Forum Philippines

Compte rendu - Bohol El Nido Coron Siargao

Avis non contrôlés
Signaler
Const22
Le 07 mai 2020
Bonjour à tous,

Comme à chaque voyage j'utilise beaucoup le forum, voici un petit compte-rendu, en retard de notre voyage en couple (30 ans) aux Philippines en Janvier!

Nous y sommes partis 15 jours.

Jour 1: Arrivés directement à Cebu, nous avons après nos vols Paris-Hk puis Hk-Cebu pris un taxi de l'aéroport pour le Pier (520 php) et enchaînés sur le ferry pour Bohol!
Pour être honnête, on était sonnés du voyage, on est montés dans le taxi un peu zombie. On a eu de la chance d'avoir un ferry sans souci et pas plein, tout de suite. Par contre télé à fond dans le ferry, alors qu'il y avait qu'une dizaine de touristes qui ne la regardait pas...
On a mis nos casques anti bruit et on a regardé la mer!

Arrivés à Bohol, notre Airbnb (Casita de Bataclon - on recommande, couple adorable et chambre très confortable) est venu nous chercher au Pier. Nous avons diné au café de leur fille, où ils nous ont gentiment conduit en voiture - vue sur mer et dîner très correct.

Jour 2: on s'est levés tranquillement après tout ce long voyage. On a loué un scooter, encore une fois aidé par notre Airbnb, et en route pour le Sanctuaire des tarsiers.

C'est un petit tour dans la "jungle" où un guide est posté à chaque arbre où il y a un tarsier. Il ne faut pas les déranger, ils ne dorment pas et nous surveillent les yeux grands ouverts. C'est mignon et amusant (même si certains touristes n'arrêtent pas de faire du bruit ou essayent de les toucher).
Nous avons continué notre route vers le nord, en s'arrêtant à la zipline au dessus de la loboc river. C'était amusant et bien organisé, on voit la rivière de haut, mais ça va vite!
Puis nous sommes allés voir les Chocolates hills. Il faisait un peu gris, j'avoue ne pas avoir été aussi bluffée que par les photos vues sur google avant le départ. Mais ce sont des formations amusantes et cela reste une belle balade.

Nous sommes ensuite rentrer faire une sieste à notre bnb avant de resortir vers 17h pour faire le kayak fireflies (avec Kayakasia). C'est une sortie très agréable qu'on recommande (bien prendre son antimoustique, même si nous n'avons finalement pas été embêté!). Ils viennent vous chercher à votre hôtel pour vous emmener aux kayaks. Un guide vous guidera à 2km de la: la nuit tombe et les fireflies apparaissent. Les guides connaissent leur sujet et sont très gentils, ils ont même proposé de nous tracter (car apparemment pas mal de touristes ne veulent pas pagayer au retour...!). On a refusé bien sûr. Au retour ils organisent un dîner dans leurs locaux - ça on peut éviter car le lieu éclairé au néon n'est pas très très plaisant après une balade aussi romantique dans la mangrove et la nourriture pas terrible. J'aurais préféré aller dîner ailleurs, même s'il faisait déjà bien nuit.

Jour 3: Après un délicieux petit déjeuner à la Casita, nous avons pris l'avion de 10am pour El Nido avec Airswift.
Pas de souci de retard, par contre j'ai trouvé compliqué de savoir à combien de kg de bagage on avait droit. Aussi comme on était les derniers au check-in, mon mari et moi n'étions pas assis à côté dans l'avion. Il n'y a pas mort d'homme pour un vol d'une heure, mais c'est un peu bête quand la réservation est pour 2 personnes. Soit..!

En arrivant à El Nido, des tuctucs attendent sagement pour vous emmener à votre hôtel, quelqu'un réparti et vous montre un prix fixe pour votre zone. Nous avons dormi à l'hôtel Talisay. Il est propre et moderne, mais vraiment très très bruyant, staff moyen réactif (très compliqué de louer un scooter via eux), c'est à 5min à pieds du départ des island hopping. Pas de petit déjeuner, un peu casse-pieds aux Philippines car pas simple de trouver quelque chose de rapide avant de rejoindre le bateau!

Nous avons posé nos affaires, et sommes partis voir Las Cabanas beach. Magnifique plage. Il faut s'éloigner un peu des nombreux bars et constructions en cours. C'est vraiment dommage que ces paysages sublimes soient un peu gâchés par des gens vautrés sur des poufs colorés, buvant de la bière avec de la musique à fond...  Mais dès qu'on s'éloigne on les oublie.

