Activités, loisirs et visites Chicago

Visites guidées à pied

- Chicago Greeter : tél. : 312-945-4231. Départ des tours dans le hall du Chicago Cultural Center, 77 E Randolph Street.
Une manière originale de découvrir Chicago. Chicago Greeter est une association de bénévoles (volunteers ou greeters), qui sont de vrais Chicagoans amoureux de leur ville et désireux de la faire connaître. 2 possibilités :

  • Soit une visite guidée approfondie d’un quartier ou une visite thématique (le Chicago ethnique, Gay Chicago...), à réserver au moins 10 jours à l’avance via leur site internet ou par téléphone.
  • Soit un tour de 1h du Loop ou de Magnificent Mile avec un « InstaGreeter », sans réservation préalable (gratuit, du vendredi au samedi, de 10h à 15h, le dimanche de 11h à 14h).

Visites guidées en bus

- Untouchable Tours : tél. : 773-881-1195. Départ en face du McDo, 600 N Clark Street. Résa obligatoire. En été, 2-6 tours selon les jours ; 1er départ à 11h (9h le samedi). Hors saison, horaires restreints. Durée : 1h45. Tarif : 35 $ ; réduc.
8 acteurs et un historien (qui a rédigé le script du tour) vous emmènent sur les traces d’Al Capone, dans un bus qui ressemble plus à un théâtre sur roues qu’à un véritable véhicule. Les guides sont déguisés en gangsters et, mitraillette à la main, vous content les histoires secrètes de la ville d’Al Capone et recensent les coins de rue à éviter pour rester en vie.

- Chicago Trolley & Double Decker Co. : tous les jours 9h-19h (dernier départ à 17h) ; bus toutes les 20-30 mn. Achat du billet soit sur Internet, soit à l’un des arrêts. Tarif : 39 $ le billet 24h pour un Downtown Tour ou 49 $ pour 48h, ce qui vous permet de profiter des autres parcours proposés (et aussi du Night Tour en saison) ; réduc sur le site.
Promenade à travers la ville autour des principaux sites, en trolley rouge ou en double deck l’été. Haltes aux Skydeck Chicago, Millennium Park, Art Institute, Field Museum, Navy Pier, Hancock Center... Prévoir 2h de trajet, commenté par le chauffeur (seulement en américain). On peut s’arrêter à chaque station et prendre le bus suivant.

Fêtes et manifestations

- Ravinia Festival : de début juin à mi-septembre. C’est le grand événement qui comprend musique classique, danse, jazz, gospel ; les plus grands noms sont à l'affiche.

- Chicago Blues Festival : mi-juin, sur 3 jours, dans Millenium Park et Grant Park. Le plus grand festival de blues gratuit au monde. 500 000 spectateurs chaque année...
- Grant Park Music Festival : de juin à mi-août. Le soir, trois ou quatre fois par semaine, concert de musique classique. C'est amusant de voir les Américains pique-niquer en écoutant du Brahms...
- Old Town Art Fair : un week-end en juin. Entre 1900 N Lincoln Ave et 1800 N Orleans Ave. Foire artistique en plein air.
- Taste of Chicago : début juillet. Dans Grant Park. C’est la fête des gourmets, toutes les cuisines du monde et de Chicago sont réunies. Nombreux concerts gratuits.
- Ginza Festival : 3 jours mi-août, au 435 W Menomonee Street. Fête japonaise très colorée.
- Chicago Jazz Festival : fin août-début septembre, sur 4 jours, au Chicago Cultural Center et à Millennium Park. Entrée gratuite. Un des plus grands festivals du monde.
- World Music Festival : mi-septembre, sur 10 jours. Nombreux artistes et groupes du monde entier se produisent dans différents lieux de la ville.
- 31 décembre : feux d’artifice et éclairage de la Buckingham Fountain dans Grant Park.

