Forum Inde

Comment vivez vous votre retour d'Inde ?

86 réponses

Dernière activité le 16/02/2018 à 21:22 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Loanm
Le 03 juin 2006
Bonjour à tous,

Comment vivez vous votre retour d'Inde ?
Cela ne fait même pas une semaine que je suis rentrée et je me pose certaines questions... J'ai déjà pas mal voyagé en Asie et ailleurs. Tous ces voyages ont été forts,. Certains m'ont bouleversée, émue, enchantée, révoltée...., mais aucun n'a détruit mes repéres comme l'Inde. A force de passer d'un extrême à un autre, j'ai l'impression que mon cerveau a été secoué, balayé et "réinitialisé" pour faire face à la situation. Là-bas, je suis devenue insensible et indifférente, au point de ne plus me reconnaitre ! Le retour est tout autant une épreuve. Il faut maintenant que j'arrive à me retrouver. Je sais que je vais avoir besoin de temps....
Et vous ?
Comment l'avez vous vécu ?
Où en êtes vous avec l'Inde aujourd'hui ?
Je vous remercie par avance de bien vouloir participer à cette reflexion.

idem que toi

Signaler
didoupremier
Il y a 12 années
Slt, je pense comprende ce que tu ressent! j'ai moi même aussi pas mal voyager "amerique latine et surtout l'asie "; je suis aller 2 fois en inde, la 1ere le sud en 1998, une clak pour mon moi interieur!, résultat retour avec une tres grosse dépression...donc plus jamais!!! et pourtant j'y suis retourner cet hiver faire le rajasthan et malgré le ressentiment que je pouvais avoir ce fu une nouvelle découverte extrahordinaire de l'inde "le rajasthan" un havre de paix!. Je pense qu'il fo voir au moins 2 fois l'inde voir plus pour s'avoir ou l'on ce trouve réellement vis a vis de ce pays et de retrouver ses repères.
bon retour

Fous de l'Inde

Signaler
jean-luc
Il y a 12 années
Je te conseille la lecture du livre "Fous de l'Inde - Délires d ' Occidentaux et sentiment océanique" de Régis Airault. Paris, Payot, 2002 (2000).

retour d'inde une autre lumiére

Signaler
hispagnolé
Il y a 12 années
j'ai fait deux voyages en inde le premier en 1974 par la route et ce fut l'aventure de ma,vie j'avais découvert notre planéte et ses ressourses insoupsonnées en effets mes certitudes ,mes repéres on éaient bousculées et un autre choix de vie c'est imposé a moi, tout devené possible je suis sorti du carquant de la culture occidentale pour devenir moi et enfin pouvoir aimer sans apriories je n'ai pas plus le culte de l'indou que de l'américain mais l"inde m"aura ouvert les yeux et il est dur dans notre civilisation de ne pas se laisser éblouir merci a sri Aurobindo ,la Mére et tous ces philosophes en quette de de véritées réassurres toi ta réaction est saine ainsi tu le sais maintenan un monde nous entoure pleins de vie et de souffrances aussi et comme dirait Boudha accepete les sera la voie pour les maitriser j'ai fait un deuxiéme séjour de trois mois en 82 en avion et le contraste a l'allé comme au retour on étaient cruelles pour mon mentale pendant un an en france je n'ai mangé que de l'oignon des tomates et du riz je ne pouvais plus entrer dans un super marché tout m'agresser la lumiére, et cette abondance insolente courage ! je n'en suis que plus fort aujourd"hui namasté

Pourquoi

Signaler
Guiom
Il y a 12 années
Bonjour, je pars dans 1 semaine, 2 mois seuls pour un stage à travers toute l'Inde. J'ai déja entendu des cas de depression au retour. Mais vrmnt, je voulais savoir quelles sont les raisons de cette instabilité une fois revenu sur le sol européen. Si, évidement, vous les connaissez. QQ dans ce post à dit que l'Inde détruisait les repère, donc est ce que l'on ne reconnait plus rien une fois de retour et finalement, il faut se réadapter au mode de vie occidental, ou est ce qu'il s'agit plus d'une pensée incessante et obsédante sur l'Inde et leur mode de vie ?

retour d'inde

Signaler
felixe
Il y a 12 années
Salut,
je suis partie tous le mois de mars en Inde....C'est au retour que j'ai plus eu "le choc" je me suis tapée une petite déprime genre envie de rien, tout fade...Mes centre d'interets n'existaient plus ,et sans rien comprendre de ce qui m'arrivais,remise en question ect ...Ouui l'inde poursuit meme ds notre inconscient c'est franchement quelque chose d'important...,Aujourd'hui je vais bien et repris ma vie mais avec forcement une autre vision du monde,de la consommation,de la sécurité, et des rapport humains, avant l'inde j'etais deja en marge mais là c'est confirmé...
Bon courage , Brige

merci et suite

Signaler
Loanm
Il y a 12 années
Merci à tous pour vos réponses, j'espère que d'autres arriveront encore par la suite pour apporter de l'eau au moulin.

