Forum Nouvelle-Zélande

Nouvelle Zelande nord 3

Avis non contrôlés
Signaler
tante cricri
Le 06 mai 2020

NZ 3e


 


Lorsque nous étions allés en Nouvelle Zelande la première fois en 2005, nous avions loué une voiture et il nous suffisait de trouver une cabine téléphonique et d’appeler un B&B ou un motel deux jours avant d’arriver et nous avions où passer la nuit. Les offices de tourisme en ville et à des points stratégiques sur les routes étaient extraordinaires et nous avions des guides d’adresses très extensifs.


 


Seulement à Rotorua avons nous eu du mal. Un hotel avait une chambre, si près des sorties de gaz sulfureux avec une odeur d’oeuf pourri impossible, que nous avons refusé, inquiets mais heureusement pour nous quelqu’un ne s’était pas présenté à 16h a l’hotel Ibis, flambant neuf, et la chambre nous a été attribuée et nous y sommes restés trois jours, le temps d’aller voir plusieurs  sites géologiques et culturels.  
Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri


Whakarewarewa, le geyser du Pohutohu ou Prince de Galles, très impressionnant, les piscines de boue qui font des blup blup et envoient des éclaboussures de boue bouillante, le spectacle de danse maori et le haka, une exposition d’objets artisanaux  et l’école de sculpture sur bois des objets de la culture maori, les colonnes, les personnages des légendes.


Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri
Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri

Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri


Et puis le site de Wai-O-Tapu (thermal wonderland) avec ses lacs de toutes les couleurs, The artist’s palette (palette du peintre), the Champagne Pool ( la piscine de champagne ou le Devil’s Bath (la baignoire du diable). Mieux vaut ne pas y tremper meme le petit orteil. C’est beau et angoissant à la fois. Nulle doute que sous nos pieds il y a toujours une activité intense.

Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri

Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri


Le soir nous sommes allés au Tamaki Maori Village apprécier le genre de vie des Maoris avant le colonisaton. Touristique sans doute mais cela permet d’apprécier les coutumes, les visages avec leurs mokos (tatouages) et le Hangi (repas) était très bon même si cuisiné dans une cuisine moderne et non sous les pierres chauffées dehors.


 


 


 


Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri


 


Pendant que nos filles faisaient du rafting et swoop nous sommes allés voir le Te Wairoa Buried Village, mini Pompei neo zélandais. L’éruption très violente du Mont Tarawera en 1886 avait enseveli 3 villages et en 1936 des excavations ont permis la découverte de ces villages. Nous nous sentons bien petits et fragiles face a la nature, très belle et luxuriante maintenant.


Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri


 Nous avons aussi profité des bains et piscine d’eau chaude.


 


 


Taupo n’est pas bien loin, alors en route pour le superbe lac. Formé il y a quelques 27 000 ans au cours d’une éruption extraordinaire, le lac est dans la caldera du volcan qui serait endormi et non éteint. Il est très grand et les alentours sont très beaux. Allons à la pêche à la truite sur le bateau de notre hôte, partie de pêche mais aussi loisir avec barbecue à l’arrière du bateau. Relax. La petite ville de Taupo rappelle encore le Wild West américain.


 


Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri
Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri


 


Près de Taupo nous sommes allés voir les Huka Falls. Il faut suivre un chemin pour assister au spectacle de l’ouverture du barrage à 10 heures le matin et voir l’eau relâchée commencer a dévaler les gorges du fleuve Waikato. Les amateurs d’émotions fortes pourront faire du jet boat, les plus anciens apprécieront un repas sympa auprès de la rivière a la ferme de crevettes.


 


Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri



J’ai eu la chance de faire cette randonnée magnifique du Tongariro Crossing mais j’en ai déja parlé.


Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri



Direction Waitomo avant  New Pymouth et Wangenui. Waitomo est surtout connu pour son nombre de grottes, en particulier avec les vers luisants et aussi pour un sanctuaire de kiwis ces oiseaux nocturnes très vulnérables car ils ne volent pas.


Les activités dans les grottes il y en a pour tous les goûts mais pour moi pas de rafting ou autre contact avec de l’eau. Donc nous optons pour une descente en rappel et une remontée sur une échelle de fer verticale, le plus dur, car avec nos bottes et juste notre petit lampe frontale ce n’est pas confortable et j’ai bien cru ne pas avoir la force, mais non, et la lucarne de lumière du jour a été vraiment bienvenue. Je m’étais demandée en chemin ce que je faisais dans ce groupe de jeunes. Quelques vers dans celle-ci mais pas une énorme quantité. Nous avons notre certificat (certificate of achievement) et nous sommes contentes. Je suis sûre que le choix offert maintenant doit être bien plus grand.


Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri



En chemin vers Wangenui, le Mont Taranaki se cache, nous ne verrons son sommet que très peu. Le temps de Nouvelle Zelande toujours!!!! Pour avoir cette superbe végétation, ces forêts avec leurs belles fougères arbres, emblème de la N Z, il faut bien de la pluie mais aussi de la chaleur.


 


Wangenui est une petite ville sympa au bord du fleuve Whangenui, creusé, selon la légende par Taranaki lors de sa fuite après un combat violent avec Tongariro. ( Toujours ces merveilleuses légendes maori).


A une soixante de km il y a une jolie petite église dans la localité de Jerusalem. Une mission catholique a été ravivée par Suzanne Aubert, soeur Marie Joseph une femme d’exception qui après avoir été infirmière pendant la guerre de Crimée est partie avec l’évêque Pompallier en Nouvelle-Zelande. Ella a aussi appris le maori qu’elle parlait couramment. Cette endroit est très reposant, très bien entretenu et le petit cimetières est joli et aussi reposant. A l’intérieur on y voit l’importance de la relation avec le peuple maori, l’autel en particulier a des sculptures typiques. Nous sommes juste après Noël d’où la crèche.


Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri


Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri


Direction la capitale, Wellington. Nous venions en fait cette fois depuis Taupo, suivant la Desert Road, sur le coté le mont Ruapehu  et oui tout n’est pas que forêts. 


Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri





 


Le long de la route nous voyions des nuages de plus en plus menaçants. Les vents qui passent par le Droit de Cook (Cook Strait) lui ont donne le nom de Windy City (Wellington la Venteuse). Et bien nous y avons eu droit, l’après-midi. Il fallait s’accrocher et en fait abandonner les visites. Le lendemain nous prenions le ferry pour l’île du Sud donc inquiétude mais non, passé aussi vite que venu!


Nous avions eu les jours précédents le temps de prendre le cable car (tramway) qui monte au jardin botanique superbe et fait découvrir une vue magnifique sur le port (Lambton Harbourt). 


 


 


 


 


 


Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri


Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri

Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri
Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri


Nous terminerons par une soirée dans les très bons restaurants du port ou plus loin le long de la baie et découvrir Wellington by night. Les moules y sont très bonnes. Avant la traversée calme pour l’Ile du sud.


Nouvelle Zelande nord 3 - tante cricri

Bye for now!


Date de l'expérience : 06/05/2020

Bons Plans Voyage Nouvelle-Zélande

Voyage Nouvelle-Zélande

Services voyage