Carte d’identité Goa

- Statut : État indien.
- Superficie : 3 700 km².
- Population : 1,46 million d’habitants.
- Densité de population : 394 hab./km².

Topographie de Goa

- Panaji (ou Panjim, ainsi que tout le monde l’appelle sur place) est la capitale de Goa, au bord de la rivière Mandovi. Riche vie culturelle et patrimoine très intéressant. C’est ici que vous trouverez banques, bus inter-États, office de tourisme... et casinos. À quelques kilomètres à l’est, les impressionnants vestiges d’Old Goa, la 1re capitale coloniale portugaise.

- Également 2 autres villes qui servent de repères administratifs : Mapusa, au nord, et Margao (Madgaon pour son nom officiel), au sud, qui possède la gare la plus importante

Au nord de Panjim

- Candolim-Sinquerim : la station balnéaire la plus proche de Panjim. Malgré un côté très touristique, elle a conservé un côté familial.

Calangute : gros village côtier, le plus développé. Plein d’hébergements, de restos, de bars : le pire côtoie le meilleur ! Les néons et les décibels sont envahissants, la pression touristique forte et les sollicitations permanentes. Dans l’arrière-pays, quelques jolis villages pour s’échapper, comme Saligao.

Baga : à 2 km au nord de Calangute. C’est en fait son prolongement, mais en pire ! Le bourg d’Arpora, en retrait de la côte, abrite aussi quelques hôtels et restos : c’est ici qu’a lieu le célèbre Saturday Night Market.

Anjuna : station également très touristique, mais dans un style plus roots. Le village, plus étendu, a encore quelque chose de campagnard. La pression touristique y est un peu moins forte que plus au sud. C’est également ici qu’a lieu le grand marché touristique du mercredi (pas avant début décembre, voire plus tard). Une institution ! À quelques km, le village d’Assagao cache de nombreuses adresses de charme.

- Vient ensuite la station la plus branchée de la côte nord, Vagator BeachChapora, fréquenté par les vieux hippies.

- Plus au nord, 4 localités balnéaires se succèdent avec – chacune – son ambiance : Morjim, où séjournent beaucoup de Russes, est relativement animée ;Ashvem, plus exclusive, s’impose comme la station chic de la côte nord ; Mandrem Beach mise sur un tourisme plus lent, où sport, relaxation et yoga sont au programme ; Arambol, enfin, plus routarde, attire touristes à budget serré et néo-hippies.

À l’extrême nord, Querim, encore peu développée, est une destination très nature avec ses plages quasi désertes.

- Au-delà de la rivière Tiracol, le fort du même nom, vestige de la présence portugaise, marque la frontière nord de l’État de Goa.

- Dans les terres :Mapusa, ville industrielle et commerçante, est sans intérêt touristique. Super marché local (en particulier le vendredi matin) et surtout le Kadamba Bus Terminus,qui dessert toutes les plages situées au nord de Baga, et tout le nord de l’État en général.

Au sud de Panjim

- Colva Beach : avec Calangute-Baga, c’est la plage la plus fréquentée, même si la station est beaucoup plus petite. Peu de caractère et d’un intérêt limité...

Benaulim : au sud de Colva. Bien plus agréable, c’est un village de pêcheurs moins fréquenté, donc plus calme. Moins d’hébergements, mais ils sont de meilleure qualité qu’à Colva. C’est l’un de nos endroits préférés.

- Plus au sud : plages plus ou moins désertes avec des infrastructures moins développées qu’au nord, voire très rares dans certains secteurs. Quelques hôtels de luxe à Varca, Mobor et Cavelossim.

- Viennent ensuite les 3 stations balnéaires de l’extrême Sud, qui ont le vent en poupe : Agonda s’est beaucoup développée, avec paillotes et hôtels tout le long de sa superbe plage. La belle Palolem n’a plus un mètre carré de littoral libre à offrir, mais l’ambiance reste bonne. Ouf ! Plus de calme à Patnem, à quelques minutes au sud.

- Dans les terres : Margao (ou Madgaon) est au Sud ce que Mapusa est au Nord, c’est-à-dire un important carrefour de communication. Elle possède d’intéressants vestiges de l’époque portugaise, malheureusement très peu mis en valeur pour le moment. Son Bus Terminus dessert le Sud et ses plages. Son importante Railway Station permet de quitter Goa ou d’y arriver.

avec Calangute-Baga, c’est la plage la plus fréquentée, même si la station est beaucoup plus petite. Peu de caractère et d’un intérêt limité...

Benaulim : au sud de Colva. Bien plus agréable, c’est un village de pêcheurs moins fréquenté, donc plus calme. Moins d’hébergements, mais ils sont de meilleure qualité qu’à Colva. C’est l’un de nos endroits préférés.

- Plus au sud : plages plus ou moins désertes avec des infrastructures moins développées qu’au nord, voire très rares dans certains secteurs. Quelques hôtels de luxe à Varca, Mobor et Cavelossim.

- Viennent ensuite les 3 stations balnéaires de l’extrême Sud, qui ont le vent en poupe : Agonda s’est beaucoup développée, avec paillotes et hôtels tout le long de sa superbe plage. La belle Palolem n’a plus un mètre carré de littoral libre à offrir, mais l’ambiance reste bonne. Ouf ! Plus de calme à Patnem, à quelques minutes au sud.

- Dans les terres : Margao (ou Madgaon) est au Sud ce que Mapusa est au Nord, c’est-à-dire un important carrefour de communication. Elle possède d’intéressants vestiges de l’époque portugaise, malheureusement très peu mis en valeur pour le moment. Son Bus Terminus dessert le Sud et ses plages. Son importante Railway Station permet de quitter Goa ou d’y arriver.

Voyage Goa

Bons Plans Voyage Goa

Services voyage



Forum Goa

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Goa

Vos discussions préférées du forum Goa

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Goa

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Goa

Agenda Goa

Goa Les articles à lire