Forum Colombie

Réouverture des frontières colombiennes

42 réponses

Dernière activité le 03/07/2020 à 09:02 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Nicocolombiano
Le 17 mai 2020

Bonjour à tous ! 
Je voyage en Colombie tous les 6 mois en général en février et octobre.
Je souhaiterais prévoir mon prochain voyage pour octobre, mais je n'ai aucune idée de la date de réouverture des frontières et aéroports.



Avez-vous une idée sur les dates prévues pour ces réouvertures et pour pouvoir entrer en Colombie sans être mis en quarantaine ?

Merci ;)

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
monsieurtom
Il y a 1 mois
À ma connaissance, aucune date de reprise n'est annoncée, mais sachez, par exemple, que je devais être à Bogotá pour diriger un séminaire universitaire de fin octobre à fin novembre 2020, et que cela a été annulé.
Il m'est demandé de faire une proposition pour un module en visio-conférence, ce que je ne souhaite pas faire.
Le mail que j'ai reçu mentionnait un double motif : 2nd semestre universitaire sans réouverture des locaux (télé-enseignement uniquement) et impossibilité de vols internationaux jusqu'à la fin de l'année. Le second motif était superflu, étant donné qu'il n'était pas question pour moi d'aller à Bogotá pour me connecter via Zoom avec les étudiants !
Toujours est-il que ce motif est un indice, un indice seulement, mais un indice tout de même, du fait qu'entrer en Colombie en 2020 sera sans doute compliqué.
Il me semble quasi certain qu'entrer sans quatorzaine ne sera pas possible en 2020, mais les situations évoluent vite, qui sait si cela ne sera pas contredit dans un mois.
Les gouvernements du monde entier ont agi dans la panique - la Suède étant une notable exception -, leur visibilité "stratégique" est à quelques jours. Il en va ainsi en Colombie comme ailleurs. Envisager le moyen terme relève actuellement de la cartomancie.
Mais comme la logique est davantage celle d'une communication politique de la sur-précaution, dont l'utilité est discutabe, mais qui a le mérite de donner l'illusion d'une action, je prends le pari que cette logique va se pérenniser.

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
DIGITRIP-_Colombia
Il y a 1 mois
 
Salut Nico !

Je suis exactement dans le même cas que toi !

Je pense malgré tout que ça devrait le faire ...


Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Nicocolombiano
Il y a 1 mois
,, À ma connaissance, aucune date de reprise n'est annoncée, mais sachez, par exemple, que je devais être à Bogotá pour diriger un séminaire universitaire de fin octobre à fin novembre 2020, et que cela a été annulé.
Il m'est demandé de faire une proposition pour un module en visio-conférence, ce que je ne souhaite pas faire.
Le mail que j'ai reçu mentionnait un double motif : 2nd semestre universitaire sans réouverture des locaux (télé-enseignement uniquement) et impossibilité de vols internationaux jusqu'à la fin de l'année. Le second motif était superflu, étant donné qu'il n'était pas question pour moi d'aller à Bogotá pour me connecter via Zoom avec les étudiants !
Toujours est-il que ce motif est un indice, un indice seulement, mais un indice tout de même, du fait qu'entrer en Colombie en 2020 sera sans doute compliqué.
Il me semble quasi certain qu'entrer sans quatorzaine ne sera pas possible en 2020, mais les situations évoluent vite, qui sait si cela ne sera pas contredit dans un mois.
Les gouvernements du monde entier ont agi dans la panique - la Suède étant une notable exception -, leur visibilité "stratégique" est à quelques jours. Il en va ainsi en Colombie comme ailleurs. Envisager le moyen terme relève actuellement de la cartomancie.
Mais comme la logique est davantage celle d'une communication politique de la sur-précaution, dont l'utilité est discutabe, mais qui a le mérite de donner l'illusion d'une action, je prends le pari que cette logique va se pérenniser.


Merci pour l'info. En effet tout ça me semble assez compromis, d'autant plus que Ivan Duque est particulièrement drastique au sujet de la Covid19 (les frontières ont fermé lorsque j'y étais, les étrangers ne pouvaient plus acheter de tickets de bus interminicipaux en dehors des agences des gares routières, aéroports hypercontrolés etc alors qu'en France on confinait à peine avec pourtant beaucoup plus de morts).
On verra bien !

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Nicocolombiano
Il y a 1 mois
,,  
Salut Nico !

Je suis exactement dans le même cas que toi !

Je pense malgré tout que ça devrait le faire ...



Salut ! Je vois que tu es guide à Medellin. Un truc qui pourrait me plaire !
Tu pensais repartir quand ?

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
DIGITRIP-_Colombia
Il y a 1 mois
Nico,

Je te réponds par un message en privé ;-)

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
lamanon62
Il y a 1 mois
Salut (dernière info du jour) sources Ambassade                                                                              Re: Réouverture des frontières colombiennes - lamanon62

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
lamanon62
Il y a 1 mois
,, Merci pour l'info !
Merci pour ton lien , mais je ne vais jamais dans ces coins (yo soy corralejera)

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Nicocolombiano
Il y a 1 mois
Merci !

Donc c'est bien ça fin août mais sans certitude que 
1. Ce ne soit pas prolongé ;
2. Les arrivant ne soient pas mis en quarantaine comme avant la fermeture des frontières.

Les décisions de vacances vont être dure à prendre ! 

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
lamanon62
Il y a 1 mois
,, Merci !

Donc c'est bien ça fin août mais sans certitude que 
1. Ce ne soit pas prolongé ;
2. Les arrivant ne soient pas mis en quarantaine comme avant la fermeture des frontières.

Les décisions de vacances vont être dure à prendre ! 

