Où dormir, hôtels et hébergements Alaska

Campings

On trouve de très nombreux terrains de camping en Alaska, que ce soit dans les parcs nationaux, les parcs d’État ou les forêts nationales. Sans oublier les terrains privés, essentiellement destinés aux camping-cars, qui jalonnent les grandes routes (dont l’Alcan, l’Alaska Highway).

Les terrains sont généralement ouverts de fin mai aux premiers jours de septembre (parfois dès mi-mai au sud-est de l’État), mais tout est fonction de la météo. Ceux qui dépendent d’un service d’État offrent de loin les sites les plus agréables, mais ils sont très majoritairement dépourvus d’électricité, de dump station pour les camping-cars, de sanitaires et plus encore de douches. La plupart disposent toutefois d’eau potable. Il peut être judicieux d’alterner entre terrains d’État et terrains privés, où l’on trouve davantage de services. Dans les parcs, le séjour maximal autorisé varie entre 4 et 15 jours.

Certains parcs disposent également de bungalows de bois rustiques avec lits superposés, toilettes (sans eau) et poêle. On en trouve beaucoup dans la région sud-est. La plupart sont situés dans des zones isolées accessibles seulement en bateau, en bush plane, en hydravion, parfois en kayak. Génial pour passer quelques jours en pleine nature avec un minimum de confort. À la belle saison, il est nécessaire de réserver les cabins situées dans les zones côtières, surtout le week-end. Ailleurs, ce n’est pas la peine, ni même possible (par exemple dans le parc de Wrangell-St Elias). Le séjour est limité à 3 jours.

Informations sur les campings auprès des Alaska Public Lands Information Centers.

Auberges de jeunesse

La seule autre option d’hébergement abordable en dehors du camping. On trouve une bonne trentaine d’AJ réparties à travers l’Alaska, dans les villes, la région centrale (pas mal d’options dans la péninsule de Kenai) et dans le sud-est.

La plupart occupent des petites maisons en bois, certaines des cabins. Dortoirs rarement très grands, cuisine et sanitaires communs. La plupart des AJ disposent de quelques chambres privées avec salle(s) de bains partagée(s).

Renseignements auprès de l'Alaska Hostel Association.

Bed & Breakfast

Des centaines de familles ont ouvert un Bed & Breakfast en Alaska, à tel point que ces établissements fournissent aujourd’hui le tiers des chambres disponibles dans l’État. Mais attention, le terme recoupe des choses bien différentes : une simple chambre au sous-sol d’une maison familiale, où l’on se retrouve entre chiens et enfants ; une cabin en bois plus indépendante, très chaleureuse dans les meilleurs cas ; parfois une vraie suite de luxe, romantique ou appelant à une aventure haut de gamme. Il est désormais rare de devoir partager une salle de bains avec d’autres clients.

La plupart des B & B disposent d’un accès à Internet, parfois de la télé dans les chambres ou d’un sèche-cheveux, d’un frigo ou d’une cuisine commune. Certains fournissent même des peignoirs moelleux, un four à micro-ondes, une baignoire à remous ou un jacuzzi !

Les cartes de crédit sont fréquemment acceptées. En général, plus un B & B est isolé, plus il demande d’arrhes à la réservation - et moins il est prêt à les rembourser en cas d’annulation. Ne donnez donc pas votre numéro de carte tous azimuts si votre programme n’est pas certain... L'argent versé est conservé en partie ou en totalité si l'annulation ne survient pas au moins 15, voire 30 ou 40 jours avant, et que la chambre n'est pas relouée (ce qui est impossible à vérifier).

Bonne nouvelle pour les familles : contrairement au reste des États-Unis, les enfants sont généralement les bienvenus dans les B & B d’Alaska.

Renseignements auprès de la Bed & Breakfast Association of Alaska.

Hôtels et lodges

Si vous venez en plein été, pensez à réserver, ou vous pourriez bien vous retrouver contraint de parcourir 200 ou 300 km de plus jusqu’à la prochaine chambre libre. Mieux encore, emmenez une tente : les campings sont bien plus nombreux que les hôtels et les motels !

L’état des lieux de l’hôtellerie n’est pas folichon : la plupart des roadhouses (avec cabins plus ou moins rustiques), motels et petits hôtels sont vieux, fatigués et bien trop chers pour ce qu’ils proposent. Restez vigilant, et demandez à voir la chambre en cas de doute.

Même si l’état général des établissements est plutôt inférieur à celui du reste des États-Unis, les chaînes offrent une certaine garantie, à des tarifs pas forcément supérieurs. Reste qu’elles ne sont pas présentes partout. Les meilleures chambres de motel disposent généralement d'une cafetière, parfois d’un mini-frigo et d'un four à micro-ondes. N’hésitez pas à consulter les sites des meilleurs établissements : les tarifs les plus bas, en réservant longtemps à l’avance ou en dernière minute, selon disponibilité, sont parfois presque identiques à ceux d’un motel moyen.

Enfin, pour nos lecteurs fortunés, mentionnons les lodges : des établissements hors du commun, généralement tout en bois, perdus en pleine nature, auxquels on n’accède qu’en hydravion ou en bush plane - parfois aussi en bateau. Les forfaits proposés comprennent généralement 2 à 7 nuits et des activités diverses : pêche majoritairement, mais aussi safari ours, randonnée, sorties en bateau ou kayak...

Voyage Alaska

Bons Plans Voyage Alaska

Services voyage



Forum Alaska

Voir tous les messages
Hébergement et hôtels

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Hébergement et hôtels Alaska

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Alaska

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Alaska

Agenda Alaska

Alaska Les articles à lire