Guiom,

Cela ne fait qu'une semaine que je suis rentrée. Je vais te parler de ce que je ressens actuellement, tout en sachant que ça va évoluer.
Depuis mon retour, je ne vois plus ce qui m'entoure avec les mêmes yeux. Beaucoup de choses me semblent futiles , stupides et ridicules. Je me sens complétement détachée. Je n'ai plus du tout envie de m'investir inutilement dans certains problèmes type familiaux. J'aspire à autre chose. Je pense que tout cela va s'éclaircir progressivement avec le temps. J'étais déjà, comme Brige, sur une voie en marge et ce voyage me la fait poursuirvre dans ce sens. J'avais entendu dire qu'"il y a un avant et un après l'Inde". C'est un peu simpliste , mais vrai. L'Inde m'a transformée de manière irréversible. C'est pour ça que quand tu écris : " il faut se réadapter au mode de vie occidentale", en fait , c'est bien plus que ça car le retour à ce que j'étais est impossible. Je dois trouver de nouveaux repères prenant compte ce que je suis devenue par ce voyage . J'espère que ce n'est pas trop confus....
C'est en devenir....
Merci pour ces échanges.
A +

inde,quand tu nous tient!

Signaler
elolarso
Il y a 12 années
Et oui,à notre grande surprise,il est parfois plus difficile de revenir de l'inde que d'y aller.Ton message me réconforte alor que voila bientot un an que j'ai fait mon voyage et qu'un espèce de deuil reste toujours à faire.Le coup de bleus du retour à été terrible,déprime et envie de repartir.... tout me semblait fade et trop routinier... ce voyage m'a bouleversée,il s'est pourtant trés bien passé ... chaque jour j'y repense,et même si la vie est redevenue la même, il m'a fallut 1 bon mois de déprime et six " d'omniprésence" de l'inde dans ma tête pour que j'y pense enfin moins...j'ai hate de repartir! juste pour vérifié que c'était bien la réalité....

trop hard l'inde

Signaler
manpan
Il y a 12 années
a mon retours de mon 1 sejour,je ne voulais plus revenir en inde,trouver les indiens trop agressifs,et l'inde trop hard,aimer mieux la thaillande

mais obliger de retourner pour me perfectionner dans les massages ayurveda,et je suis alle au kerela ou les indiens sont supers gentils et serviables(pays communiste)ou on relativise mieux la misere indienne qui est du a l'egoisme de certains indiens

puis aller a goa,ou on arrive mieux apres a etre moins stresse par l'inde,et ou les indiens sont supers cools et serviables

les psychiatres recommandent justement avant de faire un tours en inde,d'aller a goa,qui ressemble plus a l'espagne qu'a l'inde,ou justement on evite t'attraper la folie du a la trop grande difference de culture..

maintenant,je vais souvent en inde que je prefere a la thaillande,peux plus m'en passer,car apres chaque voyage,je deviens plus sur de moi en france car les indiens sont ,en generales ,des supers anarqueurs et faux jetons,et,il faut savoir jouer avec eux pour se faire respecter

fous de l'inde

Signaler
valouCH
Il y a 12 années
COUCOU
merci du tuyau je viens de commander le bouquin.
Val

trop hard

Signaler
felixe
Il y a 12 années
salut, je ne sais pas du tout si le retour est difficile a cause des indiens soit trop arnaqueur s ou sympas???
C'est plus que ca, c'est un tout ,ce pays dégage trop d'emotions pour nous occidentaux, car il nous faut en général du temps pour digerer tout ceci, les indiens arnaqueurs et pas sympa c'est ds tous les pays... A plus Brige

lire Fou de l'Inde

Signaler
didoupremier
Il y a 12 années
SLT Ioan; je confirme le livre "fou de l'inde" de Régis AIRAULT ed: petite boblithèque Payot; ma beaucoup aidé pour revenir en inde.
Je constate grace a toi que je ne suis pas le seul a avoir eu quelques problemes psychologique au retour.
bien a toi

Retour...

