Plages et où sortir Athènes

Plages

Est-ce bien utile de vouloir aller à la plage en Attique ? Les plages aménagées sont payantes pour la plupart (4-5 € minimum), bondées et, en prime, embouteillages à prévoir...

Si vous êtes tenté, rendez-vous sur la côte au sud du Pirée, à Voula, Vouliagméni ou Varkiza (quelques criques sympas, appelées Limaniakia) ou Varkiza (quelques criques sympas, appelées Limanakia). Accès possible en tramway jusqu'à Voula depuis Athènes (départ Iéoforos Amalias, tout près de la place Syndagma). Pour les autres, métro jusqu’à la station Elliniko, puis bus n° 122.
Moins loin du centre, et gratuite, la plage d’Edem à Paléo Faliro (accessible en tramway, station Edem).

Sur la côte est de l'Attique, vous pouvez essayer du côté de Loutsa, près de Rafina, ou de Schinias, près de Marathon. La plage de Schinias, appelée aussi plage de Marathon, bordée de pins, vaut le coup si l'on aime la planche à voile ou si l'on plante sa tente au camping Ramnous. Vaste camping en bord de mer (sable fin), avec des emplacements ombragés. Dommage, il est moyennement entretenu.

Où écouter du bouzouki actuel ?

Spectacle en plusieurs parties autour d’un chanteur-vedette. En général, il débute par des chansons populaires connues de tous (du moins en Grèce), interprétées par les choristes de la vedette et entonnées par toute la salle.
Puis, en seconde partie, apparaît la vedette, qui propose un type de chansons situées entre la pop et la musique orientale, entre les effets spéciaux et les instruments anciens comme le bouzouki. Ensuite, la star s’éclipse, abandonnant la scène à ses choristes et au public.
Ambiance assurée ! Le spectacle commence à 23h, avec différents prix d’entrée, selon que l’on dîne, que l’on consomme assis boissons, fruits et cacahuètes, ou que l’on reste debout !

Les boîtes sont généralement fermées en juillet et août, ou bien émigrent sur la côte, au sud du Pirée (Kalamaki, Elliniko, Glyfada). Hors saison, les établissements réintègrent le centre : renseignez-vous dans les journaux ou en traînant vos guêtres derrière le cimetière du Céramique, à l’angle de Iera Odos et de l’avenue Piréos.

Cinémas en plein air

Athènes et sa banlieue comptent au total une vingtaine de cinémas en plein air fonctionnant l'été. Les films sont toujours en V.O. La place se vend environ 8 €.

Où sortir à Athènes ?

À Plaka

Une foule de cafés squatte les délicieuses placettes et volées d’escaliers de ce quartier si pittoresque, offrant souvent une vue dominante sur la ville. Beaucoup de charme, donc, et beaucoup de touristes, aussi. En général, on y sert aussi de quoi grignoter.

À Psiri

Un nombre incroyable de bars qui bougent jusque tard dans la nuit. Paradoxalement, l’été, c’est plus calme (beaucoup de Grecs sont partis ou vont s’amuser sur la côte, au sud du Pirée), mais, en mai ou octobre, l’ambiance est très chaude, en particulier autour de la place Iroon, où s’agglutinent les bars à la fois tendance et décontract’.

Dans le quartier de Thissio

Un des repaires de la jeunesse athénienne, en particulier la rue Iraklidon, alignant les terrasses où l’on piaille bruyamment, entre Grecs uniquement. Ambiance assurée en soirée ; le jour, c’est assez mort. On ne vous indique pas un bar en particulier ; en fonction de vos goûts, faites votre choix.

À Gazi

Avec ses faux airs de friche industrielle, le quartier de l’ancienne usine à gaz s’est transformé en haut lieu de la branchitude athénienne, à l’occasion de la reconversion de l’usine en lieu culturel. Faut dire que le site a de l’allure. Hautes cheminées et hangars de brique accueillent des expos, et la cour des spectacles. Derrière, concentrés autour de la station de métro Kéramikos et d’un square temple du skate, restos et bars presque mimétiques se répartissent le terrain de façon exemplaire.

D’un côté, odos Persephonis et ses restos plus ou moins chic. De l’autre, odos Voutadon et sa rangée de bars-clubs aux cheveux bien laqués, bercés d’électro-lounge-afro-beat-machin distillé par des DJs parfois juchés sur des toits-terrasses reconvertis en dance floors, comme au Tramp. Bref, Gazi rythme les nuits de la jeunesse bien sapée. Le jour, c’est mort.

Pour y aller, métro jusqu’à Kéramikos, ou à pied en descendant odos Ermou depuis Monastiraki. La dernière portion de la rue est piétonne.

Place Exarchia

Une place en triangle derrière l’École polytechnique, barbouillée d’affiches, de tags. C’est le quartier libertaire d’Athènes, favori des étudiants et des marginaux de tout poil. Toujours très animé, avec souvent des concerts dans les bars le week-end.

Historiquement, il s’agit d’un bastion anar ; c’est d’ici que sont parties les émeutes de décembre 2008, suite au meurtre d’un jeune par un policier. Ça a pas mal chauffé, les jeunes prenant la rue d’assaut et les vieux... jetant des pots de fleurs sur la police depuis leur balcon !

L’ambiance peut donc être électrique à l’occasion, mais d’ordinaire elle est plutôt bon enfant. Ce quartier a toutefois tendance à s’embourgeoiser : les bars lounge et bistrots fashion remplacent peu à peu les lieux interlopes.
Plus emblématique de l’esprit des lieux, le squat K*Vox (sur la place, angle Thémistokléous et Arachovis), à la fois café et centre social autogéré, repaire militant du quartier depuis 2012.

À Kolonaki

Nos lecteurs les plus snobs apprécieront les grandes terrasses de la place Filikis Étérias, point d’arrimage de la bourgeoisie de Kolonaki, où l’on vient pour voir et être vu. Le problème, c’est de réussir à trouver une chaise à « l’heure de pointe » : quasiment impossible et, à se retrouver à touche-touche comme des sardines, tout le plaisir est gâché.

Dans un autre genre, bien plus calme et plus simple, la place Déxaméni, quelques dizaines de mètres plus haut. Cette place tire son nom de la citerne qui était, au siècle dernier, le réservoir d’eau de la ville d’Athènes (d’où l’on distribuait l’eau en voitures-citernes).

Où aller en boîte de nuit à Athènes ?

En été, la plupart des boîtes athéniennes se déplacent en bord de mer, vers Glyfada, entre Alimos et Voula, ou carrément dans les îles comme Mykonos. Tout en sachant que les modes changent rapidement.
Le week-end, compter environ 15 € l'entrée (donnant droit à une boisson) ; moins cher en semaine, mais plus cher quand les guest DJs qui officient sont de grosses pointures.
À noter que la plupart des discos font aussi resto. On peut se rendre du centre d'Athènes à Glyfada en tramway.

Voyage Athènes

Bons Plans Voyage Athènes

Services voyage



Forum Athènes

Voir tous les messages
Activités et visites

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Vos discussions préférées du forum Activités et visites Athènes

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Athènes

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Athènes

Agenda Athènes

Athènes Les articles à lire