Carte d'identité Kenya

- Superficie : 591 958 km², un peu plus grand que la France.
- Population : environ 49,7 millions d'habitants (estimation 2018).
- Capitale : Nairobi (environ 3,5 millions d'habitants).
- Langues officielles : kiswahili, anglais.
- Monnaie : shilling kenyan.
- Espérance de vie : 64,8 ans.
- Taux d'alphabétisation : 78 %.
- Indice de développement humain : 0,548 (145e rang mondial sur 188 en 2015).
- Régime : présidentiel depuis le 12 décembre 1963.
- Chef de l'État et du gouvernement : Uhuru Kenyatta, depuis 2013.
- Indice de développement humain : 0,590 (142e rang mondial sur 189 en 2017).
- Religions : 45 % ; catholiques 33 % ; musulmans 10 % ; animistes 10 %.
- Sites inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco : les parcs nationaux du lac Turkana ; le parc national et la forêt naturelle du mont Kenya ; la vieille ville de Lamu ; les forêts sacrées de kayas des Mijikenda, le fort Jésus à Mombasa et le réseau des lacs du Kenya dans la vallée du Rift.

Économie

Un PIB par habitant d’environ 1 700 $ (contre 42 800 $ en France), plus d’1/3 de la population survivant sous le seuil de pauvreté, un secteur informel encore très fort. Les statistiques dressent un tableau économique et social bien sombre.

Pourtant, malgré une balance commerciale largement déficitaire (comme ailleurs en Afrique, le pays est contraint d’importer la plupart de ses produits manufacturés), la 3e économie d’Afrique de l’Est après le Soudan et l’Éthiopie est riche de potentialités.

Atouts historiques et investissements d’avenir

Premier atout, son agriculture, qui occupe les 2/3 de la population active et génère 1/4 du PIB. Fer de lance de l’économie coloniale, le secteur primaire n’a pas été démantelé à l’indépendance.

La croissance est principalement due au secteur tertiaire qui génère plus de 50 % du PIB. Le Kenya constitue un véritable hub régional pour les services, les transports et les nouvelles technologies et s’affiche comme la 3e place boursière d’Afrique. Le tourisme, avec quelque 2 millions annuels de visiteurs étrangers, a généré environ 20 % du PIB du pays en 2017-2018. Une activité tributaire de l’actualité et qui connaît des hauts et des bas.

Mais le principal atout du Kenya est peut-être d’abord sa position géographique, au débouché sur l’océan Indien d’une bonne partie de l’Afrique de l’Est. Mombasa est ainsi le 1er port commercial de la région, et devrait être supplanté par celui de Lamu.

La Chine ne s’y est d’ailleurs pas trompée, investissant également massivement dans d’autres.

Maintenir et développer sa position de plate-forme régionale des échanges commerciaux est constitue une priorité pour le Kenya.

Principale menace, l’instabilité

Ainsi, plus que la concurrence de ses voisins, la première menace qui pèse sur le développement économique du Kenya est d’ordre politique. Une menace protéiforme, cocktail d’enjeux nationaux et régionaux. L’instabilité régionale, avec notamment le voisinage d’une Somalie livrée au chaos, impacte directement le pays.

Les déséquilibres de pouvoir et de richesses qui génèrent une corruption endémique.

Si, depuis, la croissance se maintient atour de 6 % par an, une nouvelle crise du même ordre ne pourrait qu’à nouveau plonger l’économie locale dans la léthargie.

Droits de l'homme

Le président Kenyatta a été réélu en 2017, à l’issue d’une campagne tendue et violente (des dizaines de manifestants ont été tués par les forces de sécurité) et entachée par de nombreuses irrégularités. Mais les 2 ennemis d’hier, le président et son adversaire Raïla Odinga, ont même conclu une alliance-surprise.

Contrairement à ses promesses électorales, le président a fait preuve de beaucoup plus de zèle pour s’attaquer à la société civile qu’à la pauvreté et à la corruption. Des ONG ont été menacées de fermeture parce qu’elles avaient critiqué le processus électoral. D’autres, qui se battent contre les dégâts environnementaux et l’accaparement des terres, doivent faire face à un harcèlement judiciaire constant.
Et quand on veut se débarrasser de quelqu’un, au Kenya, on l’accuse d’être lié aux terroristes somaliens shebabs. Régulièrement touché par des attentats, en raison de son engagement au sein de la force africaine de lutte contre les shebabs en Somalie, le Kenya a en effet largement renforcé son arsenal législatif antiterroriste, dont le contenu est régulièrement dénoncé par les ONG, qui soulignent le flou qui entoure la définition de « terrorisme ».
Les shebabs n’en sont pas moins présents au Kenya. Ces terroristes islamistes recrutent parmi les jeunes désœuvrés et attirés par un radicalisme religieux qui s’étend sur la côte nord du Kenya. Dans les quartiers populaires de Mombasa notamment, des programmes de prévention à la radicalisation sont mis en place.

Le Kenya a également annoncé son intention de fermer l’immense camp de réfugiés somaliens de Daabab. Le gouvernement soupçonne les shebabs d’utiliser le camp comme lieu de recrutement.
Du côté des forces de sécurité, de nombreuses exactions sont régulièrement commises en réponse à la violence des gangs des bidonvilles de Nairobi. Elles se rendent notamment coupables de nombreuses bavures en toute impunité.

La dénonciation de la corruption par les médias est particulièrement compliquée, alors que les sommes liées à la fraude atteindraient près de 30 % du PIB chaque année. Peu de chance que les députés s’activent de ce côté, chaque parlementaire étant payé l’équivalent de 10 000 € par mois (le salaire moyen étant d’à peine 116 €). Ces « représentants du peuple » souhaitent d’ailleurs s’octroyer de nouveaux avantages.

Les violences domestiques demeurent nombreuses, et les associations regrettent le fait que les femmes n’aient pas ou peu accès à la justice. Elles dénoncent également les conditions de travail dans l’industrie horticole kenyane, une des principales ressources du pays.

Voyage Kenya

Bons Plans Voyage Kenya

Services voyage



Forum Kenya

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Kenya

Vos discussions préférées du forum Kenya

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Kenya

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Kenya

Agenda Kenya

Kenya Les articles à lire