Où dormir, hébergements et hôtels Espagne

Les auberges de jeunesse

Les auberges officielles

Les auberges de jeunesse espagnoles sont généralement modernes, bien tenues... et un peu moins chères qu’en France ou en Belgique.
La carte des AJ est théoriquement obligatoire (celle de la FUAJ est valable) mais dans les faits, les non-membres peuvent parfois y séjourner aussi, moyennant ou non un (modique) supplément.
De plus, les tarifs varient un peu selon l’âge (plus ou moins de 30 ans).
Pour le reste, l’aspect, l’ambiance et l’équipement sont assez similaires.
Les AJ proposent pour la plupart également des repas : petit déj, demi-pension ou pension complète.
Penser à réserver pour juillet-août.

Les auberges de jeunesse privées

On en trouve de plus en plus dans les villes touristiques. Ce sont tantôt de petites maisons, tantôt de grands appartements transformés en petits hôtels avec dortoirs (le plus souvent de 4-6 lits) et chambres privées (ce que les Anglo-saxons appellent hostel). Certaines sont installées dans de vrais petits palais.
En règle générale, elles sont plus originales et chaleureuses que les AJ officielles. Parfois plus bruyantes et festives aussi, succès oblige !
Elles disposent le plus souvent d’une cuisine commune et d’espaces collectifs conviviaux. Le lit en dortoir y coûte en moyenne de 15 à 25 € la nuit par personne, petit déj généralement compris.

Les campings

- Le camping sauvage est formellement interdit, y compris sur les plages. Si vous désirez camper dans une propriété privée, demandez l’autorisation avant (c’est la moindre des politesses), ne restez pas longtemps (une nuit) et – évidemment – remballez vos détritus !

- Les campings officiels : les prix et les catégories des campings sont fixés par le gouvernement ; les tarifs doivent (théoriquement) figurer bien en évidence à l’entrée. Ils sont en moyenne aussi élevés, voire plus, qu’en France.

Les campings espagnols sont en général bien équipés. Plus que pour s’y reposer, les Espagnols viennent s’y divertir : piscines (parfois payantes et rarement ouvertes hors saison), terrains de sport, supérette, jeux pour enfants, restaurants, bars, voire discothèque. Rarement calmes, surtout en plein été !
De nombreux habitués y ont leur caravane ou mobile home à demeure, où ils viennent passer tout ou partie de leurs congés. Du coup, l’espace pour les tentes et les voyageurs de passage est souvent réduit, surtout en bord de mer, et pas toujours organisé en parcelles clairement délimitées. A contrario, en plein été, on vous imposera parfois la facturation d’une parcelle complète pour votre mini-igloo 2 places...
Pour respirer un peu, éloignez-vous du littoral. Seul hic : les campings sont le plus souvent implantés sur les côtes ou autour des grandes agglomérations.

- Tarifs des campings : ils sont habituellement calculés en additionnant tente + voiture + adulte + enfant. Parfois le tarif est établi sur la base de la parcelle (comprenant une tente et une voiture), et il faut alors y ajouter le nombre d’occupants. Dans ce guide, nous vous indiquons le tarif sur la base d’une tente de petite taille, une voiture et 2 adultes.

- Un bon conseil : un grand nombre de campings sont équipés de bungalows pour 2, 4 ou 6 personnes, voire plus. Ces petites constructions sont très en vogue et de plus en plus courantes.
Le terme désigne toutefois des réalités très différentes : de la « chambre » minuscule en batterie dans un bâtiment en dur partageant les sanitaires avec le reste du camping à un authentique chalet en bois avec tout le confort.
Ils constituent une solution plus économique que l’hôtel pour une famille ou un groupe de copains.

