Culture et médias Malaisie

Médias

Radio

La bande FM ressemble à une tour de Babel. On peut capter les informations en langue anglaise. RFI est disponible en ondes courtes et sur Internet dans tout le pays

Télévision

Il existe une douzaine de chaînes nationales malaisiennes, dont 5 chaînes payantes, et 2 chaînes publiques du radiodiffuseur RTM (Radio Televisyen Malaysia), TV1 et TV2. Elles s’inspirent beaucoup des chaînes américaines. Les chaînes câblées sont disponibles dans les grands hôtels seulement (films en anglais sur Vision Four). En principe, RTV2 programme des infos en anglais tous les jours entre 12h30 et 13h et à 20h30.

Journaux

Le principal quotidien du pays est The Star, devant le New Straits Times, en langue anglaise. The Sun (gratuit) est le plus largement distribué. Tous ces journaux sont plutôt « bien pensants ». Ils permettent néanmoins d'avoir des nouvelles du monde et de comprendre un peu mieux la politique du pays (si on lit l'anglais). Car, comme à Singapour, les liens entre les partis au pouvoir et les médias sont des plus serrés.
Le plus important groupe de presse, Media Prima (3 quotidiens, 4 radios et 4 chaînes de télévision), est détenu par une entreprise affiliée au parti UMNO.

Si vous souhaitez des informations plus critiques et plus indépendantes, allez sur le site de Malaysia Kini. C'est le seul organe de presse indépendant de Malaisie en anglais, consultable sur le Web uniquement !

Presque tous les kiosques vendent les éditions asiatiques (en anglais) des grands hebdos Time et Newsweek. Pas mal pour cerner les problèmes économiques, sociaux et politiques de l'Asie du Sud-Est.
Quant aux journaux de langue française, on les trouve dans les alliances françaises (Penang, Kuala Lumpur) et sur le Net.

Liberté des médias

La Malaisie occupe la 145e place sur 180 pays du Classement mondial de la liberté de la presse 2018 établi par Reporters sans frontières.

Si l’ancien Premier ministre Najib Razak a mené une guerre personnelle contre les médias jugés « trop indépendants » et a renforcé l’autocensure dans les rédactions, un espoir pour une presse plus libre et la fin de la répression a vu le jour avec la victoire historique, en mai 2018, de la coalition d’opposition Pakatan Harapan, qui a fait de la liberté de la presse l’une de ses promesses de campagne.
Mené par Mahathir Mohamad, qui avait déjà été Premier ministre sous la bannière de l’UMNO entre 1981 et 2003, le gouvernement a débloqué certains sites comme le Sarawak Report, qui avaient été censurés après avoir couvert le scandale national de corruption connu sous le nom d’« affaire 1MDB », impliquant directement des officiels et l’ancien Premier ministre en personne.

Les journalistes attendent désormais que le nouveau gouvernement tienne ses promesses en abrogeant une série de lois draconiennes, comme la « Loi relative à la sédition », instrumentalisées par le précédent pouvoir afin de museler toute voix critique à son encontre.

Voyage Malaisie

Bons Plans Voyage Malaisie

Services voyage



Forum Malaisie

Voir tous les messages
Culture

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Culture Malaisie

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Malaisie

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Malaisie

Agenda Malaisie

Malaisie Les articles à lire