Signaler
Charles
Il y a 12 années
Bien sur, il y a un retour...
Nous sommes partis 1 mois dans le TamilNadu et le Kérala.
Nous avions collecté avant le départ, témoignages et lectures sur l'Inde, notament :"Fous de l'Inde".
Nous partions donc avec cette sourde angoisse de découvrir un pays. Mais avec toutes ces histoires de dépression, de renoncement au retour etc...
Est-ce par ce que nous sommes cinquantenaires ???
Le voyage a été magnifique, dur aussi, mais magnifique.
Au retour, le plus dur a été de retourner dans une grande surface...
L'étalage de nos pseudos richesses me mettais mal à l'aise...
Puis tout est rentré dans l'ordre, mais par moment me reviennent des bulles...des moents de nostalgies tres forts...
Alors je me laisse aller...
Et nous y retournerons...
Il faut croire en sa force interne...

Et moi qui pars...

Signaler
Anana
Il y a 12 années
Bon, restons zens ! J'ai à peine 18 ans, c'est mon premier voyage dans un pays pauvre (après avoir fait plusieurs pays d'Europe et les Etats-Unis où le dépaysement est minime). Je pars avec une amie, une routarde très expérimentée qui pourrait être ma grand-mère et ce dans moins de 48heures. Je flippe à mort ! J'ai hâte mais en même temps... :-}
J'imagine qu'il vaut mieux se prendre ces choses là dans la figure tôt, pour éviter de se faire trop d'illusions... Allez courage, vivement samedi !!

Toujours aussi difficile

Signaler
nath
Il y a 12 années
J'ai effectué un séjour au Rajasthan il y a 2 ans... et je n'en suis toujours pas remise. Contrairement à toi, c'était mon premier voyage style baroudeuse, un peu calmée !

Les bons souvenirs : les photos...
Les impressions mal digérées : une sensation d'insécurité permanente due à un manque de repères, un mal être devant la misère et le harcèlement perpétuel mais aussi comme toi, le sentiment en fin de voyage d'être insensible voire de manquer de respect aux gens du fait d'être obligéede les envoyer promener pour se faire respecter un petit peu.(nous étions 2 voyageuses),

Au contraire, c'est justement ce manque de repère et ce voyage au bout d'elle même que mon amie a apprécié. Elle voulait faire l'Inde du sud cette année. Je ne suis pas encore prête même si l'ambiance de cette région n'a apparemment absolument rien à voir avec le Rajasthan.


le retour

Signaler
hélène
Il y a 12 années
j'ai eu la joie de rencontrer l'inde il y a deux ans. Je me souviens d'un retour plutot flou....où résidait surtout l'envie de repartir là bas, justement où les repères s'effondrent.....
aujourd'hui j'ai toujours l'envie d'y retourner et mes autres voyages me semblent plus fades.....je recherche la sensation que j'ai connu la bas en sachant très bien que je ne la retrouverai que là bas, pour tout un tas de raisons et surement de façon différente....
je crois que lorsqu'on va en Inde on y laisse une partie de soi et on revient avec une richesse autre, un bouleversement qui fait que l'attirance demeure avec le temps. Et du temps justement il faut s'en laisser surtout apres ce type de "trip"!
Il suffit juste d'accepter de revenir de la meme façon qu'on accèpte de tout lâcher là bas.....
Bon retour à toi avant tout!
LN

ancien retour et nouveau départ...

Signaler
anne
Il y a 12 années
Il y a 15 ans, j'ai fait un voyage de 6 mois en inde et 1 mois au népal avec mon compagnon. Ce dont je me souviens c'est de m'être tout de suite sentie bien dans ce pays et pour le retour, c'est surtout d'être revenu avec une grande force intérieur qui m'a portée au moins 10 ans, pour moi ça a été comme une leçon de vie (avec pendant longtemps aussi l'impression d'être allée sur une autre planète).
Mais en 6 mois j'ai eu le temps de ressentir l'atmosphère particulier de ce pays et au retour d'atterrir à mon rythme...
Aujourd'hui les impressions se sont estompées...
Et cet été j'y retourne, avec ma fille cette fois. J'ai hate d'y être et en même temps je le redoute...Ce n'est pas le même voyage, 5 semaines seulement avec une ado, et la reprise du travail à la suite...
Le pays a du aussi beaucoup changer...
Comment on va vivre ce voyage ? et le retour ? Je ne sais pas... mais j'ai confiance et de toute façon pour le savoir il faut y aller...