Tu oublies que le pic de la pandémie ne semble pas être encore arrivé en colombie .
Si on prend l'écart entre l'asie , l'europe et l'amérique du sud , il y a deux a 3 mois d'écart pour chacun des continents (peut être aout pour le pic de pandémie en colombie . Bref on en sait rien mais ça parait logique !!!

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Mantoine
Il y a 1 mois
Je suis sur place et pour moi c'est clair : rien en 2020, premier semestre 2021 très risqué (risque de quarantaine et pays sinistré, commerces fermés, faillites etc). 
Pour ceux qui vont découvrir la Colombie, attendez.
Après, ceux qui viennent souvent, vous savez ce que vous devez faire !

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Nicocolombiano
Il y a 1 mois
Tu es de quel coin ?

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Nicocolombiano
Il y a 1 mois
,, Tu es de quel coin ?
On sait pas si tu t'adresses a Mantoine ou a moi .

Oui à toi :) de quel coin du nord ?

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
rabali
Il y a 1 mois
,, Tu es de quel coin ?
On sait pas si tu t'adresses a Mantoine ou a moi .
Oui à toi :) de quel coin du nord ?
En fait je vis en france mais depuis des années je reviens chez moi pour me reposer de la vie trépidente que je vis en colombie où je repars tous les 3 mois environ .
L'essentiel de mes valoches et de mes attaches plus profondes sont a Planéta Rica . Mais je bouge beaucoup toujours dans la même région , donc Tierralta , Cereté (pour le cordoba) Et sinon Sincé , Sucre-Sucre , san Marcos (pour le Sucre) également un peu le nord ouest d'Antioquia (en fait toutes les villes taurine des 5 départements incluant également le Bolivar et l'Atlantico). Bref l'intérieur des terres rurales de la costa Carïbe (terres de ganados , de sabanas et de cienagas !!!



Non je n’ai pas picolé, rassure toi, c’est simplement que je suis tes posts ma belle, et que j’ais profite du post sur les avions pour te faire un coucou.

Par ailleurs, c’est vraiment mal barre pour l’Amérique latine avec cette saloperie

Tu vas devoir attendre avant de revoir tes toros adores, enfin ce n’est que partie remise.

Grosse bise

Richard

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
SteveRusso
Il y a 1 mois
Annoncé ce jour par le gouvernement, la Colombie permettra les vols internationaux a partir du 1er septembre 2020. 

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Mantoine
Il y a 1 mois
Oui, mais il faut pas imaginer que ça vise le tourisme! Il faut que les voyages d'affaires reprennent, que les expat' qui sont repartis dans leur pays reviennent etc. 
A Bogota, la quarantaine est levée mais c'est encore très dur, très dur, bcp plus strict qu'en France. Par exemple, les enfants petits vont avoir le droit de sortir à partir de la semaine prochaine 3 fois 1/2 heure par semaine, jusqu'à présent c'était interdit ! Les enfants plus grands et les ados jusqu'à 17 ans ont le droit de sortir 3 fois 1 heure par semaine ! Les personnes âgées de plus de 60 ans ont le droit de sortir comme les enfants (3 fois 30 mn). Etc
C'est hyper restrictif! 
Contrôle de la police partout et ça ne rigole pas.
Masque obligatoire partout. 

Une fois que les vols reprennent, ce qui est un préalable, il va falloir attendre que la vie normale reprenne son cours pour que le tourisme soit possible et les étrangers bien accueillis. On sait pas quand, mais ce sera pas dès septembre!

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
SteveRusso
Il y a 1 mois
Mantoine, tout ce que tu expliques est exact, cependant la realité de la rue est que tout le monde vaque a ses obligations librement en ce moment. Uber et Didi on repris du service, les vendeurs de rue aussi, les entreprises reprennent doucement, seuls les etablissement de loisir et tourisme sont impactés actuellement.  Evidemment on a malgré tout la forte restriction de deplacements en dehors des villes, pas de transport intermunicipal officiel, et pas encore de vols internes (annoncés pour fin juin normalement). 
Comme toujours en Colombie, il y a un fossé entre les normes et reglements imposés, et comment cela est implementé et suivi au quotidien. Disons que la vie economique reprend, les activités de loisir restent tres surveillees. Pour le tourisme, a part peut etre dans les zones a forte presence de Covid, je pense que d'ici octobre l'activité pourra redemarrer.  Mais bon ce n'est qu'un avis personnel. Les projections laissent entrevoir un pic de contagion fin aout, il serait en effet raisonnable de laisser au moins un mois pour que la contagion baisse reellement. 

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Mantoine
Il y a 1 mois
Je suis sur place à Bogota et je vois la rue ! Oui, l'acivité professionnelle reprend, mais comme tu dis, l''activité de loisir est inexistante et même interdite. Les déplacements non professionnels interdits; Je trouve que l'ambiance de la rue reste tendue, la police rès présente pour les contrôles, y compris pour entrer dans les transports. Rien à voir avec l'ambiance habituelle. Les images que je vois de France laissent voir quelque chose de moins strict, mais ce ne sont que des images. 
Après, ma perception est différene de la tienne sans doute parce que je ne travaille pas contrairement à toi. Tu vois la reprise d'activité dans ton secteur ou dans ton boulot, j'imagine.

