Carte d'identité New York

- Population : 8,5 millions d'habitants, dont 1,6 million à Manhattan. Près de 40 % des habitants sont nés à l'étranger.
- Superficie : New York est composée de 5 boroughs (quartiers) que sont Manhattan (58,8 km²), Brooklyn (184 km²), le Bronx (106 km²), Queens (290 km²) et Staten Island (148 km²).
- Maire : Bill de Blasio (démocrate ; depuis janvier 2014 ; réélu en novembre 2017).
- Nombre de visiteurs : 61,8 millions en 2016, dont près de 13 millions de touristes étrangers. C’est la 8e ville la plus visitée au monde.
- Taux de chômage : environ 4,3 % en 2018 (taux le plus bas depuis 1976).
- Site classé au Patrimoine mondial de l'Unesco : la statue de la Liberté.

Économie

Deuxième centre financier mondial après la City de Londres, Wall Street reste le premier moteur économique de New York, employant plus de 300 000 personnes (soit 5 % des New-Yorkais), même si elle fut aussi l’épicentre de la crise des subprimes déclenchée en 2007, celle qui a plongé le monde dans la tourmente. Le secteur financier s’y est fortement contracté, mais la ville a paradoxalement mieux résisté que le reste des États-Unis, créant même des emplois !
Quant à l’arrivée au pouvoir de Trump, elle semble ne pas avoir trop chamboulé le marché, malgré les inquiétudes de départ.

Premier secteur florissant, les nouvelles technologies - en particulier de l’Internet - devenu le deuxième pôle économique de la ville. On parle même de Silicon Alley, en référence à la Silicon Valley californienne, pour désigner le coin autour du Flatiron Building, où se sont installées au début nombre de start-up du high-tech.
Les géants du secteur (Facebook, Google, Twitter) ont installé leurs bureaux à New York et Amazon a ouvert sa 1re librairie à Columbus Circle (très décevante cela dit). En 2017, New York a aussi inauguré sur Roosevelt Island le campus le plus cher du monde (financé en partie par le philanthrope Michael Bloomberg, l’ancien maire de la ville) : l’université technologique Cornell Tech, destinée à rivaliser avec le célèbre MIT, dans le Massachusetts. Toujours l’idée de faire revenir New York dans le futur.Autres secteurs moteurs, y compris au niveau mondial : les assurances, la santé (recherche, biotechnologies et services) et l’immobilier. Mais New York c’est aussi la plus grande concentration de médias et éditeurs aux États-Unis, sans parler du marché de l’art, du marketing, de la mode, du design, de l’architecture et même du film (après Hollywood).
Parallèlement, si de nombreuses entreprises n’ont pas résisté à la crise, de grandes marques en ont profité pour multiplier leurs boutiques. Pour certains entrepreneurs, c’est même le moment de s’installer à New York ! La plupart des économistes prédisent à la ville un avenir radieux (250 000 créations d’emplois fin 2018) et une diversification notable des activités.

Mais à quoi donc carbure New York ? Elle s’appuie avant tout sur un formidable vivier de jeunes diplômés en provenance du monde entier.
Ajoutons à cela son fort pouvoir d’attractivité, son nouveau visage « green » (New York est en tête du classement mondial des places financières « vertes » !), une gastronomie en pleine révolution et l’effervescence culturelle... Tout cela se traduit par une fréquentation touristique toujours en hausse, dépassant aujourd’hui les 60 millions de visiteurs, dont un quart d’étrangers.

Comme toujours, la médaille a son revers. Si New York compte aujourd’hui un peu moins de 340 000 millionnaires et la plus forte concentration de milliardaires au monde derrière Pékin, presque 2 millions de New-Yorkais vivent en dessous du seuil de pauvreté et autant n’en sont pas loin, soit près de 40 % de la population ! Le maire démocrate Bill de Blasio a fait du combat contre ces inégalités son cheval de bataille.

En 2017, 64 000 personnes, dont 24 000 enfants, seraient sans abri. Quant aux classes moyennes, elles fuient les prix de Manhattan pour s’établir à Brooklyn, l’eldorado des bobos devenu le nouveau foyer artistique et nocturne de la ville.
Un New York « à deux vitesses » donc, selon les mots du maire démocrate qui a promis de corriger ce gigantesque fossé des inégalités. Le salaire minimum a déjà été relevé sensiblement fin 2017 et il devrait encore augmenter d’ici à 2021.

New York doit aussi composer avec les colères de la nature. En octobre 2012, l’ouragan Sandy a durement frappé la ville, laissant derrière lui un lourd bilan humain et économique.
La Grosse Pomme n’est pas ville à se laisser abattre et tout se reconstruit, se réhabilite, à l’image d’un World Trade Center flambant neuf sorti de terre en seulement 10 ans.

Voyage New York

Bons Plans Voyage New York

Services voyage



Forum New York

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum New York

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces New York

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus New York

Agenda New York

New York Les articles à lire