Forum Réunion

Montgolfière à la Réunion

9 réponses

Dernière activité le 23/06/2020 à 07:20 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
jpg13000
Le 17 juin 2020
bonjour 
je desire savoir si l'activité montgolfière existe à la Réunion svp
merci de vos retours
jp

Re: montgolfiere

Signaler
mouaibof
Il y a 3 mois
Non, ça pourrait être une idée, en ballon captif pour prendre de la hauteur sur certains sites, mais sinon, ça atterirait un peu partout dans l'océan...

Il reste le parapente, sinon tout ce qui vole fait trop de nuisance vous avez du le comprendre en lisant ce faux rhum: ça saoule.

Une paire de jumelles de grande qualité utilisée en haut des belvédères, ou même d'un point de vue "banal" en direction des remparts où se profilent des détails volcanique, vous ne regretterez pas.

Re: montgolfiere

Signaler
frenchcruiser2000
Il y a 3 mois
Pas d'activité de mongolfière à La Réunion. La pratique serait trop aléatoire, vent dominant régulier de l'est et très peu de possibilités (voire inexistantes) de lieux d'atterrissage. 

Avec un planeur qui conserve toutes ses capacités de maneuvrabilité, ce serait déjà coton de trouver un endroit vachable alors avec une mongolfière......
Date de l'expérience : 19/06/2020

Re: montgolfiere

Signaler
mouaibof
Il y a 3 mois
Je ne comprend pas pourquoi le planeur n'existe pas à la Réunion. Il y a systématiquement une combinaison d'onde et d'ascendance garanties, ils sont maniables comme des avions de chasse, ils peuvent faire looping et diverses accrobaties,  avec les alizés ils pourraient faire le tour de l'île et monter à 4000 5000m d'altitude quasiment tous les jours, tout rempart au soleil présente une ascendance, ils pourraient très bien visiter les 3 cirques et le volcan.. le trou de fer peut être pas (alors on laisse les hélicos au trou d'enfer seulement, ça serait là la poubelle à hélicos, on sacrifie ce lieu, et on les laisse là à faire 300 rotations/jour de tourisme à sensation et on s'en fout, y'a personne la nature peut crever).

La sécurité pourrait être un moteur auxillaire électrique.

En France les planeurs viennent survoler le Mont-blanc (et le massif de la vanoise en passant, ils n'y font pas des nuisances et ont donc cet avantage) en venant carrément du midi de la France, et "mettent les freins" pour s'approcher (sinon ils sont 1 ou 2km trop hauts)
On n'a même pas besoin d'avion remorqueur, qui ferait des nuisances, il suffit d'un treuil.

Re: montgolfiere

Signaler
frenchcruiser2000
Il y a 3 mois
C’est tout à fait logique qu’il n’y ait pas de VàV à La Réunion. Je suis pilote de planeur, surtout plaine mais j’ai fait de la montagne aussi. Il faut avoir appris le vol dynamique et thermodynamique pour le comprendre car l’aérologie en relief est très complexe.   Dans les années 90, j’avais envisagé d’emmener un ou deux planeurs et un treuil. Premier problème, trouver une bande de plus de 1300 mètres de long pour pouvoir treuiller et les fonds pour l’acheter.Deuxième problème, que la bande soit au pied d’une pente orientée Est mais le terrain pas trop ou pas du tout en travers des vents dominants. Treuillage vent de travers, cartwalk parfois mortel garanti!Troisième problème, à l’époque la fédé me donnait deux Bijave mais non treuillables et il aurait fallu acheter un ASK13, rare et cher.Quatrième problème, une petite étude de l’aérologie montrait que les vols seraient généralement cantonnés au local d’une pente, peut-être deux au mieux donc sans grand intérêt.Cinquième problème, à essayer de sortir du vol local en sécurité pour prospecter, il aurait fallu avoir des terrains vachables de secours et quand on connait le problème de place à La Réunion…. Bref, il y a des pentes qui portent, c’est évident mais il faudrait avoir un terrain au pied pour pouvoir l’accrocher au treuil. Ensuite, partir en thermique ou thermodynamique de la pente. Très difficile car peu de possibilités et la couverture nuageuse bloque les échanges thermiques une grande partie de l’année. De là à envisager des visites de l’intérieur des cirques, c’est difficile voire impossible car c’est se mettre dans des conditions désastreuses sur des zones non vachables. Pour qu’un terrain soit vachable, il faut une bande plate ou en légère montée, face au vent, d’environ 300 mètres de long et 40 de large….. Et simplement que l’herbe soit haute peut provoquer de la casse. L’onde n’en parlons même pas. L’onde se forme par conditions de vent fort bien en arrière de l’obstacle, de l’ile. A La Réunion, on voit parfois les altocumulus lenticulaires qui balisent l’onde mais c’est toujours sur l’OI et en arrière. Pour y aller il faudrait remorquer à travers la sous-couche et les rotors et déjà bien sous le vent de l’île en en faisant le tour.  Ensuite, il faudrait revenir vent de face. A moins d’avoir des engins à très grande finesse et que l’onde porte très haut (équipement obligatoire), les risques d’aller au bouillon sont élevés. Il y a eu une tentative avec des motoplaneurs, deux Stemme ont été importés. Un a été cassé, je ne sais pas ce que l’autre est devenu mais il faut bien se rendre compte qu’il faut environ 500 mètres sous la quille pour repartir avec un moteur auxiliaire... Les taux de montée avec moteurs sont faibles et en aucun cas capables de compenser de bons rabattants. Voler en montagne est un art, réalisés par des bons, pas les pilotes moyens. Généralement, les clubs du sud des Alpes ont des terrains de secours bien appris avant de partir en circuit. Malgré cela, on se tue beaucoup chaque été en montagne dans les Alpes. Les vols sont programmés en fonction de la météo qui est loin d’être toujours favorable. Le VàV, surtout en relief, est un sport à risque, pas un outil de visite. Peu de terrains permettent de partir au treuil, les remorqués sont souvent longs et bruyants. Habitez à côté de Vinon ou d’autres coins à vélivoles l’été et vous allez voir si vous êtes heureux de vivre en bout de piste quand il y a 60 ou 70 bécanes à monter… Je ne vois pas pourquoi vous parlez de sortir les aérofreins pour s’approcher. Au contraire, en montagne, on fait souvent du rase cailloux pour grapiller toute l’altitude que l’on peut si les thermiques ne sont pas assez fortes. Il se peut que des pilotes sortent occasionnellement les AF pour voir de plus près mais ce n’est pas du tout une pratique usuelle, il suffit de pousser. 
Date de l'expérience : 20/06/2020

