Forum Suisse

Furkapass et Grimselpass, hauts cols routiers des Alpes Suisses. Une pluie ininterrompue.

3 réponses

Dernière activité le 13/06/2021 à 20:28 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
surlaroutedenosvoyages
Le 31 mai 2021
Bonjour à tous,

Vous pouvez retrouvez le carnet de voyage complet : Sur la route de nos voyages

Et l'épisode précédent sur le site du Routard : Trek dans la région de Zermatt. Nuit à 3000 mètres. Sublime glacier du Gorner.



Après un trek dans la région de Zermatt et une nuit reposante à 
Brig, nous poursuivons notre périple. Nous ne sommes qu’à quelques kilomètres du glacier d’Aletsch, mais un coup d'œil à la météo nous dissuade d’y aller. Le temps devrait se couvrir dans la matinée et les deux jours suivants s’annoncent (très) pluvieux.
 

Parmi les régions qui nous attiraient le plus dans le pays, celle du lac de Brienz figurait en bonne position. Pour s’y rendre, il nous faut traverser les Alpes bernoises, massif montagneux culminant à plus de 4000 mètres d’altitude. Deux possibilités, prendre un train-auto (oui un train dans lequel on embarque avec sa voiture !) ou passer par le col du Grimsel qui relie le canton du Valais à celui de Berne.  

Nous choisissons la seconde option, nous vous reparlerons du train-auto par la suite ! 

Alors que la route entre Sion et Brig était sans intérêt, elle devient pittoresque dès que nous quittons la ville. Nous longeons le Rhône, qui n’est qu’une petite rivière tumultueuse, vers sa source. Les villages se succèdent les uns après les autres. Les clochers des églises, aux formes caractéristiques, sont visibles de loin. Hauts et effilés pour la plupart, coiffés d’un bulbe pour certains. Les bâtiments, construits en bois, s’étagent sur des prairies et alpages transformés en pistes de ski l’hiver. Au-dessus, des forêts de sapins couvrent les flancs des montagnes.  

Oberwald marque le fond de la vallée. Impossible d’aller plus loin. La route bifurque vers la gauche et prend de l’altitude. Elle suit toujours le Rhône, qui est maintenant à peine plus large qu’un torrent. Quelques instants plus tard, une bifurcation offre deux possibilités aux automobilistes, motards et courageux cyclistes. D’un côté, les impressionnants lacets qui grimpent en direction du col du Grimsel. De l’autre, la montée vers le col de la Furka. 

Nous commençons par nous diriger vers la Furka et effectuons un arrêt à côté du célèbre hôtel Belvédère.

Furkapass et Grimselpass, hauts cols routiers des Alpes Suisses. Une pluie ininterrompue.   - surlaroutedenosvoyages

A proximité s’étend le glacier du Rhône, d’où le cours d’eau prend sa source. L’accès à la base du glacier est payant (oui cela surprend !)... Heureusement, un chemin situé quelques mètres plus haut permet de s’en approcher en le surplombant. De grandes bâches blanches posées sur le bas du glacier tentent de freiner sa fonte et de préserver le business de la grotte de glace creusée en son sein… Sur la gauche du lac glaciaire, l’eau dévale les rochers en cascadant. C’est ici que commence le Rhône.
 

Furkapass et Grimselpass, hauts cols routiers des Alpes Suisses. Une pluie ininterrompue.   - surlaroutedenosvoyages


Nous reprenons la route pour un ou deux kilomètres et atteignons le col de la Furka. 2429 mètres. Un des plus hauts cols routiers des Alpes Suisses, seulement ouvert à la circulation entre juin et septembre. La vue sur les montagnes alentour et la vallée d’où nous venons est magnifique. Les sommets les plus élevés sont couverts de neige. Sur notre gauche, un glacier vit probablement ses dernières années. Dans le lointain, nous apercevons les lacets du col du Grimsel vers lequel nous repartons.  

Furkapass et Grimselpass, hauts cols routiers des Alpes Suisses. Une pluie ininterrompue.   - surlaroutedenosvoyages


Le temps se dégrade peu à peu. Nous revenons sur nos pas, jusqu’à la bifurcation. La route serpente une nouvelle fois sur le flanc de la montagne. Sept lacets, marqués par des virages en épingle à cheveux. 400 mètres d’altitude gagnés en quelques instants. 

