Forum New York

Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019.

17 réponses

Dernière activité le 02/04/2020 à 20:27 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
sourisgrise
Le 19 mars 2020
New-York  est devenu ville morte.
Pour partager mon expérience, je vais la ressusciter le temps d’un carnet de voyage illustré construit  dans le cadre de mon séjour en juin 2019.
Afin de faire durer le plaisir, je vais vous le proposer sous forme de feuilleton quotidien.
Je participerai, avec un bonheur avoué, aux échanges que vous voudrez bien initier en utilisant ce lien.
Ce topic ouvert aux commentaires permettra de ne pas interrompre le fil narratif qui pourra être repris dans son entièreté une fois le point final posé.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019.

Signaler
sourisgrise
Il y a 2 semaines

        
15 juin 2019, date du départ tant attendu comme une délivrance et une garantie de plaisirs à la clé.
Je sortais d’une période d’activité intense et je n’avais pas franchement une forme olympique.

Le vol AF 6 sur Airbus partant à 14 h, je n’avais pas eu besoin de me bousculer pour arriver à CDG dans les délais requis. Etant hors période de congés scolaires, la fréquentation de l’aéroport était celle d’un samedi ordinaire. Les formalités furent rapides et l’embarquement à bord de ce géant des airs fut rapide.

Malgré la date, le vol était plein. J’avais anticipé mes conditions de confort en réservant un siège payant, bien placé à l’avant de la zone économique.
Rien à dire sur le vol. AF toujours égale à sa réputation.

Arrivée à JFK, terminal 1, surprise ! Impossible de débarquer. Le vol ayant eu un peu d’avance sur l’heure prévue, son emplacement n’était pas libre. Il n’y a que peu de possibilités pour l’A380 de stationner à l’arrivée. Un vol Luffthansa, déjà en place, nous a contraints à une attente d’une heure.
La sortie a été très rapide puisque ma place m’a permis de suivre celle des rares passagers de tête.
Disposant d’une ESTA depuis quelques temps, je suis passée aux automates pour les formalités de sortie.

Il ne restait plus qu’à attendre les bagages. C’est dans ce contexte que j’ai pu observer au travail un des chiens des douanes chargé de repérer les denrées alimentaires transportées dans les bagages à main. Une passagère avait conservé une pêche dans ses effets.
Le douanier, maître du chien, lui a confisqué le fruit délictueux, a pris son passeport et l’a invitée à le suivre pour un entretien à part. J’ignore si elle a été sanctionnée, fouillée plus ou si elle a simplement reçu une mise en garde, mais c’était insolite pour moi qui n’avais vu ce genre de contrôle qu’à la télévision.

Une fois la douane passée sans problème, c’est en airtrain suivi du métro, par la ligne E, que j’ai rejoint le LIC Hôtel. Je ne voyais plus la fin de ce trajet, celui-ci étant devenu en mode local du fait du fonctionnement de la ligne à la fin de la semaine.

A l’hôtel, parce que je l’avais demandé peu de temps avant, je me suis vu attribuer la même chambre que celle que j’avais eu deux ans auparavant. Elle m’offrait la garantie de nuits calmes.
Il eut été raisonnable de me coucher tant les paupières commençaient à devenir lourdes, mais ayant programmé de découvrir pour une pause snack l’Anable basin gril, accessible après une petite marche pour rejoindre le bord de l’East River, je me suis contrainte à cette première sortie pour admirer la skyline de Manhattan.
Il y avait beaucoup d’animation dans ce petit point de restauration en plein-air.
Un hot-dog plus tard, je suis remontée jusqu’au supermarché qui va devenir ma base pour la durée du séjour pour prendre de quoi compléter à ma façon le futur petit-déjeuner que je prendrai à l’hôtel dans ma chambre.
J’ai toujours pris l’habitude de démarrer tranquillement mes journées en me concoctant une grande assiette au buffet de l’hôtel que je remonte afin de prendre mon premier repas à l’aise.

Cette fois-ci, ma limite était atteinte.
Valise vidée, c’est Morphée qui m’a reçue sans que je ne réalise même cette rencontre.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019.

Signaler
sourisgrise
Il y a 2 semaines
Dimanche 16 juin 2019

La nuit fut courte.
C’est en faisant beaucoup d’efforts que j’ai pu repousser le lever à 5 h avec l’organisation approximative d’un petit-déjeuner précoce. Au LIC hôtel, le petit-déjeuner, dimanche compris n’est pas servi avant 6 h 30.

Pour retrouver un semblant de forme, j’ai anticipé mon départ à Manhattan. C'est à pied, dans un quartier encore endormi, un peu comme moi, que je me suis rendue au Grantry Plaza State Park pour y prendre le ferry qui allait me conduire à Corlears Hook, point de départ de la déambulation du jour.

Le ciel gris ternissait la magie de la skyline que l’on aperçoit depuis ce parc paysager bordant l’East River dans Long Island City (Queens) où je me trouve basée.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Pour repère, ceux qui désireront prendre le ferry qui circule sur l’East River, il suffit de remarquer cette sculpture. L’embarcadère n’en est pas loin.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Le ferry de la ligne du Lower East Side, en jaune sur cette carte

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise



, m’a déposée à Corlears Hook qui rapproche de cet amphithéâtre de l’East River Park, désert à cette heure très matinale. En pleine activité cet espace permet l’organisation de manifestations culturelles diverses.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

A 10 h 45, j’avais rendez-vous pour une visite organisée à l’ancienne cathédrale de Saint Patrick.

