Forum Irlande

Irlande : Le pays dans lequel j'ai envie de finir mes jours...

Avis non contrôlés
Signaler
JBTCORSICA
Le 16 mars 2021
 Bonjour, je suis Corse et j'ai beaucoup voyagé dans le cadre professionel principalement en Afrique : Corne de l'Afrique (Djibouti en tant que militaire); Afrique Centrale ( Cameroun, Gabon, Congo-Brazzaville); Afrique de l'ouest (Mali) et Afrique Australe (Angola) en tant que civil; le pays que je connais le mieux est le Gabon : c'est un petit pays grand comme un quart de la France qui est composé de neuf provinces et j'y ai vécu dans cinq provinces durant huit années; c'est un pays magnifique mais sans...touristes, et cela pour des raisons géopolitiques...pour ce qui est des voyages touristiques je connais bien la France, la Belgique, l'Italie et Barcelone avec un séjour en Thailande.
 Mon rêve est donc de finir ma vie avec ma femme si dieu nous prête vie : en Irlande; et si je ne peux pas mettre de destination pour vous donner une idée une de mes chansons préférées est la chanson du groupe : The Christians (Words) dont le clip est tourné dans un petit port de pêche qui pourrait se trouver en Irlande car en fait je ne demande pas grand chose, un coin tranquille avec au moins un pub et des gens entiers avec qui faire un échange culturel, car dans mes voyages chaque fois que je suis tombé sur un Irlandais le courant est passé de suite; les Corses et les Irlandais ont beaucoup de choses en commun : l'insularité, l'attachement à notre culture, l'esprit guérier (fighting spirit), des racines et une histoire qui remontent très loin (10000 ans minimum pour les Corses), la religion catholique mélée à des croyances qui remontent avant Jésus Christ, etc...ça fait donc beaucoup...et quand j'étais lycéen avec un ami nous avions sympathisé avec un assistant d'Anglais d'origine Irlandaise et tous les soirs nous étions chez lui et jouions aux cartes et notre ami nommé Mel nous faisait boire du whisky avec de l'eau sucrée et du citron chauffé légèrement...et un soir nous voulions l'inviter dans une discothèque et il ne voulait pas venir car il disait qu'il n'avait pas d'argent...nous lui dîmes que c'était pas grave et qu'il était notre invité; arrivé dans la discothèque mon ami et moi mettîmes chacun notre tournée et le patron la sienne...et à un certain moment je vois Mel qui n'était pas très bien et me rapprochant de lui je m'apperçu qu'il pleurait...je lui dis : "Mel quesque tu as ?" et il me dit qu'il pleurait car il ne pouvait pas mettre sa tournée et je le rassura mais en même temps en me mettant à sa place je le comprenais car chez nous et surtout dans les villages lorsqu'on arrive au bar on met sa tournée et ensuite c'est à chacun la sienne...et Mel se sentait déshonoré comme j'aurais pu l'être dans un pub chez lui si je ne pouvais pas mettre ma tournée...c'est là que je compris que l'on était fais du même bois et qu'un jour j'irais chez lui en éclaireur dans un premier temps car ma femme et moi avions la même vision de l'endroit où nous nous installerions : une petite ville au bord de mer car en tant que Corses nous avions toujours besoin de voir la mer...
 Maintenant une anédocte pour tous les routards : le Gabon est un pays qui est traversé de part en part par l'équateur et il y a un trajet à faire qui est intéressant pour plusieurs raisons; la capitale politique Libreville située dans l'hémisphère nord représente déja un premier intérêt car c'est une belle ville au bord de mer avec des plages magnifiques et une eau à 30°c ainsi que des petits restaurants au bord de mer où l'on peut déguster les produits de cette dernière, ensuite on peut emprunter la RN1 qui est un rubant d'asphalte à deux voies qui à l'époque où j'y était (1993-2001) était en très bon état et à un certain endroit il y a un grand panneau avec un petit mausolé qui signale l'équateur et on peut faire une pause au bar-restaurant-hotel appelé bien sur "l'équateur" et continuer sa route vers Lambaréné (le trajet fait 220 kilomètres) située dans l'hémisphère sud et mondialement connue pour être la ville où le docteur Schweitzer à construit son hôpital pour soigner les lépreux qui continu à fonctionner plus de cent ans après son ouverture grâce à l'aide du vatican, le grand docteur étant un grand croyant et l'on peut visiter son bureau qui est resté tel quel et la salle à manger où il prennait ses repas avec son équipe puis sa tombe, très simple...de plus Lambaréné est une petite ville magnifique où le fleuve principal Gabonais : l'Ogoué arrive dans sa plaine et s'élargit pour former des iles sur lesquelles la ville est construite...mais l'anecdote est que j'ai travaillé deux ans et demi à Lambaréné et que je me rendais en moyenne deux fois par semaine et donc je traversais l'équateur quatre fois par semaine et en faisant un rapide calcul et en retranchant les congés ça donne :environ 300 traversées de l'équateur !!!

Bons Plans Voyage Irlande

Voyage Irlande

Services voyage