Argent et budget Parcs nationaux de l'Ouest américain

Argent, banques, change

Monnaie

En 2019, le dollar ($) valait environ 0,90 €. On avait donc environ 1,15 $ pour 1 €.

Argent liquide, et change

- Pour disposer immédiatement d’argent liquide, par exemple pour prendre le bus ou payer le taxi en sortant de l’aéroport, on vous conseille d’emporter quelques dollars changés en Europe puis d’en retirer une fois sur place en fonction des besoins avec une carte de paiement internationale.
On trouve des distributeurs automatiques de billets partout (appelés ATM pour Automated Teller Machine ou cash machines), jusque dans certaines petites épiceries, halls d'hôtels ou petites boutiques ! Cela dit, évitez de retirer de petites sommes à tout bout de champ, car une commission fixe  (2-3 $) est prélevée à chaque transaction, en plus de celle appliquée par votre banque.

Le change, lui, est difficile aux États-Unis, ou alors assez désavantageux, car les banques ne le font pas, et les bureaux de change (qu’on ne trouve pas partout) imposent un taux assez défavorable, en particulier dans les aéroports. Mieux vaut donc ne pas trop compter sur cette solution !

Cartes de paiement

Aux États-Unis, on parle de plastic money, ou plastic tout court. C'est le moyen le plus simple et a priori le plus économique de payer. Les paiements par carte sont acceptés quasi partout, souvent sans montant minimum. Gardez toujours votre passeport (ID en anglais, prononcer « aïdi ») sur vous, il est parfois demandé.
Les cartes les plus répandues sont la MasterCard, la Visa et, bien sûr, l'American Express, qui applique des commissions simples.

Aux USA, une carte de paiement est un outil indispensable, pour ne pas dire obligatoire, ne serait-ce que pour louer une voiture ou réserver une chambre d'hôtel.
Dans certains drugstores ou supermarchés, dès que vous présenterez une carte de paiement, on vous demandera généralement : « Debit or credit ? ». Si vous n'avez pas de compte aux États-Unis, la réponse est « credit ».

Les cartes à pucechip cards ») sont enfin entrées en vigueur aux USA, on entre donc le code pour chaque transaction au lieu de signer comme dans le temps. De plus en plus, les additions se font sur iPad, avec facture envoyée par e-mail (insistez si vous voulez un reçu imprimé).

Budget dans les Parcs nationaux de l'Ouest américain

Un voyage dans l’Ouest américain n’est pas vraiment bon marché. En cause, l’hébergement, très cher dans les coins touristiques, et les loisirs en général. Les restaurants, dès que l’on sort de la trilogie sandwichs-burgers-salades, n’arrangent pas toujours les choses non plus. Reste que le carburant est moins cher que chez nous, c’est déjà ça ! Mais bon, en clair, ne vous attendez pas à des vacances cheap !

Les prix affichés s'entendent toujours SANS LA TAXE, qui varie de 9 à 15,5 % dans l'hôtellerie et de 2,9 à 7,5 % dans les autres secteurs (restauration, magasins... sauf musées), selon les États et le type de produits ou de services.

Ajoutons à cela d’éventuelles taxes locales. Dans les restos, il faudra aussi ajouter le tip (ou gratuity), c’est-à-dire le pourboire.

Bref, gardez en tête qu’à la caisse ce sera toujours plus cher que le prix marqué.

Logement

Nous indiquons les tarifs pour 2 personnes, exception faite des AJ (prix par personne dans les dortoirs) et des campings (prix par emplacement, valable pour 2 personnes dans les campings privés, pour 6 dans ceux des parcs nationaux ou parcs d’État), et jusqu’à 10 sur les terrains rustiques gérés par le Bureau of Land Management). Les tarifs sont généralement mentionnés hors taxes, il faut donc toujours ajouter de 9 à 15,5 % selon l’État, le comté et la ville ! Certains hôtels ajoutent parfois encore une taxe de séjour (resort fee)... une espèce de taxe fourre-tout qui peut vous être imposée par chambre et par nuitée.

Le plus économique est de circuler en voiture et de camper dans les parcs, où les emplacements peuvent accueillir 1 ou 2 voitures et jusqu’à 6 ou 8 personnes. Les prix sont très raisonnables : 15 à 30 $ l’emplacement par jour.

Ceux qui n’ont pas la possibilité de planter la tente pousseront la porte d’une AJ, même si elles deviennent de plus en plus rares. Un lit en dortoir coûte environ 25-40 $ la nuit par personne en saison et une chambre privée double (avec salle de bains partagée) dans les 60 à 90 $.
Dans les motels, compter bien 80 à 120 $ pour une chambre double en saison, voire jusqu’à 150 $ ; et jusqu’à 200 $ (ou 250 $ !) pour les hôtels...
Important : ceux qui voyagent à plusieurs seront ravis d’apprendre que les chambres à 2 lits peuvent accueillir 4 personnes, et ne sont généralement pas beaucoup plus chères que pour 2.
Les Bed & Breakfast démarrent autour de 80-100 $ la double (en général avec salle de bains partagée à ce prix), mais les plus chics grimpent jusqu'à 200 $ et parfois bien au-delà (la moyenne étant dans les 160-180 $).