Goa et les psychiatres

Signaler
laurence
Il y a 12 années
bonjour
peux tu un peu mieux expliquer ce que recommandent les psychiatres et pourquoi
tu veux dire qu'il vaut mieux aller à Goa au début du voyage? ou quoi?
merci

cinquantenaires au tamil nadu

Signaler
laurence
Il y a 12 années
bonjour
nous sommes aussi cinquantenaires mais nous partons avec nos deux ados au tamil nadu
avez-vous des conseils à nous donner
de quelle manière avez-vous visité
que pensez vous qui pourra intéresser nos deux ados
d'avance merci

incredible india

Signaler
nasta
Il y a 12 années
Amis voyageurs bonjour,

Ca fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule dans cet état là...
Je reviens tout juste de 3 mois en Inde du nord: Kolkota, Sikkim, Darjeeling, Rajasthan... et mon esprit et rempli de couleurs et de sourires...
Qu'il est difficile de se réadapter aux contrées occidentales... avec ces habitants qui se plaignent pour un rien et qui sont si egoistes...
Cela fait 2 semaines que je suis rentrée mais mon coeur est làbas.
Je pense que malgré tout il ne faut pas oublier ses racines.
La solution: préserver ce que l'on a vécu, essayer de le vivre au quotidien et de le partager!
Une chose est sure, j'y retourne au plus vite!

BOn retour à tous

Inde du Nord 3 mois

Signaler
Pierre
Il y a 12 années
Salut Nasta,

pourrais-tu me dire quel itinéraire tu as suivi et s'il était adapté à un voyage de 3 mois?
Je serai en Inde pendant 3 mois à partir d'Octobre et je compte faire Kolkota, Sikkim, Darjeeling, Rajasthan et en plus faire un tour au Népal (de Darjeeling à Kathmandu). Je ne te cache que j'aimerai aussi visiter l'Inde du Sud (en particulier le Kerala), mais en 3 mois c'est peut-être un peu juste, qu'en penses-tu?
Merci d'avance,

Pierre

je ne suis jamais rentrée

Signaler
anne
Il y a 12 années
Je vois que je ne suis pas la seule à vivre un retour difficile... meme des années après, l'Inde reste dans les mémoires...

Je ne suis jamais rentrée... j'ai laissé une part de moi-même là-bas... cinq ans que je suis rentrée après six mois en Inde... j'oublie jamais... chaque jour, je repense aux expériences, aux gens fantastiques rencontrés, à la vie si différente... je saoule certainement mon entourage qui ne me comprend pas. Je vis un peu en décalage...
j'ai fêté mes 20 ans sur le tremblement de terre du gujarat, j'ai l'impression d'avoir muri de 20 ans de plus. ce jour là...
Semaine prochaine je pars en Afrique et j'espère que ce voyage me fera tourner la page avec l'Inde où je retournerai une fois mes études terminées... car pour aller en Inde, il faut beaucoup de temps...



peur de ce que vous dites

Signaler
sommers911
Il y a 12 années
bonsoir,
avec tous ce que je viens de lire, j'ai un peu peur.
je dois partir en septembre pour 15 js à bombay avec ma soeur.
j'ai beaucoups d'amis indien dont 1 vivant à bombay.
je ne sais pas si je vais souffrir du choc des cultures. d'apres certains non vu que j'ai vecu à la reunion et que je mange indien et creole regulierement à la maison.
j'aime la culture indienne, je sais que l'inde va me changer mais je suis deja pour certains quelqu'un de differents.
est ce que c'etait la difference de culture qui vous ont troublé ou le comportement des indiens?
a+
chris

incredible India

Signaler
Francine ROCHER
Il y a 12 années
Si tu retrouves des amis Indiens, je pense que c'est l'idéal pour une première fois car tu seras sécurisée par eux car c'est vrai l'Inde est incroyable pour nous : multitude de nouvelles infos pour notre cerveau, beaucoup de monde, circulation incroyable dans les villes, on passe de la modernité au moyen âge, les gens aussi sont très différents mélange de modernité et de traditionnel, ça change tout le temps. On voit de tout.
J'ai quand même attrapé le virus puisque j'y retourne pour la 3ème fois cet été (3 années de suite) mais je reviens à chaque fois assez déstabilisée en me disant que je vais partir là bas plus longtemps, y vivre quelque chose, puis le temps aidant, je me réadapte ici petit à petit. On sera malgré tout toujours une étrangère là bas !!!
Profite bien de ton voyage

