Activités et visites Périgord - Dordogne

Les routes du Périgord

Les « routes gourmandes »

La route des Vins de Bergerac

Il s’agit de circuits routiers « suggestion découverte » du patrimoine vitivinicole et touristique, de 80 à 150 km, au départ de Bergerac. Pour partir à la rencontre de véritables passionnés, épris de leur région et de leur travail, et heureux de partager leur enthousiasme avec les visiteurs désireux de découvrir cette partie du Périgord. De nombreux propriétaires ont signé la charte de qualité et ouvrent leurs portes aux secrets de leurs vins.

La route du foie gras

Elle associe producteurs et restaurateurs qui se sont engagés à informer le public sur le foie gras et à commercialiser des produits IGP et/ou des produits issus de canards à foie gras IGP Périgord.

La route de la noix du Périgord

Cet itinéraire dévoile les richesses cachées de son terroir, mais aussi les secrets des hommes qui en vivent : restaurateurs, artisans de bouche, exploitants, marchés locaux, musées... autour d’authentiques noix périgourdines comme la Grandjean, « la typique », et la Corne, « la rustique ». Cette route se déploie principalement en Périgord noir, de Hautefort à la vallée de la Dordogne (écomusée de la Noix de Castelnaud).
Brochure disponible au comité départamental du tourisme et dans tous les offices de tourisme.

La route de la pomme du Limousin

Cette appellation déborde largement en Périgord. Visites gratuites de vergers et coopératives les lundis entre juin et août. Les artisans et restaurateurs qui y participent vous invitent à découvrir les mariages gustatifs possibles avec ce fruit aux variétés multiples : la perlim, la pompadour, la meylim et la limdor, notamment en Périgord vert, autour de Lanouaille, qui abrite la Maison à la gloire de ce produit.

Les « routes historiques » et culturelles

La route des châteaux

Quelque 1 001 châteaux recensés en Périgord, mais ils ne sont pas tous ouverts à la visite.

La route des métiers d’art en Périgord

Autant de portes ouvertes (plus de 60) pour découvrir les coulisses de la création artisanale, sous l’égide de la chambre des métiers de la Dordogne et de l’association Valoris’Art.

Randonnées en Périgord

L'incroyable variété des paysages périgourdins est quadrillée par 780 km de sentiers de grande randonnée, avec des « ponts » entre eux, et 4 000 km de boucles locales de sentiers de petite randonnée créés par les communes. On n'a donc que l'embarras du choix pour mettre ses pas dans ceux de Cro-Magnon. Dans ce pays de collines et de vallées, avec quelques falaises à longer, les itinéraires ne présentent aucune difficulté majeure et sont accessibles à tout marcheur en bonne forme physique.

La collection de plans-guides Sentiers du Périgord comprend 27 titres disponibles au CDT et dans les offices de tourisme.
Également un topoguide La Dordogne à pied et plus d’infos sur rando24.com.

Le GR 36

Il parcourt le Périgord du nord au sud, venant d'Angoulême vers le Lot-et-Garonne. Il passe par Bourdeilles et Brantôme, la verte Venise du Périgord sur la Dronne, traversant des paysages de vraie campagne. Il sinue à travers les rues pavées et Renaissance de Périgueux, descend par la sombre forêt barade de « Jacquou le Croquant », puis vers les préhistoriques falaises de la Vézère. C’est ensuite qu’il emprunte les surplombs spectaculaires de Montignac aux Eyzies, avant de traverser le fleuve Dordogne à Saint-Cyprien pour piquer vers le pays des bastides de carte postale, plus méridionales, aux murs de pierres blondes que sont Belvès ou Monpazier.

Le GR 646

Version piétonne de l'autoroute A 89, ce GR parcourt d'ouest en est le grand Sud-Ouest, de Bordeaux jusqu’au Limousin. Il suit la large vallée de l'Isle jusqu'après Périgueux, et remonte l'Auvézère, ses célèbres gorges vertes, moulins, cascades et relais nature secrets jusqu'en Corrèze.

Le GR 6

Remontant la vallée de la Dordogne par Bergerac, il offre de larges panoramas. Il se divise en 2 : une branche vers Sarlat et Souillac avec des paysages de causses, et une autre au plus près du fleuve, où il joue les funambules, proposant de nombreux points de vue sur les spectaculaires châteaux de Beynac et de Castelnaud.

Le GR 361

Il descend en droite ligne du nord au sud depuis la Charente, traversant les hameaux perchés et les plaines à céréales du Ribéracois. Il rejoint le Lot après avoir fait découvrir Brantôme et le verdoyant val de Dronne. Le sentier passe par Périgueux et la calcaire vallée de l'Isle à Saint-Astier, puis les coteaux viticoles de Bergerac et de Monbazillac.

