Santé et sécurité Guatemala

Santé

Aucune vaccination obligatoire pour les voyageurs en provenance d’Europe ou d’Amérique du Nord. Il convient que soient à jour les vaccinations universelles : tétanos, poliomyélite, diphtérie, coqueluche (Repevax®), hépatite B. Vaccins contre l’hépatite A et la fièvre typhoïde très, très recommandés car les infections d’origine alimentaire sont fréquentes. Rage en cas de séjours ruraux ou prolongés.

Maladies transmises par l'alimentation et les boissons

Elles sont omniprésentes. Fièvre typhoïde, volontiers résistante aux antibiotiques. Hépatite A : partir vacciné. Hépatite E, amibes, etc., pour lesquelles la seule prévention est une hygiène alimentaire scrupuleuse. Veillez impérativement à ne manger que des fruits et légumes ayant été correctement lavés, pelés ou cuits ; à proscrire, les coquillages, toutes les boissons non industrielles...

La probabilité d’une turista est élevée. Le meilleur traitement aujourd’hui : association d’un antibiotique en une prise, une seule fois et d’un inhibiteur de la sécrétion intestinale.

Maladies transmises par les moustiques

- Il existe un risque de paludisme toute l’année et dans la plupart des zones rurales situées à moins de 1 500 m d’altitude : mais il s’agit du paludisme « mineur » à Plasmodium vivax, dont on ne meurt pas (Plasmodium falciparum – le plus grave – est très rare et limité géographiquement : séjours longs ou aventureux, prévoir une consultation spécialisée).

En raison de la présence du virus Zika transmis par des piqûres de moustiques-tigres, il est recommandé aux femmes enceintes ou ayant un projet de grossesse de différer leur séjour, ou de se protéger contre les piqûres de moustiques.

En pratique, donc, on se contentera d’éviter les piqûres de moustiques :

1) porter, dès la tombée du jour, des vêtements recouvrant le maximum de surface corporelle ;

2) utiliser des répulsifs antimoustiques réellement efficaces, notamment une gamme fiable et conforme aux recommandations du ministère français de la Santé : Insect Ecran (adulte, enfant, spray et trempage pour imprégnation des tissus), qui contiennent du DEET à 30 ou 50 % ;

3) dormir sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide : précaution tropicale de base, qui met aussi à l’abri de bien d’autres maladies transmises par les moustiques (la dengue en particulier, mais de jour, par exemple lors d’une sieste) et protège par la même occasion des scorpions, araignées, punaises...

- Bien qu’il existe de nombreuses pharmacies, leur contrôle laisse à désirer : mieux vaut emporter ses propres médicaments de première nécessité. Recours sanitaires de mauvais à aléatoires : prévoir une assurance assistance internationale.

Sécurité

Pas de paranoïa, il faut simplement savoir que les règles de sécurité sont différentes de celles que nous appliquons tous les jours en Europe (sans en avoir nécessairement conscience). Si vous faites attention aux quelques règles suivantes, la hantise des vols et d’un voyage raté s’estompera.

- Dans la capitale du Guatemala (et particulièrement dans la zona 1 où se trouvent les hôtels bon marché) ainsi qu’à Belize City, la plus grosse ville du Belize, éviter de marcher dans les rues après la tombée de la nuit (vers 18h).

- Éviter de circuler en voiture le soir et la nuit d’une manière générale. Pour des raisons de sécurité, certes, mais aussi parce que, la nuit, certains véhicules et vélos roulent sans lumière, sans parler des piétons et des animaux qui traversent...

- Partir tôt le matin (6h-7h) et arriver dans l’après-midi. Chercher alors, sans se presser, un hôtel ou une pension repéré(e) dans son guide préféré, et y laisser les bagages.

- Éviter tout signe ostentatoire de richesse quand on se promène.

- En ville ou en randonnée, ne pas circuler avec son passeport mais avec une photocopie, et laisser l’original en lieu sûr.

- Ne pas changer d’argent dans la rue ; ce que l’on gagne au change peut être vite perdu...

- Ne pas sortir d’une banque avant d’avoir rangé soigneusement ses billets. Éviter les « bananes », trop visibles, pour ranger son argent. Ne sortir dans la rue qu’avec l’argent nécessaire et prévoir une petite somme dans une autre poche en cas de souci ; laisser le reste à la réception de l’hôtel.

- Quand on arrive dans une ville ou un village inconnu, s’arrêter dans un lieu sûr (café, resto, hôtel) pour chercher une adresse ou demander des renseignements.

Drogue

Comme en matière de sécurité, le pays n’a pas très bonne réputation en ce qui concerne la drogue. D’ailleurs, ceci explique en grande partie cela... Mais nuançons : si vous n’en cherchez pas, vous n’aurez pas d’ennuis. Souvent, les hors-la-loi sont les étrangers (qui résident ici) ; ils se chargent de la vente et de la consommation. Parfois, les revendeurs sont à peine discrets. Dans le Péten, du côté de Sayaxché ou de Flores, un des points de passage du narcotrafic avec le Mexique... Prudence !

Voyage Guatemala

Bons Plans Voyage Guatemala

Services voyage



Forum Guatemala

Voir tous les messages
Santé et sécurité

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Santé et sécurité Guatemala

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Guatemala

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Guatemala

Agenda Guatemala

Guatemala Les articles à lire