Santé et sécurité Cameroun

Santé

Les vaccins universels à mettre à jour sont ceux contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite e la coqueluche. Le vaccin contre l'hépatite A est recommandé, celui contre l'hépatite B en cas de séjours longs et répétés, celui contre la rage aussi surtout en cas d'isolement.

Fièvre jaune

Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire, car sa transmission par piqûre de moustique est possible toute l'année et dans tout le pays. Le certificat international de vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire.

Autres maladies

- Le paludisme est présent au Cameroun. Le risque de transmission est présent tout au long de l'année. Il est fortement conseillé de suivre un traitement préventif antipaludique.

- En cas de séjour prolongé en contact étroit avec la population locale, ou en période d’épidémie, le vaccin contre la méningite à méningocoque est nécessaire.

- En cas de séjour prolongé ou dans des conditions d’hygiène précaires, le vaccin contre la typhoïde est nécessaire.

- En cas de séjour prolongé ou en situation d'isolement, le vaccin contre la rage est nécessaire.

- Le choléra sévit dans le Nord du Cameroun. Cette infection digestive bactérienne grave se transmet par la consommation d’aliments souillés crus ou mal cuits, ou d’eau contaminée.

- Il existe des risques de transmission du chikungunya ou de la dengue. Pour se prémunir de ces maladies transmise par les piqûres de moustiques, porter des vêtements couvrants et utiliser des répulsifs cutanés.

-  La saison épidémique de la méningite s’étend de novembre à juin. Veiller à être vacciné avant tout déplacement dans les régions Est, Adamaoua, Nord, Extrême-Nord.

- Une épidémie de rougeole sévit dans l'l’Extrême-Nord, le Nord, l’Adamaoua à N’Gaoundéré, et à Bangue dans le littoral. Là encore, il convient de vérifier son statut vaccinal.

Dans tous les cas, en cas de fièvre survenant pendant le séjour ou dans les mois qui suivent le retour, il convient de consulter un médecin le plus rapidement possible.

Risques sanitaires

Quelques conseils rudimentaires sont à suivre pour éviter la diarrhée et le choléra : ne pas boire l'eau du robinet, ni celle vendue en sachets, mais en bouteilles capsulées, ne pas consommer de jus de fruits frais et de légumes crus, ainsi que des aliments insuffisamment cuits. Avant chaque repas et en sortant des toilettes, il faut impérativement se laver les mains.

On signale des épidémies de choléra dans des villes, notamment Douala. Une hygiène alimentaire stricte et une propreté de base sont suffisantes pour éviter une contamination. Attention également aux épizooties de grippe aviaire, le contact avec les oiseaux et les volailles vivantes ou mortes non cuites est à proscrire.

Bien sûr, en raison du sida, l'ONU estimant à 620.000 le nombre de personnes vivant avec le VIH, il est conseillé d'utiliser un préservatif en cas de rapports sexuels.

Sécurité

Régions à éviter 

Le ministère des Affaires étrangères déconseille formellement les régions extrême-Nord, Nord-Ouest, les frontières avec le Nigéria, la République centrafricaine et le Tchad, et le Sud-Ouest.
Il déconseille sauf raison impérative les régions Nord et les départements de la Vina et du Mbéré dans l’Adamaoua, ainsi que la région Sud-Ouest.

Le ministère des Affaires étrangères souligne le risque d’enlèvements et le risque terroriste, en particulier dans l'extrême-Nord du Cameroun, dans les zones frontalières est et ouest des régions Nord et Adamaou. Les Occidentaux sont particulièrement ciblés.

Dans tous les cas, éviter les rassemblements et ne pas circuler de nuit. En cas de grèves générales (ghost towns), les touristes doivent éviter de circuler dans les villes.

Par ailleurs, la navigation de plaisance dans le golfe de Guinée est déconseillée, en raison d'actes de piraterie maritime.

Sécurité générale

Dans le reste du pays, le taux de criminalité reste à un niveau raisonnable.

- Dans les grandes villes, il est conseillé de ne pas se promener avec de grosses sommes d'argent ou d'exhiber des objets de valeur.
- Il vaut mieux éviter de prendre le taxi la nuit, surtout si on est seul.
- Les routes sont dangereuses, en particulier l'axe Yaoundé-Douala.
- En cas d'agression, une recommandation : ne surtout pas résister et céder ses biens.

Voyage Cameroun

Bons Plans Voyage Cameroun

Services voyage



Forum Cameroun

Voir tous les messages
Santé et sécurité

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Santé et sécurité Cameroun

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Cameroun

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Cameroun