Je disposais de plus de deux heures avant d’y arriver, le temps de me promener dans une partie de Chinatown et du Lower East Side avant de rallier  Nolita.
Ces secteurs du Lower Manhattan sont particulièrement sales et ceci est d’autant plus sensible qu’il n’y a presque personne dans les rues. Surprendrai-je en disant que j’ai réalisé un parcours essentiellement planifié autour du street art. Ce n’est pas ce qui manque dans cette zone ce d’autant que les rideaux des commerces sont tous fermés permettant l’accès à leur décor quand il y en a un.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Pour vous en faciliter la découverte, accédez au dossier de photos qui en présente une partie.

Me voici à présent au 32 Prince Street, adresse du guichet où se récupèrent les billets pour accéder à la visite des catacombes aux chandelles de la cathédrale située en face.
Cette visite est incluse dans certains « pass ». Ne procèdant plus ainsi depuis de nombreuses années, j’avais anticipé mon achat en ligne. Il m’en a coûté 35$.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

La notion de chandelles est un peu galvaudée. Il s’agit en fait d’une visite avec des torches symboliques constituées d’une petite loupiotte électrique. Mais bon ! Sécurité oblige, ce n’est pas si mal comme artifice.
 
Nous avons été réunis dans une salle pour une présentation de la visite à suivre. La fatigue n’avait pas vraiment disparu et mon niveau de vigilance ne m’a pas permis de m’imprégner de toutes les explications, ce d’autant que je devais être une des rares visiteuses  non anglophone.
Pour les curieux, il est possible de découvrir tous les détails de cette expérience originale.
Article en anglais que vous pouvez traduire en ligne.
On est très loin des catacombes avec ossuaire. Le site est relativement récent et point de vestige de la sorte à l’horizon.

La visite
 permet de s’engager dans les soubassements de la cathédrale et d’accéder à quelques niches d’illustres défunts.

En quittant le site par l’ancien cimetière, je me suis dirigée vers Yonah Schimmel, une des plus anciennes adresses située sur Houston St où sont servis des knishes traditionnels, sortes de petits pains à base de pommes de terre variés.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Une fois repue, parce que ça cale bien, j’ai repris ma marche.
Je me suis rendue au bord de l'East Village de l'autre côté de Houston St, dans le First Green Sculpture Park.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Pour la suite, ce fut un parcours tranquille à travers Nolita,  Noho un peu de Soho pour finir via Hudson Square à West Village.

Une très belle journée avec de belles découvertes en street art et public art.
Il n’était pas trop tard mais je me devais de rentrer pour aller diner non loin de l’hôtel chez John Brown Smokehouse, une adresse incontournable de LIC pour qui aime l’authentique viande au BBQ.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

A demain, si vous le voulez bien pour d'autres offres de découverte.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019.

Signaler
sourisgrise
Il y a 2 semaines
Lundi 17 juin 2019

En ce jour toujours aussi gris mais sans aucune ondée, le réveil a été encore bien trop précoce.
Dans ces conditions, je savais que je pourrais me préparer, sans hâte, pour me rendre à Castle Clinton récupérer mon billet d'accès à la couronne de la statue de la Liberté.
Comme la veille, j’avais acheté mon billet, en ligne, un peu moins de quatre mois à l’avance . Il ne m’en a coûté que 17$ (tarif senior) alors que le plein tarif adulte était de 21.50$.

Je m’y suis rendue directement par la ligne E qui m’a déposée au WTC (World Trade Center) d’où je me suis rendue à pied à Battery Park.

Alors que je me pensais en avance, il y avait déjà beaucoup de monde pour le premier bateau de 8 h 30.
Pour récupérer le billet et le bracelet d’identification qui permettent de prendre le bateau et la montée à la couronne, il faut se rendre à la caisse numéro 6. L'ensemble est remis contre présentation du bon de réservation (voucher) et de la présentation d’une pièce d’identité.
Ne voulant pas emporter mon passeport, j’avais pris la précaution de prendre ma carte d’identité française, document accepté.
Il vaut mieux perdre ce document que son passeport, dans le pire des cas.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Bracelet de couleur rose au poignet et billet d’embarquement récupérés, il faut suivre une autre file d’attente hors du bâtiment.
Là commence la procédure de contrôle de type aéroport avant de monter à bord.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Pour visiter la statue, ne sont autorisés que les appareils photos, les caméras et téléphones ainsi qu’une petite bouteille d’eau.
Le reste, à savoir le plus souvent un sac à dos de ville, doit être déposé en consigne. Il faut prévoir une pièce de 25 cents qui sert au verrouillage du casier, récupérable à l’ouverture en quittant les lieux.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Dans les faits, une fois que vous êtes munis du bracelet qui vous identifie pour monter à la couronne, vous n’avez aucune obligation d’y monter à l’heure de la réservation. Le vigile qui s’assure de la validité du sésame ne demande pas de justificatif d’heure.

J’ai commencé par la visite du piédestal pour profiter d’une vue panoramique du site, un peu en hauteur.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise


Je me suis ensuite présentée au pied de l’escalier où le flux des visiteurs est régulé par un employé.
Et là, catastrophe!
Après avoir franchi le premier palier et pris un cliché de l’escalier en colimaçon, je fus prise d’une désagréable sensation de vertige et d’étouffement. Je sentais alors, que, si je montais, je ne pourrais pas en descendre. Heureusement pour moi, à ce niveau, avec l’aide d’un membre du personnel, j’ai pu faire demi-tour. J’ai eu, quelques instants après, pour avoir échangé avec une jeune femme qui a mené l’expérience à son terme, la confirmation que j’avais été raisonnable en n’y montant pas.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Une autre visite que je savais bien moins inquiétante m’attendait : celle du nouveau musée qui a regroupé de nombreux artefacts qui se trouvaient avant dans le piédestal ainsi que d’autres mises en scène avec projection d’un film qui raconte l’histoire du monument.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Ayant vu de nombreux documents historiques attachés à cette histoire très française tout de même et ayant déjà visité le piédestal alors garni, je n’ai pas appris grand-chose dans ce cadre bien sympathique.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Le bâtiment, pour moi, vaut plus que son contenu avec son toit végétalisé.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise


Un petit tour sur l’île et me voici repartie pour une autre étape très vite réalisée.
Je suis retournée sur Ellis Island pour y découvrir d’éventuelles nouveautés.
Rien qui ne justifie que j’y reste bien longtemps. 
Je connaissais trop bien cette adresse pour m’y être rendue plusieurs fois, ayant même fait le Hard Hat Tour qui permet l’accès à l’hôpital qui accueillait les immigrants.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise


Pour en découvrir davantage, voici un aperçu de la visite complète.