Furkapass et Grimselpass, hauts cols routiers des Alpes Suisses. Une pluie ininterrompue.   - surlaroutedenosvoyages


Un lac et quelques constructions (hôtel, restaurants, chapelle) trônent au niveau du col, 2164 mètres. Le paysage évoque la Norvège ou l’Ecosse. Des rochers granitiques, de l’herbe rase, une étendue d’eau.  

Furkapass et Grimselpass, hauts cols routiers des Alpes Suisses. Une pluie ininterrompue.   - surlaroutedenosvoyages


Après une petite balade autour du lac, nous entamons la descente dans la vallée de l’Aar, en direction d’Innerkitchen. Plusieurs murs de barrage d’une hauteur impressionnante et centrales hydroélectriques jalonnent ce versant. 


Furkapass et Grimselpass, hauts cols routiers des Alpes Suisses. Une pluie ininterrompue.   - surlaroutedenosvoyages 


Les nuages envahissent le ciel et s’accrochent aux sommets, mais il ne pleut pas encore. Profitons-en pour marcher jusqu’au pittoresque lac de Gelmer. Situé au-dessus de la localité de Handegg, il est accessible par le funiculaire le plus escarpé d’Europe, le Gelmerbahn ! 106 % de pente…  

Nous préférons nous y rendre à pied. Le sentier débute 3 kilomètres avant d’arriver à Handegg (parking gratuit). Après une première partie peu escarpée, le chemin grimpe en empruntant des marches taillées dans la roche. Une demi-heure d’effort plus tard et 160 marches plus haut (oui, nous les avons comptées !), nous débouchons sur le lac. Il est possible d’en faire le tour, nous nous contentons de longer la rive.  

Furkapass et Grimselpass, hauts cols routiers des Alpes Suisses. Une pluie ininterrompue.   - surlaroutedenosvoyages

Furkapass et Grimselpass, hauts cols routiers des Alpes Suisses. Une pluie ininterrompue.   - surlaroutedenosvoyages


Malgré l’absence de Soleil l’eau présente une jolie couleur bleue. Tout autour, d’abruptes parois rocheuses s’élèvent. Les nuages bas, la brume et le silence amènent un côté mystique au lieu.  Quelques gouttes de pluie se mettent à tomber. A ce moment, nous ignorons que l’eau tombera du ciel pendant 48 heures sans discontinuité !  


Nous redescendons, en faisant attention aux marches devenues glissantes.

Furkapass et Grimselpass, hauts cols routiers des Alpes Suisses. Une pluie ininterrompue.   - surlaroutedenosvoyages

Retour à la voiture. Quelques kilomètres de route et nous arrivons à 
Innerkitchen. Le village, surplombé par d’impressionnantes montagnes, est installé à la confluence de trois vallées. Il est traversé par l’Aar. Nous montons la tente au camping Grimselblick, le long du cours d’eau. L’endroit est calme, extrêmement propre et bien entretenu. Nous avons quitté la Suisse romande, ici la rigueur germanique s’applique !
 

Le lendemain, la pluie tombe dru. Les nuages sont bloqués par les reliefs et cachent les sommets aux alentours. Les prévisions météorologiques annoncent le même temps pour les deux prochains jours… 



Furkapass et Grimselpass, hauts cols routiers des Alpes Suisses. Une pluie ininterrompue.   - surlaroutedenosvoyages


Nous reprenons la route, en direction du col du Susten. Le trajet, sinueux, doit être magnifique sous le soleil. Nous enchaînons les virages en épingle à cheveux. C’est un samedi, les belles voitures sont de sortie. Pendant la montée, nous croisons une cinquantaine (!) de véhicules luxueux, Ferrari, Lamborghini, Maserati, Porsche… 

Le col est dans la brume. Nous redescendons vers le Steinsee, un lac glaciaire croisé sur la route quelques kilomètres auparavant. La route pour y accéder est payante (5 CHF). De nombreuses randonnées sont possibles dans les environs, dont une vers le glacier du Susten. Nous nous dégourdissons les jambes, avant de redescendre dans la vallée.  