Dernier point, oui ils annoncent un pic fin août, c'est pour ça que je dis que ça parait compliqué de penser au tourisme tout de suite, en tout cas avant 2021. On voit bien que tout ce qui a trait aux loisirs revient en dernier, et avec un pic en août, il faut laisser passer toute la fin de l'année. Et comme a dit juyuego on ne sait pas si beaucoup d'hotels ou restos vont rouvrir avec toutes les faillites.
Et bon courage aux premiers, parce que avec la parano sur le covid, pas sûr que les tourises érangers soient bien accueillis dans un premier temps. 
:-(

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
lamanon66
Il y a 1 mois
Je suis entièrement d'accord avec Mantoine qui dit qu'on ne sera pas les bienvenues avant longtemps . Même si on est pas forcément des riches quand on peut se payer un billet d'avion .
Les médias locaux n'arrangent pas les choses et les mentalités même si il y a du vrai quand ils disent que ce sont les voyageurs qui ont amené le virus .
Des tests a l'arrivée seraient une bonne chose , mais pas sur que ce soit suffisant pour prouver aux pauvres qu'on est sain . On risque d'être visé longtemps et en danger dans certains coins a cause de l'amalgame !!!                                                                                                                       https://www.eluniversal.com.co/salud/coronavirus-lo-propagan-los-ricos-y-viajantes-lo-sufren-los-pobres-XH2898563?fbclid=IwAR2xXAMEa7Z8Ttr3d3RKHsfU1rpmNwdB_3VIfMo1Y15COA43XtZxhzdyoJw

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
monsieurtom
Il y a 1 mois
Oui, je confirme tout ça. 
Comme j'y ai déjà fait référence, je devais diriger un séminaire universitaire à Bogotá en octobre novembre prochain, comme je le fais une ou deux fois par an, suivant les années, et on m'a indiqué que ma venue était annulée, tout se faisant en télé-enseignement. 
Comme il me paraissait important d'avoir des contacts directs, j'ai proposé diverses modalités présentielles, en tout petit groupes, voire par deux. J'ai proposé de prendre les frais d'avion à ma charge. Et l'administration a fini par me faire comprendre que je n'étais pas le bienvenu en ce moment dans le pays, en venant d'un pays européen et que je ne le serais pas non plus dans quelques mois. On m'a même fait comprendre que les étudiants ne souhaiteraient pas être en ma présence, même à distance, et même avec des masques. 
Ces préjugés et peurs de l'étranger tomberont, disparaîtront, mais il faut savoir qu'elles existent, et si elles existent chez des étudiants de la capitale, elles existeront au moins autant dans des régions plus isolées.

Il est vrai que les premiers touristes vont, de ce fait, essuyer les plâtres et tout ça s'estompera, au fil du temps, dans le courant de 2021, on peut l'imaginer. 
Le récit d'un virus propagé par les riches et qui fait pour principales victimes les pauvres est très répandu, en Colombie, et cela explique ce rejet fort des étrangers, en ce moment, et encore pour quelques temps.

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
jujuyego
Il y a 1 mois
Attention, lamanon. Si vous retournez dans le Córdoba où vous êtes allée 15 fois, et où vous connaissez plein de gens, dès octobre ou novembre, ça ne veut pas dire qu'il est judicieux de conseiller à des touristes de viser le mois d'octobre pour un premier voyage en Colombie, et surtout de l'envisager dès maintenant. 
Je le redis, il faut attendre, rien ne sert de parler dans le vide pour l'instant.

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
jujuyego
Il y a 1 mois
Je suis rarement en désaccord avec SteveRusso (à part sur le plaisir à voyager en bus !), mais je suis surpris par cette affirmation. "Tout le monde vaque à ses obligations librement, en ce moment" ?. 
Bien sûr, je ne suis pas à Bogotá, actuellement, mon dernier séjour de plusieurs mois s'étant terminé avant le début de la crise (en février). 
Donc mes informations sont indirectes. Mais j'ai au téléphone tous les jours mes amis bogotanais (et certains autres, ailleurs en Colombie). J'ai notamment plusieurs amis qui vivent dans la localité de Kennedy (où j'ai moi-même vécu assez longtemps) et qui connaît actuellement un confinement total. Pour situer à ceux qui ne connaissent pas, Kennedy est la deuxième localité la plus peuplée de Bogotá et elle compte environ un million d'habitants. Bien sûr, des gens sortent : certains quartiers de Kennedy sont très pauvres et les gens ne peuvent pas continuer à mourir de faim. Les vendeurs de rue essaient de sortir, quelques heures par jours, autant qu'ils le peuvent etc.
Mais il y a des barrages, la police est omniprésente dans toute la localité de Kennedy, tu ne peux pas dire que tout le monde vaque normalement, SteveRusso ! J'ai vu beaucoup de scènes filmées par mes amis dans les rues de la localités, ces derniers jours, et c'est extrêmement dur, je trouve.
Sans doute, pour toi qui vis à Chapinero, il en va autrement.
Pour ceux qui me lisent, un peu comme en France avec les zones vertes et rouges, il y a à Bogotá des localités qui sont en "alerte orange" en fonction du nombre de cas de contamination au CoVid. Et les restrictions de libertés sont beaucoup plus fortes dans ces quartiers.
C'est le cas de la localité de Kennedy, justement.


Par ailleurs, avec Teusaquillo et Usaquen, Chapinero est sans doute la localité qui compte le moins de pauvres. Donc, bien qu'étant sur place, SteveRusso, ta perception est peut-être partielle. Parce que dans les quartiers plus pauvres, je crois vraiment que la vie et l'activité sont très loin d'être "normales". Au contraire, le niveau de restrictions, contrôles et répression y est très élevé, la situation n'est plus tenable pour les gens les plus pauvres, qui sortent, effectivement, pour gagner les quelques milliers de pesos qui permettront de donner à manger aux enfants. 
Non, sortir de chez soi, ce n'est pas un manque de civisme, c'est une question de survie. Un enfant qui meurt de faim, est-ce vraiment, à ce point, moins grave qu'un octogénaire qui meurt du covid ?