Une fois revenue en bateau à Battery Park, je me suis dirigée vers le City Hall pour voir l’exposition consacrée à Stone Wall à la Maggi Peyton Gallery.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Cette exposition mérite une parenthèse.
En ce mois de juin 2019, les 50 ans des émeutes de Stone Wall Inn seront célébrés autour  de nombreuses manifestations populaires que je décrirai plus tard, avec notamment la Gay Pride qui a regroupé les communautés du monde entier.
De belles surprises à la clé.

Pour accéder à cette galerie où l’entrée est gratuite, il faut se présenter, 1 Centre St,  au Manhattan Borough President’s Office. Une fois la sécurité passée, il faut prendre un ascenseur jusqu’au 19ème étage sud.



Une surprise vous attend si vous utilisez les toilettes de ce bureau. Il faut demander à l’accueil l’autorisation de s’y rendre et utiliser la cabine réservée aux handicapées. Et voici ce qui vous attend !

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Le ciel encore bien bas n’a pas permis de sublimer l’expérience mais l’avoir faite ne m’a pa déplu.

En route à présent pour le site du WTC avec le Memorial et le Hub de Calatrava.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Ce n’est pas ce qui m’y attirait mais les nombreuses œuvres graphiques avec l’installation opportune, pour le cinquantenaire évoqué, du travail de Yoko Ono veuve Lennon.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Avant de me rendre au 9/11 Memorial Glade dernier ouvrage du site mémoriel,

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

je suis passée devant le musée du 9/11 où la file d’attente m’a vraiment gênée, surtout que de nombreux enfants s’y trouvaient.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Retour par le Zucotti Park pour y admirer la rose dernièrement installée


Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
et revoir Fairless Girl face au NYSE (New-York Stock Exchange) que j’avais laissée l’année précédente défiant le Charging Bull à Bowling Green.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Cette fois-ci le ciel avait décidé de lâcher son trop plein d’humidité et rentrer à l’hôtel m’est apparu comme une évidence.
Pour diner, sans m’éloigner trop de ce qui m’attirait comme un aimant, à savoir mon lit, je suis allée au Court Square Diner pour y commander une salade dont la générosité allait me permettre d’obtenir un doggy-bag pour le lendemain.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Il vous est possible de découvrir de très nombreuses photos de cette journée riche en émotions en cliquant sur les liens.

A demain, si vous le voulez bien, pour la suite de ces aventures.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019.

Signaler
sourisgrise
Il y a 1 semaine
Mardi 18 juin 2019

Une heure de gagnée sur le lever pour constater que ce jour ne sera pas plus ensoleillé que la veille. De la pluie est même annoncée.
Les expériences du jour risquent d’en pâtir. Impossible d’en modifier une, réservée pour 10 h.

En route pour l’Hudson Yards et son Vessel récemment ouvert au public, gratuitement sur réservation ou accessible sans avec une petite attente, la priorité étant donnée à ceux qui ont leur voucher.

Depuis mon hôtel, la ligne de métro 7 conduit directement à l’Hudson Yards. C’est la seule qui permette de s’y rendre.
Cette station moderne offre à voir à sa sortie les mosaïques en verre très colorées de Xenobia Bailey.
Des étoiles de lumière vive apparaissent à travers un fond bleu. L'œuvre est vibrante, joyeuse et riche en motifs et en textures. On repère aussi des mandalas et des motifs répétitifs.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

A la sortie, on accède à toutes les constructions de l’Hudson Yards, nouveau quartier construit au bord de la rivière Hudson avec ses buildings de verre.
S’y trouve le Edge qui ouvrira en mars 2020 (pour refermer aussi vite suite à la pandémie du Covid-19). Le site représente le plus gros ensemble immobilier depuis la construction du Rockefeller Center.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Un peu plus loin, sur l’esplanade, on peut découvrir un centre commercial ultra moderne, assez froid, avec en son sous-sol un foodcourt orienté sur la cuisine espagnole.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

En face, se trouve  le Vessel et son architecture alvéolée à gauche duquel se situe le Shed,  une salle de spectacle polyvalente modulable.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Arrivée bien avant l’heure, j’ai pris le temps d’explorer tranquillement le site en profitant de l’accès facilité, au centre commercial, aux sanitaires.

La montée au Vessel se fait par des escaliers qui montent pas paliers le long des alvéoles. Pour les personnes handicapées, il est possible d’accéder à la dernière terrasse par un ascenseur.
Les plus beaux clichés que l’on peut faire sont à l’intérieur de la structure en nid d’abeilles.
L’environnement extérieur a peu d’attrait.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Le manque de luminosité en ce jour gris ne donnait pas trop envie de s’y attarder.

