Santé et sécurité Bosnie-Herzégovine

Santé

Vaccinations

Il n’y a pas de danger sanitaire majeur à signaler en Bosnie, mais il est préférable de s’assurer d’être à jour de ses vaccinations (DTCP, hépatite B), mais aussi d'être vacciné contre l'hépatite A. Les vaccinations contre l'encéphalite à tiques et la maladie de Lyme sont elles aussi conseillées.
Le CIMED recommande en outre de se prémunir contre la typhoïde pour tout séjour « dans des conditions d'hygiène précaires », et contre la rage pour des séjours prolongés dans des lieux reculés.

Conditions sanitaires

En temps normal, l’eau du robinet est a priori potable, mais beaucoup de visiteurs préfèrent s’en tenir à l’eau en bouteilles, surtout hors de Sarajevo. 

L’équipement hospitalier et les services d’urgence sont de qualité moyenne. Il est conseillé aux voyageurs de souscrire une assurance rapatriement et de rentrer en France pour les traitements autres que de premiers secours.

Pharmacie se dit apoteka. Si vous avez besoin de voir un médecin parlant français ou anglais, contactez l’ambassade (ils sont rares en dehors de Sarajevo).

Numéros d'urgences

  • Police : 122.
  • Pompiers : 123.
  • SAMU (Hitna Pomoc) : 124.

Idéalement, mieux vaut demander à quelqu’un d’appeler pour vous, la pratique des langues étrangères n’étant pas garantie.

Sécurité

Sécurité générale

Malgré une augmentation classique des actes de petite délinquance sur les sites touristiques, la Bosnie reste un pays sûr, peut-être même l’un des plus sûrs d’Europe. Les Bosniens attribuent cet état de fait à leur lassitude de la violence...
En revanche, soyez attentifs au volant : les routes sont tortueuses et, sur les grands axes, les chauffeurs sont parfois un rien suicidaires ! Les dépassements dans un virage et sans visibilité sont monnaie courante. D’une manière générale, évitez de conduire de nuit. La conduite en hiver, sur des routes peu déneigées, est carrément déconseillée. En cas d’accident, ne bougez pas le véhicule et attendez l’arrivée d’un agent de police.

Mines

Même si elles se font de plus en plus discrètes à Sarajevo, les cicatrices laissées par la guerre de 1992-95 restent encore bien présentes dans les anciennes zones de combat - régions à demi-désertées, maisons, voire villages entiers abandonnés à la suite de l’épuration ethnique. Dans ces territoires, le plus grand danger vient des mines, dissimulées par les combattants sur les zones de front ou dans les ruines pour décourager tout retour, et dont toutes ne sont pas répertoriées.

Les services compétents estiment à environ 4 % la superficie du territoire de la Bosnie-Herzégovine qui reste encore minée. Les zones qui ne sont encore que partiellement déminées se situent en Posavina, dans les régions de Zenica et de Doboj, dans les cantons de Tuzla et Sarajevo.

Il est donc impératif de ne pas s’éloigner des routes et chemins balisés ou régulièrement fréquentés, de ne pas partir seul en randonnée de ne pas aller pique-niquer dans un beau pré fleuri sans s’assurer qu’il n’y a aucun risque. Des panneaux indiquent parfois les zones à risque, mais attention, ce n’est pas toujours le cas, car comme on l'a dit plus haut, les crues de 2014 ont pu emporter certains panneaux les signalant.
Il est toujours préférable de demander confirmation aux habitants. Et s’il n’y a aucun d’entre eux aux environs, ce n’est sans doute pas très bon signe...

Sujets qui fâchent

Au quotidien, évitez autant que possible les conversations sur la guerre de 1992-95, ou alors contentez-vous de parler des difficultés de la vie quotidienne à cette époque, pas des revendications des uns ni des autres. Terrain très glissant...
Dans la zone serbe, évitez aussi de parler de l’indépendance du Kosovo. Le sujet fâche et incite souvent les Serbes de Bosnie à vouloir réclamer leur propre indépendance.

Quelques précautions élémentaires

- Argent, papiers, etc. : il peut être utile de photocopier ses papiers avant le départ. En cas de perte ou de vol, les formalités seront simplifiées. Ne vous promenez pas avec une grosse somme sur vous et évitez de retirer de l’argent au distributeur la nuit dans une rue isolée.
- Voiture : ne laissez rien traîner en vue à l’intérieur.

Voyage Bosnie-Herzégovine

Bons Plans Voyage Bosnie-Herzégovine

Services voyage



Forum Bosnie-Herzégovine

Voir tous les messages
Santé et sécurité

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Santé et sécurité Bosnie-Herzégovine

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Bosnie-Herzégovine

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus

Agenda

Bosnie-Herzégovine Les articles à lire