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
SteveRusso
Il y a 1 mois
Jujugueyo, le quartier de Kennedy a Bogota est une exception dans le schema de deconfinement national. On ne peut pas prendre l'exception et en faire une généralité, meme si toute sa famille habite dans cette zone d'exception :-)

Quand a mon lieu de résidence, c'est encore pire, je ne vis pas a Chapinero, mais plus au Nord! :-) Dans mon quartier beaucoup continuent en teletravail, mais sinon les rues et les parcs sont pleins comme avant, la seule difference c'est qu'il n'y a pas d'embouteillages pour rejoindre les centres commerciaux les samedis et dimanches. Mais cette tranquilité dominicale s'acheve cette semaine...

Et puis malgré tout, mon cercle de connaissances est a 90% Colombien, avec des personnes qui vivent dans differents quartiers, y compris des quartiers populaires comme Fontibon ou Ciudad Bolivar. Et la bas, les gens ont completement laissé de coté les mesures de biosecurité, il y a meme un certain nombre (disons 20%) qui ne portent meme plus de masques. 
Depuis hier, pratiquement tout a repris, sauf les lieux de diversion. Economiquement c'etait indispensable. D'un point de vue sanitaire, c'est probablement une tres mauvaise decision. Il est facile de dire aujourd'hui que le gouvernement a enfermé les gens trop tot, s'il ne l'avait pas fait, il y aurait eu des critiques tres dures, et je pense aussi que le fait que les gens n'aient pas assez respecté les mesures fait que le virus continue a circuler et a progresser alors qu'on voit que dans les pays ou les mesures ont ete bien respectées, comme en France, la chute de la contagion a été rapide. Mais ce qui est applicable en France, ou le pays a massivement injecté l'argent public pour maintenir le niveau de vie en contrepartie de l'isolement, n'est pas applicable en Colombie. On ne peut pas demander aux gens de rester chez eux 2 ou 3 mois sans contrepartie financiere. 
Pour ma part, je viens de compter, je viens d'entrer dans ma 11e semaine de confinement (depuis le 20 mars). Mais mon cas est une exception. 
Tout ca pour dire que les Colombiens, par necessité, on laissé les consignes de coté. Et vu le manque de moyens du gouverment pour faire respecter les regles de confinement (aussi bien moyens incitatifs que coercitifs) , la loi n'est pas appliquée, comme d´habitude. Evidemment il y a des exceptions, comme Kennedy, ou les autorités concentrent leurs (faibles) moyens. M
Date de l'expérience : 02/06/2020

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
jujuyego
Il y a 1 mois
Je n'ai jamais dit que la situation de Kennedy était la règle. Je l'ai pris, au contraire, comme un exemple, que je connais bien, pour illustrer le fait que la situation en Colombie est précaire, que des décisions de reconfinement brutal et extrême peuvent être prises, et le seront encore, probablement, dans les semaines voire les mois qui viennent. Et qu'il ne faut pas s'imaginer, depuis la France, que la situation évolue en Colombie comme chez nous, où le retour à la vie normale est très progressif, mais avance de façon régulière, et, a priori, sans risque de retour en arrière.
Mais le reste de ton message montre que nous sommes d'accord sur ce point, même si nous ne partageons visiblement pas le même point de vue sur le bien-fondé du confinement, quel que soit le pays. Mais c'est une autre histoire, le forum n'est pas le lieu d'un développement de cette problématique trop générale. 

Pour revenir sur Kennedy, je dois dire que je suis encore tout retourné d'un très long appel, hier, avec un couple d'amis qui vit dans cette localité.
Eux-mêmes n'ont pas de problèmes, car ils sont artistes mais enseignent aussi et ont gardé des revenus, et surtout ils sont propriétaires de leur petite maison. 
Mais justement, ils essaient de faire des courses alimentaires en plus et d'aller distribuer des colis dans des coins où ils connaissent des gens très très défavorisés, car ils animent énormément d'ateliers artistiques dans des quartiers difficiles, à Kennedy et Ciudad Bolivar surtout. Et ce qu'ils m'ont raconté dépasse l'entendement.
D'abord, ils se font repousser plusieurs fois par jour par la police, à qui ils expliquent pourtant la nature humanitaire de leurs déplacements, en essayant de se déplacer pour ces distributions. lls ne peuvent pas non plus transmettre ces colis à qui que ce soit, et surtout pas à la police.
Ils n'ont pris une amende qu'une fois, mais ils l'ont quand même prise.

Ensuite, grâce à leur persévérance, ils ont malgré tout réussi quelques distributions et notamment donné un colis dans une famille qu'ils connaissent, où les enfants n'avaient rien mangé depuis plusieurs jours. Une mère faisait des malaises répétés car elle allaite un bébé sans avoir elle-même de quoi manger, son lait n'a plus de valeur nutritionnelle, le bébé avait perdu énormément de poids, ce qui dans ce pays où on a encore le culte des "gros" bébés était d'autant plus choquant, et cet amaigrissement le mettait en grand danger. 
Ils m'ont décrit d'autres familles avec des difficultés tout aussi immenses, et pour qui la santé, voire la vie des enfants est en danger. Il est certain, néanmoins, que peu d'enfants pauvres mourront littéralement de faim, en Colombie. Ils survivront, je l'espère. Ils auront seulement, pour beaucoup d'entre eux des carences, parfois graves et développeront des maladies pour plus tard, et leur espérance de vie sera bien moindre que celle des victimes du covid. Déscolariser des enfants pauvres pendant presque une année, comme c'est décidé en Colombie, aura aussi des conséquences monstrueuses.
Mais gérer hystériquement le court terme est tellement plus facile que penser au temps long.