Une fois redescendue, je suis allée découvrir la dernière réalisation au nord de la High Line : Le Spur.
Une œuvre majeure y est installée pour une durée limitée. Des rotations seront organisées au fil des mois.
A la date de mon passage, c’est la sculpture de Simone Leigh,  “Brick House”, qui trônait. Elle sera visible jusqu’en septembre 2020.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
S’en suivit la descente de la High Line, cette promenade surélevée créée sur un ancien réseau de train qui sinue à travers Chelsea jusqu’au Meatpacking, via un urbanisme en pleine reconstruction.
A travers des trouées bien aménagées, on a d’autres vues sur les environs avec des perspectives différentes de ce qui est perceptible au sol.
Pour avoir découvert cette « coulée verte » dès son ouverture et m’y être rendue régulièrement, son ultra modernisation retire beaucoup du cachet bohème de son écrin originel.
Ainsi va la ville en perpétuelle transformation.
Si on fait fi de cet environnement où les chantiers se suivent, il est toujours possible de se laisser séduire par ses aménagements propices au repos ou à la détente et admirer les œuvres d’art temporaires qui la jalonnent.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Débouchant sur le Meatpacking, il devient facile de rejoindre le Chelsea Market où je ne fis qu’un tour rapide pour surtout me mettre à l’abri d’une ondée.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Une pause-café s’imposait. A côté se trouve un nouvel établissement de la chaîne Starbucks : Starbucks Reserve Roastery.
Il s’agit d’une « torréfactorie » de luxe qui garantit la dégustation de crûs uniques, haut de gamme, avec les tarifs idoines, c’est-à-dire très élevés.Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
On y est servi dans un cadre très industriel mais chic et cosy bien loin des magasins de la chaîne qui se trouvent à tous les carrefours de Manhattan.
Il est possible d’assister au travail du torréfacteur en participant à des mini sessions de démonstration gratuites, bien sûr.

Un peu réchauffée et réconfortée par un divin nectar qui fait en général défaut à New-York, je suis descendue au coin de la 8th Ave et de la 14th St dans la station de métro qui dessert les lignes A/C/E + L pour composer un nouveau dossier de clichés des œuvres du sculpteur Tom Otterness : Life Underground.
C’est toujours aussi agréable que de dénicher toutes ces œuvres oniriques  parfois surréalistes. 

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise


En quittant cette station de métro je me suis mise en route à la découverte des murals de Kobra qui s’affichent sur certains murs de Chelsea.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Par la 23rd St, j’ai rejoint la 5th Avenue pour faire une nouvelle fois l’expérience périlleuse mais goûteuse d’un sandwich de l’historique sandwicherie Eisenberg, qui faut face au Flatiron.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
En chemin, je suis descendu à la station de métro qui fait l’angle avec la 6th avenue (lignes F/M) pour découvrir les mosaïques illustrant des braques de Weimar réalisées par William Wegman. J’honorais ainsi la commandephotographique d’une amie amoureuse de cette race canine.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Ma dernière visite organisée par une réservation permettant un accès immédiat fut celle du musée des illusions nouvellement ouvert au 77 8th Ave.
En m’y rendant je réalisais une boucle pédestre puisque je revenais à la station de métro de Tom Otterness, le temps de chercher des nouveautés qui m’auraient, les années passées, échappé.

Le musée des illusions se visite rapidement. Pour en profiter pleinement, il faut être accompagné afin que certaines expériences prennent du sens. Il est évident que je n’en dirai pas davantage sur ce musée qui porte bien son nom, au risque de déflorer la découverte. C’est très amusant à faire et assez rapide.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

L'après-midi se terminait.
Le ciel menaçait d’une nouvelle averse. Ayant encore une petite dose de sommeil à récupérer, c’est en métro que j’ai rejoint mon hôtel pour passer ma soirée devant la télévision en me satisfaisant de mon doggy bag récupéré la veille.

Une grosse journée, le lendemain, avec un rendez-vous matinal m’attendait pour une expérience originale réservée, quel que soit le temps.

A demain pour une suite très bio.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019.

Signaler
sourisgrise
Il y a 1 semaine
Mercredi 19 juin 2019

Pourquoi ai-je titré mon carnet de voyage « Sous le soleil de New-York »?
Tout simplement parce que le soleil a été présent tout au long du séjour, caché ou non derrière les nuages qui faisaient grise mine ou pleuraient de temps en temps.

C’est une nouvelle journée maussade devenue pluvieuse qui s’est annoncée.
Ce matin le départ s’est fait à 8 h 25 avec le ferry qui relie Queens au Brooklyn Navy Yards à Brooklyn.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
C’est un arrêt très récent qui permet de se rendre dans ce secteur de Brooklyn au nord du Manhattan Bridge.
Le ferry ne coûte que 2.75$ par personne.
Les enfants de moins de 1.12m y sont admis gratuitement.
Pas question de tricher. Une toise située près du ponton d’embarquement permet de contrôler la taille des petits.
Le billet permet de faire une correspondance entre deux bateaux si nécessaire.
Pour effectuer ce changement de ligne, il suffit de demander à bord, au personnel naviguant, un transfert-ticket valable 90 minutes qu’il suffit de présenter à l’embarquement suivant.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Arrivée au Brooklyn Yards, je me suis rendue au Building 77, où s’est ouvert un nouveau food court.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Non loin, au Building 92, se trouve le point de rassemblement pour la visite guidée de la Brooklyn Grange Farm, un des trois toits végétalisés de la ville qui permet la culture de végétaux biologiques vendus aux institutions, restaurants ou négoces de la ville.
Les deux autres sites se trouvent à Sunset Park.

C’est la plus grande ferme de toit au monde.
Les légumes qui y sont cultivés respectent le rythme des saisons.
Elle a aussi une vocation éducative puisqu’elle reçoit des écoles, des particuliers en quête de techniques pour une culture plus responsable et des visiteurs comme le groupe de ce jour.
La visite, dans ce contexte, coûte 18$.

