Santé et sécurité Porto Rico

Santé

L’eau du robinet est partout potable.

- Vaccins conseillés : vaccins universels (DTCP, hépatite B).

Les hôpitaux offrent des soins de bonne qualité, mais leurs tarifs étant très élevés, il est important de souscrire une assurance rapatriement avant de partir.

Virus Zika

Porto Rico est fortement touché par le virus Zika, transmis par piqûres de moustiques-tigres. L’infection se répand rapidement sur l’île. C’est pourquoi il est recommandé aux femmes enceintes ou ayant un projet de grossesse de différer leur séjour, et dans tous les cas, de se protéger contre les piqûres de moustiques.
Les symptômes sont généralement les suivants : fièvre, maux de tête, douleurs articulaires et éruptions cutanées.

Dengue

Si l’on ne parle plus d’épidémie comme ce fut le cas en 2009, Porto Rico reste l’un des territoires les plus touchés des Caraïbes par la dengue. Cette maladie transmise par les moustiques présente au premier abord  symptômes proches de ceux d’une grosse grippe (fièvre de 40 °C), avant de s'aggraver : nausées, vomissements, déshydratation, voire éruptions cutanées... Dans de très rares cas, la maladie peut pendre une tournure hémorragique et mortelle.

Chikungunya

Fin 2013, les tout premiers cas de chikungunya de la zone caraïbe ont été déclarés, mais Porto Rico n'est pas le territoire le plus touché.

Se protéger contre les piqûres de moustiques

Dans la mesure où il n’existe ni vaccin ni traitement (on traite seulement les symptômes) pour ces maladies, il est important de se protéger des piqûres, en privilégiant les vêtements longs, en utilisant des répulsifs anti-moustiques, et en s’assurant que les moustiquaires des chambres sont bien hermétiques.

Killer bees

Dans le genre piqueur, il faut aussi se méfier des killer bees, ces abeilles d’origine africaine qui vivent en nombre dans les montagnes de l’intérieur. Elles ne sont pas plus dangereuses que d’autres, à l’exception du fait qu’elles défendent avec acharnement leur territoire et n’hésitent pas à attaquer en groupe… Mais elles ont au moins un bon côté : partout où elles se sont installées, les récoltes de café ont augmenté de 50 % (grâce à leur action pollinisatrice) !

Méduses

C’est durant les mois en « R » qu’on a le plus de chance d’en rencontrer. Elles sont nombreuses dans les eaux portoricaines, surtout sur la côte est et leur piqûre peut être fort douloureuse. Ce n’est pas une légende : si Walgreens (et sa pharmacie) est trop loin et que vous n’avez pas de vinaigre, il n’est pas inutile de se faire pipi dessus !

Ciguatera

Plus dangereuse, la ciguatera est une intoxication alimentaire provoquée par l’ingestion de poissons prédateurs ayant concentré dans leur chair des toxines accumulées au fil de la chaîne alimentaire. C’est parfois le cas du mérou et du barracuda. Symptômes : démangeaisons intenses de la paume des mains et de la plante des pieds, fourmillements, picotement des lèvres et du nez, jambes lourdes, maux de tête, nausées… sans oublier l’emblématique sensation de brûlure au contact de l’eau froide (et vice versa). Il n’existe pas de traitement. La guérison est spontanée ; elle peut être rapide ou longue selon le degré d’intoxication.

Mancenilliers

Enfin, faites attention aux mancenilliers, ces arbustes poussant le long des plages dont la sève sécrète une toxine comparable à l’acide chlorhydrique. Leurs feuilles sont rondes et leurs fruits, nombreux, ressemblant à des mini pommes. Ne les touchez pas et ne vous abritez même pas dessous lorsqu’il pleut... Les gouttes qui glissent le long du feuillage se chargent de poison et brûlent la peau.

Urgences

Comme aux États-Unis, on compose le 911. Ambulance, police ou pompiers sont ensuite dépêchés. Pour un problème sans risque vital, vous pouvez contacter la police en composant les 3 chiffres du préfixe local suivis de 2020.

Sécurité

Si l’on s’en réfère au taux d’homicides local, supérieur de 15 % à celui de New York, il semble difficile de dire que Porto Rico est une destination très sûre… Le gouverneur a même dû faire appel à la Garde Nationale début 2010 !

Il convient toutefois de relativiser : la plupart des problèmes sont liés au trafic de drogue qui, quoique préoccupant, ne concerne pas directement les visiteurs.

Reste que camper sur les plages isolées a été interdit car vols et attaques étaient fréquents. Si vous plantez la tente, même dans un lieu prévu à cet effet, mieux vaut ne pas y laisser vos affaires dans la journée. Sachez aussi que les braquages nocturnes sur les plages de Condado et d’Isla Verde ne sont pas qu’une légende. Alors attention lors des promenades au clair de lune… Si vous louez une voiture, n’y laissez pas d’objets de valeur. Et méfiez-vous des car jackings en fermant vos portières à San Juan.

Voyage Porto Rico

Bons Plans Voyage Porto Rico

Services voyage



Forum Porto Rico

Voir tous les messages
Santé et sécurité

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Santé et sécurité Porto Rico

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Porto Rico

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Agenda Porto Rico