Culture et traditions Pays basque et Béarn

Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle

Classés dans les Itinéraires culturels européens par le Conseil de l’Europe en 1987 et inscrits au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, les chemins vers Compostelle étaient déjà foulés par de nombreux pèlerins en l’an 1000.
Aujourd’hui, on en compte près de 500 000 chaque année. En Pays basque, le Camino est une réalité toujours vivante depuis dix siècles et fort méconnue des voyageurs.

Aujourd'hui

Les pèlerins sont de plus en plus nombreux chaque année à suivre les traces de saint Jacques, majoritairement via le Camino Francés. Certains apportent à leur démarche une dimension religieuse. Mais la plupart voient simplement dans les sentiers de Saint-Jacques l'occasion d'une longue randonnée pédestre et culturelle, alliant l'effort physique à la découverte de l'art roman et des somptueux paysages des plateaux navarrais.

Musique, danses et chansons

Les Basques possèdent un très grand sens de la musique et adorent chanter. Cependant, paradoxalement, vous aurez peu l'occasion de les entendre. C'est avant tout lors des fêtes locales et de villages que ça se passe. Avec un peu de chance, vous tomberez sur une soirée ou un spectacle musical et de danse organisé pour l'occasion.

Un moyen d'entendre les Basques chanter est d'assister à une messe en basque. Ne pas rater les grandes fêtes religieuses, comme la célébration de la Fête-Dieu (Phesta-Berri) à Hélette et en Arberoue fin mai, début juin. On y chante à gorge déployée.

Les instruments traditionnels

Il y a d’abord le tambourin, ce que les romantiques appelaient à tort le « tambour de Basque », qui est commun à toute l’Espagne.

Il y a aussi le txistu, sorte de flûtiau aigrelet que le joueur accompagne au tambour (une main sur la flûte, l’autre tient une baguette, coordination pas évidente). Ce tambour à cordes s’appelle le txun-txun.

Il y a enfin la gaïta, petit hautbois à double anche dont le son évoque à s’y méprendre une cornemuse ou une flûte arabe (d’ailleurs, c’est vraisemblablement un instrument d’origine arabe).

Le chant choral

Plus qu'une tradition, c'est une passion. Les chœurs d'hommes sont légion. La plus petite formation est un chœur de 8 hommes, mais il n'est pas rare de rencontrer des chœurs de 50 ou 80 bonshommes. Le chant basque est toujours une polyphonie. Il existe quelques chœurs mixtes, surtout pour l'interprétation de la musique religieuse.

La musique moderne

Plusieurs tendances chez les jeunes chanteurs basques.

Les chanteurs à thème ont naturellement trouvé leur place dans une société hyper-sensibilisée. Ce sont des mélodistes qui accordent une grande attention aux paroles. Leurs concerts attirent un énorme public, et leurs prises de position sont toujours très attendues et suivies. Leur audience dépasse le Pays basque.

La langue basque se prête bien au rock. Les sonorités rêches collent au rythme et à la musique, et les groupes sont nombreux avec un public fidèle.

La tendance folk existe sous toutes les formes possibles, depuis les adaptations électrifiées des classiques basques jusqu'à la simple utilisation de la langue sur des thèmes musicaux étrangers.

Danses et traditions

Les danses basques sont innombrables et les costumes souvent exceptionnels. Surtout, elles sont encore largement pratiquées, et pas seulement par des groupes professionnels. Dans de nombreuses fêtes, on se retrouve pour danser, et peu importe que l’on soit novice ou spécialiste, il suffit de suivre le mouvement. Certaines danses, en revanche, requièrent entraînement et expérience.

Ainsi, dans les grandes occasions, vous pourrez voir danser l'auresku ou saut d'honneur. Hiératique, vêtu de blanc et rouge, armé de deux poignards, un jeune danseur exécute quelques sauts et pas codés devant une personnalité à célébrer.

Les bertsularis

Vous verrez régulièrement des affiches annonçant des concours de bertsus. Il s'agit d'une poésie improvisée, chantée, sur un thème imposé. En fait, il s'agit d'une forme de « duel de chants » que l'on retrouve sur une partie de la façade atlantique (et même au Groenland), où les compétiteurs se répondent, se moquent les uns des autres. Pour un non-bascophone, c'est totalement hermétique.

Religions, fêtes et croyances

Vous êtes en terre farouchement et fortement catholique. Les différences sont minimes : au sud, on processionne plus volontiers pour la Semaine sainte, au nord pour la Fête-Dieu. Les messes sont un temps fort de la vie de la communauté et elles sont dites le plus souvent en basque.

Le clergé basque est un clergé actif, voire activiste. C'est l'Action catholique qui a été à la base de la création du syndicalisme paysan. La visée anticapitaliste était forte, les paysans basques étant fortement impliqués dans la lutte antimondialisation

Voyage Pays basque et Béarn

Bons Plans Voyage Pays basque et Béarn

Services voyage



Forum Pays basque et Béarn

Voir tous les messages
Culture

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Culture Pays basque et Béarn

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Pays basque et Béarn

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus

Agenda

Pays basque et Béarn Les articles à lire