Elle permet de voir les jardiniers travaillant uniquement avec des outils traditionnels.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
La terre qui sert aux cultures est un substrat élaboré techniquement pour être plus léger que son équivalent de terrain de sorte que la charge sur le toit avec l’arrosage ne pèse pas trop sur la structure du bâtiment.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Afin que les enfants de la ville comprennent qu’il s’agit d’une ferme, on leur a installé un poulailler qui leur permet de faire le lien linguistique entre le mot et cet espace insolite.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Le soir, une partie du site est converti  en espace événementiel romantique pour des cours de yoga, des dîners ou des cérémonies de mariage.
Depuis ce toit végétalisé, la vue environnante est intéressante.
Dommage, ce jour que la lumière ne fut pas au rendez-vous.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

En voir plus.

La visite achevée, c’est à pied que j’ai rejoint le Pratt Institut que j’avais par trois fois visité.
L’idée de découvrir de potentielles nouvelles œuvres d’art m’avait donné l’énergie d’avancer dans la fraîcheur humide ambiante.
Malheureusement, mon attente a été déçue. Le campus, ouvert au public, avait peu changé.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Il était temps de prendre un bus pour me rendre au Domino Park, dernier espace créée à Williamsburg, au bord de l’East River.
Le mois le justifiait, mais pas le temps.
Autour de trouées qui donnent accès sur l’East River, on peut découvrir des brumisateurs qui se déclenchent régulièrement pour mettre en scène de beaux effets de brume. Là, l’effet se fondait dans le ciel encore très bas. Dommage !

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Le parc était désert. En faire le tour pour y découvrir les mises en scène en œuvres d’art des vestiges de l’ancienne usine sucrière abandonnée dont on a sauvegardé une partie, est très agréable. C’est un espace qui associe patrimoine industriel reconverti et modernité à l’image créative de la ville.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Au bout, la promenade à travers Williamsburg m’attendait pour une quête de street art, un peu mon fil rouge new-yorkais.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
J’avais noté, à la lecture d’articles, la création originale de murals pour la célébration de la gay pride.
Les adresses avaient été fixées sur mon plan, chaque circuit en quête de nouveautés étant toujours préparé sur plusieurs mois avant le grand jour.
Que s’est-il passé ?
Je ne le saurai jamais ! Je n’ai pas trouvé ces œuvres annoncées. Personne n’a pu me renseigner sur place.
De cette quête, je ne suis pas rentrée bredouille mais frustrée d’avoir échoué dans cette quête d’œuvres annoncées qui n’ont peut-être jamais été réalisées.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

En remontant jusqu’à la limite de Greenpoint, j’ai repris un bus (B62) qui m’a déposée non loin de mon hôtel où je me suis changée. J’avais un autre rendez-vous qui au dernier moment n’a pu se formaliser à cause d’une pluie soudaine.

C’est en repartant sur Williamsburg, alors que j'étais dans le bus, que l’intempérie s’est manifestée.
Il était trop tard pour faire demi-tour n’ayant pas les moyens de prévenir la personne que je rejoignais.
Nous étions convenues de nous retrouver au William Vale Hôtel pour prendre un verre au West Light.

Nous sommes montées avec l’espoir de pouvoir tout de même profiter du lieu, l’averse ne devant être que passagère. La terrasse était fermée.
Un demi-tour s’imposait.
Arrivées au pied de l’hôtel, l’ondée s’est arrêtée. Pour autant, la terrasse ne devait pas rouvrir.
Décision prise de nous rendre à Greenpoint à pied à hauteur du Transmitter Park pour prendre un verre dans un bar très sympa situé à côté de Paulie Gee’s où nous sommes allées manger une excellente pizza traditionnelle cuite au feu de bois.
Une adresse connue des locaux à l’instar de ce qu’est celle de Roberta’s.
La taille de la pizza m’a permis de repartir avec un nouveau doggy bag.

Le retour à l’hôtel depuis Greenpoint est direct par la ligne G jusqu’à Court Square à quelques centaines de mètres de mon hébergement.
Qui a dit que LIC isolait des visites intéressantes de la ville ?


Demain sera culturel ou ne sera pas…

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019.

Signaler
sourisgrise
Il y a 1 semaine
Jeudi 20 juin 2019

Dès le lever, j’ai compris que mon programme initial serait irréalisable dans de bonnes conditions.
Le ciel n’était pas dégagé et, ne voulant pas prendre le risque d’une expérience gâchée par une pluie intempestive, j’ai choisi d’utiliser une des journées prévues à couvert pour m’en prémunir.

C’est au MET que j’ai décidé de me rendre pour une journée totalement culturelle avec deux expositions temporaires dans le droit fil de mes centres d’intérêt.
J’avais pré payé un billet pour 25$ valable trois jours qui me permettait de visiter le Met, son annexe, le MET Breuer et les Cloisters.
Je savais que je ne remonterai pas sur les Cloisters sur cette durée.
Il me restait les deux autres adresses que j’ai faites dans la même journée.

L’heure d’ouverture du MET permettait un départ en douceur.
Munie de mon bon d’achat, je me suis présentée directement à l’entrée réservée aux groupes, aux familles avec poussettes et aux handicapées.
Cet accès se trouve à gauche de l’entrée principale. C’est une facilité pour les personnes dans ma situation même si je ne cochais aucune des autres cases. C’est impossible à faire avec un pass ou une entrée à payer sur place.

En échange de mon voucher, on m’a remis une étiquette autocollante à apposer visiblement sur le vêtement accompagnée d’un audio-guide.
Bien que j’aie demandé une version française, il s’avère que les explications en français ne concernent pas toutes les œuvres. J’en ai vite abandonné l’usage me satisfaisant dans les salles des explications écrites en anglais.