Nous sommes allés dîner à Nesting Table. Il faut monter pas mal de marches, mais la vue est incroyable. Le service est très gentil. On est arrivés à 17h et on a eu une super table en terrasse. En attendant le coucher du soleil on a pris cocktail et entrées. Ce n'est pas cheap, et la qualité de la nourriture pas renversante mais pour la vue ça valait le coup.

Jour 4: Nous sommes retournés prendre le petit déj à Nesting Table. A 10h on était pas nombreux, c'était très agréable. De mémoire, 1000php pour deux petits dejeuners (pancakages et cafés), pas cheap mais belle vue. On s'est posés à la plage puis on a pris un tuctuc pour Nacpan beach.
On a alors regretté ne pas avoir insisté plus à notre hôtel pour le scooter car le tuctuc, c'est vraiment inconfortable et la route était faisable en scooter. Aussi on devait se mettre d'accord avec notre chauffeur sur l'heure à laquelle repartir etc on se sentait un peu moins "libre".
La plage de Nacpan est magnifique, tout en longueur. Eau bleue.
Au retour notre tuctuc a fait un arrêt à Lio beach, jolie aussi. On voit les avions atterir sur le côté gauche, à 10m de la plage! Sur le côté droit quand on s'éloigne, il y avait plein d'enfants philippins qui jouaient.

Jour 5: Island Hopping! Nous avons commencé par le tour C en groupe, reservé avec El Nido Paradise.
On va d'abord à leur petit bureau payer, puis on nous accompagne à la plage (moche) pour attendre le départ des bâteaux. On est pas partis les premiers ni les derniers. On était 18 dans le bateau.
Je ne m'attarderai pas trop sur la description des îles, je trouve qu'encore une fois les plages et paysages étaient superbes, mais on a un peu l'impression d'être à Disneyland avec la foule. Je ne comprends pas pourquoi les bateaux partent tous aux mêmes heures et font le tour dans le même ordre... (Pour info à Coron ensuite, on a fait un private tour, et je trouvais qu'on était tranquille les premiers à 7h mais qu'après on retrouvait toujours des gens à tous les sites, donc je ne sais pas si ça vaut tellement la peine, sauf pour une famille)

Jour 6: Island Hopping tour A, toujours avec El Nido Paradise.
Rebelotte, paysages magnifiques! Organisation OK et guide sympa (surtout "Anthony" qui se démène pour faire des chouettes photos de tout le monde).
Par contre, quand faut y aller, faut y aller. En se dépéchant de retourner au bateau (qu'ils garent toujours assez loin de la plage), mon mari s'est salement griffé sur des coraux. Ils avaient de quoi désinfecter, mais ça fait mal!

Jour 7: départ avec l'avion Airswift de 8h pour Coron. Pas de souci de retard, avion propre et confortable, à peine une heure de vol.
En arrivant à Coron, notre hotel (Coron Bay Area - super on recommande, bien situé, propre et cheap) avait organisé une navette avec d'autres hôtels, sans problème.
Si possible à cette hôtel prendre une chambre au 1er étage (au rdc des gens passent devant vos baies vitrées).

On est allés déjeuner dans un truc pas terrible, puis on a pris un tuctuc pour aller faire du kayak à Siete Pescados.
Magnifique Siete Pescados (pas grand chose à voir en Snorkeling par contre à part des étoiles de mer), on a cuit au soleil à 14h!
Notre tuctuc nous a ensuite conduit au Hot Springs, en milieu d'après midi c'était très calme. On avait du mal à se mettre dans l'eau très chaude comme il faisait chaud dehors (et mon mari n'osait pas avec sa plaie de corail!), mais sympa et reposant.
Puis notre tuctuc nous a emmené en bas du Mont Tapyas. la montée est tout à fait faisable. Super vue en haut avec les lettres façon Hollywood.
Pour dîner à Coron, on a rien trouvé de terrible - ce n'est pas très agréable de marcher dans la ville et la pollution. On a pris des pizzas qu'on a mangé sur notre terrasse à l'hôtel.

