi expérimental que destroy ! Si vous n’aimez pas la musique, allez descendre une bière à côté, en compagnie des étudiants, dans un salon mansardé... Là, pas de musique, mais atmosphère très bon enfant presque garantie.

S’informer

- Saint-Petersburg in your pocket : Le plus complet des livrets gratuits, doublé d’un site très bien fait (le livret est téléchargeable). Entièrement en anglais. Y figurent, outre l’actualité mensuelle des spectacles, une section pratique, une rubrique des sites à visiter, un plan de la ville et une sélection d’hébergements, de restos et de bars.

- Where : On trouve la revue dans certains hôtels (dernières actualités touristiques et gastronomiques de la ville). Sinon, on peut la télécharger sur le site internet. Sur ledit site, on trouvera également des infos sur les musées et une sélection d’hôtels (plutôt chic), restaurants, boutiques et lieux de sortie.

Bains russes (bania)

Rappelons que les bains russes sont déconseillés aux cardiaques (le choc thermique entre le sauna à 100 °C et la piscine gelée...). Mieux vaut apporter une serviette, du savon et du shampooing. On peut louer un drap sur place. Achetez un venik (rameaux de bouleau) à l’entrée pour vous fouetter les sangs : excellent pour la circulation, dit-on. Si vous n’êtes pas accompagné d’un ami russe, observez comment font les autres. N’ayez pas peur de demander conseil, au risque de paraître tarte. Au bania, les gens sont détendus, ils vous aideront avec plaisir.

- Yamskie bani : Dostoievskovo ul., 9. Tél. : 312-5836. Métro : Dostoïevskaya ou Vladimirskaya. Compter 350-450 R pour 2h, 500-600 R pour 4h.
L’un des bains les plus centraux et les mieux équipés. Les installations ne sont pas mixtes et les mercredi et vendredi, le public est plutôt gay. Possibilité de réserver un sauna privé (plus cher bien sûr). On y trouve aussi café-bar, club de fitness et même salon de bronzage. La version moderne et privée du bania classique. Personne n’y parle l’anglais mais les instructions sur le site sont données en français

Tour en bateau sur les canaux de Saint-Péterbourg

Que diriez-vous d’une petite balade sur les canaux ? De nombreux embarcadères jalonnent les rives de la Moïka, du canal Griboïedova et de la Fontanka, notamment aux intersections de ces 3 canaux et de la Nevski prospekt : à savoir les ponts Zelioni, Kazanski et Anitchkov. On achète le billet au kiosque d’en face ou directement à bord.
Compter 800-900 R pour une balade d’environ 1h.
Même si le ou la guide à bord ne parle qu’en russe, n’hésitez pas à y aller, car il s’agit d’une agréable promenade esthétique plus que d’une visite culturelle.

Sinon, située face au musée Fabergé, la compagnie Anglotourismo English Guided Boat Tours) propose, de mai à septembre (les autres compagnies travaillent un peu plus longtemps), des tours en anglais, tout au long de la journée à partir de 11h, et même, de juin à août, à 0h20, pour assister à la levée des ponts sur la Neva (1 100 R par personne et 1 300 R pour le tour nocturne, petite réduc étudiants ; CB refusées).
Système hop-on hop-off, sauf pour la sortie nocturne (2 autres pontons sont utilisables : Reki Fontanki nab, 64 et Dvortsovaya nab, 32). En tout cas, quel débit ! Il s’agit parfois de grosses barques, parfois de bateaux modernes et couverts. À vous de choisir votre style. Prévoyez un pull ou un coupe-vent. Quand il fait frisquet, on vous propose des couvertures.

Balades sur la Neva

Même chose avec les balades sur la Neva. Mais on voit les bâtiments de plus loin, forcément, et les bateaux sont plus gros. Plusieurs points de départ : devant l’Ermitage, devant l’Amirauté, en face du Cavalier de bronze, à la forteresse Pierre-et-Paul (devant la porte de la Neva).

On recommande la compagnie qui est basée sur la Moïka, face au n° 26, qui dispose d’audioguides dans la langue de son choix, même le français (propose aussi, en fin de semaine, des sorties à 0h30 pour assister à la levée des ponts).

Saint-Pétersbourg de nuit : l’ouverture des ponts

L’une des curiosités de Saint-Pétersbourg, ville étroitement liée à son fleuve, est l’ouverture nocturne des ponts sur la Neva, qui a lieu toutes les nuits d’avril à début novembre, période de navigation sur le fleuve. De 1h25 à 2h45, les tabliers de tous les grands ponts se lèvent à tour de rôle à une heure précise. Ce dispositif permet aux gros navires et aux cargos de circuler sans déranger le trafic routier (déjà suffisamment dense comme ça !) pendant la journée. Les taxis et fêtards pétersbourgeois connaissent par cœur les horaires d’ouverture des ponts.

