Carte d'identité Angleterre

- Statut : l'Angleterre et le pays de Galles, au même titre que l’Écosse et l’Irlande du Nord, font partie du Royaume-Uni (avec l'Irlande du Nord et l'Écosse).
- Superficie : environ 243 000 km² (230 000 pour l’île de Grande-Bretagne).
- Capitale : Londres (9,5 millions d'habitants).
- Population : 66 000 000 habitants.
- Densité : 271 hab./km² (plus du double de la France).
- Nature de l’État : Monarchie constitutionnelle.
- Chef de l’État : la reine Elisabeth II (pour le Royaume-Uni) (depuis le 6 février 1952).
- Régime politique : démocratie parlementaire.
- Indice développement humain : 16e rang mondial.

- Sites inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco :

  • Cathédrale et château de Durham (1986).
  • Châteaux forts et enceinte du roi Édouard Ier dans l’ancienne principauté de Gwynedd (1986) : Beaumaris, Caernarfon, Harlech et Conwy.
  • La gorge d’Ironbridge (1986).
  • Le parc de Studley Royal avec les ruines de Fountains Abbey (1986).
  • Stonehenge, Avebury et les sites associés (1986).
  • Le palais de Blenheim (1987).
  • La ville de Bath (1987).
  • Les frontières de l’Empire romain ou mur d’Hadrien (1987 et 2005).
  • La cathédrale, l’abbaye Saint-Augustin et l’église Saint-Martin à Canterbury (1987).
  • Le paysage industriel de Blaenavon (2000).
  • Le littoral du Dorset et de l’est du Devon (2001).
  • Les usines de la vallée de Derwent (2001).
  • Le port marchand de Liverpool (2004).
  • Le paysage minier des Cornouailles et de l’ouest du Devon (2006).
  • Pont-canal et canal de Pontcysyllte (2009).
  • Le Lake District (2017).

Patrimoine naturel, la Jurassic Coast (2001), une portion de littoral de 95 miles entre Dorset et Devon, de Swanage à Exmouth ainsi que les îles de Gough et Inaccessible (1995) ;
- Le label Geopark attribué par l’Unesco à certaines zones géologiques de valeur internationale et durable. En Angleterre : North Pennines (nord de l’Angleterre) et English Riviera (Devon). Au pays de Galles : Fforest Fawr (ouest du Brecon Beacons) et GeoMôn (île d’Anglesey).
À Londres, les sites inscrits sont Westminster Palace, Westminster Abbey and Saint Margaret’s Church, Tower of London, le quartier de Greenwich et les jardins botaniques royaux Kew.

Durdle Door, Dorset © elxeneize - Adobe Stock - Durdle Door, Dorset, Jurassic Coast

Économie

Le Royaume-Uni appartient au club très fermé des membres du G8, le club des pays les plus riches du monde, pourtant la richesse n’est toutefois pas équitablement répartie, loin de là. 11 années de thatchérisme (dans les années 1980) ont laissé le secteur de la santé et des équipements collectifs en piteux état, et le dynamisme de la City ne peut masquer le marasme du Nord, éternellement en douloureuse reconversion industrielle.
La dernière mine de charbon britannique (de celles qui avaient tenu tête à Thatcher) a d'ailleurs fermé en 2015. Le pays en avait compté jusque 1 330 dans les années 1950.

Suite à la crise financière de 2008, l’économie britannique a tenu le choc, mais au prix d’une forte recrudescence des emplois précaires et, jusqu'en 2017, de la plus forte baisse du pouvoir d’achat des Britanniques depuis la crise de 1930. Le tout orchestré par le 1er ministre conservateur, David Cameron (élu en 2010), puis par Theresa May, arrivée au pouvoir en 2016.
Les services publics sont tout particulièrement visés, de nombreux postes de fonctionnaires sont supprimés, dans l’Éducation et la Santé notamment.

Dans un contexte de croissance à la peine, le marché de l’emploi s’est trouvé plutôt en bonne formeen 2018, le taux de chômage tombant même à moins de 4 % début 2019. Face à l’incertitude du Brexit, les entreprises ont préféré limiter les investissements et privilégier les recrutements... précaires./p>

Brexit

C’est peu de dire que le processus du Brexit, enclenché suite au référendum du 23 juin 2016 a de quoi laisser perplexe. Un peuple qui se prononce majoritairement pour le départ (à 51,9 %) mais ne veut finalement pas quitter l’UE, des leaders politiques conservateurs et populistes chantres du « out » qui quittent le navire sitôt les résultats annoncés, une 1re ministre qui vote « in » mais qui se bat mordicus pour un divorce à l’amiable...

Tout cela b>sur fond de débats tonitruants dans un Parlement très divisé.

Même si l’économie britannique a fait preuve d’une étonnante capacité de résistance, les plus grandes incertitudes se dessinent pour la société outre-Manche qui a vite déchanté suite à son choix de sortie. Surtout, c’est un véritable coup de tonnerre pour l’avenir de l’Union européenne.

Le processus colossal de négociations pour un deal, mené à Bruxelles d’une main ferme par le Français Michel Barnier, a détricoté plus de 40 années de textes législatifs élaborés dans le cadre de l’Union européenne. L’Europe, peu encline aux concessions, a présenté en préalable une facture colossale. Ça fait cher les frais de dossier !

On aura eu droit à tous les scénarios possibles, même les plus extravagants. Entre tragédie et comédie, ce psychodrame britannico-européen laisse perplexe. Une chose est sûre : il ne semble profiter à personne.

Voyage Angleterre

Bons Plans Voyage Angleterre

Services voyage



Forum Angleterre

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Vos discussions préférées du forum Angleterre

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Angleterre

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Angleterre

Agenda Angleterre

Angleterre Les articles à lire

Oxford est associée aux études, tant est célèbre son université historique, fréquentée...