Jour 8: On s'était mis d'accord avec notre chauffeur de tuctuc de la veille pour faire un private tour pour aller voir Kanyangan Lake, Twin lagoon etc. Il est venu nous chercher à 7h30 à l'hôtel. On est passés louer des petites chaussures pour marcher dans l'eau puis payer les entrées et on était partis.
Il n'y avait pas grand monde quand on est arrivés à Kanyangan Lake, très chouette. On s'est baignés. Puis Barracuda Lake (déjà la foule!), Twin Lagoon (foule, aquaboulevard!). Puis il nous a montré où plonger pour faire du snorkeling, un coin connu apparemment mais en pleine mer. Il n'y avait personne d'autre (faut croire qu'on est jamais content) et aussi on avait pas été bluffés par le snorkeling jusque là...
On n'y a pas été et on a fini la journée à Smith Beach. Magnifique petite plage très calme, où quelques bateaux s'arrêtent pour déjeuner mais repartent vite. 2 chats étaient là, blessés, je ne sais pas qui les a droppé, c'était un peu dur à voir car il n'y avait rien, à part des monitor lizards derrière nous près des rochers..

Jour 9: On a pris un Island Hopping en groupe pour aller à Bulog Dos Island, Banana Island et Malcapuya Island. On a beaucoup aimé les 2 premieres îles, calmes et belles. Moins la troisième, mais peut être car un groupe faisait de la zumba à fond sur la plage. Très belle journée.

Jour 10: départ pour Siargao! Vol de Coron à Luzon, mini escale puis Luzon-Siargao.
On a eu de la chance, 0 retard d'avion, tout s'est bien passé (prévoir du cash pour payer une taxe à Luzon)
A Siargao, on a dormi à Riad Massaya. Pas mal situé, propre et calme. Pas de petit déj inclus (dommage car ils ont une grande cuisine où ils pourraient faire 2 pancakes par invités, ça ne prendrait pas longtemps). On a pas trouvé d'endroit où prendre un petit dej rapide et bon. A part à White Banana beach peut être (pas cheap, 800 php pour 2 bols de fruits et graines et cafés, mais vue sur mer sympa).
La route de l'aéroport à l'hôtel est sympa (1h de route au milieu des forêts de palmiers). On est allés faire un tour à Cloud 9 puis dîner.

Jour 11: on a loué des scooters via l'hôtel. On a roulé, longtemps, pour aller à Pacifico Beach à Siargao. Mon mari s'est essayé au surf, plusieurs philippins se proposent leur service de prof!
Pour un débutant, ça permet d'avoir une plage et quelqu'un qui te montre ou aller. Attention ils sont un peu filous sur l'heure (et arrêtent le "cours" à 40m au lieu d'une heure convenue). Philippins adorables sur la plage, voulant faire des photos de leurs enfants avec nous. Il ne faisait pas très très beau mais c'était une belle journée tout de même.

On s'est arrêtés au retour pour voir Magpupunko rocker. La réceptionniste pas très fine de notre hôtel nous a dit que la marée serait à 5h30 et d'y aller à ce moment là. Heureusement qu'on est allés avant - déjà ça fermait à 17h.
Et c'était PLEIN de touristes, aquaboulevard à nouveau. On ne pouvait plus vraiment profiter des formations rocheuses ou du paysages car il y avait des enfants partout qui faisait des bombes dans l'eau. On a pas trainé et on s'est arrêté au palmier courbé en rentrant pour faire quelques photos, puis dîner.

Jour 12: on a pris un island hopping pour aller voir Naked, Daku et Guyam Island. Bonne surprise, on était que 4 touristes sur le bateau, par contre c'était un petit bateau très très bruyant!
Naked Island, jolie, mais on cuit, il n'y a comme son nom l'indique, pas un arbre dessus. Daku Island, petite île avec un mini village. Eau magnifique, palmiers. On a trouvé un petit coin isolé ou s'installer en attendant le déjeuner. Puis Guyam Island, pas mal de monde mais jolie aussi, une couleur de l'eau incroyable.

Jour 13: jour de pluie!
On a pris notre scooter (confusion avec la réceptionniste sur le nombre de jours de location, qu'on a du expliquer au gérant ensuite qui a arrangé, mais un peu crispant sur le moment car elle faisait la malheureuse qui "allait devoir payer son erreur de sa poche alors que nous riche touriste c'est rien pour nous") pour aller petit-déjeuner à White Banana beach.
Puis on est partis à la recherche de Secret beach, très jolie petite plage où surfer (pas trop dur à trouver si on suit bien Googlemaps, des scooters sont garés avant le petit chemin pour y accéder). En voulant aller surfer, mon mari a croisé un chinois qui sortait de l'eau le nez en sang, il s'était cogné sous l'eau sous les rochers. Ca refroidit. Il en a fait un peu puis on s'est reposé sur la plage.

En rentrant à General Luna, pouf, bête accident de scooter après une stupide perte d'équilibre. On allait très lentement, mais juste en tombant sur le côté, grosses égratinures, rétroviseur cassé, et mon mari s'est foulé le poignet.