Aller voir leur ouverture pendant la période des Nuits blanches constitue d’ailleurs une véritable activité touristique. Les cars se pressent vers 1h15 du matin pour assister aux 1res ouvertures. Amusant ! Mais les touristes ne sont pas les seuls. En juin, à la fin des examens, des grappes d’étudiants font de même... en picolant. Toujours une foule importante !

Promenades pédestres

- Peter’s Walk : Fondée en 1996 par Piotr (Peter) Kozyrev, l’équipe des Walking Tours est animée par de jeunes Russes parfaitement anglophones et propose des balades guidées à pied à travers la ville, pleines d’anecdotes intéressantes : les quartiers connus ou méconnus, sur les traces de Dostoïevski, de Raspoutine... Pas de résa nécessaire : il suffit de se présenter au lieu de rendez-vous indiqué sur le site.

Pour le tour de base, appelé « The original Peterswalk » ; le départ se fait en saison depuis le resto Julia Child Bistro, Grazhdanskaya ul., 27.

Les prix sont très abordables : 1 600 R pour 4h de balade, un peu plus pour celle du samedi sur la Seconde Guerre mondiale (en juillet-août seulement, groupes de 8 personnes max).

Également, le vendredi soir (en haute saison toujours), la tournée des bars, et même une excursion à vélo de 3h30 les samedi et dimanche matin.

Enfin, Peter’s Walking Tours propose toutes sortes de balades à thème sur demande (possible en français), mais là, mieux vaut être un petit groupe, car c’est plus cher. Vraiment un bon plan pour rencontrer de jeunes Russes enthousiastes et amoureux de leur ville !

Théâtres, ballets et musique classique

Même si vous êtes en vacances, on vous recommande amicalement d’aller au théâtre ou au ballet dans une tenue décente.

- Théâtre Mariinski (Mariinski teatr) : C’est le théâtre le plus prestigieux, et toutes les meilleures compagnies s’y produisent. Opéras, ballets... La saison s’étire de fin septembre à fin juillet, avec, en général, 2 spectacles par jour, sauf le lundi (relâche). Salle grandiose. Depuis l’ouverture du Mariinski 2, ce sont quelque 800 spectacles par an qui sont donnés.

- Théâtre Alexandra (Alexandriïski teatr) : Le plus vieux théâtre de Saint-Pétersbourg, superbe édifice à façade jaune, construit par Rossi. Il est intégré dans l’un des ensembles les plus cohérents et étudiés de la ville : le théâtre lui-même, la place Ostrovskovo et la rue Rossi. En été, on y joue surtout des ballets pour faire plaisir aux touristes (grands classiques avec en tête d’affiche Le Lac des cygnes), hors saison plutôt des tragédies et comédies.

- Philharmonique Chostakovitch (Bolchoï Zal): La saison s’étend de fin septembre à début juillet. Concertos, symphonies et chœurs.

- Théâtre d’opéra et de ballet Mikhailovski : De l’opéra et des ballets donc. À l’intérieur, jolie salle à l’italienne sur 5 niveaux. Balcons décorés et loges surmontées d’angelots. Pas de relâche estivale, les ballets les plus populaires continuent à y être joués.

- Petite Philharmonie : S’y produisent notamment les lauréats de concours internationaux.

- Capella : Chœurs, concerts d’orgue, musique classique et chants liturgiques. Parfois aussi des concerts de jazz ou de piano. Situé dans une harmonieuse cour donnant sur la place du Palais. Des concerts gratuits y sont d’ailleurs aussi organisés en été.

- Plusieurs palais accueillent des spectacles de bonne qualité, de temps à autre. Par exemple les palais Youssoupov et Menchikov. Les églises et les cathédrales sont aussi des lieux de concert occasionnels.

Enfin, la période des nuits blanches, en juin, donne le virus de la musique classique à tout le monde : palais, théâtres et églises proposent de nombreux concerts.

Voyage Saint-Pétersbourg

Bons Plans Voyage Saint-Pétersbourg

Services voyage



Forum Saint-Pétersbourg

Voir tous les messages
Activités et visites

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Activités et visites Saint-Pétersbourg

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Saint-Pétersbourg

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Saint-Pétersbourg

Agenda

Saint-Pétersbourg Les articles à lire