Ma priorité était de rejoindre l’exposition « Play it Loud » consacrée aux instruments de la culture rock.
Les instruments sont tous émouvants pour qui a suivi la carrière d’artistes et de groupes légendaires qui ont marqué les années soixante et suivantes.
L’utilisation de certains d’entre eux, notamment les guitares électriques sont remises dans leur contexte avec la projection de films présentant l’intervention des musiciens entrés dans le Panthéon du Rock.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Est-ce utile de préciser que mes moustaches et mes oreilles captent tout ?
Je suis sur un nuage.
C’est en tours et détours que j’arpente les différentes salles pour ne rien perdre de ce qui est exposé.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Quittant un peu à regret cette expérience, je me suis dirigée vers une autre exposition qui avait fait la une des actualités peu de temps avant : CAMP.
N’étant pas une spécialiste de la mode, pour comprendre l’essence et l’esprit de cette manifestation, le mieux est d’en lire un article.
Voici un aperçu de ce que j’ai vu et le dossier complet des photos de cette exposition de vêtements et d’accessoires complètement déjantés, drôles, qui associe des peintures et sculptures couvrant la période du 17 ème siècle à aujourd’hui.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Pour finir, je me suis rendue dans l’aile américaine où je fis un tour assez rapide, réalisant que je l’avais déjà vue deux fois. Comment avais-je pu l’oublier ?

Voyant l’heure tourner, ayant une petite faim à satisfaire, je suis sortie oubliant de remonter sur le toit terrasse pour l’installation artistique de la saison.
Dans les faits ce n’était pas bien grave puisque je savais que je pourrais y retourner dans le délai des trois jours de validité de mon billet.

Pour manger sur le pouce, je suis allée sur Lexington dans une adresse historique qui est restée dans son jus « Lexington Candy Shop».
C’est « intéressant » à voir comme expérience qui fait remonter dans le temps mais rien à vanter sur le plan gustatif. Le rapport qualité prix n’y est pas.

N’ayant pas de raison de m’y éterniser une fois mon burger avalé et pas vraiment savouré parce qu’il n’y avait pas matière à le faire, je me suis dirigée vers le MET Breuer qui est installé dans le bâtiment de l’ex Whitney Museum.

Deux expositions s’y tenaient sur deux niveaux différents.
Au 3ème étage : Phenomenal Nature de Mrinalini Mukherjee (1949 – 2015) qui propose des œuvres monumentales  à base de fibres, de céramique et de bronze.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Au 2ème étage, se trouvent les acquisitions récentes : Home is a foreign place.
Les autres niveaux étaient inaccessibles à cause d’installations en cours.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
En quittant le lieu, la pluie tombait.
Il était temps de rentrer tranquillement à l’hôtel alors que j’aurais apprécié de me promener encore un peu, pour un temps de repos bien mérité.
Mon doggy-bag pizza allait faire mon diner.

La suite sera très festive

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019.

Signaler
sourisgrise
Il y a 1 semaine
Vendredi 21 juin 2019 (c'est l'été, enfin presque !)

La suite sera festive, oui, mais il va falloir attendre encore 24 heures.

Ce vendredi matin, la pluie n’a pas renoncé à son amour pour New-York.
Une partie de la journée allait devoir en tenir compte pour être pertinente.
Pour commencer, aucun choix n’était possible et la visite programmée avec une réservation anticipée, permettant un accès immédiat dès l’ouverture, s’imposait.
C’est au Whitney Museum, dans le Meatpacking, au pied du sud de la High Line que je devais me rendre pour 10 heures, à l’ouverture.
Il m’en a coûté 18$ alors que le plein tarif est de 25$.

L’occasion était unique et pour la deuxième fois, je pouvais découvrir sa biennale.
Voici la biennale de 2014 qui était installée dans l’ancien bâtiment de l’Upper East Side (UES) sur la 5th Avenue devenu, depuis son transfert pour le Meatpacking, le MET Breuer.

Hors l’architecture remarquable du bâtiment ultra moderne, les espaces d’exposition ne se limitent pas aux salles sur plusieurs niveaux.
Les terrasses aménagées à différents étages sont aussi utilisées pour des mises en place artistiques.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
A partir d’elles, on a des vues sur l’environnement qui permettent d’apercevoir la High Line en surplomb, le quartier du Meatpacking et au-delà et un angle sur la rivière Hudson où se construit un parc flottant au Pier 55.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
L’organisation architecturale permet de créer un musée dans le musée.
Pour s’en rendre compte, dans une autre lumière que celle du jour, bien terne, voici ce que ce musée m’a offert à son ouverture en 2015.
A l’ouverture, les visiteurs ne sont pas encore nombreux. Les conditions de visite sont optimisées.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Pour apprécier l'offre de cette biennale, voici ce qui me fut donné à apprécier.

En sortant, après une visite que j’ai laissé trainer, je suis passée par l’ East 13rd Street décorée aux couleurs du drapeau LGBT.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise


Un peu plus loin, je me suis rendue au square des artistes résidents de New-York où chaque banc comporte une plaque mémorielle au nom de chacun d’entre eux.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

La pluie avait cessé et l’idée de retourner au MET avec mon billet encore valide pour monter sur la terrasse me semblait astucieuse.
Je savais que malgré les trois jours consécutifs d’accès je ne pourrai pas m’y rendre le lendemain.

Très excitée à l’idée de rattraper mon étourderie de la veille, je me suis présentée à l’accueil par l’entrée principale, cette fois, pour qu’on me délivre une nouvelle étiquette autocollante qui sert de passe pour la journée.
Pour trouver l’ascenseur qui permet l’accès au toit, il faut traverser une partie du musée. Arrivée au seul point de montée possible, il m’est annoncé que le toit est fermé à cause de la pluie passée qui a rendu le sol glissant.
Quelle déception !
Même si j’étais déjà montée dans cet espace qui permet d’avoir de jolies vues sur la skyline qui borde Central Park, je manquais l’installation temporaire.

