Cuisine et boissons Guatemala

Cuisine

Bon à savoir : au Guatemala, les plats ne sont pas épicés ; le chile est servi à part.

Le matin, vous aurez droit au petit déjeuner chapín, c'est-à-dire typiquement guatémaltèque, avec des œufs, une purée de haricots, un bout de fromage, des bananes frites et du café. Dans les hôtels un peu plus chic, on peut demander des panqueques (besoin d'une traduction ?).

Pour le déjeuner et le dîner, outre le petit menu del día pas cher, on trouve quelques spécialités « indigènes » (mot utilisé localement pour désigner les Mayas), typiques du pays : le plat le plus répandu est sans doute le kak'ik, un pilon de dinde qui trône au beau milieu d'une soupe.
Viennent ensuite les classiques churrascos (grillades), le pepián (fricassée de volaille ou de viande à la sauce tomate et maïs), le jocón (ragoût de viande blanche avec herbes et légumes verts), le revolcado (des abats de porc, plutôt spécial !), ou encore la piloyada (une délicieuse salade de haricots).

Dans le Petén, déguster le pescado blanco, un poisson fraîchement pêché dans le lac Petén Itzá. Il est particulièrement savoureux. Également des fruits de mer et en particulier des crevettes (camarones). Ne pas manquer le ceviche (de poisson, de crevettes ou de caracol, une sorte de lambi, le tout mariné dans le citron), ni le tapado dans la région caraïbe, une sorte de bouillabaisse de poisson, banane, crème de coco, herbes et épices.

Pour le dessert ou à tout moment de la journée, ne pas hésiter à acheter, sur les marchés, de bons fruits tropicaux (ananas, bananes, papayes, melons et autres).

Vous l'aurez compris, le Guatemala n'est pas une terre de haute gastronomie, mis à part à Antigua, petite capitale de « fooding » où l’on trouve d’excellents restos.

Quelques plats courants

Certains parmi les plus typiques ont une origine précolombienne. Commençons par la base de tout : la tortilla.

La tortilla

On ne sait pas depuis quand elle est fabriquée, mais ça remonte à loin. C’est la base de la cuisine mexicaine et elle accompagne la plupart des plats, à l’égal de notre pain. Préparée avec des grains de maïs détrempés dans une mixture de chaux et d’eau, on lui donne la forme d’une galette. Les tortillas sont utilisées pour la confection des tacos, enchiladas, quesadillas, etc.

Les plats les plus communs

- Taco : c’est une tortilla garnie de viande de bœuf, de porc, de foie ou encore de cervelle. À goûter absolument : le taco al pastor, inspiré du shawarma (kebab) moyen-oriental. C’est un taco garni de viande de porc (cuite à la broche comme le kebab, donc) avec de l’ananas, de l’oignon et de l’epazote (sorte de persil).

- Enchilada : tortilla fourrée de viande de bœuf ou de poulet, avec du fromage, mijotée dans une sauce au piment (chile), avec de la tomate et des oignons. Il y a des enchiladas verdes ou rojas, en fonction du piment utilisé. Ne vous laissez pas aveugler par le code couleur, les vertes sont plus fortes que les rouges. Les enchiladas suizas sont servies nappées de crème aigre et de fromage fondu.

- Quesadilla : tortilla garnie au choix de fromage, viande, champignons, flor de calabaza (fleur de courgette), cervelle... Elle peut être frite dans l’huile ou simplement cuite sur une plaque.

- Guacamole : purée froide d’avocat écrasé, additionnée d’oignons et de coriandre fraîche, relevée d’une pointe de piment et arrosée d’un filet de citron vert. Un vrai délice, un must. Souvent servi gratuitement en hors-d’œuvre dans les bons restos, avec des chips de maïs.

- Chilaquiles : morceaux de tortilla frite avec des oignons, du fromage râpé, du chile rouge et de la crème fraîche. Assez lourd.

Boissons

- Ne pas boire de l'eau du robinet, mais de l'eau en bouteille capsulée. Possibilité de purifier l'eau soi-même avec du Micropur® DCCNa ou de l'Hydroclonazone, mais ces produits ne suppriment pas la contamination chimique. Si vous voulez de l'eau plate au resto, demandez agua pura et non agua mineral, qui est de l'eau gazeuse.

- Les Guatémaltèques boivent beaucoup de sodas. Attention, ça se dit aguas (sic !) ou gaseosas.

- Dans les restos modestes, on sert des jus de fruits allongés d'eau, appelés licuados. C'est souvent bon, même si les jus non coupés sont bien meilleurs.

- De la bière aussi. La plus commune est la blonde Gallo. Vous pourrez goûter à la Moza, la seule brune du pays. La Barril est ambrée, mais plus rare.

- On pourrait s'attendre à boire un excellent café, mais c'est rarement le cas. La culture américaine ayant fortement déteint ici, on aura tendance à vous servir le café allongé, voire à lui faire boire la tasse. Dommage dans un pays spécialisé dans le café (autant en rapporter pour se le faire soi-même à la maison).
Heureusement, quelques petits cafés sympas ont fait l'acquisition de machines à café italiennes ou en tout cas à percolateur, notamment à Antigua ou à Panajachel, où l'on peut savourer un bon espresso ou un délicieux cappuccino. Sinon, arrêt obligatoire dans une finca de café, où l'on devrait vous le servir à votre goût...

- Le Guatemala produit un excellent rhum, vieilli 16 ans minimum en fût de chêne et caramélisé. C'est le Zacapa centenario.

- Côté vins, ils restent chers, et une bonne bouteille de vin français coûte les yeux de la tête (mais êtes-vous venu pour ça ?). En revanche, on trouve de bons petits vins chiliens (cépages français) relativement bon marché..

Bons Plans Voyage Guatemala

Services voyage



Forum Guatemala

Voir tous les messages
Restos et gastronomie

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Restos et gastronomie Guatemala

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Guatemala

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Guatemala

Agenda Guatemala

Guatemala Les articles à lire