Les prix des nuitées varient selon la saison, le confort et la période (plus cher le week-end et en été). Mais ce qui change la donne, c'aest le taux d'occupation. Les tarifs peuvent chuter ou exploser d’un jour à l’autre.
La haute saison débute grosso modo début mai pour s’achever en septembre. En basse saison, les tarifs diminuent de 20 à 50 % et parfois plus encore.

- Bon marché : jusqu'à 100 $.
- Prix moyens : 100-150 $.
- Plus chic : 150-250 $.

Le petit déj continental (léger, donc) est quelquefois inclus. Si ce n'est pas le cas, compter 10 à 15 $ en sus pour le prendre à l'extérieur.
Dans les grandes villes, le parking des hôtels, quand ils en ont un, est généralement payant (de 8 à 25 $ environ pour 24h).

Restos

On peut se restaurer pour pas cher aux États-Unis, mais ce « pas cher » rime rarement avec nourriture saine ! Dès lors que vous souhaitez manger un peu plus fin et surtout plus équilibré, l'addition grimpe vite, particulièrement le soir.

C'est pourquoi on essaie généralement d’indiquer les prix du midi (cuisine plus simple et légère) et ceux du dîner (plus travaillé et copieux), qui vont souvent du simple au double. Les fourchettes suivantes correspondent à un simple plat, généralement assez copieux pour pouvoir se passer d’autre chose, sauf dans les restos chics ou gourmets. On peut aussi sans problème partager.
Ne pas oublier d’ajouter la taxe (5 à 10 %) et le pourboire (environ 20 %) : au final, il s’agit donc de 25 à 30 % en plus...

- Bon marché : moins de 12 $.
- Prix moyens : 12-25 $.
- Chic : 25-35 $.

Taxes et pourboires

Taxes

Les prix affichés dans les magasins, les hôtels, les restos, etc., s'entendent HORS TAXE(S). Celle-ci est ajoutée par les commerçants, restaurateurs et hôteliers au moment de payer et varie selon l'État, la ville et le type d'achat. Dans les hôtels, dans l'Ouest, elle oscille entre 9,5 et 15,5 % ; pour tout ce qui est restos, vêtements, voitures de location..., elle varie entre 2,9 et 7,5 %, sans compter d’éventuelles surtaxes locales qui peuvent s’ajouter.
Seuls les produits alimentaires et la pharmacie n’y sont pas soumis.

Pourboires (tip ou gratuity)

Dans les restos, les serveurs ayant un salaire fixe relativement faible, l’essentiel de leur revenu vient des pourboires. Voilà tout le génie du capitalisme : laisser aux clients, selon leur degré de satisfaction, le soin de payer le salaire des serveurs ! 
Bref, le
tip est une institution à laquelle VOUS NE DEVEZ PAS DÉROGER
(sauf dans les fast-foods, cafétérias et endroits en self-service). Si vous êtes ric-rac côté finances, fréquenter ces lieux est un bon moyen de limiter la casse. Au resto, un oubli du tip vous fera passer pour un plouc total et un radin notoire !
La tradition est de laisser 15, 18 ou 20 %
(15 % étant le minimum du minimum !), calculé sur le prix hors taxes. Les Américains, d’un naturel généreux, donnent facilement 20 à 25 %. Bref, gardez donc en tête qu’avec la taxe de vente plus le pourboire, vous voilà à 25-35 % de plus que le prix affiché, si ce n'est pas davantage...

Si vous payez par carte, n'oubliez pas de remplir la case Gratuity qui figure sur la facturette ou de bien la barrer clairement si vous choisissez de laisser un pourboire en liquide. Attention à ce que votre 1 ne soit pas pris pour un 7.
Dans les bars, le barman s'attend à ce que vous lui laissiez un petit quelque chose, par exemple 1 $ par bière.
Dans les taxis, il est coutume de laisser 15 à 20 % en plus de la somme au compteur. Là, gare aux jurons d'un chauffeur mécontent ; il ne se gênera pas pour vous faire remarquer vertement votre oubli.
Enfin, prévoir des billets de 1 ou 5 $ pour tous les petits boulots de service où le pourboire est attendu.

Voyage Parcs nationaux de l'Ouest américain

Bons Plans Voyage Parcs nationaux de l'Ouest américain

Services voyage



Forum Parcs nationaux de l'Ouest américain

Voir tous les messages
Argent et budget

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Argent et budget Parcs nationaux de l'Ouest américain

Vos discussions préférées du forum Argent et budget Parcs nationaux de l'Ouest américain

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Parcs nationaux de l'Ouest américain

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus

Agenda

Parcs nationaux de l'Ouest américain Les articles à lire