Activités, sports et loisirs Jordanie

La plongée sous-marine

Pourquoi ne pas profiter de ces régions où la mer est souvent calme, chaude, accueillante et les fonds riches, pour vous initier à la plongée sous-marine ?

La plongée en Jordanie

Largement fréquentée par les marins depuis la nuit des temps, la mer Rouge a nourri les fabuleuses aventures d'Henri de Monfreid, avant d'être explorée - dans les années 1960 - par le commandant Cousteau.
Aujourd'hui, la mer Rouge est devenue l'une des destinations de plongée les plus prisées au monde. Les conditions d'exploration sont idéales : température de l'eau entre 21 et 29 °C, limpidité remarquable et profondeurs accessibles aux débutants comme aux confirmés. Les plongeurs peuvent y tremper leurs palmes toute l'année. Préférer cependant les mois d'avril et mai pour le climat agréable et les vents assez calmes. Côté jordanien, le golfe d'Aqaba livre un récif corallien éclatant de richesse et de vie.

Le roi Abdallah, passionné de plongée sous-marine, s'implique personnellement dans la protection de cet environnement fragile.

Une bonne partie du littoral jordanien s'inscrit dans l'Aqaba Marine Park, réserve créée en 1997, où se concentre la plongée. Débutants et confirmés évoluent facilement dans une féerie de couleurs vives.
Certes, un type de corail brûle, quelques poissons (très peu) piquent, et l'on parle (trop) des requins... Mais la crainte des non-plongeurs est disproportionnée par rapport aux dangers réels.

Règle d'or : respecter absolument cet environnement délicat. Ne pas apporter de nourriture aux poissons, ne toucher à rien, et attention où vous mettez vos palmes !

Les centres de plongée

Tous les clubs sont affiliés, selon leur zone d'influence, à un ou plusieurs organismes internationaux. Les deux plus importants sont la CMAS, Confédération mondiale des activités subaquatiques (d'origine française), et PADI, Professional Association of Diving Instructors (d'origine américaine).

La pédagogie PADI est performante (cours sur vidéo), mais la pratique en plongée reste plus limitée. Elle n'intègre pas les paliers. Du coup, pas de plongée en dessous de 40 m et des temps de plongée assez courts pour être conformes à leurs courbes de sécurité.

Dans les régions « influencées », la majorité des clubs plongent à l'américaine, tendant à une certaine standardisation : la durée et la profondeur des plongées sont très calibrées.

Si le club ne reconnaît pas votre brevet, il vous demandera une plongée-test pour vérifier votre niveau. En cas de demande d'un certificat médical, le club pourra vous conseiller un médecin dans le coin. Tous les clubs délivrent un carnet de plongée (logbook). Penser à toujours emporter ce « passeport » en voyage.
Un bon centre de plongée est un centre qui respecte toutes les règles de sécurité sans négliger le plaisir.

Comment choisir un centre de plongée ?

- Renseignez-vous : vous payez pour plonger ; en échange, vous devez obtenir les meilleures prestations.

- Méfiez-vous d’un club qui vous embarque sans aucune question préalable sur votre niveau de plongée, vos antécédents et votre situation médicale ; il n’est pas « sympa » mais dangereux.

- Vérifiez les diplômes des moniteurs et assistants (pas toujours évidents).

- Regardez si le centre est apparemment bien entretenu (rouille, propreté, etc.), si le matériel de sécurité (oxygène, trousse de secours, radio, etc.) est présent…

- Les équipements sont-ils bien adaptés et en quantité suffisante ?

- Est-ce que le moniteur plonge ou est-ce un pote à lui ? S’il plonge, quel niveau a-t-il ?

- Comment se déroulent les baptêmes ? Y a-t-il un moniteur par plongeur ou un pour quatre ? Dans le second cas, c’est une initiation.

- Combien de temps dure une plongée ? En mer Rouge, on ne pratique que des shorts dive, attention aux centres qui vous proposent des longs dive, qui coûtent presque le double. La durée de plongée est la même, soit environ 45 mn-1h en fonction de sa consommation d’air, la différence est l’accès au spot, qui se fait alors par bateau. Or, la plupart des spots sont à 100 m de la côte, accessibles en quelques coups de palmes, la différence de prix est donc largement surévaluée pour l’effort à fournir !

Les chameaux

En réalité, il n'y a que des dromadaires en Jordanie (une seule bosse). On les appelle « chameaux » par abus de langage. L'usage en est le même : monture ou bête de somme, c'est le meilleur ami de l'homme du désert. Ses capacités physiques lui permettent de ne pas boire pendant plus de 2 semaines d'affilée.

Les jemels (ou gamals) vivent environ 25 ans ; madame féconde à partir de 4 ans, toujours en hiver, et porte pendant 12 mois. Les nomades laissent leurs montures vagabonder tout l'été à la recherche de nourriture. Lorsque le climat redevient clément, le chamelier retrouve très facilement son troupeau autour d'un point d'eau.

C'est en quittant Amman pour aller vers le sud que vous rencontrerez vos premiers chameaux. La plupart des sites touristiques proposent des promenades : mer Morte, Pétra, plages d'Aqaba. Mais c'est dans le wadi Ram, en plein désert, que vous pourrez tenter une véritable expérience digne de Lawrence d'Arabie...

Voyage Jordanie

Bons Plans Voyage Jordanie

Services voyage



Forum Jordanie

Voir tous les messages
Activités et visites

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Activités et visites Jordanie

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Jordanie

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Jordanie

Agenda Jordanie

Jordanie Les articles à lire