Traditions et coutumes Brunei

Festivités religieuses et laïques

Le ramadan au Brunei

Pendant la période du ramadan (dates variables), les activités sont nettement réduites, car la majeure partie de la population observe le jeûne.

Marquant la fin du ramadan, la Hari Raya Aidil Fitri est la plus populaire de toutes les festivités religieuses. Elle se déroule pendant 3 jours après le ramadan. Elle célèbre la fin du jeûne par un banquet traditionnel, le port de nouveaux vêtements et la visite aux amis et à la famille.

Pour l’occasion, le sultan ouvre les portes de son palais, l’Istana Nurul Iman, à plus de 70 000 sujets, visiteurs et curieux, Brunéiens et étrangers. Il salue sans distinction tous ses sujets hommes, locaux, expatriés et même les étrangers de passage. Puis, il les convie à une superbe réception composée de trois plats. Quant aux femmes, elles ont le droit de serrer la main des deux épouses du sultan.

Fêtes musulmanes

Les fêtes musulmanes suivant le calendrier lunaire, elles ont lieu tous les ans à une date différente par rapport au calendrier solaire.

- Hari Raya Aidil Adha : fête du sacrifice qui célèbre la fin du Haj, le pèlerinage à La Mecque.
- Anniversaire du Prophète.
- Fête de Hari Raya Aidil Fitri : fête la plus populaire du pays, célébrant la fin du ramadan.
- Nouvel An musulman (Hizrah).

Commémorations majeures

- 1er janvier : Jour de l’An.
- 23 février : fête nationale.
- 1er juin : journée des forces armées.
- 15 juillet : anniversaire du sultan (les festivités se déroulent pendant un mois).
- 25 décembre : Noël.

Histoire du Brunei

Souvent, on peine à situer ce petit sultanat sur une mappemonde. Étant donné ses richesses pétrolières, on serait tenté de le placer quelque part dans le golfe Persique, entre le Qatar et Bahreïn, par exemple.

Mais le Brunei symbolise un autre Orient, avec la tradition de l’Islam malais qui, par essence, ne diffère pas beaucoup de celui de la péninsule Arabique, si ce n’est par la langue. Il faut noter que les Brunéiens, très pratiquants, apprennent l’arabe pour pouvoir lire le Coran directement dans le texte original.

Ce territoire modeste fut découvert par les Européens au XVIe siècle, mais le christianisme n’y a jamais été introduit. Il y a 5 siècles, Brunei occupait la presque totalité de l’île de Bornéo et le sud de l’archipel des Philippines. Du XVIe au XIXe siècle, toute l’île de Bornéo est la proie des pirates.

Au XXe siècle, le sultanat est sous tutelle de la Grande-Bretagne et passe temporairement aux mains du Japon pendant la Seconde Guerre mondiale. Le Brunei est resté un protectorat britannique jusqu’à la fin des années 1980, et n’est devenu un État indépendant qu’en 1984.

De nos jours, la monarchie et l’Islam sont les garants de l’union du pays. L’actuel sultan, Hassanal Bolkiah, fut couronné en 1967. Ce puissant monarque issu de la plus ancienne lignée royale survivant dans le monde a su profiter et faire profiter à ses sujets de la manne pétrolière. Si la découverte du pétrole en 1906 arrive à temps pour empêcher que le sultanat ne soit phagocyté par ses voisins, ce n’est que dans les années 1970 que la fortune arrive enfin : le prix du baril est alors multiplié par 9.

Marchés

Il faut absolument visiter le marché en plein air de Tamu Kianggeh, sur le fleuve Kianggeh, où les étals d’artisanat se trouvent noyés au beau milieu des vendeurs de crevettes séchées, de fleurs, de fruits et légumes. Observez en particulier les vendeuses âgées, couvertes de bijoux d’or (ne faisant pas confiance à la banque, elles portent leurs richesses sur leurs corps) qui vendent des pierres magnétiques, des racines et des herbes médicinales de la forêt, de nombreux gri-gris et des bâtons en bois noir ou blanc (limpana) pour marcher dans la jungle et éloigner les serpents ainsi que les mauvais esprits.

Savoir-vivre et coutumes

- Tenue vestimentaire : les femmes occidentales sont priées de se couvrir les genoux et les épaules et de ne pas porter d’étoffes transparentes. Les Brunéiennes portent souvent des pantalons et couvrent leur tête d’un foulard. Pour les hommes, évitez les bermudas et les chemisettes sans manches et privilégiez un pantalon long et léger avec une chemise.

- Accueil des touristes : un mélange de curiosité, de religiosité et d’hospitalité... c’est ainsi qu’on peut décrire les habitants de Brunei. Il faut connaître certaines règles de bonne conduite afin de ne pas offenser vos hôtes.

- Mosquées : on peut visiter toutes les mosquées du pays, tous les jours sauf le vendredi. On doit se déchausser avant d’entrer, et les femmes doivent se couvrir la tête, les bras et les jambes jusqu'aux genoux. Ne pas passer devant une personne qui prie, et ne pas toucher le Coran.

- Ramadan : pendant cette période, ne pas boire ou manger en journée en présence de musulmans.

- Chiens : les chiens sont considérés par les musulmans comme des animaux impurs, et il convient de les éloigner en présence de vos invités. Sachez donc que si vos hôtes se trouvent d’une façon ou d’une autre en contact avec la langue, la salive ou les poils mouillés de votre chien, ils devront ensuite procéder à des rites de purification très contraignants.

- Photos : les étoffes chatoyantes qui parent les costumes des femmes et des hommes vous offriront de très belles prises. Souriants et ouverts, les Brunéiens se prêtent volontiers aux portraits.

- Sujet sensible, à éviter : la famille royale en général et la vie privée du sultan en particulier.

- Autres us et coutmes : on ne pointe pas avec l’index, mais avec le pouce ; pour donner ou recevoir quelque chose, on utilise la main droite ; on ne se livre pas à des câlins en public ; on s’assoit par terre (en position du lotus) de façon telle que la plante de vos pieds ou les semelles de vos chaussures ne pointent pas vos interlocuteurs ; on ne touche pas la tête des enfants et on ne donne pas la main à une femme à moins qu’elle ne vous la tende d’abord.

- Alcool : si vous consommez de l'alcool, évitez de le faire en présence de musulmans (voir les restrictions concernant l'alcool dans la rubrique « Dangers et enquiquinements »).

Vêtements typiques

Les habits masculins sont à l’honneur, en particulier les uniformes de cérémonie que vous trouverez dans le Musée des insignes royaux (Royal Regalia). Au premier étage du musée de Brunei, vous pourrez également observer les costumes typiques ainsi que les chapeaux que l’on confectionne à l’occasion d’un mariage.

Le jeudi et le vendredi (jours des prières les plus importantes de la semaine), les hommes portent le costume traditionnel composé d’une chemise ample et d’un pantalon autour duquel on superpose, en guise de jupon, un sarong en brocart aux motifs géométriques (le kain songket, en soie et fils d’or) ou écossais (le kain sutera, en soie unie). Cette tenue chamarrée s’accompagne d’un chapeau oblong nommé songkok, en coton ou velours noir ou bleu, lisse ou avec des ornements.

Les femmes portent des robes amples et colorées, assorties d’un foulard de la même couleur ou présentant d’autres motifs floraux pour un contraste.

Voyage Brunei

Bons Plans Voyage Brunei

Services voyage



Forum Brunei

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Brunei

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Brunei

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Brunei

Agenda Brunei

Brunei Les articles à lire