peur de ce que vous dites

Signaler
sommers911
Il y a 12 années
merci,
beaucoups pensenr deja que je suis une indienne ou une métisse indienne.
ce que tu me dis me fais penser à l'irlande il y a 10 ans quand je suis allée. et maintenant elle connait un grand boum economique et sociale.
d'apres ce que me dit mon ami à bombay, ils sont assez moderne.
il s'est moqué de moi par rapport aux serpents et à ce qu'il mangeait.
j'y vais l'esprit ouvert et je verais.
deja j'espere que je ne vais pas souffrir du syndrome du choc des cultures et sortir de ma chambre d'hotel.
d'apres beaucoups de personne je ne devrais pas l'avoir vu que je connais la communauté indienne.
mais bon, il y a une difference entre celle vivant en france et se retrouver dans leur pays.
je lis un livre qu'il s'appelle les civilisations indiennes 40 siecles d'histoire donc deja j'apprends le debut de leur civilisation.
merci
chris

remise à plat des valeurs

Signaler
emmanuelle
Il y a 12 années
je suis parti 15 jours en inde, rajasthan
Fascinée sans aucun doute par tout, les couleurs, les moeurs, la différence entre ville et village, les gens tellemnt différents les uns des autres, les pauvres, les rites,la plénitude, l'affolant décalage entre nos mondes, la résignation (réelle? je crois...y'a-t-il d'autre choix?) la saleté hallucinante, les momes qui courent au milieu des immondices, les vaches qui mangent du plastique.... surtout en tant que femme, choquée par la condition des femmes, traitée pire que des animaux. Il faut les voir travailler dans le désert , porter des énormes choses, et croiser surtout leur regard. tellement dur. Les meurtres pour la dot. Les violences quotidienes...
Le pire, pour un occidental, n'est-ce pas le fatalisme. Et puis, comme dirait Baudelaire,au milieu de tout ça, extraire l'or de la boue, car je suis maintenant tellemnt pleine de l'inde, j'ai ressenti comme jamais dans mes périples . mais quand on revient, tout est si futile, on se sent sent tellemnt loin des préoccupations des gens autour de nous. Rien ne nous semble valoiur le coup. quel égoisme, on a envie de partir, monter une mission huamnitaire: on se sent tellemnt inutile ici! je crois qu'on ne sait plus Où est la vraie vie? qu'est-ce qui est important, qu'est-ce qui vaut le coup....
j'ai changé, mais mon pays est toujours le même....et je crois qu'il faut vraiemnt le vivre pour comprendre à quel point en occident nous sommes à côté de la plaque, et toutes nos valeurs consuméristes sont à jeter....La dépression n'est jamais loin quand on est autant bousculé. Vous ne le serez jamais autant qu'en inde....
Voilà....
D'une routarde.....

d'accord avec toi

Signaler
sommers911
Il y a 12 années
salut amie routarde,
suis d'accord avec toi. mais dans certains coins de l'inde les moeurs changent. si ils te paraissent fataliste c'est que d'apres l'hindouisme tu es né sudra ancien intouchable tu resteras ca meme dans tes autres vies.
mon ami me dit que chez lui à bombay, les sudras eux peuvent souvrir à la culture.
ce qui me choque le plus c'est quand il me parle de marriage arrangé mais d'un coté je me demande si cela n'est pas plu mal et d'un autre l'idée d'un marriage forcé me fait horreur.
lui m'a expliqué qu'il aurait le droit d'épouser qu'il veut.
il m'explique beaucoups de choses et à chaques fois je me sens grandis.
nous sommes peux de chose et nous sommes si egoiste.
a+
chris

mariage arrangé

Signaler
felixe
Il y a 12 années
"ce qui me choque le plus c'est quand il me parle de marriage arrangé mais d'un coté je me demande si cela n'est pas plu mal et d'un autre l'idée d'un marriage forcé me fait horreur. ^"
Alors cher 911, ds ce cas arrangé ou forcé une femme ne fais pas la diiférence....
Bonne route!