Furkapass et Grimselpass, hauts cols routiers des Alpes Suisses. Une pluie ininterrompue.   - surlaroutedenosvoyages

Furkapass et Grimselpass, hauts cols routiers des Alpes Suisses. Une pluie ininterrompue.   - surlaroutedenosvoyages 


Retour à Innerkitchen. Il fait à peine douze degrés et il pleut toujours… La mission est de trouver une cartouche de gaz, compatible avec notre réchaud. Nous en avons deux, un Primus pour le camping et un Décathlon pour le bivouac. Mais, aucun ne fonctionne avec les cartouches Campingaz, la marque la plus courante en Suisse ! 

Nous faisons chou blanc à Innerkitchen. Puis, auprès de plusieurs stations services sur la route. A Meiringer, petite ville située à proximité des chutes du Reichenbach, nous tentons notre chance auprès de plusieurs commerces. Nouvel échec.  

Heureusement, un magasin Decathlon est ouvert à Thoune, à une cinquantaine de kilomètres de là… Nous en profitons pour longer les rives du somptueux lac de Brienz. Même sous les nuages, il présente une incroyable couleur bleu turquoise. Un second lac, celui de Thoune, se situe dans son prolongement. Entre les deux, la bien nommée ville d’Interlaken.  

Nous trouvons enfin notre bonheur chez Decathlon et allons passer la nuit au camping Breithorn, dans la vallée de Lauterbrunnen. Cette dernière est célèbre pour son étroitesse, ses hautes parois rocheuses qui s’élèvent perpendiculairement au sol et les dizaines de cascades qui les dévalent. Malheureusement pour nous, la vue est toujours bouchée par la couverture nuageuse.  


Furkapass et Grimselpass, hauts cols routiers des Alpes Suisses. Une pluie ininterrompue.   - surlaroutedenosvoyages 


Le lendemain, la pluie est toujours au programme… Il neige en altitude. Les montagnes sont devenues blanches. Sept degrés dans la vallée. Une journée d’été en Suisse ! 
Programme tranquille. Nous visitons Interlaken et longeons la rive septentrionale du lac de Brienz. Nous reviendrons, si le beau temps fait son retour.  

Pour l’heure, nous poursuivons jusqu’à Innerkitchen, où nous dormons une nouvelle fois au camping Grimselblick. La météo prévoit une nette amélioration du temps pour le lendemain. Si cela se confirme nous irons admirer le glacier d’Aletsch. 

A suivre... 


 


Informations utiles : 
Camping Grimselblick (Innerkitchen) : 26 CHF 
Route vers le Steinsee et le glacier du Susten : 5 CHF par véhicule 
Camping Breithorn (vallée de Lauterbrunnen) : 26 CHF 

Sur la route de nos voyages


Date de l'expérience : 01/09/2020

Re: Furkapass et Grimselpass, hauts cols routiers des Alpes Suisses. Une pluie ininterrompue.

Signaler
SebJojo
Il y a 3 semaines
SUPERBE!!! merci.

Re: Furkapass et Grimselpass, hauts cols routiers des Alpes Suisses. Une pluie ininterrompue.

Signaler
jem
Il y a 1 semaine
Superbe décor avec ces montagnes et ce glacier. Un vécu bien présenté avec ce récit. Bon, on imagine que les paysages sont encore plus beaux et grandioses avec une météo plus favorable mais malgré les brumes et la pluie, les photos sont splendides et puis devant l'écran, on profite des panoramas en étant tranquillement à l'abri.

Re: Furkapass et Grimselpass, hauts cols routiers des Alpes Suisses. Une pluie ininterrompue.

Signaler
yilian4
Il y a 1 semaine
Merci !

Bons Plans Voyage Suisse

Besoin d'évasion ? Réservez votre hébergement dès à présent

Besoin d'évasion ? Réservez votre hébergement dès à présent

Hôtels
HomeExchange - Echange de maison et d’appartements : inscription gratuite

HomeExchange - Echange de maison et d’appartements : inscription gratuite

Echange de maisons
Travaillez partout dans le monde avec Remoters

Travaillez partout dans le monde avec Remoters

Locations de vacances

Voyage Suisse

Services voyage