Parades

Très nombreuses parades, pratiquement chaque minorité a la sienne. Voici les principales :

- Chinese New Year Parade : en février, dans Wentworth et Cermak.
- Saint Patrick’s Day Parade : mi-mars, dans le Loop, sur Columbus Dr (entre Balbo et Monroe). C’est la journée des Irlandais.
- Chicago’s Memorial Day Parade : le dernier samedi de mai, sur State Street (entre Lake Street et Van Buren). Au même endroit que les Irlandais, sur Columbus Dr.
- LGBT Pride Parade : le dernier dimanche de juin, sur Halsted et Belmont.
- Bud Billiken Parade : le 2e samedit d’août, dans les quartiers de Bronzeville et Washington Park. La plus ancienne (1929) et la plus grande parade afro-américaine des États-Unis. Une véritable institution.
- Mexican Independence Day Parade : début septembre, sur la 26th St, entre Albany et Kostner Ave.
- Von Steuben Day Parade : début septembre. La German American Parade défile sur Lincoln Avenue, entre Irving Park Rd et Lauwrence. Les flonflons retentissent dans les restos allemands.
- Magnificent Mile Lights Festival : mi-novembre, sur Michigan Ave, de Oak Street à Wacker. C’est aussi la fête de Tree Lighting, où les arbres sont illuminés.

Assister à une manifestation sportive

Pour assister à une manifestation sportive, encore faut-il venir quand il y a des matchs ! D’où ce petit rappel des saisons des principales équipes de Chicago.

Basket : octobre-avril

- The Chicago Bulls : fondée en 1966, cette équipe mythique a remporté en 1998 son sixième titre de champion de la NBA, dont les trois derniers d’affilée (le fameux Three-peat). Et c’est l’année que choisit Michael Jordan pour mettre fin à son extraordinaire carrière. Les matchs à domicile se déroulent au United Center, 1901 W Madison Street.

Hockey sur glace : octobre-avril

- The Chicago Blackhawks.

Base-ball : avril-septembre

- The Chicago Cubs : Soutenus par les habitants de North Side. C’est la plus ancienne équipe de base-ball des États-Unis (1876). Elle joue au Wrigley Field. Nombreux sports bars autour de celui-ci, pour les amateurs de grosse ambiance.

- The Chicago White Sox : équipe soutenue par les habitants de South Side. Elle fut à l’origine d’un des plus grands scandales sportifs des États-Unis. En 1919, équipe favorite, elle accepta un pot-de-vin en échange de sa défaite. C’est de cette époque que date le « commissaire au base-ball ».
L’équipe joue au U.S. Cellular Field (ou Guaranteed Rate Field) : au 333 W 35th St (Métro : Sox-35th).

Football américain : septembre-janvier

- The Chicago Bears : au Soldier Field, au sud de Grant Park. Neuf fois vainqueur de la N.F.L., l’ancêtre du Super Bowl, l’équipe n’a remporté qu’une seule fois ce dernier, en 1986.

Où boire un verre et sortir à Chicago ?

Pour affiner ses recherches, on conseille de jeter un œil aux journaux hebdomadaires gratuits ou de consulter leur site Internet : le Reader, le New City ou encore Key, This Week in Chicago.

Bonne nouvelle, la scène musicale de Chicago est vraiment dynamique et la ville regorge d’endroits où s’en mettre plein les oreilles à des prix très démocratiques, dans une ambiance conviviale, pas coincée pour deux sous.

Les boîtes de Chicago sont elles aussi plutôt abordables, parfois même gratuites. Mauvaise nouvelle, en revanche, pour les plus jeunes : l’entrée est souvent interdite aux moins de 21 ans.

Où écouter du jazz et du bon blues à Chicago ?

On dit souvent que New Orleans est la capitale du jazz, et Chicago, celle du blues. C'est vrai. Néanmoins, c'est à Chicago que le jazz a réellement été baptisé. En effet, en 1917, quand les autorités ferment le quartier réservé de Storyville (New Orleans), les musiciens désormais au chômage décident de migrer vers Chicago.

La plupart des clubs mythiques des années 1920, qui se trouvaient initialement dans le South Side et le West Side, ont aujourd’hui disparu et l’activité s’est déplacée vers le centre et le nord de la ville.

- Hot Tix commercialise les invendus des places de concerts, théâtres, opéras, jusqu'à 50 % du prix le jour même de la représentation. Vente en ligne ou aux guichets Hot Tix.

Voyage Chicago

Bons Plans Voyage Chicago

Services voyage



Forum Chicago

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Chicago

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Chicago

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Chicago

Agenda Chicago

Chicago Les articles à lire