Santé et sécurité Niger

Rappelons qu'il est actuellement formellement déconseillé de se rendre au Niger.

Vaccinations

Les vaccinations conseillées partout dans le monde

DTCP (diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite), BCG, ROR, méningite à haemophilus influenzae b. Le DTCP, conseillé chez l'adulte, devient particulièrement souhaitable lorsque l'on voyage. Être à jour de ses rappels est primordial avant le départ.

La fièvre jaune

La vaccination contre la fièvre jaune, maladie mortelle que l’on attrape sans s’en apercevoir, transmise par les moustiques, est obligatoire avant tout départ en Afrique intertropicale. Elle est indispensable dès l’âge de 6 ou 9 mois, même lorsqu’elle n’est pas administrativement exigée. Elle protège à 100 % pendant au moins 10 ans.

Cette vaccination ne peut se faire que dans les centres de vaccinations habilités. Il y en a plus d’une centaine en France. Consulter la liste des centres de vaccination antimarile en France.

La protection est conférée seulement 10 jours après l'injection (sauf en cas de rappel : protection immédiate). Il est donc nécessaire de s’y prendre à l’avance.

Le paludisme

Le Niger est classé en zone 3 pour le paludisme. Le risque est élevé dans tout le pays. Il faut donc prévoir un traitement antipaludique, et se protéger contre les piqûres de moustiques. Le risque de paludisme est élevé au sud du Sahara.

La polio

En 2018, l'OMS recommande la vaccination anti-poliomélyte si l'on se rend au Niger. Le pays n'est certes plus infecté, mais reste vulnérable à la maladie. 

Le choléra

La prévention du choléra repose avant tout sur les précautions alimentaires. Mais pour ses séjours en zones épidémiques, le ministère de la Santé recommande d’adjoindre le vaccin Dukoral (s’y prendre plus de 15 jours à l’avance).

La typhoïde

Vaccin très bien toléré (Typhim Vi), qui n’a rien à voir avec son ancêtre TAB. À faire chez l’adulte et l’enfant de plus de 2 ans. Protection de 3 ans au moins dès le 15e jour après l’injection. On ne peut que trop le recommander aux voyageurs se rendant en Afrique subsaharienne.

À signaler, un vaccin combiné hépatite A + typhoïde dans une seule seringue (Tyavax).

L'hépatite A

Cette maladie fréquente, dite « alimentaire » ou « des mains sales », n'est généralement pas grave. Elle peut cependant être très gênante. Il vous en coûtera environ 25 € pour le vaccin. Une injection protège 2 ou 3 semaines plus tard. La protection sera de plus de 10 ans.

L'hépatite B

L'hépatite B est une maladie de la « promiscuité ». Elle peut aboutir à la cirrhose ou au cancer du foie. Dès que l'on doit approcher des gens de près, mieux vaut être protégé. D'autant que la vaccination est totalement anodine.

Attention : les 2 premières injections, assurant une protection maximum, se font sur un mois plein (ensuite, rappel tous les 6 à 12 mois, permettant sans doute une immunité à vie). Encore une bonne raison pour préparer son voyage bien à l'avance.

La méningite à méningocoque

Une épidémie de méningite a sévi début 2015 dans plusieurs régions du Niger, et notamment à Niamey.
La vaccination contre les méningites à méningocoques A et C est en particulier recommandée entre janvier et juillet. Il s'agit d'une vaccination sans aucun risque ni effet secondaire, et facilement associable à toutes les autres.

La rage

La rage est omniprésente dans la plupart des pays d’Afrique de l’Ouest. C'est pourquoi il est fortement recommandé de se faire vacciner de manière préventive à :

- toute personne qui sera en contact avec des animaux de manière obligatoire (vétérinaires, biologistes, écologistes, agronomes...), ainsi que tout animal domestique ;
- tout voyageur qui, une fois contaminé, ne pourra atteindre en 48 h un centre apte à le traiter avec des sérums et vaccins de qualité internationale dans les heures qui suivent. Avis aux routards, trekkers, aventuriers, fanatiques de la nature, coopérants... et surtout à leurs enfants.

En conclusion

Il faut s'y prendre suffisamment tôt. Les vaccins ne se faisant pas tous en une seule fois, il est conseillé d'effectuer une consultation de voyage au moins 4 semaines avant le départ.

Précautions sur place

- Pas de baignade en eau douce stagnante : risque de bilharziose et autres parasitoses. En revanche, on peut se baigner au milieu d'un fleuve à grand débit car les parasites et leurs vecteurs ne prolifèrent qu'en eau calme. Au pire, pas de panique : dès la sortie, s’essuyer vigoureusement et surtout ne pas se laisser sécher. Et aujourd'hui, la bilharziose se soigne très bien.

- En mer, il n'y a quasiment pas de risque infectieux.

- Animaux : les contacts avec tous les animaux sont à éviter. Qu'il s'agisse des chiens, des singes, des oiseaux ou de tout autre animal, longue est la liste des maladies qu'ils peuvent transmettre à l'homme. On portera une attention toute particulière aux enfants, naturellement attirés par les animaux.

Sécurité

Le ministère des Affaires étrangères rappelle le risque terroriste élevé (enlèvements et attentats) au Niger et dans la région sahélo-saharienne. Il déconseille formellement toute circulation :

  • au nord de la ligne de Téra, Tillabéri, dans les 2/3 de la province d’Agadez, le nord-est et le sud-est de la province de Zinder ;
  • dans la province de Diffa ;
  • dans la région de Gouré ;
  • dans le parc du W ;
  • à la fontière entre le Niger et le Burkina Faso.

En outre, il désonseille sauf raison impérative les villes de Tillabéri et d'Agadez. On évitera de séjourner plus de 24h à Tillabéri, plus de 48h à Agadez. À Agadez, on se cantonnera au centre-ville, on voyagera sous escorte de sécurité, et on s'assurera de la sécurité de l'hébergement.

Dans les villes, évitez les lieux publics non sécurisés ou excentrés. Mieux vaut circuler en voiture et avec les portes verrouillées, limiter les déplacements nocturnes et éviter les quartiers excentrés, sélectionner les restaurants et autres établissements de nuit les plus sécurisés.

De manière générale, ne pas voyager de nuit, circuler entre les villes en convoi d’au moins 2 voitures, se montrer discret sur les dates, horaires et conditions de ses déplacements.
Toujours consulter le site Internet du ministère des Affaires étrangères.
Les voyageurs doivent systématiquement signaler leur itinéraire à l'ambassade ou sur Ariane.

Voyage Niger

Bons Plans Voyage Niger

Services voyage



Forum Niger

Voir tous les messages
Santé et sécurité

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Santé et sécurité Niger

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Niger

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Niger

Agenda Niger