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Mantoine
Il y a 1 mois
Vu de ma propre experience de Bogota en ce moment, j'ai envie de vous donner un peu raison à tous les deux, steve et juju. C'est à dire, oui, il y a quand même du monde dans les rues et du mouvement. Non, c'est loin de la normale. 
Exemple, on devait aller acheter des choses pour la tante de ma compagne, en profitant qu'on devait aller à la banque dans le centre et formalités "notariales" comme ils disent, et on est allé dans un endroit populaire appelé San Victorino. Déception, tout était fermé avec des rideaux de fer partout. Et en même temps, il y avait un monde fou, une vrai foule et beaucoup de vendeurs de rues. 
Alors, en général, il y a bcp de lieux encore fermés surtout les lieux de loisir, grosse différence avec la France. Il y a des rues entières où on voit les rideaux de fer baissés. Aussi, masque obligatoire dans la rue. Et prendre Transmilenio faut vraiment avoir envie, il y a des contrôles à l'entrée après je sais pas si c'est partout, mais les deux fois où je l'ai pris, la semaine dernière et cette semaine oui. Donc, libre circulation encore loin. Mais oui, c'est sûr que comme dit steve, la vie a repris, et les gens vaquent. C'est encore la quarantaine mais les rues ne sont plus désertes, parfois il y a du monde, même bcp de monde dans la rue. 
Après, je suis jamais allé à Kennedy mais à ce qu'on dit c'est la quarantaine ++, donc ça doit pas être facile là bas. 
En gros, c'est une situation qui va durer plus longtemps qu'en France. Comme a dit quelqu'un les écoles et universités fermées jusqu'en décembre donc vont reprendre que fin janvier 2021, c'est quand même un signe.
Comme dit steve, c'est une grande sévérité et des règles hyper strictes, mais inapplicable donc désordre et indiscipline. En gros des mesures hyper sévères qui servent à rien, et les problèmes de pandémie et de quarantaine c'est parti pour des mois et des mois. Voilà mon impression.

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Mantoine
Il y a 1 mois
Grosse différence avec la France que j'oubliais : les thermomètres. On se fait prendre la température partout, caméras thermiques qui indiquent qui a plus de 38° dans le transmilenio, et à l'entrée dans des lieux: on se fait prendre la température. 
Plutôt flippant, à voir combien de temps ça va durer, mais je pense que ce genre de mesures, c'est pour plusieurs mois encore.

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Mantoine
Il y a 1 mois
Et sûr que sur les vols internationaux, il y aura ses contrôles TRÈS longtemps, je suis sûr que pour entrer en Colombie même début 2021, il y aura prise de température et c'est sûr que ça fait un risque: tu as 38,2°, tu peux pas entrer dans le pays, quel touriste va prendre le risque ?

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Mantoine
Il y a 4 semaines
Jamais dit que Bogota était toute la Colombie. Seulement, c'est là que je me trouve et je parle seulement de ce que je vois. 
Et puis parler d'indiscipline est déplacé. Les gens font ce qu'ils peuvent. Vous resteriez chez vous à mourir de faim ou vous sortiriez pour avoir de quoi manger ?
Vous êtes toujours là à jouer les rebelles et là vous parlez "d'indiscipline" et donnez des leçons de vie au gens? Il faut éviter de juger trop vite.
Le terme de "indiciplinados" est employé par les médias colombiens mais réfléchissez peut-être un peu avant de le reprendre à votre compte. 
Il y a des gens jeunes qui meurent du covid19 en Colombie? Pauvreté = maladies = co-morbidité = risques covid! Caraïbes, c'est pauvre, et donc, pas à être surpris, si ce que vous dites est vrai, car je me méfie, pardon, et je ne sais pas si ce sont des infos vérifiées.

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
rabali
Il y a 4 semaines
Salut Christine,

Je ne vois pas ce que vient faire la grippe et la climatisation, car ce n’est pas cette dernière qui la génère fort heureusement.

Par ailleurs dans ta région comme dans beaucoup d’autres les gens sont pauvres et n’ont pas les moyens, dans avoir une.

Comme tu résides dans des hôtels avec clim, c’est à toi de régler la température qui doit être inférieure avec l’extérieur de 8 degrés et ne pas la pousser à fond bien que cela évite les moustiques.

Grosse bise

Richard

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
rabali
Il y a 4 semaines
Salut Christine,

Non ce n’est pas une blague, concernant les 8 degrés d’écart, je te mets deux liens, et tout le monde est unanime sur la zone de confort qui sont les 8 degrés d’écart, fais-en l’essai a ton prochain voyage, et j’en parle en connaissance de cause puisque je l’utilise à longueur d’année

Et tu as raison, concernant ce qui se passe à l’extérieur de Bogota

À plus

Richardhttps://www.clim-planete.com/blog/comment-regler-la-temperature-de-sa-climatisation-durant-de-fortes-chaleurs--n18?content_only=1&rmqv=1https://confort.mitsubishielectric.fr/particulier/le-mag/conseils-chauffage-clim/regler-sa-climatisation-bonne-temperature 

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Mantoine
Il y a 4 semaines
Messages disparus, du coup, la suite des messages est parfois incompréhensible. 
J'ai du mal à voir le bout de la crise ici en Colombie. Quand vu d'ici je vois la situation qui s'améliore en France, j'avoue que ça me décourage un peu. Je pensais qu'on retrouverait une vie normale et c'est encore loin, très loin. Je m'interroge sur rester comme prévu jusqu'à début 2021 ou rentrer en France plus tôt.