Les pensions, hostales et hôtels

Si la classification hôtelière dépend des diverses communautés autonomes, dans la pratique, on retrouve un peu les mêmes appellations partout. À savoir, au bas de l’échelle, les pensions (P sur les panneaux d’affichage), aussi appelées pensiones residencias (PR), à l’ancienne. On trouve encore parfois les termes hospedaje, habitaciones ou casa de huéspedes. Les pensions ne proposent jamais de petit déjeuner. Un cran au-dessus, les hostales sont un 1er pas vers l’hôtel. Les chambres y ont en général une salle de bains privée, ce qui n’est pas forcément le cas des pensions. On y a moins l’impression de résider chez quelqu’un. Ces 2 catégories conviendront aux routards plus regardants sur le prix que sur le confort (même s’il s’est nettement amélioré).

Passons aux hôtels proprement dits. Classés de 1 à 5 étoiles, selon des normes un poil plus généreuses que chez nous, ils sont globalement assez standardisés et sans grand charme, surtout en dessous de 3 étoiles. Ils sont en revanche bien équipés (TV partout, frigo, sèche-cheveux dès 2-3 étoiles). Les efforts de déco sont rares, mais la propreté est presque partout garantie. Le wifi est disponible dans les chambres, sauf dans certains petits établissements, où il ne marche parfois qu’à la réception. Seuls les 4-étoiles sont tenus d’avoir la climatisation. À noter encore, tous les hôtels de catégorie supérieure doivent désormais proposer au moins une chambre adaptée aux personnes handicapées.

- Dans tous les cas de figure, essayez d’arriver assez tôt, en été, pour être sûr d’avoir une chambre. Demandez à la visiter avant.

- Les prix, affichés à la réception et dans les chambres, varient selon les divisions de l’année touristique : haute saison (temporada alta), moyenne et basse saisons (temporada baja). La Semaine sainte fait toujours partie de la haute saison.
En principe les prix affichés dans les établissements ne sont pas nets ; il faut ajouter la taxe (IVA) de 10 %, sauf en Galice où elle est déjà comprise. Si vous parlez bien l’espagnol, vous pouvez toujours tenter de négocier un peu... Mais, de toute façon, les tarifs baissent presque toujours avec la durée du séjour.

- Dans les petits hôtels espagnols, c’est bed mais rarement breakfast... et si on vous propose le petit déjeuner, il se limite en général à 2 toasts secs avec un peu de confiture ou un croissant en sachet. En revanche, dans les hôtels de catégorie supérieure, le buffet est plus riche.

Les Paradores

parador © fotobeam.de - Adobe Stock – Parador de Ronda

Ce réseau d’établissements hôteliers exceptionnels a été créé en 1928. Leur principale originalité réside dans le cadre qu’ils proposent : châteaux forts, manoirs, anciens palais, couvents, monastères... Certains d’entre eux sont de construction récente, mais dans ce cas-là, ils s’intègrent bien au paysage et occupent des sites de choix.

- Les prix varient selon 5 catégories et demeurent relativement élevés. Compter de 75 à 180 € pour une chambre double, selon la saison et le confort du Parador (1 à 5 étoiles) ; petit déjeuner en sus : 15-20 €. Certains Paradores sont hors catégorie ! Si vous avez les moyens de vous offrir un tel séjour, sachez que les tarifs sont toujours inférieurs à ceux de nos Relais & Châteaux, auxquels on pourrait les comparer, mais le niveau de service est aussi moins élevé.

- En général, les Paradores pratiquent des tarifs basse saison intéressants, des tarifs week-end, ou autres promotions en fonction de l’occupation.

- À défaut de dormir dans les Paradores, on peut toujours s’y restaurer ou y prendre un verre et profiter ainsi du cadre. Le petit déj-buffet est toujours excellent et gargantuesque. Quant au resto, la plupart des Paradores de Galice notamment, pour s’adapter à la crise, ont remplacé le menu gastro onéreux par un choix à l’ardoise, proposé par la chaîne Enxebres, avec de bons plats à 9-18 €, ainsi que des tapas à prix abordables.

- En été et le week-end, il est impératif de réserver. Idem le reste de l’année pour les plus courus, comme celui de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Voyage Espagne

Bons Plans Voyage Espagne

Services voyage



Forum Espagne

Voir tous les messages
Hébergement et hôtels

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Hébergement et hôtels Espagne

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Espagne

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Espagne

Agenda Espagne

Espagne Les articles à lire