émouvante, attachante, difficile, enrichissante

Signaler
Chris
Il y a 12 années
Emmanuelle, en accord, cela me parle tant, tes paroles pourraient être les miennes.
Depression, probablement tout autant sinon davantage dans nos contrées où on a le choix, un max en France semble-t-il...
Un livre interessant... l'équilibre du monde de Rohinton Mistry
Ne pas condamner l'occident trop vite, un ami depuis x années faisant partie de l'élite indienne, avec le meilleur et le pire et tant à redire dans la connaissance au cours des ans, le meilleur et le pire sont en Inde comme partout, un envoutement neanmoins pour l'Inde c'est un fait, et un attachement pour le meilleur pour ma part, chacun vivant l'Inde selon ce qu'il est et ses choix, impression d'avoir tant reçu de ce pays, de sa population, culture, impression de tant de generosité, enrichissement personnel, remise en question, decouvertes et vecus à venir...
Une question à ceux qui ont experimenté, LA question qui me revient sans cesse... qu'en est-il quand on s'y installe, y vit sur le long terme ?
chris, en arrive à ce genre de conclusion en observant les résultats en ayant ou non le choix d'une relation mais pour ce qui est du chemin, de l'experience, en reste au libre arbitre dans le choix de son (ses) amour(s) et conjoint.
Même si souvent un mariage arrangé dure en général davantage en Inde, parfois bien dans le temps, emais souvent dans quelles conditions ? et si satisfaisant dans le temps, probablement aveugle di fait de la frustration que l'on ne nous ait pas laissé le choix ce qui fait que le meilleur ne soit pas apprecié à sa valeur.
Si peu de choses en effet sauf à découvrir...

indescriptible

Signaler
Anne
Il y a 12 années
L'Inde nous met une claque et nous embrasse en même temps... C'est assez indescrible...
De retour d’un voyage en Inde, On ne peut rien dire tant cette terre et ces hommes sont loin de nous.
On peut avoir fait le tour d monde ; débarquant en Inde on se sent pour la première fois en pays étranger.
On peut avant de partir se farcir la tête de lectures et de conversations pour se préparer à la découverte :
Le choc de l’arrivée balaie tous les « préjugés » et vous confère de force un regard vierge ».

L'Inde est un pays qui demande du temps, et beaucoup de voyageurs y retournent sans cesse car ils sont pris de passion pour ce pays... alros que d'autres n'aimeront pas...
Le retour n'est pas toujours facile et on se sent bien souvent seul... J'ai voyagé seule en Inde pendant six mois mais jamais je ne me suis sentie aussi solitaire qu'ici... J'ai été trois fois en Inde et j'y retournerai... L'Inde m'a permis de trouver ma voie et de commencer une école d'infirmière... Depuis mon retour je n'oublie pas l'Inde, j'y pense chaque jour et rêve d'y retourner...

evoutante inde

Signaler
sommers911
Il y a 12 années
salut,
je sais que cela est terrible ve genre de mariage mais en parlant avec un ami de delhi qui me racontait le mariage de sa cousine. j'etais etonnée par l'age de la jeune fille 18 ans et lui aussi trouvait cela jeune. il appartient à une caste elevé mais lui a le droit de choisir sa femme car il avait ete fiancé.
pour lui le mariage arrangé est une horreur mais d'un coté c'est une bonne chose car nos ainés font le bon choix car ils nous connaissent.
quand je parle avec eux que ce soit avec mon ami de bombai, je perds mes certitudes de petites occidentales qui comme un chacun croit détenir la science infuse mais plutot la science diffuse lol.
il relativise bcps de choses et il m'ecoute et me comprends cela me change.
a+
chris 911