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Mantoine
Il y a 3 semaines
L'impression à Bogota varie suivant les jours et parfois les moments de la journée et suivant les quartiers. Hier matin, moment d'optimisme en voyant des rues et un centre commercial ressemblant à ce que décrit steve sur la reprise de l'activité. Bon, bien sûr, avec des masques et beaucoup de rideaux de fer baissés car ici par encore de réouverture des lieux de loisirs ni de bcp de commerces, mais du monde.
Hier après-midi, impression de ville encore en quarantaine, tout près du centre, avec aussi la police très présente. 
Je pense que donner des nouvelles de Bogota est important car la majorité des étrangers et touristes arrive à Bogota. 
J'espère  pouvoir parler d'autres régions car dès que possible nous ferons des visites à la famille de ma compagne: à Tunja région Boyaca voir son frère, et à Cartago (proche Cali) voir plusieurs oncles et tantes et aussi peut-être dans un village proche de Medellin.
Quand ? On ne sait pas encore. 

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
jujuyego
Il y a 3 semaines
Pour tenter de faire une synthèse de la situation en Colombie (vue de France où je suis rentré plus d'un mois avant le début de la "crise", mais en compilant beaucoup de témoignage d'amis de Bogotá et de différentes régions du pays, et en lisant quotidiennement la presse colombienne), je dirais que la situation colombienne... est vraiment très très mauvaise. 

On est loin, ici des distinctions qu'on peut opérer entre la façon dont l'Allemagne, la France, la Suède, par exemple, ont géré la crise, tant du point de vue des décisions gouvernementale que du point de vue de l'adhésion des populations. 
Je suis personnellement critique de la politique menée en France, mais elle a eu une efficacité réelle sur le virus lui-même, et surtout, sur la préservation du système hospitalier, car la population a adhéré massivement. Une cohérence et certains résultats donc : il y avait forcément à perdre, on a beaucoup perdu en route... mais à l'évidence, on n'a pas perdu sur tous les plans. 


En Allemagne, malgré quelques manifestations contre les mesures de restrictions de liberté, le consensus a été fort, tout a été cohérent également, et les résultats sont très bons, meilleurs qu'ailleurs en Europe.
Quelles que soient les critiques qu'on entend aussi au sujet de la Suède, la population a largement adhéré et suivi les choix faits, ce qui donne une cohérence sociale et politique au traitement de la crise.

Bref, des situations différentes, des choix différents mais une cohésion sociale forte dans tous les cas, et une "sortie de crise" à l'horizon : normalisation progressive de la vie quotidienne et mobilisation pour faire face à l'autre crise : économique. 

Tout le monde sait que la situation au Brésil est à l'inverse très mauvaise, du fait de l'incohérence absolue entre les délires de Bolsonaro, les décisions de confinement strict prises localement par la plupart des États, l'impossibilité pour la population pauvre de s'y conformer etc.

Venons-en à la Colombie.Il y a certes, malgré les tensions récurrentes entre le président et la maire de Bogotá, une sorte de consensus théorique dans le pays. 
Mais la réalité est bien différente, et c'est ce qu'a souligné justement SteveRusso.
Ce consensus, loin de rendre la situation meilleure qu'au Brésil, a quelque chose d'une illusion.

On peut dire qu'après plus de 70 ans de conflit armé, après des décennies où la violence de droit commun a été une des plus fortes du monde, le corps social colombien restait extrêmement fragile. La situation ne cessait de s'améliorer, le pays de se normaliser, mais une crise aussi forte fait réapparaître toutes les fractures, encore présentes ou latentes. Le corps social est bien moins fort qu'en France, les fractures innombrables, la confiance en l'Etat presque inexistante et tout cela contribue à créer une situation totalement désastreuse.

La Colombie se retrouve avec les mesures de confinement parmi les plus durables du monde entier. Elles ont commencé en mars, se poursuivent... et pourtant, les cas quotidiens de contamination ne cessent d'augmenter.
Alors qu'en France, le confinement, très respecté, a immédiatement été suivi d'effets - baisse du nombre de cas, et très vite, désaturation des services d'urgences et de réanimation - on a actuellement à Bogotá et dans les grandes villes un taux d'occupation des lits de réanimation qui augmente. Trois mois après le début des mesures de confinement !
Que se passera-t-il quand il y aura saturation si cela doit arriver ? Toute mesure supplémentaire sera impossible à prendre et surtout ne sera plus suivie.

On est donc dans un cas très dysfonctionnel de discours et mesures extrêmement sévères, d'une peur sociale de l'épidémie très importante, et pourtant d'une incapacité d'une grande partie de la population, du fait de sa pauvreté, à suivre les règles édictées. Inefficacité à tous les niveaux, absence de prise en compte du réel, c'est très inquiétant sur le moyen et le long terme. 

Le pic de l'épidémie n'est pas encore arrivé et les projections sont très incertaines. 

Les restrictions de déplacements se poursuivent : il ne sera pas possible de partir et quitter une partie des grandes villes, pour les ponts de juin et sans doute de juillet.

Alors qu'on a, en Europe, à présent, une assez bonne visibilité sur la reprise normale de la vie, d'ici quelques mois ou semaines, et d'une rentrée de septembre presque normalisée, malgré la menace d'une vague épidémique recommençant en octobre-novembre, aucune perspective claire n'apparaît en Colombie.
Tout indique qu'il y aura des retours en arrière, des lieux qui vont être autorisés à rouvrir, et qui devront de nouveau fermer, et que cela va durer encore des mois. 
Des annonces contradictoires font peser les plus grandes incertitudes sur le deuxième semestre 2020 scolaire et universitaire. Télé-enseignement à 100 % comme annoncé depuis longtemps par Claudia López ? Ce qui implique la descolarisation de presque tous les enfants pauvres ? Reprise à temps partiel, mais sur la base d'un volontariat, ce qui revient presque au même ?

