Culture Costa Rica

Une population arc-en-ciel

Le Costa Rica compte 4,9 millions d’habitants. 83,5 % des Ticos sont blancs ou métis – seuls le Salvador et le Honduras le sont davantage. Cette spécificité est due en partie à la relative faiblesse de la population amérindienne au moment de la Conquista, mais aussi à l’afflux important d’immigrés européens attirés par le boom du café dans la 2de moitié du XIXe siècle.
Depuis sa révolution de 1948, le pays s’est aussi fait terre d’accueil pour de nombreux réfugiés et migrants venus de tous les horizons, notamment de Chine, d’Amérique du Sud et centrale. Les Nicaraguayens, attirés par l’eldorado économique tico, représenteraient à eux seuls environ 10 % de la population actuelle du pays – un chiffre difficile à vérifier en raison d’une importante immigration illégale.
La violente crise politique que traverse le Nicaragua depuis 2018 ne fait qu’accentuer ces mouvements de populations, qui fuient la répression du gouvernement, dirigé par le président Daniel Ortega
Notons aussi, depuis plusieurs décennies, l’installation sans cesse grandissante d’Européens (Français et Italiens, entre autres), de Canadiens et d’Américains attirés par le climat, l’économie, la stabilité politique et la possibilité de se tailler un mode de vie alternatif.

Local Costa Rica © CREATISTA - Shutterstock

Assez importante en nombre, la communauté noire et « mulâtre » (mulato selon le terme local) représente environ 8 % de la population du pays (6,7 % pour les mulâtres et 1,1 % pour les descendants des communautés africaines).
Majoritairement attachés au littoral Caraïbe, où débarquèrent au XIXe siècle de nombreux Jamaïcains venus pêcher puis travailler dans les plantations, ces Afro-Costariciens parlent l’anglais ou le créole et pratiquent le culte anglican. Jusqu’en 1949, des lois ségrégationnistes leur interdirent de quitter la province de Limón, favorisant d’autant la survivance de leur culture, qu’on surnomme « rasta » aujourd’hui... Cette restriction tomba grâce au combat d’un homme : Alex Curling Delisser, avocat et activiste afro-costaricien, qui lutta contre les abus de la trop célèbre United Fruit Company dans ses bananeraies et obtint le droit de vote et la citoyenneté pour les siens et pour toutes les minorités du pays (loi Curling de 1955) – Amérindiens exceptés. En 1953, il devint le 1er député noir du Costa Rica.

La population amérindienne est estimée à 104 000 individus, soit 2,4 % de la population totale du pays. Résidant principalement dans 24 « réserves » du sud du pays (créées en 1977) s’étendant sur près de 6 % du territoire national, les différentes ethnies (8 au total) connaissent des sorts assez différents. Les quelque 14 000 Cabécares, par exemple, vivant dans plusieurs zones assez isolées, ont conservé l’essentiel de leur culture. A contrario, seuls quelques Térrabas sont encore capables de s’exprimer dans leur langue maternelle... Mais tous essayent de conserver leur identité et de faire perdurer leur patrimoine à travers la vente d’artisanat ou le tourisme rural par exemple. Discriminés depuis toujours, les indígenas, comme on les nomme ici, n’ont obtenu le droit de vote qu’en 1994 (!) et doivent aujourd’hui se battre pour que leurs terres ne soient pas accaparées par les agriculteurs.

L’émigration est assez faible (3 %) et concerne surtout une population diplômée en quête d’opportunités professionnelles. Destination de prédilection : les États-Unis.

Médias

Au Costa Rica, le journal le plus lu est le quotidien La Nación (de centre droit). C’est le seul que l’on voit sur les tables au café. On peut lire aussi Al Día (très orienté sur le ballon rond, et le sport en général), Diario Extra (pour les amateurs de faits-divers) ou La Prensa Libre.

Radio

Musique, talk-show, actualités... difficile de décrire toutes les stations locales. En voyage, vous écouterez surtout la radio dans les taxis, sans forcément y comprendre grand-chose. Amusant : toutes les radios de CANARA (Camara Nacional de Radiodifusión) commencent leur programme en diffusant l’hymne national à 7h pile.

Télévision

Partout, tout le temps ! Chaque resto (ou presque) dispose d’une télé, qui tourne en sourdine ou à plein régime, de jour comme de nuit. Telenovelas, infos en continu... c’est parfois difficile de se concentrer sur son assiette. Les soirs de match de foot, ça se presse au comptoir !

Liberté de la presse

Pays le mieux noté de toute l’Amérique latine en matière de protection des Droits de l’homme et de la liberté d’expression, le Costa Rica fait figure d’exception dans une région rongée par la corruption, l’insécurité et les violences quotidiennes contre les journalistes, comme au Honduras ou au Guatemala.

Les cas d’agressions, de chantage ou autres intimidations de journalistes sont peu communs, tout comme les interférences de l’État dans le travail de la presse, même si l’accès aux informations publiques est parfois compliqué. Le fort niveau de concentration des médias constitue par ailleurs un frein important au pluralisme dans le pays.
Malgré un exercice relativement libre du métier et une législation avancée en matière de liberté de l’information, des pratiques préjudiciables aux journalistes ont été recensées, notamment en périodes d’élections. Lors de la dernière campagne électorale initiée fin 2017, et qui a porté Carlos Alvarado au pouvoir, plusieurs cas de pressions des autorités contre les journalistes ont été recensés.

En janvier 2014, le journal Diario Extra a affirmé faire l’objet de surveillance et d’écoutes téléphoniques de la part de l’Organisme d’investigation judiciaire (OIJ) et du Ministère public.
Hormis ces alertes ponctuelles, les journalistes au Costa Rica bénéficient d’un environnement de travail enviable. L’accès à Internet, décrété droit fondamental en 2010, est généralisé dans le pays, qui reste un exemple à suivre dans la région sur ces questions fondamentales de la liberté d’expression et de la presse.

Ce texte a été réalisé en collaboration avec Reporters sans frontières.

Voyage Costa Rica

Bons Plans Voyage Costa Rica

Services voyage



Forum Costa Rica

Voir tous les messages
Culture

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Culture Costa Rica

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Costa Rica

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Costa Rica

Agenda Costa Rica

Costa Rica Les articles à lire