Transports et déplacements Los Angeles

S'orienter dans Los Angeles

Si vous optez pour la voiture de location et que vous comptez rayonner en ville, l’utilisation d’une appli de navigation sur votre smartphone (ou d'un GPS) vous sera d’une très grande utilité. Cela ne dispense quand même pas d'avoir un bon plan, car la règle n° 1 pour une conduite efficace ici, c’est de toujours savoir où l’on va avant d’y aller. Autrement dit, étudier méticuleusement le plan pour déterminer l’itinéraire à suivre jusqu’à destination.

En voiture à L. A., c’est comme en métro : pour se rendre d’un point à un autre, il faut toujours avoir en tête son itinéraire, le nom des sorties ou au moins les numéros des freeways à suivre, dans quelle direction on va, et savoir « prendre les correspondances ». Sans quoi, on se perd dès la première virée en voiture.

Sur une freeway, la file de droite est souvent utilisée pour sortir, ce qui vous oblige à vous déporter sur la gauche pour continuer tout droit. Beaucoup de personnes changent de file à la dernière seconde, méfiez-vous ! Vous noterez cependant que, globalement, les Angelenos sont des as du volant, ce qui permet de garder une circulation relativement fluide et facilite les changements de voie.

Sur certaines freeways, la voie de gauche est réservée aux carpools (covoiturage). Si vous êtes au moins 2 dans le véhicule, profitez-en ! Attention, en revanche, à ne pas emprunter les Expresslane (bien matérialisées par des panneaux et un marquage au sol), ce sont des routes payantes, mais sans guichet, contrôlées par un système de caméras. Les utilisateurs enregistrent leur véhicule puis sont facturés à chaque passage. Si vous n'êtes pas enregistré, vous récolterez une amende dont le montant sera ponctionné sur votre carte bleue par votre loueur de voitures.

Enfin, la bonne nouvelle, c’est que le tracé des rues en damier rend la conduite plutôt aisée, d’autant que le nom des rues est toujours très clairement indiqué.

Location de voitures

L. A. est l’une des rares villes américaines où l’on conseille de louer une voiture, quand bien même le stationnement risque d’assécher rapidement votre porte-monnaie (choisir un hôtel avec parking gratuit est une donnée importante quand on fait son itinéraire). Le gain de temps est réel.

Souvent encombrées aux rush hours, les freeways se révèlent sacrément pratiques quand vous voulez vous rendre dans un lieu un peu éloigné.

Location de motos

Seul ou à 2, c’est probablement le moyen de locomotion le plus agréable, même si dangereux car les automobilistes ne tiennent absolument pas compte des 2-roues. Malheureusement, l’obligation de prendre une, voire 2 assurances supplémentaires, rend la formule très onéreuse. Permis moto obligatoire.

Stationnement à Los Angeles : comment se garer ?

Les parkings surveillés sont en général chers et très fluctuants dans les tarifs. Un parking peut coûter : environ 45 $ la nuit en semaine à Downtown et seulement 10 $ le week-end ; à Venice Beach, c'est exactement l'inverse, compter 10-15 $ par jour en semaine et 25-30 $ par jour le week-end aux beaux jours.
Si le tarif d’un parking vous paraît exorbitant, n’hésitez pas à en tenter un autre, parfois les prix s’effondrent d’une rue à l’autre.

Avant de se garer, bien lire les panneaux le long du trottoir, toujours différents les uns des autres et donnant des règles de stationnement très précises.
Par exemple, dans toutes les rues, le stationnement est interdit 2h un jour dans la semaine pour le nettoyage. Il faut parfois aussi enlever sa voiture entre 7h et 9h et entre 16h et 18h, au moment des rush hours, tandis que certaines rues ne sont réservées qu’aux résidents, etc.
Bref, s’il y a plusieurs places vides dans une rue, ne vous réjouissez pas trop vite, il y a de grandes chances que vous arriviez pile dans la tranche horaire interdite...

Les amendes sont distribuées à la vitesse de l’éclair par des brigades mobiles et quasi invisibles, et les mises en fourrière sont tout aussi rapides (les tow-away sont généralement à l’œuvre une minute après l’heure indiquée sur le panneau !).

Parfois, le stationnement est autorisé de 15 mn à 1h gratuitement (les agents relèvent alors, dans leurs tournées, les numéros de plaque minéralogique pour piéger les éventuels fraudeurs).

De toute façon, même lorsque le stationnement est payant, vous pouvez rarement vous garer plus de 2h de suite au même endroit. Il faut alors nourrir le parcmètre (un par emplacement), qui n’accepte que les pièces de 25 cents et la carte bancaire. Mieux vaut donc garder sa ferraille.

Dès que la durée payée est écoulée, la bête affamée clignote en rouge et le grand inquisiteur pointe comme par hasard le bout de son nez pour dégainer son carnet à souches ! En général, le soir, passé 20h au plus tard, le stationnement devient gratuit et sans limite de temps (zieutez quand même le panneau !).

Bien sûr, on trouve plus facilement des places dans les petites rues qu’aux abords immédiats des grands axes et des sites principaux.

  • Une ligne rouge sur la bordure d'un trottoir : interdiction totale de stationner et de s'arrêter. 
  • Une ligne verte : stationnement possible pendant 20-30 mn. 
  • Une ligne jaune ou blanche : arrêt autorisé seulement pour débarquer (ou embarquer) un passager.
  • Pas de marquage : garez-vous, sapristi !