C'est très inquiétant pour le moyen terme, d'ici fin 2020, et pour le plus long terme : les années à venir. La crise économique et sociale est immense et comme cela a déjà été signalé, les groupes armés de diverses obédiences s'en frottent les mains. Ils seront sans doute les grands gagnants de la période, entre la reprise de contrôle de certains territoires, et l'influence sur l'économie, et donc les "décideurs", avec l'injection très importante d'argent blanchi dans l'économie légale ce qui implique de fortes contreparties, bien sûr.

Pour conclure ce tableau, et pour raccorder avec le thème du forum, j'ai du mal à comprendre que certains envisagent des projets touristiques fin 2020 ou début 2021 dans un pays où la situation est aussi désespérément chaotique. 
Il m'arrive rarement d'être aussi pessimiste, mais j'avoue que l'état de mon pays de cœur me plonge dans une inquiétude profonde et une vraie tristesse.
La distance n'aide peut-être pas, j'en suis conscient. 
Qui sait ? Depuis la Colombie, SteveRusso réussira peut-être à faire apparaître quelques lueurs d'espoir, et à tempérer la noirceur de mon tableau... 

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Mantoine
Il y a 3 semaines
Vu d'ici, c'est encore moins clair, je ne comprends plus rien à la situation. 
Le confinement dès mars appelé ici quarantaine était-il très prématuré? On peut le croire, vu qu'il durera sans doute jusqu'en septembre!!!! D'un côté retour à l'activité, de l'autre durcissement des mesures: "pico y cedula" c'est à dire que suivant numéro d'identité, on peut sortir les jours pairs seulement ou impairs seulement. Quarantaine stricte avec couvre feu dans 5 localités de Bogota, mais aussi plein d'autres villes dites en alerte orange.
Tout ça en même temps. Déconfinement et durcissement se font en même temps, c'est à rien y comprendre. 
Et, je sais pas comment ils calculent, mais ils annoncent le pic de l'épidémie avec exactitude: pour le 25 août! 
Alors, oui, c'est vraiment le bordel, hier, on était à nouveau près du centre, et on est tombé dans une grosse manif près du centre entre septième avenue et 26e rue qui s'est terminée avec des affrontements. On a pu faire demi tour, mais il y avait un monde fou.
Vous me direz qu'en France, et partout dans le monde, il y a des manifs, mais elles ont commencé une fois que le déconfinement était bien avancé! Ici, confinement depuis trois mois, pic annoncé dans plus de deux mois, et... manifs! Vraiment c'est à devenir dingue, tout le monde ne parle que du covid, on va finir par le savoir qu'il faut se laver les mains régulièrement !!! et effectivement je me dis en voyant comment ça évolue en France qu'on aurait peut-être dû retourner en France mi mars, car peu de perspectives ici. Vraiment pas de bol pour cette année prévue en Colombie, qui devait être pour moi le test pour s'y installer définitivement en cherchant du boulot et tout. Heureusement que ma compagne est là pour faire entrer un peu d'argent, mais c'est pas cool. J'avoue que si j'avais pas connu la Colombie sur plusieurs séjours avant, j'aurais carrément une mauvaise image du pays, car ça donne de moins en moins envie d'être là.
Mon optimisme du début où je disais que ça se passait mieux qu'en France est bien bien loin, je crois que je m'étais vraiment avancé trop vite. Ça fait rire ma compagne qui me dit que j'en ai encore bcp à découvrir sur "su pais" qu'elle appelle "Colombie folle".

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Mantoine
Il y a 2 semaines
Pour ceux qui sont en Colombie et ne le sauraient pas: la journée qui commence est un jour sans TVA, ce qui veut dire qu'il y a entre guillemets des affaires à faire (TVA 19% pour presque tout). Bon, à Bogota, compliqué puisque la maire n'a pas voulu suspendre le pico y cedula mais c'est quand même possible pour ceux qui ont une identité qui se termine par un numéro impair. 
Après, comme j'ai dit à des membres de la famille de ma compagne qui n'ont pas bcp de moyens et voulaient acheter une télé alors qu'ils en ont déjà, quand on n'achète des choses dont on n'a pas besoin, on ne fait pas des "économies" mais on perd bêtement de l'argent ! Certains font un calcul aussi bidon que on "gagne" tant avec une réduction. Alors qu'ils n'auraient pas fait la dépense au prix fort, donc ils ne gagnent rien du tout! Mais dépensent un argent qui devrait rester sur leur compte. Seule somme réelle: l'argent en moins sur le compte pour une famille modeste, alors que le bien acheté n'est pas utile. 
En tout cas, pour ceux qui ont vraiment besoin de quelque chose, c'est une bonne journée pour remplacer la machine à laver cassée ou le smartphone en panne ou pour des biens chers ici comme les couches pour les bébés et ça marche aussi sur internet.

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
monsieurtom
Il y a 2 semaines
Je voudrais apporter un complément au tableau dressé par jujuyego. Je partage en grande partie les constats, les analyses et les craintes. 
Mais il y a quand même un biais, qui est la focalisation sur Bogotá. Je sais que jujuyego connaît très bien d'autres régions, mais le tableau catastrophique qu'il fait correspond beaucoup plus à la situation de la capitale, qu'à celles d'autres grandes villes, ou à l'ensemble du pays.
À Bogotá, en effet, la situation est mauvaise et la gestion de crise très criticable. Claudia López déçoit énormément, après avoir déjà laissé entrevoir de grosses failles quant à sa façon de traiter les réfugiés vénézuéliens - et d'en parler - et sur la gestion de l'ordre public, quand les manifestations ont repris, en janvier, au tout début de son mandat. 
Mais là, les défaillances sont d'une autre ampleur. Elle se met effectivement en scène de façon indécente, sur-utilise les médias, avec une présence quotidienne devant les caméras, jusqu'à donner la nausée. Elle a décidé que cette crise était pour elle l'occason de se faire une stature nationale, d'être la principale opposante du président Duque, et tous les moyens sont bons. Peu importent les conséquences. Et surtout pour les plus pauvres : l'aide de 100 dollars pour les familles les plus défavorisées n'est pour l'instant qu'une promesse. 
Son agitation est absolument contre-productive, et ce refus de coopération avec l'État pour tenter d'imposer des mesures propres à la capitale, plus sévères, qui se renouvellent tous les trois jours sans prendre le temps d'évaluer l'impact qu'elles ont, est une faute politique lourde.