Re: montgolfiere

Signaler
mouaibof
Il y a 3 mois
oui, vous connaissez très bien la question, merci d'avoir apporté votre savoir. Sans toutes ces indications on voit de l'air qui monte de partout à la Réunion, c'est plein d'ascenseurs à oiseaux. D'en voir autant et plus que dans les alpes semblaient annoncer un bon potentiel planneur

Les papangues s'en sortent mieux pour exploiter les ascendances...

Finalement, de pas chiant il reste le parapente (qui est implanté), et peut être le ballon captif (qui serait à tenter si il n'est pas déjà prouvé que c'est casse gueule)
Une excellente paire de jumelle pour voir de plus près ce qui est non-accessible sans faire du bousin en ULM ou Hélicoptère est le moyen de ne pas dégrader les cirques (en se débrouillant bien on peut voir quasi tout d'un cirque depuis des postes d'observation)

"
Habitez à côté de Vinon ou d’autres coins à vélivoles l’été et vous allez voir si vous êtes heureux de vivre en bout de piste quand il y a 60 ou 70 bécanes à monter"

Ça ressemblerait à CILAOS le matin en saison touristique! C'est effectivement l'ENFER.

Re: montgolfiere

Signaler
frenchcruiser2000
Il y a 3 mois
Il doit y avoir moyen de faire quelques vols sympas à La Réunion en important un Planeur Ultra Léger, type Archaeoptéryx ou Switflifght. C'est monoplace, décollage à pied, comme un parapente, en moins facile mais bien plus performant...  L'apprentissage comporte des leçons en planeur classique. Il faut compter 35 k€ pour un Swift, 66 k€ pour l'Archaeoptéryx, 90 k€ en motoplaneur électrique. 

Sinon, rentrer un vrai motoplaneur monoplace et le ranger dans un hangar d'aéroclub (mais ça prend de la place!!). Ce serait utilisable sans doute efficacement quelques jours par an. Quand on voit le prix de ces bêtes,  bien moins cher d'aller voler en Afrique du Sud. Les conditions de vol y sont exceptionnelles et, avec la Namibie, l'endroit où tous les records du monde étaient battus avant que  l'onde soit exploitée en Argentine (triangle 3000 km et 23000 m en altitude avec le planeur Airbus....)
Date de l'expérience : 20/06/2020

Re: montgolfiere

Signaler
mouaibof
Il y a 2 mois
Il faut bien se mettre dans la Tête que la Réunion n'est pas le lieu où voler ( à part le Parapente depuis les hauts de St-Leu ou les hauts de la Plaine des Palmiste, où pour ceux qui marchent avec un sac, du haut du Piton des Neiges, mais le décollage et l'accès sont plus délicats) Le vaste monde des continents est mieux approprié, même si le relief et l'apparente innacessibilité des cirques de la réunion tente et sert le commerce de cette activité: trop petit, faune trop fragile, c'est dangereux et en plus de l'exaspération du aux nuisances du tourisme aérien. Il faut comprendre qu'à la Réunion, on arrive a quasiment tout voir depuis un belvédère.

