Carte d'identité Biélorussie

- Autre nom : Bélarus.
- Superficie : 207 600 km².
- Population : 9 475 000 habitants (estimation 2019). Près de 3 millions de Biélorusses vivent en dehors de la Biélorussie, principalement aux États-Unis, au Canada, en Russie, en Ukraine, en Pologne et en Israël.
- Capitale : Minsk.
- Densité : 46 hab./km².
- Langues officielles : biélorusse et russe.
- Religions : 80 % d’orthodoxes, 10 % d’uniates et de catholiques ; le reste de la population est protestante, juive et musulmane.
- Président de la République : Alexandre Loukachenko (depuis juillet 1994 ; réélu en 2001, 2006, 2010 et 2015) ; après l'élection présidentielle d'août 2020, le président sortant a proclamé sa victoire, mais celle-ci est contestée par son opposante Svetlana Tikhanovskaïa ainsi que par une partie de la communauté internationale.
Lors des réélections de Loukachenko, de nombreux opposants et manifestants ont dénoncé la fraude électorale ; certains ont été arrêtés. Loukachenko est parfois qualifié, en Occident, de « dernier dictateur d'Europe ».
- Sites inscrits au Patrimoine mondial de l’humanité : la forêt Belovezhskaya Pushcha / Białowieża (1979) ; l’ensemble du château de Mir (2000) ; l’arc géodésique de Struve (2005) ; l’ensemble architectural, résidentiel et culturel de la famille Radziwill à Nesvizh (2005).

Économie

La Biélorussie a conservé les structures mises en place par l’Union soviétique, tout en développant une forme de capitalisme d’État : 80 % de l’industrie (chimie, pétrochimie) appartient à l’État, 60 % des entreprises relèvent des municipalités, 80 % des terres sont toujours administrées par des sovkhozes et des kolkhozes. Au total, près de 90 % des salariés sont employés par l’État.

La Biélorussie subit aujourd'hui encore les dommages économiques et sanitaires causés par la catastrophe de Tchernobyl en 1986.

Le gouvernement a multiplié les petits métiers et le chômage reste faible. Les retraites des plus pauvres ont été maintenues, ce qui lui permet d’avoir la faveur de cet électorat.

En terme de développement humain, la Biélorussie devance tous les pays de la CEI, l’ancienne Union soviétique. En dehors de la CEI, le pays souffre d'un manque de compétitivité.

La Biélorussie exporte des tracteurs et d'autres matériels de transport comme des poids lourds, mais aussi des armes, des engrais et des produits pétrochimiques.

Premier partenaire commercial de la Biélorussie, la Russie, entrée en récession, a entraîné la propagation de la crise financière en Biélorussie.

Ses désaccords récurrents avec la Russie sur ses importations de gaz et de pétrole à prix préférentiel obligent le gouvernement à diversifier ses sources de revenus. Il procède ainsi à des privatisations ponctuelles.

En 2011, dans une situation de crise financière majeure, les autorités ont procédé à deux dévaluations massives du rouble biélorusse (perte de 50 % de sa valeur en quelques mois). La Biélorussie a demandé un prêt au FMI.

Droits de l'Homme

La Biélorussie est le seul pays du continent européen à ne pas faire partie du Conseil de l'Europe. L'entrée lui est refusée en raison du caractère peu démocratique de son régime.

Selon Amnesty International, « le gouvernement exerce un contrôle excessif sur la société civile du pays ».  Les médias sont contrôlés et l'opposition inquiétée par les autorités. Les manifestations anti-gouvernementales sont interdites ou sévèrement réprimées.

En 2011, suite à l'arrestation de nombreux opposants à Alexandre Loukachenko au moment de l'élection présidentielle de 2010, l'ONU a condamné la violation des droits de l'homme. L'Union européenne avait annoncé une série de sanctions contre la Biélorussie : gels d'avoirs financiers, interdiction de visa européen pour le président et ses proches soutiens.

En 2012, l'aggravation de la situation économique a renforcé l'agitation sociale, et la situation ne s'arrange guère en matière de droits de l'Homme. Selon les derniers rapports d’Amnesty International et d'Human Rights Watch, le pouvoir biélorusse réprime manifestations et mouvements d’opposition. Les ONG font toujours l’objet de lourdes restrictions. 
En terme de liberté d'expression, les journalistes étrangers doivent obtenir une accréditation officielle, fréquemment refusée de manière arbitraire.

Voyage Biélorussie

Bons Plans Voyage Biélorussie

Services voyage



Forum Biélorussie

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Biélorussie

Vos discussions préférées du forum Biélorussie

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Biélorussie

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Biélorussie

Agenda Biélorussie