Hébergements et hôtels Ladakh

Entre avril-mai et fin octobre-début novembre, le choix d’hébergement à Leh est considérable : l’offre a décuplé en quelques années, et les constructions continuent bon train, transformant la ville...

Au bas de l’échelle (des prix), les homestays consistent en chambres simples chez l’habitant, avec salle de bains commune, voire eau chaude au seau – même si, de plus en plus, cette formule tend à se transformer en guesthouses. Ces dernières regroupent généralement entre 4 et 12 chambres, avec eau chaude solaire ou électrique ; le chauffage y est rare (éventuellement sur demande). Les plus agréables occupent des maisons ladakhies ou inspirées de l’architecture traditionnelle, devant lesquelles s’étend un bout de potager – d’où est tiré en été l’essentiel des repas proposés aux hôtes.

Les petits hôtels familiaux ne sont guère différents en termes de confort (sinon qu’ils sont souvent plus froids, car en béton). Les grands, aux normes internationales, ne sont qu’une poignée et sont parmi les rares établissements à disposer du chauffage central. Au printemps et à l’automne, les prix sont plus doux mais, l’hiver, lorsque la plupart des hébergements ferment, ils remontent.

Emportez une lampe de poche pour parer aux coupures d’électricité et rentrer le soir : beaucoup de rues ne sont pas éclairées, même au centre. Autre impératif : les bouchons d’oreilles. Les chiens errants hurlent de concert à n’en plus finir dès la nuit tombée, une horreur ! Avec l’insomnie due à l’altitude, ça peut devenir vraiment difficile de réussir à se reposer...

Où dormir à Leh ?

Dans le centre-ville

La plupart des adresses se regroupent entre Upper Tukcha Rd et Fort Rd, au fil d’une ruelle tortueuse traversant un rigodon.

Vers les quartiers de Karzoo et de Sankar

Juste au nord du centre (5-10 mn à pied) vient d’abord Karzoo, où se sont multipliées les adresses, puis Upper Karzoo. Au-delà, en montant toujours, on atteint Sankar (15-25 mn), où les potagers s’agrandissent devant les guesthouses. Ce n’est pas encore la campagne, mais plus tout à fait la ville.
Seul ennui, outre l’éloignement (relatif) : les chiens qui hurlent toute la nuit. En taxi, compter environ 150 ₹ depuis le centre.

Dans le quartier de Changspa

À 1,5-2 km au nord-ouest du centre, cet ancien hameau devenu quartier, largement dédié aux routards et trekkeurs, s’anime surtout entre juin et septembre. Les nouveaux hôtels y côtoient des guesthouses plus anciennes établies dans d’anciennes maisons ladakhies et une flopée de restos et boutiques.

Voyage Ladakh

Bons Plans Voyage Ladakh

Services voyage



Forum Ladakh

Voir tous les messages
Hébergement et hôtels

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Hébergement et hôtels Ladakh

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Ladakh

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Ladakh

Agenda Ladakh

Ladakh Les articles à lire