vivre en Inde

Signaler
Loanm
Il y a 12 années
Bonjour,

En Inde, noud avons rencontré une allemande vivant là-bas depuis plus de 20 ans. Elle nous a dit commencer à en avoir marre et vouloir rentrer en Europe..... Elle s'est installée dans une petite maison près de Goa. Peu après son arrivée, elle a entendu sonner à sa porte et tout le village s'y trouvait derrière ! Ils voulaient voir comment elle vivait. Ils sont entrés dans la maison et ont tout regardé. Elle avait un peu prévu le coup. Elle avait laissé le strict nécessaire à vivre à la vue de tous et avait caché ses biens personnels. Après avoir fait le tour de la maison, une femme lui a demandé : "C'est tout ?" Et elle a répondu d'un air dramatique :"Ce qui importe est d'avoir un grand coeur..." Puis tout ce petit monde est sorti !
Elle nous a expliqué qu'en Inde, il est préférable de posséder au maximum l'équivalent de son voisin indien, jamais plus. Il y a beaucoup de jalousie. Depuis plusieurs années, elle fait garder sa maison par une famille voisine indienne lorsqu'elle part en Allemagne. Elle ne leur fait pourtant pas confiance à 100 %. Elle nous a dit qu'il faut toujours rester un peu sur ses gardes, même quand on pense bien connaitre les gens.
C'est le seul témoignage que nous avons eu d'une personne occidentale vivant en Inde.
Pour ce qui est des mariages arrangés, comme beaucoup de femmes voyageant en Inde, j'ai eu du mal à supporter les regards insistants des hommes. Ils sont complétement frustrés au point d'en devenir obsédés ! Je n'ose imaginer l'ambiance à la maison....J'ai lu qu'il y a beaucoup de maltraitances vis à vis des femmes et des viols aussi que ce soit le mari sur sa femme ou des hommes sur une pauvre victime. Car finalement dans l'histoire, c'est quand même la femme qui souffre. Elles ont l'air complétement soumises. A aucun moment j'ai entendu une femme élever la voix sur un homme. Je pense que c'est aussi à elles de se bouger et de faire valoir leurs droits. Ils ne faut pas oublier qu'en France aussi, il y avait des mariages arrangés, des femmes soumises à la maison qui n'avait pas le droit de dépencer un centime sans l'accord signé de leur mari... Heureusement pour nous, nos ainées se sont battues pour que ça change. Espérons qu'en Inde, il en sera de même.
Le chauffeur (musulman) avec qui nous avons voyagé au Rajasthan a d'abord accépté un mariage arrangé par ses parents. Puis, trois ans après, il a divorcé pour se marier selon son propre choix. Lui a pu se remarier, par contre il ne nous a pas dit ce qu'est devenu son ex-femme...
Je suis en train de faire un blog sur mon voyage en Inde. Il y aura des photos d'un mariage bourgeois très traditionnel, les deux époux se découvrant pour la première fois.

A bientôt.



occident....perte de nos repères fondamentaux...

Signaler
emmanuelle
Il y a 12 années
que rajouter à tes propos?
En inde, tu n'existes qu'en tant que tu appartiens à une caste , et à une famille. Tu n'es rien sans elle. Les femmes ne choisissent pas, (horreur pour nous, si au moins elles ne sont pas maltraitées,.....pour elles, il faut juste un "bon" mari... )Mais elles appartiennent à un clan, elles ont une identité reconnue, même si elles ne sont rien, elles en font partie. c'est dans les familles que je l'ai ressenti. En inde, tu n'as aucune existence sans ta famille, et s'en séparer, ne plus vivre avec parents et grands parents ..ça ne se fait pas, ça ne s'envisage pas. là est la force de ce pays. En réalité, ici, ce type de vie ne se concoit même plus;...
Et pourtant, nous ne nous sommes jamais senti aussi seul, les gamins (suis prof) jamis aussi perdu, "sans identité""sans reconnaissance d'appartenance" rien n'est pire, nous existons...individu face à des individus....qui ne se voient plus, ne s'entendent plus...On ne prend plus les décisions en commun...
C'est pour ça que là est la grande force de ce pays. Leur famille, leur identité...avec le pire et le meilleur.

J'ai rencontré, au détour d'un temple, (caste des guerriers) un couple qui avaient eu la chance de s'aimer avant de se marier...
Ici, nous nous aimons, nous nous déchirons...nous nous séparons....Et nous sommes irrémédiablement seul...la-bas, tu n'es jamais seul. Quel sentiment étrange, non?l'article du hors série sur l'inde de courrier internationale qui parlait ds trains de Bombay....ou toutes les mains, castes confondues, se tendent pour aider chacun à monter, pour gagner sa petite substance.
Une image marquante pour moi, au delà du désert et des femmes , seuls les femmes travaillant...un homme, deux au plus....sous ce soleil, les handicapés près de la plus belle chose qui soit, à mon sens au monde, le taj.....hallucinant. pour moi, là est toute l'inde;..ils te poursuivent en rampant avec agilité sur leurs moignons....près d'un rêve blanc.
Il y aurait tant et tant à dire...et à comparer...j'y retourne dans un mois....dans le sud

comparaisons et divergences

Signaler
Loanm
Il y a 12 années
Bonjour Emmanuelle,

Je suis bien d'accord avec toi. La solitude est terrible en Occident. Nous sommes dans l'excès inverse. Le monde est en transformation permanente, alors notre situation et la leur le sont surement également. Un monde d'équilibre : liberté, égalité, fraternité (il y a aussi du bon en France !), est il possible ?
Des indiens viennent aussi visiter la France. Ils emportent de la même façon un autre regard sur leur vie. Peut être que de ces échanges naitra quelque chose de beau pour les générations futures....
Une petite note d'espoir !
Je crois que c'est la clef du voyage : se confronter à l'autre pour évoluer .
Bon voyage dans le sud que je ne connais pas...encore.
Loan.

evoutante inde

Signaler
sommers911
Il y a 12 années
je suis d'accord avec toi, pour ma part ma famille a une grande importance dans ma vie.
mon ami me dit que les choses changent chez lui, lui ne veut pas d'une femme soumise et prefere un fort caractere.
j''ai acheté le bouquin dont vous parler et je l'attends avec impatience.
j'ai un peu peur d'etre décue par mes attentes, mes espoirs ....
une inde imaginaire dans mon esprit, je me demande si elle correspondra à mes espoirs.
chris

courage à tous

Signaler
elise
Il y a 12 années
Le retour fut et est tjs tres dur pour moi. Je suis rentrée depuis 6 mois et mon esprit est encore en Inde.

