Activités, sports et loisirs Îles Vierges britanniques

Plage

Les îles Vierges portent bien leur nom : si l’on excepte la jolie Cane Garden Bay à Tortola, colonisée par les beach bars et les chaises longues lorsque débarquent les croisiéristes, de superbes plages de sable blanc ou doré presque désertes se déroulent, de loin en loin, le long des côtes sèches piquetées de cactus tuyaux d’orgue… Bien sûr, vous rencontrerez beaucoup de monde aux superbes The Baths et Devil’s Bay (Virgin Gorda), mais pour peu que vous rejoignez Savannah Beach, au nord, la concurrence disparaît ! Même à Tortola, certaines plages offrent un calme appréciable, comme Smuggler’s Cove.

Pour la vraie carte postale antillaise, mettez le cap sur White Bay, à Jost Van Dyke, ou sur Anegada, où s’étalent les plus beaux tapis de sable de l’archipel.

Sur les îles-resorts, les plages se font quasi privées, même si, une fois n’est pas coutume dans les îles anglophones, l’accès est public jusqu’à la limite de la marée haute. Venez donc à marée basse pour en profiter un peu !

Surf, stand-up paddle, kitesurf

Le surf n’en est qu’à ses balbutiements aux BVI, mais rien n’interdit de se lancer à l’eau. Spot local de prédilection, Bomba’s, à Apple Bay (face au célèbre Bomba Shack) convient à tous et vibre au son du reggae. Pas bien loin, Cane Garden Bay déroule un superbe point break de 300 m lorsque le swell est au rendez-vous (hiver). Cela étant, les débutants lui préféreront sans doute Josiah’s Bay (également à Tortola), plus sereine, avec le seul beach break des îles Vierges britanniques – à éviter dès que le mauvais temps se lève. Pour les plus expérimentés, West End, à Anegada, offre une belle et longue droite, parfois corpulente. Et n’oublions pas Sandy Cay, au large de Jost Van Dyke.

Comme partout, le SUP (stand-up paddle) est en plein essor. Les eaux calmes des BVI se prêtent particulièrement bien à sa pratique. On peut notamment louer une planche à Cane Garden Bay, Brewer’s Bay et Soper’s Hole Marina (compter 25$ par jour). Jolie balade en perspective, aussi, sur les eaux immaculées du North Sound, à Virgin Gorda.

Les amateurs de kitesurf fileront droit vers le North Sound, à Virgin Gorda, ou à Anegada, réputée pour son lagon turquoise aux longues envolées.

De nombreux hôtels et resorts prêtent ou louent des kayaks de mer. Mieux encore : le Bitter End Yacht Club, à l’extrémité est de Virgin Gorda, propose des tarifs (certes élevés) comprenant toutes les activités nautiques : SUP, windsurf, kayak, dériveur, snorkel, etc. Pour louer un kayak à Tortola (20 $ par jour), adressez-vous à BVI SUP Co.

Plongée

Avec autant d’îles et de récifs, on ne s’étonnera pas que la plongée soit à l’honneur. Inutile d’aller bien loin : chaque plage ou presque offre ses buissons de corail autour desquels batifolent poissons-perroquets, chirurgiens bleus (à la queue jaune) ou rayés, sergents-majors et très longs poissons-trompettes.
Mieux encore : les gros tarpons aux reflets argentés croisent parfois tout contre le littoral, tout comme les vivaneaux, les maquereaux, les raies léopards et les tortues ! Ces dernières sont presque toujours au rendez-vous à Little Dix Bay (à Virgin Gorda).

La quasi-totalité des principaux établissements touristiques disposent d’un club de plongée ou d’un accord avec un instructeur du voisinage.
Le matériel est généralement haut de gamme et la qualité des services excellente, mais attention tout de même à la communication si vous ne parlez pas bien anglais ! Beaucoup prêtent (ou louent) en outre palmes, masque et tuba pour les simples sorties snorkelling.

Parmi les spots incontournables figurent les jardins corallines d’Alice’s Wonderland, le Blonde Rock et les Painted Walls.

Les plongeurs expérimentés s’intéresseront aux épaves, notamment celle du RMS Rhone, un vapeur coulé en 1867 par un ouragan au large de Salt Island, par 9 à 25 m de fond – héros du thriller américain Les Grands Fonds, avec Jacqueline Bisset, tourné sur place en 1977. Les eaux avoisinantes ont été classées parc national.