Uber, Lyft

Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui utilisent un smartphone connecté à l’étranger et les applis qui vont avec. Aussi peut-on se poser la question suivante : est-il indispensable de louer une voiture à Los Angeles ? La réponse est oui, pour se déplacer en petit groupe (famille, amis), mais ce n’est pas toujours vrai quand on est seul ou même à 2.

Les applis de trajets à la demande type Uber ou Lyft permettent de faire des courses relativement bon marché tout en échappant au stress de la conduite et au coût cumulé des parkings.

Combiné à l’excellent réseau de transports en commun, l’utilisation de ces applis mérite qu’on se penche sur le problème, a fortiori quand on a moins de 25 ans, qui est souvent l’âge exigé pour pouvoir louer une voiture aux États-Unis.

Bus

Avant tout, si vous disposez d’un smartphone ou d’une tablette, le plus commode est de télécharger l’« appli Los Angeles Metro and Bus ». Elle permet d’avoir un aperçu du réseau et du trafic en temps réel, et on peut également acheter son titre de transport avec.

À Los Angeles, les bus vont partout et sont bon marché, mais ils sont lents car ils prennent rarement les freeways, et la plupart s'arrêtent de circuler à minuit. Le système est assez complexe (sans parler de la tarification...), car il y a plusieurs réseaux. Attention, les presque 200 lignes de bus sont gérées sous l’appellation METRO (ou MTA), qui gère aussi le réseau du... métro (voir plus loin). Ce réseau de bus est complété par d’autres réseaux locaux, comme les Big Blue Bus à Santa Monica (qui rejoignent l’aéroport international LAX, Culver City et Westwood, ainsi que Wilshire Western Station et Downtown par bus rapide (lignes numéros 7 et 10).

Prévoyez le montant exact avant de monter dans le bus, car on ne vous rendra pas la monnaie. Possibilité d’utiliser aussi le système de cartes magnétiques rechargeables TAP sur lesquelles on charge un certain nombre de trajets.

  • Le trajet de base coûte 1,75 $ (on peut les acheter par 10, ce qui évite de courir sans arrêt après la monnaie).
  • Le METRO 1-Day Pass coûte 7 $ (rentable à partir de 4 trajets par jour).
  • Le 7-Day Pass coûte 25 $ (rentable à partir de 15 trajets par semaine).
  • Le 30-Day Pass 100 $.

D'autre part, un billet dans les Big Blue Bus coûte 1,25 $ à Santa Monica et 0,50 $ dans le Dash à Downtown.
Par ailleurs, les bus express qui empruntent les freeways sont à supplément, et puis il y a aussi des zones à partir desquelles le voyage est plus cher (on vous l’avait dit que c’était compliqué !).

METRO

Rendez-vous Union Station, dans le MTA Bus Control, Gateway Plaza, à Downtown. Accès soit par l’entrée est de Union Station (par Vignes St), soit par le souterrain si vous arrivez par l’entrée principale de la gare (sur Alameda St). Du lundi au vendredi 6h-18h30.
Vous pourrez vous y procurer le plan du réseau (dont la lecture  – et la compréhension – nécessitera un intense moment de concentration), les horaires et les billets forfaitaires. Vous pouvez aussi les appeler en disant : « Je suis ici et je veux aller là » et on vous indique quel bus prendre, où changer, etc.
Mais le plus pratique si vous êtes connecté (ne serait-ce que par intermittence) est de télécharger l’appli L.A. Metro and Bus.

Métro

Attention, le logo METRO recouvre à la fois le réseau de bus et le métro comme on l’appelle chez nous, ici appelé Metro Rail.
Même si le métro de Los Angeles est encore trop peu développé et peu pratique, il permet tout de même d'atteindre très rapidement certaines destinations assez éloignées, pour un prix modique (1,75 $ l'aller simple). Système de pass, il faut d’abord acheter une carte pour y charger son billet.

Le « Metro Rail » compte 6 lignes : les Red Line, Blue Line, Green Line, Gold Line et Purple Line ; la dernière, Expo Line, relie Downtown à Santa Monica via Culver City).
Ces « Metro Rail Lines » sont complétées par 2 lignes de « Metro Liner » (Orange Line et Silver Line), qui sont en fait des bus au look de rame de métro et fonctionnant comme lui (arrêt à chaque station, entrée par la porte souhaitée, tickets uniquement vendus dans les distributeurs automatiques, etc.).
Étonnant : de nombreuses stations se trouvent au beau milieu des freeways !

Train

- Union Station : belle gare dans un style assez indéfinissable, genre Art déco version rustique, située face au Pueblo de Los Angeles. C’est là que l’on prend son billet pour l’Amtrak Coast Starlight, le train qui relie L. A. à Seattle en passant par San Francisco et ses magnifiques paysages le long du Pacifique.
D’ici part aussi le Metrolink pour Anaheim, Santa Ana ou Ocean Side (correspondance pour San Diego).
Devant la gare, toutes liaisons possibles : bus, métro, navette pour se rendre à LAX (aéroport de Los Angeles).

Voyage Los Angeles

Bons Plans Voyage Los Angeles

Services voyage



Forum Los Angeles

Voir tous les messages
Transport

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Transport Los Angeles

Vos discussions préférées du forum Transport Los Angeles

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Los Angeles

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Los Angeles

Agenda Los Angeles

Los Angeles Les articles à lire