Je ne parlerais pas vraiment d'insensibilité. Mais j'ai tendance à aborder les choses de facon différente.

De plus, mon copain est en Inde. Dur...

Courage à tous,

Elise
http://erasmus-in-india.blogspot.com/

inde oui et non

Signaler
nagra
Il y a 12 années
Je suis un peu étonnant de voir l'Inde bouleversé autant les voyageurs. Certes je n'y ai passé que 15 jours, au rajasthan.
Oui c'est un choc culturel, rien que les premiers pas dans Delhi. Mais de là à dire que je ne m'en remet pas ou parler de dépression... Moi au bout d'une semaine de voyage, je commençais à saturer : le monde, le bruit, la crasse, la fatigue du voyage. Et puis je me suis requinqué. et à la fin du voyage, j'aurais aimé continuer un peu. En revanche, ma copine elle a connu cette effet de saturation à la fin. Trop de fatigue je crois.
L'Inde reste une belle découverte comme quasiment tous les voyages, mais ça ne m'a pas bouleversé comme le disent certains témoignages.
Peut-être pas assez sensible, désolé. Mais rassurez-vous, on peut très bien vivre le retour à la maison.

l'Inde... pour une rencontre avec l'autre, la vie et soi-même

Signaler
Chris
Il y a 12 années
Certes, tu l'as dit, 15 jours seulement au Rajasthan, avec semble-t-il une experience tres detachée, touristique... un voyage vacances/tourisme comme un autre (tu le dis quasiment comme tous les voyages) loin de l'experience de la plupart en Inde...
tu l'as dit apres x details mentionnés dans ton message, tu aurais aimé continué un peu.... voilà le début possible de l'aventure personnelle...
Pour ma part, forte et detachee en general bien que sensible et emotionnelle pour le meilleur sur mon chemin, ton pas assez sensible ne me semble pas la raison, plutot pas ouvert, connecté, à l'écoute de tes sens, pout une experience particuliere... mais tres personnel...
Pourquoi avoir besoin de bien vivre le retour à la maison ? est-ce si difficile si bien qu'il faille se conditionner et se fermer ? interessant, expliques nous...
voyons voir dans les prochaines semaines/mois, au cas où...

inde spirituelle

Signaler
nagra
Il y a 12 années
C'est vrai que le trip mystique, beatnik, l'inde c'est trop cool, et bien ce trip occidental un peu à la mode a tendance à me gonfler. Alors c'est sûr que je ne devais pas être très ouvert de ce point de vue là, mes sens en éveil. Un chose est sûr, en 15 jours, on reste un touriste, à vivre quasiment tout le temps entouré de touriste. C'est une réalité qui malheureusement se reproduit à chaque voyage. Alors à moins de vivre 6 moins parmi les indiens, dans une association, là je ne dis pas qu'on peut découvrir autre chose, mais là je n'ai pas été boulversifié spirituellement comme tout le monde à l'air de le dire.
Désolé. Je devrais revivre cette expérience, mais il y a aussi tellement de pays à découvrir.

qualité versus quantité

Signaler
Chris
Il y a 12 années
Tellement de pays à découvrir oui, mais reelle motivation de decouverte en prenant le temps et retournant... ou amas de destinations que l'on montre tels des dilplomes pour gonfler son ego..

Crois-tu que tu ais decouvert l'Inde en 15 jours ?

Retour D'inde

Signaler
Rahim
Il y a 12 années
Aieeeeeeee un retour comme ca , ca me rappelle des souvenirs ca.
Au retour je me suis a ecouter une superbe radio indienne , que j'ai connu la bas durant mon sejour .Ca m'a permis de revenir en douceur dans la realite Parisienne.
Voici le site Http://www.radioteentaal.com .Enjoy .....c carrement feerique comme radio , on en oublie nos chagrins

Bons Plans Voyage Inde

Voyage Inde

Services voyage