Le tourisme aérien serait justifié à la rigueur pour le volcan en éruption et le trou de fer, avec hélistation pour ces lieux et organisation sans impacter le reste de la région. Pour les ULM et petits avions, ça pourrait être moins gênant si il ne pénétraient pas, JAMAIS dans l'intérieur de l'île (le contraste bruit "modéré" sur silence nous donne "on n'entend plus que ça"). Le fait que ce soit dangereux d'être dans un cirque en Planeur, le truc qui vole le mieux sans moteur.. soulève la question de la situation d'un ULM ou pire d'un Autogire ou même d'un HÉLICO MONO-TURBINE en cas de panne: si le planeur est en mauvaise posture, qu'en est-il pour les "fers à repasser"? ça n'est pas encore arrivé pour des hélicos bourrés de touristes, mais... en attendant pas mal d'ULM surtout se sont planté..

C'est bizarre non, d'utiiliser des mono-turbine?! surtout pour du transport de touristes, la gendarmerie passe encore, mais le tourisme... dans des milieux "inhospitalier"?!, et pourtant, dérogation sur dérogation l'on rendu ici "normal":

Tout le reste de l'île hors volcan en éruption-accès-bloqué et le trou de fer (et encore, il ya un belvédère accessible à pieds pour le trou de fer), se voit et se visite dans difficulté, même Mafate se découvre de belvédères accessibles en bagnole, ne prétexez pas d'être "handicapés".

Je me suis passionné de drone en j'ai appris à l'utiliser en métropole, mais je n'ai pas envisagé un instant de le ramener à la Réunion et l'a laissé là bas: soit ça fait chier des gens (surtout là où l'on croit qu'il y a personne!), soit ça impacte trop durement la faune (intrusif), et c'est de plus en plus interdit, non pas pour préserver le Parc National.. non, même pas pour ça, mais par ce que le Parc National est devenu... UNE ROUTE AÉRIENNE!!!

Re: montgolfiere

Signaler
frenchcruiser2000
Il y a 2 mois
Merci, on est au courant comme vous pourrissez systématiquement La Réunion et les hélicos sur tous les posts. 

Sincèrement, je vous plains et ne voudrais pas être à votre place. Tant d'aigreur laisse devinir une profonde amertume et un mal profond de vivre sur une île que vous détestez. 

Un bon conseil, partez avant que cela ne se porte sur votre santé. 
Date de l'expérience : 22/06/2020

Re: montgolfiere

Signaler
mouaibof
Il y a 2 mois
,,
Un bon conseil, partez avant que cela ne se porte sur votre santé. 
Date de l'expérience : 22/06/2020


C'est très facile de répandre massivement des nuisances pour du loisir, de pourir les lieux de nuisances, quand rien n'est fait pour limiter cela, puis de dire à ceux à qui ça ne plait pas de partir comme si c'était facile voir possible:

les touristes qui venaient au calme peuvent eux choisir: ils ne viennent plus (c'est pour cela que de ce coté quasi plus personne ne se plain, car il n'y a plus personne) et l'enjeu d'un jour pouvoir annoncer que le calme est revenu changerait la donne à CILAOS, ça serait un renouveau touristique, une véritable reconstruction, mais c'est aussi un choix politique car ce tourisme là profiterait à un autre secteur de la population. Les oiseaux, les vieilles personnes sans moyen devraient également faire de même: PARTIR pour laisser les lieux libres aux loisirs aérien et à ce qui gravite autour, mais ils ne peuvent pas et n'ont pas les moyens de se plaindre.. de chaine en chaine, tout ce problème "de fond" passe en retrait par rapport à la misère sociale ambiante mais contribue bien à l'ambiance générale.
Si je ne part pas c'est que je ne peux pas, j'y ai pensé bien évidemment...

vous avez raison: la situation est toxique, ces nuisances arrivant dans ces lieux sont une véritable agression, et rester c'est le subir et devoir le dire, ce qui ajoute encore du tracas face à l'incompréhension et ne le "veux pas le savoir" des gens qui veulent profiter ainsi de ce "parc d'attraction". Je ne déteste pas la Réunion, mais la destruction massive de la nature et de la société pour le plaisir d'une minorité de privilégiés au plaisir égoïste..





Bons Plans Voyage Réunion

Voyage Réunion

Services voyage