Histoires et dates-clés Languedoc-Roussillon

Les cathares

« Deux forces se partagent l’univers : le bien et le mal, l’ombre et la lumière. Il faut choisir son camp. » Ainsi parlait Manès, disciple de Zarathoustra dans la Perse du IIIe siècle. Il fut entendu : le roi de Perse le fit écorcher vif.
1 000 ans plus tard et 6 000 km plus loin, ses adeptes (les manichéens) sont toujours là. On crée pour eux l’Inquisition et les bûchers.

Entre-temps, nos manichéens ont pris le nom de pauliciens pour s’installer en Anatolie. Les empereurs byzantins les persécutent, puis les expédient dans les Balkans.
D’Allemagne en Italie, des Flandres au Languedoc, l’hérésie a ses saints (les parfaits), son au-delà (la réincarnation), son sacrement (le consolamentum, accordé aux mourants) et des exigences d’égalité, de chasteté et de pureté totale (interdiction de manger de la viande) que ne devait guère incarner la société de l’époque. Partout, évêques et princes répriment.

Partout sauf dans le Languedoc. Là-bas, beaucoup d’entre eux ont rejoint la cause. Les cathares y ont des châteaux, des hommes d’armes, leurs évêques tiennent des conciles internationaux. Les missions envoyées par le pape s’y heurtent aux plus grands seigneurs.
En 1207, son légat est assassiné. À Rome, on tremble. Si l’hérésie gagne les centres du pouvoir, c’est la fin des haricots. Innocent III n’hésite plus à proclamer la croisade. Les seigneurs hérétiques sont déchus, leurs biens déclarés « proie ». Le premier qui passe n’a qu’à se servir.

En 1209, première proie : Béziers. Il faut donner le ton. Les habitants refusent de dénoncer les cathares ? « Tuez-les tous ! », conseille aimablement le légat du pape, « Dieu reconnaîtra les siens ». Terrorisée par ce massacre, Carcassonne tombe à son tour ainsi que les forteresses hérétiques voisines.
Pour remplacer son seigneur, les croisés choisissent un chevalier sans peur et sans scrupules, Simon de Montfort. En 1213, le Languedoc est conquis par l’orthodoxie. Mais pas soumis car, sans cesse, des révoltes éclatent. Le roi de France devra venir en personne rafler la mise en confisquant tout le Midi.

Les cathares ? Ceux qui n’ont pas été brûlés ont pris la route des Corbières. Là-haut, de petits seigneurs mènent toujours la guérilla. Les croisés devront réduire un à un leurs nids d’aigle. Puylaurens, Peyrepertuse et surtout Montségur, la « Synagogue de Satan », où les cathares tenaient leurs conciles. Pour fêter sa prise en 1244, on allume un grand bûcher. Nobles, bourgeois et gens d’armes confondus, 315 cathares s’y jettent plutôt que de se renier.
Onze ans plus tard, Quéribus est pris. Tout est fini, le pape est content. Mais plus de 700 ans après, on en parle encore...

Quelques dates historiques

- 450 000 av. J.-C. : à Tautavel, dans le Roussillon, il y avait un homme qui chassait le renne et le rhinocéros. C'est un des plus vieux Européens connus.
- Vers 600 av. J.-C. : les Grecs de Marseille fondent Agde.
- Vers 120 av. J.-C. : les Romains annexent la Provence gauloise et son allié, le Languedoc. Fondation de Saint-Bertrand-de-Comminges, Béziers et surtout de Narbonne qui régit, de Toulouse à Grenoble, la plus ancienne et la plus grosse province des Gaules : la Narbonnaise.
- 413 : les Vandales et les Alamans n'avaient fait que passer. Les Wisigoths s'installent à Narbonne. Leur royaume, qui couvre toute l'Espagne et la France du Sud, laissera de bons souvenirs. Ce sont les Wisigoths qui arrêtent Attila.
- 720 : l'émir al Samh, conquérant de l'Espagne, s'empare de Narbonne. Les Wisigoths continuent d'administrer le pays.
- 759 : les Francs prennent Narbonne.
- 778 : Roncevaux. Les Carolingiens font de la Catalogne un avant-poste antimusulman : la marche d'Espagne. Afflux de réfugiés chrétiens en Languedoc.
- 1002 : la culture hispano-musulmane enrichit la province, qui participera activement à la Reconquista et aux croisades.
- 1209-1255 : croisade contre les cathares. Le Languedoc échappe à l'orbite catalane pour tomber dans le domaine royal.
- 1276-1344 : naissance et mort du royaume de Majorque.
- XIVe siècle : malgré les corsaires arabes, le Languedoc donne au roi ses grands ports méditerranéens. En 1481, le rattachement de Marseille porte un coup fatal à sa prospérité.
- XVIe siècle : le Languedoc oriental passe au calvinisme.
- 1659 : le traité des Pyrénées (Louis XIV) donne le Roussillon et la Catalogne à la France.
- 1685 : la révocation de l'édit de Nantes interdit aux protestants de célébrer leur culte. La révolte des camisards tiendra 2 ans en échec l'élite des troupes royales.
- 1790 : les protestants prennent part à la Révolution, les catholiques demeurent fidèles au roi.
- 1907 : insurrection des vignerons contre le gouvernement Clemenceau.
- Septembre 2002 : inondations dévastatrices dans les départements du Gard et de l'Hérault. De nombreuses victimes sont à déplorer.
- Octobre 2010 : décès du très controversé Georges Frêche, président du conseil régional du Languedoc-Roussillon.
- 2015 : le pont du Gard fête son inscription à l’Unesco 30 ans plus tôt.
- 2016 : dans le cadre de la grande réforme territoriale, le Languedoc-Roussillon fusionne avec la région Midi-Pyrénées ; la nouvelle région s’appelle Occitanie.
- 2017 : réouverture du musée Hyacinthe-Rigaud de Perpignan, après 3 ans de travaux.

Bons Plans Voyage Languedoc-Roussillon

Services voyage



Forum Languedoc-Roussillon

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Languedoc-Roussillon

Vos discussions préférées du forum Languedoc-Roussillon

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Languedoc-Roussillon

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus

Agenda

Languedoc-Roussillon Les articles à lire

La série vedette de TF1 Demain nous appartient n’est pas la seule à utiliser Sète comme...