Il ne fallait pas que je reste avec cet échec.
Craignant une nouvelle intempérie, je me suis décidée à aller déjeuner à Grand Central. Etais-je intimement ronchon ?
Je ne saurais l’affirmer mais rien ne me tentait au Grand Concourse situé dans le sous-sol de la gare.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Je suis remontée au marché couvert de la gare pour me satisfaire d’une salade de fruits assez chère à mon goût.

En sortant, le soleil inondait la 42nd Street. Bryant Park n’attendait que moi !
Dans ce parc central fleure une ambiance européenne avec son mobilier urbain français.
Ce soleil qui avait décidé de redonner à la ville une ambiance de fête en ce mois de juin me garantissait une fin de journée réussie.

C’est en métro et avec une belle marche que je suis allée au deuxième point de visite insolite que j’avais aussi réservé.
Il se trouve à Greenpoint à  Newtown Creek.

Il est possible de monter sur un toit végétalisé, sur réservation uniquement, qui offre une vue imprenable sur l’usine de traitement des eaux de la ville en forme d’œufs métalliques.
Cet établissement appelé Newtown Creek Wastewater Treatment se visite aussi mais les tours sont rares. Pour en connaître l’organisation, il suffit de se rendre sur le site. Mon séjour n’en permettait pas la réalisation.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Une équipe de guides volontaires devait accompagner cette découverte florale. Après une attente raisonnable, ne voyant personne venir, je suis montée sur le toit pour en faire un tour rapide. Ce fut une très jolie expérience insolite bien loin des standards donnés dans les guides.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
En quittant les lieux, j’ai rejoint la ligne G qui allait me déposer à Long Island City (LIC), en quelques arrêts, pour organiser un repas pique-nique acheté au supermarché proche de mon hôtel.
C’est au Gantry Plaza State Park, présenté dans sa longueur plus tard, que j’ai fait ma dernière halte avant de retrouver mon petit nid.

Promis, demain ce sera la fête en ce deuxième jour d’été.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019.

Signaler
sourisgrise
Il y a 1 semaine
Avant de reprendre le fil de ce carnet, un petit post scriptum.
En reprenant mon dossier de voyage, j'ai oublié de mentionner qu'à la suite de mon pique-nique du 21 juin au soir, je me suis rendue au Herbert Von King Park à Brooklyn, d'accès direct depuis LIC, pour assister à une des représentations gratuites de danse organisée par la ville dans le cadre du Summerstage.
Ce fut sympa et bon enfant.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019.

Signaler
sourisgrise
Il y a 1 semaine

Samedi 22 juin 2019

L’organisation de cette journée n’a laissé la place qu’à trois événements distincts.

Pour entamer cette journée qui s’annonçait comme ensoleillée, et il était opportun qu’elle le soit pour que la suite se déroule bien, je me suis rendue à Coney Island au sud de Brooklyn pour visiter l’aquarium de la ville reconstruit après le passage ravageur de l’ouragan Sandy qui avait détruit le site en 2012.
Cet établissement est géré par la Wildlife Conservation Society au même titre que l’est le zoo du Bronx.

Fidèle à mon organisation, j’avais pré payé mon billet pour une entrée immédiate. Le billet de 30$ 29.95$ pour être précise) permet un accès complet à toutes les attractions, cinéma 4 D  avec effets sensoriels compris.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Arrivée à  peu après l’ouverture, je me suis dirigée vers les espaces réservés aux animaux marins pour observer leur nourrissage. Cette attraction étant programmée en même temps que le spectacle des otaries du théâtre aquatique, je n’ai pu assister au deux sans aucun regret.
Ne sont-ils pas étonnants ces manchots du cap ?

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
S’en est suivi la visite de l’aquarium proprement dite.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Les requins ont pu être réintégrés dans d'immenses bassins.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Le clou du site est le tunnel qui permet une traversée de cet aquarium hors normes avec une vue insolite et imprenable sur l'évolution des différentes espèces qui animent le monde sous-marin.



Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Une belle plongée, c’est le cas de le préciser, dans un univers aussi onirique que saisissant.
Pour conclure cette visite, je suis allée vivre intensément une autre plongée au fond des mers au cinéma en  quatre dimensions.

Midi approchait et l’événement festif du jour qui marque l’entrée dans l’été depuis 1983 : la Mermaid Parade ou le Défilé des Sirènes, allait débuter.

Autour de Poséidon et des sirènes tous les déguisements en rapport avec le monde marin sont autorisés avec comme fil rouge une grande créativité et un grand sens de l’humour souvent déjanté.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise


Cette année, le défilé s’est fait sous le règne d’Arlo Guthrie et son épouse Nora. Déguisé en Roi Triton avec à ses côté sa sirène d’épouse, cet auteur-compositeur-interprète natif de Brooklyn est le fils de Woody Guthrie, chanteur folk célèbre.
Après avoir connu la gloire dans les années soixante, soixante-dix, Arlo ne semble pas s’être départi de l’esprit hippie.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Comme ce mois de juin fut celui de la célébration mondiale des 50 ans des émeutes de Stonewall, ce bar devenu monument historique, situé à Greenwich Village à Manhattan, dont l’histoire sera retracée ultérieurement, la présence du mouvement LGBT se devait d’être lisible.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Installée en première ligne non loin du Luna Park sur la promenade en planches qui borde l’océan jusqu’à Brighton Beach (Little Odessa) j’avais une vue imprenable sur le défilé qui a duré plusieurs heures.
En voici quelques images le reste pouvant être visible ICI.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Il était temps de me rendre au dernier point d’activité qui allait ponctuer cette belle journée ensoleillée : le Richmond County Bank Ball Park à Saint George sur Staten Island.
Pour ce faire, je devais remonter jusqu’à Manhattan à The Battery pour prendre le ferry gratuit qui mène sur cette île.