Mais dans l'ensemble du pays, il faut dire que la situation n'est pas pire, et souvent meilleure, que dans des pays comparables.
Et il faut souligner l'excellence de la gestion du maire de Medellín, Daniel Quintero, bien plus discret, infiniment plus efficace, sur tous les plans (les résultats sanitaires sont meilleurs, grâce à une plus grande anticipation, et surtout les mesures visant les plus pauvres pour limiter l'impact du confinement sont réelles et effectives).
Il n'infantilise pas la population, il s'adresse avec confiance aux citoyens, et le résulat est là.

Donc, non, tout n'est pas noir. 

Tout n'est pas rose non plus et sur le sujet de l'impact de la période sur le "post-conflit" et sur la situation des "leaders sociaux", on verra ce qu'il en est dans quelques mois.

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
jujuyego
Il y a 2 semaines
Entièrement d'accord avec ce complément, et notamment avec l'éloge de Daniel Quintero.

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Mantoine
Il y a 2 semaines
Désolé, je reste sur Bogota où je me trouve. Aux autres de compléter sur le reste du pays. 
C'est presque une bonne nouvelle d'un côté, le taux d'occupation des lits en réanimation à Bogota atteint 69 % hier. Ça confirme que le pic est pour août, ça monte petit à petit. C'est vrai que voir la quarantaine alors qu'il y avait même pas 50% de taux d'occupation en réanimation semblait dingue. C'est à dire que partout la seule raison du confinement était éviter que le système de réanimation soit saturé et en Colombie, on l'a fait bien avant sans le risque de saturation. Mais ça n'a pas permis d'éliminer le virus (cf Nlle Zelande). Du coup, mesures qui semblent servir à rien jusqu'à présent et tout ça dure bcp trop longtemps sans efficacité, et oui je suis d'accord, le pire c'est qu'en août, plus personne n'écoutera les consignes. Et il vont faire quoi ? Ils vont envoyer l'armée ?
En tout cas, même si c'est absurde, ça me rassure de voir ce taux augmenter, ça montre qu'il y a une situation qui devient peu à peu critique et toutes les restrictions ont quand même plus de sens dans ce cadre là. Je préférerais me réjouir parce que tout va bien mais juste de voir que tout n'est pas absurde c'est déjà ça. En France c'était clair. On arrive au pic on confine. Ça marche tout le monde suit, l'épidémie recule, on attend un peu, ça désature aux urgences, et hop on déconfine. Efficace. En deux mois c'est entre guillemet réglé.
En Colombie, rien à voir, juste un immense désordre.
Attention, je me réjouis pas que des gens soient malades ! Mais tant qu'on est à un taux qui permet de soigner tous les malades, voir le taux augmenter donne du sens au fait de rester encore en quarantaine. Assouplie mais quarantaine quand même, il faut le redire, parce que c'est pas vrai du tout de dire que la vie normale a repris, je comprends pas qu'on puisse être à Bogota et dire ça!!!

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Mantoine
Il y a 6 jours
Situation stationnaire à Bogota, avec reprise de quarantaine par quartiers, du monde, beaucoup de monde, dans la rue parfois et d'autres moments impression de ville morte du fait des commerces et lieux fermés. On est passé à 75% de taux dans les UCI (ça veut dire les soins intensifs donc, en gros, c'est comme pour service dits de réanimation etc en France.), donc le pic pour août se confirme gros comme une maison. 
Je confirme que la maire de Bogota est super bizarre : TOUS LES JOURS à la télé à faire des annonces. On croirait qu'elle adore le virus, que c'est sa seule passion dans la vie et que si il y a avait pas d'épidémie il lui aurait manqué quelque chose jajaja. Je plaisante, mais on sent qu'elle en profite à fond pour sa carrière et je trouve pas d'autre mot que dégueulasse pour décrire ce que je ressens. 
Sinon, vendredi c'est de nouveau les soldes ! Enfin, la journée sans IVI (tva colombienne). Du coup, pleind de monde dans les magasins, malgré les masques et les distances ? C'est pas contradictoire tout ça ? Un peu quand même, mais c'est comme ça.

Re: Réouverture des frontières colombiennes

Signaler
Yann728
Il y a 6 jours
Merci pour les dernières informations, en effet la situation ne s'améliore pas vraiment.. et les fameux aspirateurs attendus ou sont ils? Claudia déçoit un grand nombre de colombiens.. contredit régulièrement Duque mais finalement pas vraiment de solutions...ormi reconfiner...mais bien sûr
Les dernières chiffres des emplois - 22 % sur Bogota, les aides sans commentaire, assassinats de leader sociaux, cas des vénézuéliens sur place, jeune tué par la police récemment a Soacha, et les fameux Dia sin IVA....avec en prime des prix plus élevés que d'habitude  et la contamination covid
Même une ville comme medellin qui a longuement gérée voit les cas augmenter partout (a l'extérieur aussi voir bello)
Situation très complexe, en espérant que cela s'arrange pour le peuple colombien que j'aime tant !

Bons Plans Voyage Colombie

Voyage Colombie

Services voyage