Le chemin des pèlerins - GR 654

De Vézelay à Saint-Jacques-de-Compostelle, cet axe des 1ers routards entre en Dordogne depuis Limoges par la bien nommée La Coquille et le causse truffier de Sorges, où l’on trouve des haltes-hébergements spécialement réservées. À partir de Périgueux, les pèlerins suivent le GR 654 pour rejoindre Bergerac.

Rivières et descentes de rivières

Deux grandes rivières se partagent le flot des kayakistes et canoéistes en Périgord : la Dordogne et la Vézère, auxquelles il faut tout de même ajouter l’Isle, la Dronne et l’Auvézère, bien charmantes également, même si moins fréquentées. Elles sont toutes différentes et possèdent chacune leurs particularités. Quel que soit le parcours, on voit défiler de nombreux châteaux nichés au cœur des Plus Beaux Villages de France : Beynac, La Roque-Gageac...
Ceux qui souhaitent organiser de longues descentes prévoiront une journée entière, en prenant le temps de pique-niquer et de se baigner. Si toutes les rivières sont paisibles, il est indispensable de savoir nager et de porter le gilet de sauvetage en toute occasion. Certaines rivières peuvent être interdites d’accès durant quelques jours en fonction de leur niveau. Bien s’informer.

Les nombreux loueurs installés au fil de l’eau vous donneront toutes les indications et sauront vous conseiller. Quelles que soient la rivière et la descente choisies, c’est une expérience extra, à vivre en famille.

Sur la Dordogne et l'Isle, on peut également effectuer une promenade en gabare, réplique des anciens bateaux de commerce qui descendaient jusqu’à Bordeaux au XIXe siècle, chargés de vivres et de marchandises.

La Dordogne

La Dordogne est la rivière des châteaux forts. Entre Carsac et Beynac la descente permet d’entreprendre un voyage au cœur du Moyen Âge ! Sur le plan technique, c’est une rivière accessible à tout débutant sachant nager. C'est la 2e rivière en termes de navigation en canoë en France, derrière l'Ardèche. Tout au long de la descente, on découvre des châteaux perchés au sommet des collines et des villages construits à flanc ou au pied des falaises. Quelques grandes plages sont propices aux arrêts pique-nique ou à la pause baignade.

La Vézère

La Vézère est la rivière de la « vallée de l'Homme » et de la préhistoire. Elle traverse le Périgord noir pour se jeter dans la Dordogne à Limeuil. On peut la descendre de Thonac jusqu’aux Eyzies. Elle ne présente donc aucun danger particulier, au-delà des règles de bon sens. 2 fois plus étroite que la Dordogne, elle est beaucoup plus sauvage (peu de plages et d'accès) et ses flancs plus resserrés lui donnent un caractère puissant, surtout lorsqu’on passe au plus près des falaises de La Roque Saint-Christophe. Et ce sont des châteaux, des sites préhistoriques et des villages troglodytiques célèbres dans le monde entier qui s’offrent à vous.

L’Isle

Impétueuse dans sa haute vallée, en Périgord vert, où elle faisait jadis tourner de nombreuses forges, voici une rivière large et tranquille, que l’on peut descendre aisément sur un parcours de 21 km entre Trélissac (base de Chariéras), Périgueux (base de Sainte-Claire) et Marsac (base de La Roche), avec une douzaine de passes et de mises à l’eau.

La Dronne

Née en Limousin, cette rivière traverse le Périgord vert et rejoint la Charente. D’abord bouillonnante, elle s’épanouit à Brantôme en une boucle majestueuse où canoës et bateaux à passagers se croisent avec élégance.

L’Auvézère

La vallée de l’Auvézère creuse son sillon en provenance du Massif central et traverse une partie du Périgord vert pour rejoindre le Périgord blanc. Entre Guimalet et La Forge-d’Ans, sur une vingtaine de kilomètres, dans un environnement resté très nature, on peut descendre en canoë les gorges de l’Auvézère en passant devant quelques sites superbes. C’est dans ce secteur que se sont développées des forges au XVIIe siècle. L’Auvézère est largement bordée de forêts et de papeteries.

Voyage Périgord - Dordogne

Bons Plans Voyage Périgord - Dordogne

Services voyage



Forum Périgord - Dordogne

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Périgord - Dordogne

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Périgord - Dordogne

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus

Agenda

Périgord - Dordogne Les articles à lire