Activités, sports et loisirs Jamaïque

Les activités organisées, aux relents de vacances prédigérées et de souvenirs-clichés, sont légion ici (nage avec des dauphins captifs, parcs-zoos, parcs aquatiques, etc.) ; elles ont même tendance à truster les espaces au détriment des voyageurs indépendants. Elles sont invariablement chères et s’adressent en priorité aux clients des complexes hôteliers et croisiéristes.

Plage et sports nautiques

Rappelons-le : la très grande majorité des plages jamaïcaines sont privée, et généralement accessibles aux seuls clients des complexes hôteliers qui s’y sont établis ! Certaines sont accessibles aux visiteurs, mais payantes, comme la très belle Frenchman’s Cove (Portland) ; quelques-unes, enfin, restent publiques et gratuites, mais elles sont généralement les moins attractives – Winnifried Beach, près de Port Antonio, faisant exception (pour l’instant…). 

Le snorkelling (PMT) se pratique là où l’on peut accéder au littoral et aux récifs qui le bordent, notamment à Winnifried Beach (et San San dans le secteur). Ceux qui résident à Negril pourront accéder au Negril Marine Park – où se pratique aussi naturellement la plongée avec bouteilles.

Dans les zones les plus touristiques de la côte nord, des sorties en catamaran sont proposées, généralement abreuvées de musique et de bière. On peut aussi chartériser un bateau pour la pêche au gros. Chaque resort propose en outre son lot de sports nautiques classiques.

Le kitesurf se pratique notamment à Bounty Bay, à 30 mn à l’est de Montego Bay (on y trouve la seule école spécialisée du pays) et le windsurf à Burwood Beach (Trelawny). Le surf n’est pas très implanté : les surfeurs se retrouvent plutôt sur la côte sud-est, comme à Cable Hut Beach (juste à l’ouest de Bull Bay) et Rozelle Beach. À Bull Bay, on trouve aussi le Jamnesia Surf Camp, le seul de l’île, très laid-back, avec ses bungalows basiques. Les meilleures saisons sont l’été et, dans une moindre mesure, l’hiver (évitez l’automne, plutôt flat).

Kayak, tubing et descentes en radeau

Des descentes en radeau de bambou – jadis utilisés pour transporter les récoltes au marché, désormais enchâssés de sièges ! – sont notamment organisées sur le Rio Grande (Portland) et la Martha Brae River (Falmouth).

Ce dernier cours d’eau se prête à tout : on le descend aussi en kayak ou en tubing, sur de grosses bouées surgonflées, alternant entre passages calmes, rapides, chutes, cascatelles et bassins enchanteurs. Le tubing se pratique aussi sur la très belle White River (vers Ocho Rios) et la Great River (Montego Bay).

Plus simplement, on peut patauger dans de nombreuses rivières aux relents paradisiaques, entre canyoning, escalade de chute d’eau et simple baignade dans des bassins aux eaux revigorantes : ainsi à Dunn’s River Falls (Ocho Rios), Konoko Falls (Ocho Rios), Mayfield Falls (Westmoreland), Ys Falls (St. Elizabeth), etc. Une vraie spécificité jamaïcaine, héritage de la géographie karstique. Sur les plupart des sites, on peut louer ou acheter des chaussons de plongée, bien utiles pour éviter de glisser (si vous en avez, mieux vaut amener les vôtres). Des parcours d’accrobranche ont été aménagés à certains endroits en complément.

Sur la côte sud-ouest (St. Elizabeth), les sorties en kayak ou bateau dans la mangrove de la Black River permettent d’approcher oiseaux et crocodiles.

Randonnée, équitation et zipline

Classique d’entre les classiques : la randonnée dans les Blue Mountains, dans l’arrière-pays de Kingston, jusqu’au sommet de la chaîne, point culminant du pays.

Des balades guidées à cheval ou en quad sont proposées dans l’arrière-pays depuis les « stations balnéaires », dans certains cas au cœur d’anciennes plantations plus ou moins reconverties au tourisme.

Sur les hauteurs d’Ocho Rios, un parcours de luge d’été, rejoint en télésiège survolant la forêt, a été aménagé à Mystic Mountain. On peut enchaîner avec un parcours accrobranche (zipline). Si vous voulez notre avis, ça ne vaut vraiment pas le prix demandé ! Plus généralement, on trouve des parcours accrobranche dans presque tous les secteurs touristiques.

Les sports-spectacles

Son nom s’étale sur toutes les premières pages de journaux sportifs du monde : Usain Bolt, détenteur du record du monde du 100 m et du 200 m, triple médaillé olympique du 100 m, 200 m et 4x100 m à Pékin, à Londres et à Rio, est un héros national, au même titre que son aîné et collège de relais Asafa Powell – aujourd’hui un peu occulté par l’omniprésent Bolt.

Les aficionados se pressent aujourd’hui le week-end au Tracks and Records, le sports bar-resto à thème ouvert par Bolt à Kingston (67 Constant Spring Rd). Au menu : sports, musique (live les vendredi-samedi) et classiques jamaïcains dans l’assiette (sans prétention). Une 1e franchise a ouvert à Ocho Rios en 2016 et d’autres devraient suivre, y compris à l’étranger.

Outre la course à pied, les Jamaïcains pratiquent aussi volontiers le cricket, le basket-ball et son cousin le netball (plutôt féminin).

Voyage Jamaïque

Bons Plans Voyage Jamaïque

Services voyage



Forum Jamaïque

Voir tous les messages
Activités et visites

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Activités et visites Jamaïque

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Jamaïque

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Jamaïque

Agenda Jamaïque

Jamaïque Les articles à lire