Voile

S’il est un domaine dans lequel les îles Vierges britanniques excellent, c’est bien la voile. Née dans les années 1960, l’industrie du charter contribue aujourd’hui pour une part non négligeable au PIB du territoire.

La compagnie The Moorings dispose à elle seule de plusieurs centaines de voiliers et les BVI comptent un nombre élevé de marinas (bien équipées). Il faut dire que l’archipel se prête particulièrement bien aux lentes croisières à l’abri de l’étrave de ses innombrables îles, de plage en plage, de beach bar en beach bar, de récif en baignade, jusqu’à l’apothéose du North Sound, où s’amarre l’incontournable Bitter End Yacht Club. Bon, en saison c’est parfois un peu l’embouteillage, notamment sur les sites très populaires, comme aux Baths…

On peut louer un monocoque ou un catamaran (les plus gros peuvent accueillir jusqu’à 12-13 personnes), avec ou sans skipper. Si vous êtes un adepte du bareboat skippering (comprenez : vous assurez vous-même les manœuvres), le loueur exigera une démonstration de vos capacités avant la signature du contrat.

Si la location (possible dès 18 ans, contre 21 pour une voiture !) n’est pas à proprement parler bon marché, la compétition maintient les prix à des niveaux encore accessibles, particulièrement en basse saison : à partir de 2200 $ la semaine (jusqu’à 6 500 $) pour 6 personnes selon la période de l’année.
Les tarifs sont invariablement moins chers pour les bateaux un peu plus anciens et les petites compagnies tendent à accepter plus facilement des locations plus courtes (parfois dès 1 ou 2 jours).
Les droits de quai (à ajouter) tournent autour de 1,75-3 € par pied – environ 50 % plus cher que dans les ports français – et les droits de mouillage dans les 25-30 $. Et n’oubliez pas : la tradition veut que l’on accorde en plus 10-15 % de pourboire au skipper / à l’équipage.

Autre option : louer seulement une cabine sur un luxury crewed charter. Il s’agit alors de se mettre d’accord sur l’itinéraire avec les autres passagers.

Pêche au gros

Les îles Vierges britanniques sont situées entre deux fosses, le North Drop et le South Drop, où la profondeur atteint rapidement 1000 m et plus : des lieux de prédilection pour la pêche au gros, où plusieurs records du monde ont été établis. Côté caraïbe (sud), vous pouvez compter sur mahimahi (dorade coryphène), wahoo (thazard) et kingfish (sériole). C’est de Virgin Gorda que partent la plupart des bateaux de pêche au gros.

Anegada attire les aficionados de pêche au bonefish, un poisson joueur et craintif que l’on tente de ferrer depuis les bancs de sable.

Un permis de pêche est obligatoire (45 $, valide 1 mois) ; renseignez-vous bien sur les différentes périodes d’ouverture et de fermeture (variables selon l’espèce).

Randonnée

Peut-être devrait-on plus parler de « balades » que de « randonnée ». Cela étant, les sentiers, bien que globalement courts, sont ici souvent assez ardus, empierrés et pentus. Attendez-vous à croiser pas mal de moustiques (enduisez-vous de produit répulsif) et faites attention de ne pas écraser les bernard-l’hermite !

À Tortola, l’ascension du mont Sage (521 m), protégé par un parc national, coule de source (environ 1h30), sur un chemin souvent boueux encadré sur le final d’oreilles d’éléphants. Plusieurs embranchements, pas forcément bien marqués, conduisent à divers points de vue, malheureusement souvent bouchés par la végétation. Le Henry Adams Loop (boucle) permet d’explorer la section de forêt la plus dense.

À Virgin Gorda, offrez-vous l’ascension du Guana Peak (20-30 mn) pour une vue fabuleuse sur l’île et ne manquez pas le génial sentier reliant The Baths à Devil’s Bay, dans le parc national de The Baths (20 mn), à travers le chaos de rochers granitiques. Autre option : Guy’s Trail (1h), qui s’élève au-dessus du Bitter End Yacht Club et offre un panorama imprenable sur le North Sound, avec l’îlot de Saba Rock au premier plan.

À Peter island, accessible en ferry, le Summit Trail (5 km), assez raide, mène entre broussailles et cactus jusqu’au point culminant de l’île, où s’alignent des chaises colorées pour mieux profiter du panorama !

Voyage Îles Vierges britanniques

Bons Plans Voyage Îles Vierges britanniques

Services voyage



Forum Îles Vierges britanniques

Voir tous les messages
Activités et visites

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Activités et visites Îles Vierges britanniques

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Îles Vierges britanniques

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus