Forum Sénégal

se rendre utile auprès d'enfants

23 réponses

Dernière activité le 23/03/2012 à 20:11 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Nath
Le 05 février 2007
Nous sommes deux amies monitrices éducatrices et désirons partir de mi mars à mi avril au sénégal afin de découvrir le pays et la culture à travers une aide aux enfants.
Pourquoi pas en orphelinat...
Nous sommes en recherche d'adresse et de bon plan afin d'organiser notre projet.
Merci

aide aux enfants

Signaler
Biou47
Il y a 13 années
Bonjour,
si vous voulez aider les enfants, tout en vivant "à la sénégalaise", dans une famille, vous pouvez contacter ma fille par son site "claxausenegal.be" . La dame chez qui elle vit depuis 5 mois reçoit des volontaires pour un mois ou plus, pour s'occuper des enfants dans les écoles qu'elle a créées.

aide aux enfants

Signaler
aurel
Il y a 13 années
sur dakar il existe une pouponniere qui accueille des bébés de 0 à 9 mois. Il y a environ une cinquantaine de bébés à s'occuper on n'est jamais de trop pour s'occuper d'eux (calins, jeux, biberons, changes). Elle se situe près du grand score (score sham). Je suis dispo si vous avez besoin de plus de renseignements.

pouponniere a m'bour

Signaler
veronique
Il y a 13 années
il existe aussi une pouponniere à mbour. tres beau travail de l'association vivre ensemble ils sont situé quartier tripano

visitez aussi la Gambie

Signaler
laurent
Il y a 13 années
salut !!

je suis instit à l'école française de Gambie, faites donc une petite escale dans ce pays , sur la route de la Casamance. Vous pourrez sans doute nous donner un coup de main à l'école ou si vous préférez dans une autre école gambienne. J'ai peut être des plans à Ziguinchor ou ailleurs en Casamance.

bonne arrivée !!

aider les enfants des rues

Signaler
jupi
Il y a 13 années
bonjour
je suis dans une structure qui s'occupe des enfants des rues à mbour 'les talibés) nous les accueillons deux fois par semaine pour le petit déjeuner, soins, douche et activités ludiques, nous ne sommes que trois et nous manquons d'aide à partir du mois de mars car notre stagiaire éducatrice sera partie. les autres jours nous organisons des activités ludiques. visitez notre site et si vous voulez nous aider se sera avec plaisir. nous accueillons en moyenne plus de 340 enfants par matinée pendant les petits déjeuners.
http://les-gones-de-mbour.monsite.wanadoo.fr
à bientot j'espère annie

les enfants de la rue

Signaler
bee
Il y a 13 années
bonjour,nous avons aussi une association qui aide les enfants de la rue.
en parrallèle,nous avons en activité ,un petit hotel sur salyce qui nous permet de récupérer la nourriture non consomée.
comme Annie,nous avons besoin detout!!!!
une structure d'acceuil est en construction.
merci de les aider.
me contacter si vous voulez plus d'information,
sincerement,
bee

village pilote

Signaler
berbex
Il y a 13 années
je vous recommande le refuge de village pilote qui se trouve dans la banlieu de dakar pour pls de renseignement faite signe je vous met en relation avec le responsable

Amie partie depuis 4 mois et demie

Signaler
Laurene
Il y a 12 années
Bonjour j'ai une amie très proche qui se trouve dans ce foyer pour séjour de rupture de 9 m0is, apparament ils font du très bon boulot!!!
Tu me manques ALICE je t'aimeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

reponse a aide aux enfants

Signaler
nolee
Il y a 12 années
vous pouvez aller a la pouponniere a mbour, ils logent sur place (connait pas les tarifs j etais a l hotel) j y suis allée y faire du bénévolat ils ont besoin de bras pour tous ses petits. vous pouvez également apporter cahiers crayons pour distribuer aux écoles

coordonnée de vivre ensemble au sénégal

Signaler
elsa2016
Il y a 10 années
bonjour, je suis auxiliaire de puericulture et j'aimerais beaucoup apporter mon aide a l'association vivre ensemble!
j'aimerais beaucoup que quelqu'un me fasse parvenir les coordonnée de la pouponière a M'bour afin que je puisse les contacter!
je vous remercie.

reprciser adresse mail

Signaler
alefa
Il y a 10 années
bonjour,
mess du 7 09 2009

je n'arrive pas acceder au site recommandé. pouvez-vous me repreciser claxausenegal.be
merci d'avance

benevolat dans orphelinat

Signaler
Laetis45
Il y a 9 années
Je sais que ce message date de 3 ans , mais je suis egalement a la recherche d'adresse pour aider benevolement dans un orphelinat pour le mois de mars ou avril 2011.Avez vous des adresses?

pouponnière Mbour

Signaler
BOUNTY
Il y a 9 années
,,Je sais que ce message date de 3 ans , mais je suis egalement a la recherche d'adresse pour aider benevolement dans un orphelinat pour le mois de mars ou avril 2011.Avez vous des adresses?

Bonsoir

Nous rentrons ce matin de Nianing et nous avons visité la pouponnière de Mbour avec nos enfants.N'hésitez pas à aller leur rendre visite avec des bavoirs,des bodies,des jouets,des vètements,des produits d'hygiène..ils recherchent également des personnes pouvant donner du temps.Ils font un boulot formidable avec rien ou presque.C'est une expérience unique et enrichissante.Ils ont besoin de nous.La pouponnière est très connue et facile à trouver sur place.Merci pour eux.

Les enfants d'Awa Sénégal Diofior

Signaler
alefa
Il y a 9 années
Bonjour , n'hésitez pas à aller à Diofior dans l'association "Les enfants d'Awa, sénégal"(copiez cette phrase dans Google)



Awa vous accueillera les bras ouvert dans son association qui comporte un local pour une petite section une moyenne section et une grande section. Tout le monde est le bienvenu pour aider (prof, instit , assistante médicale)...et tout simplement tous ceux qui souhaitent donner de leur temps aux enfants de Diofior.

J'ai passé 15 jours tellement enrichissants!!!J les enfants , les gens tous m'ont apporté énormément!Un expérience loin des lieux touristiques au bord du Delta. Je souhaite y retourner dès que possible. Situé dans le parc national du Siné Saloum à 140 km au Sud de Dakar, Sénégal.

les enfants d'awa

Signaler
mimite74
Il y a 9 années
je pars en janvier à Yene sur la petite cote...en touriste , je suis infirmière et j'aimerai rencontrer les enfants d'awa pour un jour revenir pour aider l'association , je sais que tous les frais sont à notre charge , est ce qu'il y a une possibilité de déduction fiscale ? ce qui pour moi me permet de retourner l'année suivante comme j'ai fait ces dernières années en mauritanie .

J'ai envoyé un mail au responsable , il ne m'a pas répondu ,est ce préférable de lui téléphoner ? merci

pas de déduction fiscale

Signaler
alefa
Il y a 9 années
bonjour vous pouvez la contacter par telephone. en ce moment ils ont bcp de coupures de courant et d'internet , c'est pourquoi elle ne vous a pas encore répondu. Normalement , il n'y a pas de déduction fiscale. vous pouvez toujours le lui demander

Les Enfants d'Awa c'est très loin de la petite côte !

Signaler
Me Barry
Il y a 9 années
Seulement pour préciser à tous, ne pas confondre les institutions, de différents genres soit notamment en plus de Dakar et nombreuses autres :
- Association "Les Enfants d'Awa" à Diofior (145km de Dakar) !
- A Mbour(près de Saly) à 80km de Dakar, 3 institutions connues :
1) Les "Gones de Mbour" qui aide les talibés ourriture, suivi ... !
2) L'école de Cathy, l'"Avenir" qui parraine de nombreux enfants avec famille !
3) La Pouponnière "Vivre ensemble", home placement temporaire de petits enfants jusque 3 ans dont beaucoup d'orphelins !

Bonne chance !

1er envoi perdu(?)

Signaler
séné
Il y a 8 années
Bonsoir à toutes et à tous, je me présente à mon tour, je suis nouvelle ici :
j’ai bientôt 41 ans, et encore loin de la retraite en France. J’ai un ras le bol et un sentiment de ne plus me retrouver dans « mon » pays (humainement/valeurs, en générosité et don de soi). Ce tout me fait prendre une décision mûrement réfléchie de vouloir partir de façon radicale. Un carrefour dans ma vie professionnelle, ds ma vie en général…Je vis très modestement avec mon emploi à temps complet jusqu’au 15 du mois (lorsque j’ai payé toutes mes factures et pourtant je suis seule) A quoi bon continuer à donner toute mon énergie humaine (et matérielle) pour si peu, alors que tant d’enfants Sénégalais en ont besoin ; je pense bien entendu « humanitaire », aux enfants de la rue (mais aussi aux orphelins)... Cela fait si longtemps que j’ai cette nostalgie, « fièvre » de l’Afrique (tant de choses m’y ont passionnée aussi bien qu’humainement, ou au niveau des réserves ). Lors de mon séjour en tant qu’expat., durant un peu plus de 2 ans, avant 1989, lorsque c’était encore le Zaïre, j’ai croisé ces enfants Talibés là bas aussi, les Ndoki (enfants sorciers en Lingala ), manquant de soins, ayant faim, rejetés de tous à l’époque, j’avais honte d’être une toubab (mundélé au Zaïre) ! Je n’ose même pas imaginer maintenant,…cette pauvreté qui m’a tant bouleversée, ces conditions de vie,… mendier, dormir ds la rue. Malgré tout, avec une preuve de grande humilité, mais aussi des instants de joies et de sourires. Tout autant des adultes que j’ai rencontré en brousse, ds les villages, ou perdus ds les montagnes du Rwanda. Une grande leçon de vie (qui m’a bcp servit par le futur) , un grand partage ; là encore, j’ai su définitivement que ma place n’était pas en France, et je suis repartie déchirée, laissant une partie de moi en Afrique. (« On aime, on accroche ou pas », ça ne s’explique pas !). Peur d’y revenir ? (oui, au vue de cette terrible guerre ethnique Zaïre/Rwanda), de tout lâcher ? je n’étais pas prête encore peut être…Là, j’ai l’intention de quitter la France pour minimum 1 an(j’ai jusqu’à 5/10 ans renouvelables chaque année de congés sans soldes, si cela n’a pas changé !!!tant de choses changent ds les communes actuellement, et ce n’est qu’un début).
L’humanitaire, le bénévolat, je n'en ai pas vraiment les moyens, même si ce projet, cette aide me tient vraiment à cœur, aux tripes. J’ai l’intention de vivre sommairement, mais il faut qu'en 1er je me loge, me nourrisse (à moins qu’en échange de mon aide durant l’année, une asso. m’assure un toit, et les repas en échange,… mais pas pour 2 ou 3 mois ! ), il me faut tout de même aussi un petit travail d’appoint, pour continuer de payer un reste de crédit (même si je vends toutes « mes petites choses », et ma vielle voiture) je ne pourrai pas me débarrasser d’une part de crédit avant de partir, et puis,... il y a les impôts en cours d’année…et j’ai forcément besoin d’une mutuelle, d’un minimum en tant que femme, même si j’ai appris que la superficialité matérielle ne contribuera pas à mon équilibre !
Le Sénégal ?…pourquoi cette préférence ?…parce que c’est avant tout mon lieu de naissance : à la clinique Casahous, rue de Thiong à Dakar (je serai curieuse de savoir si elle existe tjrs après tant d’années !… )Mon père est né aussi là bas ; un avantage pour une telle démarche en terme de papiers, de résidente/droit à la double nationalité ?), et le choix de langue pour le français ( le Wolof j’apprendrai...). J’aimerai y rester plusieurs années pour commencer, peut-être plus. Je suis certaine d’y trouver ce qui me manque tant en France, humanité, humilité, générosité, partage…et peut être y retrouver un reste de famille, qui sait…Ici, rien ne me retiens, sauf les forêts Landaises peut-être...Après tant d’années, j’ai besoin de franchir ce cap pour être en paix avec moi; au moins, j'aurai essayé...
Pour démarrer, donc il me faudrait trouver un petit salaire d’appoint, en plus de mon bénévolat. Dernièrement, et ce depuis des années, j’ai travaillée ds de petites écoles maternelle ds le public. En dehors des soins au corps, j’ai tjrs eu la possibilité, associée à l’institutrice de la classe, de m’occuper d’ateliers, aussi bien ludiques, que pédagogiques. Le « petit plus » de ce métier après plus de 15ans d’expériences. C’est cet échange avec l’enfant qui m’a permit de tenir bon malgré ce besoin de repartir.
Ne pouvant plus exercer ce métier d’assistante maternelle (seule chose qui me retenait) la France étant trop cher pour tout, ayant tjrs cet appel au fond du cœur, me voilà ici, cherchant conseils, renseignements, une « bouteille à la mer ». Un retour aux sources en quelque sorte, un vieux désir qui m’a tjrs hantée. Il serait tant que je l’écoute….
Je suis bien consciente que « le petit salaire d’appoint » est de trop face à une association, mais j’en ai besoin déjà pour démarrer, rembourser mes mensualités engagées pour vivre en France,…et le bouche à oreilles aidant au Sénégal… (je me débrouille un peu en secrétariat même si j’ai perdu l’habitude,… même prête à faire quelques heures de baby-sitting non loin de l’association, ou que sais-je d’autre?!).
Voilà, j’espère que Annie (jupi) lira ce message, si elle vient encore sur le routard (j’ai pourtant fouillé, je n’ai pas trouvé de post récents d’elle). A vous autres, si vous avez des contacts avec elle, faites lui en part s’il vous plait. Je suis certaine que bon nombres d’associations ont besoin d’aides malgré ce formidable investissement, sûrement plus en recherches de gens expérimentés maintenant, ou diplômés médicalement, ainsi que de dons ce que je n’ai pas à offrir. Je serai heureuse d’avoir des échanges, des idées, des propositions que je n’envisagent peut être pas encore, voir plus… c’est un cri du cœur avec la force de l’âge,…l’envie de donner de moi à ces enfants et qui me rapprocheraient de Mbour ; n’étant pas attirée pour vivre ds une aussi grande ville telle que Dakar. ( vivre en camp ou sur un village en brousse, voir très éloigné ne me ferait pas peur, mais pour démarrer bénévolement avec un petit travail, du moment où l’on ne demande pas un diplôme spécifique… je pense que c’est incompatible pour l’instant vu mes besoins financiers ! L’expérience aurait été très enrichissante pour moi, … mais chaque chose en son temps, pour l'instant, je dois concilier les 2 !).
Merci d’avoir prit le temps de me lire,

