Traditions et coutumes Espagne

Religions et croyances

D'après de récents sondages, 73 % (94 % officiellement) des Espagnols se reconnaissent de confession catholique, ce qui laisse peu de place pour les autres. Mais ce chiffre cache une baisse prononcée de la fréquentation des églises, notamment lors de la messe dominicale, et surtout chez les jeunes. 22 % des Espagnols s'affirment agnostiques ou athées. Se déclarer catholique ne signifie pas forcément avoir la foi, mais plutôt être de culture catholique.
Le baptême, la communion, le mariage à l'église sont autant d'événements sociaux incontournables dans la vie des Espagnols. Leur fonction consiste plutôt à étaler sa prospérité et à impressionner sa famille et ses voisins qu'à manifester sa foi.

En fait, la religion reste souvent le meilleur prétexte pour faire la fête : aux nombreux jours fériés à caractère religieux s’ajoutent les différentes fêtes des villes et des villages données en l’honneur du saint patron local, tandis que la Semaine sainte et ses processions mettent les Espagnols dans un état proche de l’hystérie collective. Une hystérie à travers laquelle se mêlent joie de vivre l’instant et authentique ferveur religieuse.

Et les non-catholiques dans tout ça ? Eh bien, comptez un peu moins de 1 million de musulmans dans tout le pays, issus pour la plupart de l'immigration, bien que se développe un îlot de nouveaux convertis à Grenade. Les quelques protestants et mormons (environ 310 000) sont également pour moitié des immigrés, en provenance de l'Europe du Nord. Les juifs seraient environ 50 000. Quant aux sectes, elles paraissent peu implantées, et souvent liées aux mouvements d'extrême-droite.

Savoir-vivre et coutumes

- Au restaurant, le service est compris, comme en France. Libre à vous ensuite de laisser ou non un pourboire, ce dernier étant plus fréquent dans les restos chic que dans les bars ou les cantines.

- Il est un rituel que l’on retrouve dans toute dans toute la péninsule Ibérique, celui du paseo (littéralement la promenade). Vers 19h-20h, avant le dîner, les Espagnols ont l'habitude de déambuler dans les rues de la ville, le long des promenades de bord de mer par exemple, en famille ou entre amis. L'élégance est de mise. C'est un moment très convivial, souvent ponctué de retrouvailles. On finit par s'asseoir sur un banc pour regarder les autres passer... Un spectacle à ne pas manquer.

- Il y a peu de toilettes publiques, mais on peut plus facilement qu'en France utiliser les toilettes des cafés et restos.

Fêtes

Toutes les excuses sont bonnes en Espagne pour organiser une fête. Bien sûr, tous les saints y passent mais aussi les escargots, les ânes, les récoltes, les taureaux ! On a compté plus de 25 000 fêtes par an, soit une fête toutes les 20 mn !
L'origine de ces fêtes est avant tout religieuse. Le christianisme naissant a récupéré toutes les fêtes païennes pour se faire accepter et, contrairement au protestantisme de l'Europe du Nord, est resté attaché à toutes les commémorations et à tous les vieux rites.

Dans le centre de l’Espagne, il faut retenir surtout la San Isidro, fêtée de manière impressionnante à Madrid avec les plus prestigieuses corridas, des concerts, feux d’artifice...
En juin, on célèbre le Corpus Christi (Fête-Dieu) partout en Espagne mais c’est à Tolède que les processions attirent le plus les foules !

Fait paradoxal, la chape de plomb franquiste une fois levée n'a pas eu d'effet sur la ferveur festive. Les Espagnols l'affirment eux-mêmes : au-delà de la religion, c'est leur identité qu'ils célèbrent.

Tapas

La tournée des bars à tapas est un art (de vivre) espagnol auquel on se doit de rendre hommage...  

Un peu d'histoire

D'où vient la tradition des tapas ? Les premiers affirment que l'origine des tapas est d'émanation royale. En effet, pour lutter contre l'alcoolisme, un roi aurait obligé les débits de boissons à poser une assiette avec un en-cas sur le verre de vin. Les Modernes, eux, soutiennent que les tapas auraient été créées dans un but utilitariste : pour éviter que les mouches ne tombent dans le verre de vin. Comme ça faisait un peu tristounet, une soucoupe vide, on ajouta une olive pour faire joli.
Dans une théorie comme dans l'autre, tapar signifiant « couvrir, boucher », l'en-cas prit rapidement le nom de tapas.
Avant, le prix des tapas était toujours compris dans la boisson. C'est encore souvent le cas dans les campagnes et les petites villes, plus rarement dans les grandes - à l'exception des olives et cacahuètes servies parfois gracieusement avec la bière.

Ir de tapeo, ou la tournée des tapas

Les Espagnols ont l'habitude de téléphoner à leurs potes pour « aller de tapas en tapas » (ir de tapeo). On mange debout en s'essuyant le coin du bec avec une serviette en papier cigarette, c'est souvent plus économique et moins formel qu'un restaurant.
Pour les néophytes, il ne faut pas avoir peur d'insister auprès des serveurs. Ils sont souvent débordés et il leur arrive d'oublier carrément la commande. Animation garantie, sauf à l'heure de la sieste (entre 15h et 18h-19h environ), où tous les bars sont fermés.

Ces amuse-gueules, selon l'inspiration du patron, vont des anchois sur toast aux tranches de chorizo, des lamelles de jambon aux salades composées, des minipaellas aux sardines, des champignons à l'ail aux boquerones (anchois frais) à l'huile...
Généralement préparées le matin et vendues au fil de la journée, il arrive aussi qu'elles soient préparées à la commande - le nec plus ultra. Dans les bars chic, certaines prennent des airs de haute cuisine miniature.

- Si vous n’êtes pas doué dans la langue de Cervantes, pas de panique : les tapas étant généralement conservées sur le bar dans une vitrine réfrigérée, il suffit de pointer le doigt sur ce qui vous inspire. En revanche, il faut parfois demander combien elles coûtent car les prix ne sont pas toujours indiqués - histoire d’éviter les malentendus lors de l’addition. En général, trois ou quatre tapas constituent un repas léger.
Les prix pratiqués sont sensiblement les mêmes partout, allant d’un bon 1,50 € pour les classiques (tortilla, etc.), à 8-12 € environ pour une assiette (ración) de jambon cru ou de fromages.
Vous croiserez aussi souvent des pinchos (ou pintxos, un mot basque) : c’est une tapa en quelque sorte, un gros canapé sur une tranche de pain tenu par une pique genre cure-dents.

Bons Plans Voyage Espagne

Services voyage



Forum Espagne

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Espagne

Vos discussions préférées du forum Espagne

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Espagne

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Espagne

Agenda Espagne

Espagne Les articles à lire