Carte d'identité Mayotte

- Statut : cette ancienne collectivité française d'outre-mer est devenue en 2011 un département d'outre-mer. Elle a le statut de collectivité territoriale unique.
- Superficie : 374 km², répartis entre Grande-Terre (363 km²), Petite-Terre (11 km²) et une trentaine d’îlots non habités.
- Population : 243646 habitants (estimation 2017).
- Densité : 511 hab./km².
- Préfecture : Mamoudzou.
- Président du conseil général : Ibrahim Ramadani (depuis avril 2015).
- Monnaie : l’euro.
- Langues : le français est la langue officielle, mais de nombreux Mahorais parlent surtout le shimaoré (« parlé mahorais ») ou le shibushi. Les jeunes ont désormais tendance à mieux parler le français que le shimaoré.
- Religion : 95 % de musulmans, environ 4 % de catholiques et 1 % de protestants.
- Peuples et ethnies : bienvenue en Afrique ! Les Mahorais de souche, 95 % des habitants de ce petit territoire français, sont d’origine bantoue. On compte aussi plusieurs familles indiennes, souvent venues s’installer sur l’île pour faire du commerce, mais aussi des Malgaches et quelques Réunionnais. Les M’zoungous (ou Wazoungous) représentent à peine 2 % de la population à Mayotte. Ce sont des métropolitains, la plupart en poste sur l’île pour généralement deux à quatre ans : enseignants, militaires ou personnels de santé.
- Démographie : la population mahoraise est jeune (plus de la moitié a moins de vingt ans) et croît à toute vitesse… Elle progresse de 4 % chaque année, notamment grâce à un fort taux de fécondité (4,1 en 2012), mais aussi en raison d’une importante immigration illégale. On estime que les clandestins représentent 30 % de la population de l’île.
- Espérance de vie : 77 ans (estimation 2010).
- Taux de chômage : 24 % en 2015.

Économie

Dans l’archipel, Mayotte fait figure d’eldorado. La croissance y avoisine les 10 %. Cependant, le taux chômage est élevé, l'économie reste fragile et l'île survit grâce aux aides de Paris.

Le secteur tertiaire est majoritaire : il occupe près de la moitié des Mahorais.

Les activités de pêche, d’agriculture et d’élevage sont encore familiales et traditionnelles, et il s'agit d'une agriculture essentiellement vivrière. Mayotte exporte l’ylang-ylang et la vanille qui ont autrefois fait sa réputation, mais aussi l'aquaculture.

Le tourisme pèse chaque année un peu plus dans la balance commerciale. Potentiellement générateur d'emplois, il est un des secteurs de développement privilégiés de l'île. Mais, en raison de structures peu développées et d’un billet d’avion plutôt cher, le tourisme reste majoritairement familial (on vient rendre visite à un proche) ou régional (en provenance de la Réunion notamment).

Néanmoins, le tourisme d'affaires commence à prendre une place de plus en plus importante. Pour la première fois en 2012, le tourisme d'affaires a en effet dépassé le tourisme d'agrément.

Tout comme la Réunion, Mayotte a été marquée à l'automne 2011 par une série de conflits sociaux dus à la cherté de la vie insulaire. 

Voyage Mayotte

Bons Plans Voyage Mayotte

Services voyage



Forum Mayotte

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Mayotte

Vos discussions préférées du forum Mayotte

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Mayotte

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Mayotte

Agenda Mayotte