PS : n’hésitez pas à m’écrire si certaines personnes ont croisées des expat. ayant réalisés ce genre de projet, avec un profil de départ du même style de nos jours, et me dire si c’est plutôt envisageable, ou à l’inverse … à vous qui travaillez déjà ds une association au Sénégal et qui avez un regard plus certain sur place, dites-moi…j’ai besoin d’infos pour démarrer un projet viable, et au plus vite (préavis à mon employeur actuel, et vendre tout ce que je pourrai)…je suis perdue sans votre aide précieuse...


à la somone

Signaler
maries74
Il y a 8 années
Bonjour,

je suis mariée avec un sénégalais et ma mère habite au Sénégal depuis sa retraite. J'y suis allée plusieurs fois, je peux vous conseiller un peu.


Je ne sais pas comment vous avez prévu les choses au niveau travail, sécu, si vous êtes déjà allées au Sénégal... Un conseil que je vous donnerait serait que dans un premier temps vous partiez un moment -entre 6 et 10 mois, en évitant la saison des pluies- pour vous rendre compte si vous pouvez vivre dans ce pays, ceci dans le cadre d'une ong ou autre, en étant loger par exemple.


Ce qui vous permettra aussi de vous faire des contacts, un réseau, vous permettant de trouver un travail ou un projet qui vous tient à coeur.


Je vous dis ça parce c'est ce que ma mère a fait. Après un premier séjour à la pouponnière de M'bour de 8 mois (logée, nourrie), elle y est retournée l'année suivante ailleurs avec son logement à La Somone en trouvant un petit boulot, cela fait deux ans qu'elle y est. Elle va arrêter et aller s'installer à Saint-Louis prendre sa vraie retraite.


Là où elle est en ce moment pourrait vous interesser : c'est une école mixe socialement et ethniquement (programme français, certains enfants sont parrainés, classe de mise à niveau pour ceux qui n'ont jamais été à l'école, accompagnement au CNED pour les plus grands), fonctionnant en partie grâce à des bénévoles (ma mère était bénévole la première année, puis a été "embauchée", logée, nourrie en partie).
Cette école se trouve à La Somone, sur la petite côte (pas trop loin de Dakar, ni du Siné-Saloum, et ce n'est pas comme Saly!). Je sais aussi que plusieurs personnes s'en vont.


Enfin pour vous dire que je ne sais pas ce que vous entendez par petit salaire d'appoint mais si vous arrivez à un salaire de 200 000CFA (300E) ce sera déjà super!


Si vous voulez plus d'info sur cette école, contactez-moi.

ecole a la somone

Signaler
djembefolies
Il y a 8 années
Est ce l'école "kemi malaika"? a la somone dont vous parlez nous sommes nous meme parrains d'enfants dans cette ecole,
a +

Merci !!

Signaler
séné
Il y a 8 années
Un grand merci à ceux qui m'ont répondus aussi rapidement,...je ne me décourage pas, je vais continuer à creuser...malgré bien évidemment les soucis financiers car je dois trouver une solution pour continuer à payer le fisc français et une sécu (CFA) surement... avoir un peu d'argent pour médicaments tel que préventif (pallu, j'ai failli y rester en 1988 !!! c'était purement et simplement la "Nivaquine"il y a bien mieux et cher à notre époque ; je préfère avoir les moyens du préventif ;-) ), et le stricte minimum pour l'hygiène....Donc un salaire de 300 (fisc et minimum) trop juste pour la 1ière année ! 400e serait l'idéal pour 1 an, la 2ième année à étudier à la baisse. Malgré toute ma niack, je ne serai d'utilité pour personne à la rue, je me dois d'être réaliste !
Alors, je creuse, je me renseigne...
J'ai trouvé bcp de solidarité ici, et un formidable bouche à oreilles !!!

A ce sujet : je remercie de tout cœur la personne qui a contacté Annie à Mbour, elle m'a longuement répondu en suivant...
Je tenais à préciser à certaines personnes qui ont pu se méprendre sur ma recherche d'un travail d'appoint en plus de mon bénévolat; je ne suis ni professeur des Ecoles, ni instits (c'est pareil ....sourire). Pour de l'initiation à l'alphabétisation et autres pour des enfants jamais scolarisés, je pense que c'est réalisable... si une école peut me loger, me "nourrir" sommairement, moyennant une aide financière pour démarrer les 2 1ières années, telles que le font certaines écoles privées, je n'aurais plus qu'à tout vendre, et à économiser le prix aller/simple de mon billet...Je garde espoir pour concilier d'un côté un bénévolat, et un salaire d'appoint. Je suis loin d'en être là, mais je m'accroche comme une enragée...
Merci encore à tous, prenez soins de vous

Demande de renseignement

Signaler
EmilieCln
Il y a 8 années
Bonjour, avez des contact dans cette pouponnière ?

La pouponniere de Mbour

Signaler
Gérard Labaz
Il y a 8 années
Bonsoir,
nous avons des contacts sur place et en France.Pour l'instant une partie du management est au Maroc en attendant la fin des élections.
Vous pouvez contacter l'association au
http://www.vivre-ensemble-madesahel.org/Contactez-nous__.html
cdlt

Bons Plans Voyage Sénégal

Voyage Sénégal

Services voyage