On voit tout le monde en scooter en maillot de bain, et on ne pense pas trop aux "dommages" si on tombe...! Aie aie aie. Heureusement il y avait une clinique juste à côté ou ils nous ont désinfecté. Ils n'avaient pas de rayon X pour le poignet, mais on repartait pour l'Europe le lendemain donc anti douleur seulement.
On s'est arrangés avec la propriétaire du scooter pour les dommages (on a payé 800 php) et on est ressortis dîner, tard après ce petit incident.
Mauvaise nuit pour mon mari qui avait mal au poignet!

Jour 14: (départ!)
Nous sommes repassés à la clinique demander un bandage avant de rentrer pour l'Europe car mon mari avait trop mal. Ils nous ont aussi proposé un certificat pour l'avion. On a pas vu l'intérêt pour un petit bandage donc on a pas pris.
De retour à l'hôtél, on a préparé nos valises et départ pour l'aéroport (notre navette, vide, a fini par nous faire descendre pour rejoindre une autre navette quasi pleine - pas de souci si ça arrange tout le monde, c'est mieux pour l'écologie).

A l'aéroport, dame très désagréable embêtant les gens devant nous pour le poids de leur bagage. A notre tour: "où est votre certificat pour monter dans l'avion?". Aïe (pour rappel, vol de Siargao à Cebu, avant notre vol pour l'Europe le soir!). On dit que si c'est un problème, on retirera le bandage. Elle fini par nous donner nos boardings pass. Ouf. L'aéroport de Siargao est très petit et mal climatisé... Heureusement on attend pas trop avant d'embarquer.

Avion à l'heure - on arrive à 14h à Cebu, pour notre vol de retour vers HK à 20h.

Comme on avait 6h à poiroter avant notre vol suivant, on a pris un taxi pour aller déjeuner à Abaca Boutique Resort.
Comme tous les restaurants de Cebu fermaient entre 15h et 17h, il fallait quelque chose d'ouvert, pas trop loin de l'aéroport si traffic, et si possible avec vue sur mer pour nos dernières heures de vacances. Bon plan, même si ils nous ont regardé un peu comme des extra terrestres (pas beaucoup de touristes au restaurant hormi ceux restant à l'hôtel!). On a pu bien déjeuner, se reposer face à la mer avant notre vol de retour.

En enregistrant nos bagages, Catay nous a fait payer une taxe de 1800 php pour repartir qui n'était apparemment pas inclus dans nos billets. Je crois que dorénavant elle sera toujours incluse mais un peu agaçant car payable en cash seulement (qu'on avait vité au restaurant avant de repartir, donc on a du retirer des sous et reprendre une commission bancaire! Pas fin Cathay!)

Voilà voilà!

On a adoré aux Philippines: les paysages, les plages de carte postale, les philippins toujours honnêtes et gentils. Mon mari qui n'aime pas les vacances à la plage ou il s'ennuie, était ravi car on bouge beaucoup en Island Hopping (moi je serais bien restée des journées entières sur chaque île!). Enfin, très sympa le coût relatif pour nous de l'Asie (à part sur le billet d'avion) où on ne réflechit pas 3heures pour reprendre une bière versus une pinte à 6 euros à Paris! ;)
De très belles vacances!

On a un peu moins aimé: la nourriture (on a préféré la Thaïlande), la foule sur tous les Island Hopping (même si janvier et hors vacances scolaires...) - certains pourraient se comporter un peu mieux: pas hurler en courant dans l'eau, pas roter quand on boit une bière sur la plage, ne pas bousculer pour être le premier à monter sur le bateau. Un peu dommage...!

Après si vous aimez les animaux, on a trouvé ça vraiment dur. Les chats sur les îles isolées (qui se précipitent pour manger les restes des touristes qui s'arrêtent à midi, mais comment font-ils pour manger sur une plage déserte quand il n'y a personne?), des chiens dévorés par l'infection "mange", qui ne ressemblent même plus à des chiens.
C'était vraiment un crève coeur, et quand je vois des photos 3 mois après, je me souviens encore d'avoir vu tel ou tel animal en très très piteux état. Cela nous avait beaucoup moins marqué en Inde ou en Thailande par exemple.


Voilà voilà, encore un résumé concis. Merci à ceux qui ont lu jusqu'au bout. N'hésitez pas si vous avez des questions, j'essayerai au mieux d'y repondre!
Date de l'expérience : 15/01/2020

Bons Plans Voyage Philippines

Voyage Philippines

Services voyage