Le stade est accessible à pied en longeant le nouvel outlet ouvert depuis peu.
Il est impossible d’entrer dans l’enceinte du stade avec des denrées ou des boissons.
Le contrôle est très strict.
Toute consommation doit être achetée sur place en haut des gradins où se trouvent des stands dédiés à ce service.

C’était la deuxième fois que je me rendais dans ce stade pour assister à une rencontre de baseball.
L’ambiance y était très familiale mais impossible de décrire l’ensemble de la rencontre puisque les règles restent encore un peu nébuleuses, mon intérêt pour ce sport étant très ténu.

Je voulais terminer la journée en beauté avec un petit feu d’artifice qui clôt le match.
Je ne sais plus pourquoi je n’ai pas pris de photos de l’événement ce soir-là mais voici, pour aperçu, ce que j’avais vécu quelques années plus tôt.

La nuit étant tombée quand j’ai repris le ferry qui m’a permis de rentrer en métro à l’hôtel.

Demain, New-York sera encore tout en couleurs et en animations.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019.

Signaler
nijajomape
Il y a 1 semaine
Bonjour SOURIS GRISE ,

Un plaisir de suivre la découverte de NYC tant avec les photos , qu'avec le texte qui accompagne le périple et le décrit avec humour ..

J'avais préparé ma première découverte de NY à l'aide de vos différentes indications , toutes très précises ; après avoir ,à nouveau grâce à votre aide , parcouru la ville qui ne dort jamais , je serai presque prête à sauter dans un avion.Soyons raisonnables , il faudra attendre un peu .......

A la lecture du passage à la douane , de l'incident du chien et de la pêche , les souvenirs de mon arrivée en Nouvelle Zélande , à Auckland , ont refait surface .Pour entrer dans le pays , nous avons eu un questionnaire très précis concernant les aliments crus que nous pouvions avoir dans nos bagages ;je n'ai pas mémorisé le questionnaire ;mais je me souviens bien du douanier qui vérifiait nos réponses et qui a insisté sur les fruits ; la dernière question a été de savoir si nous n'avions pas gardé une pomme qui aurait fait partie d'un plateau repas .Bingo , nous avions gardé les pommes pour le petit déj du premier matin .Les pommes (sans l'aide d'un chien ) ont été confisquées .

D'autres passagers qui nous suivaient , ont eux passé une demi heure à nettoyer les semelles de leurs chaussures de randonnée;il restait de la terre dans les crans et pas question de laiser passer une parcelle du vieux continent :vous avez eu la vache folle !!!!!Rien à opposer !

Merci souris grise , pour ce carnet de bord toujours intéressant .



Date de l'expérience : 18/11/2017

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019.

Signaler
sourisgrise
Il y a 1 semaine
Dimanche 26 juin 2019


Des prières, à l’insu de mon plein gré, ont été entendues : ce dimanche sera en fête sous le soleil qui ne joue plus les timides.

Il était prévu que je me rende au Brooklyn Tabernacle.
Un réveil plus tardif, qui relève de l’exploit, ne m’a pas permis de m’y présenter pour le premier office sans renoncer au petit-déjeuner, repas indispensable au chargement de ma pile quotidienne qui, même si elle est de bonne qualité, a tendance à se vider très vite, trop vite.
J’étais partie à vide, complètement vide de toute énergie.
Mes batteries ne sont plus aussi fiables. Il me fallait faire avec.

La quantité de thé que j’ingurgite sur ce temps long, qui m’est salutaire, exige par effet ricochet que je ne me précipite pas en terrain peu doté de toilettes si je ne veux pas me trouver humiliée par un accident fâcheux.

Tranquillement, je me suis rendue à ce qui devait succéder à l’office de messe gospel, une nouvelle visite de Broadway à Brooklyn, entre Myrtle et Hasley St, dans Bedford Stuyvesant, pour y aller chasser d’hypothétiques nouveaux grafs et murals.

Ce secteur, désert le dimanche matin, est très cosmopolite et populaire. Il est un peu à l’image de certains quartiers du 18ème arrondissement de Paris. C’est très parlant pour qui connait un peu.

Pour cibler les œuvres de street art, j’avais pointé sur mon plan papier, édité en amont, leur localisation.
Mon tour allait s’avérer efficace et productif.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

En voir plus ICI .

Toutefois, au détour d’une rue, j’allais avoir la surprise de pouvoir rattraper ma négligence en me trouvant confrontée à une messe de rue.
Je n’en avais jamais eu vent et ne pouvais dire si cet office religieux chrétien se déroulait régulièrement ou s’il était légitimé par une occasion spéciale.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Après avoir suivi le rite quelques minutes, je m’en suis écartée pour laisser les fidèles à leur recueillement, ma quête du jour étant, je dois l’avouer, plus profane.

Ma deuxième visite se situant à Ridgewood à la limite de Bushwick, le meilleur moyen qui s’offrait à moi pour m’y rendre rapidement était le bus.
Je suis descendue à hauteur du cimetière de Linden Hill dans lequel je ne me suis pas promenée contrairement à mes habitudes.

Mon urgence, malgré mes précautions, était très technique. Je devais trouver un playground où l’on trouve des toilettes publiques.
C’est, dans les faits, dans un stade d’athlétisme que j’ai trouvé la bonne réponse proche d’une aire de jeux.
Le soleil était bien haut et commençait à produire son effet. Une vraie pause s’imposait à l’ombre. Dans  ce square, où jouaient des enfants du quartier, j’ai pu prendre un peu de repos, rafraîchie par des points d’eau qui ne manquent pas quand la chaleur s’installe sur la ville.

Quittant cette oasis urbaine, je suis allée, à pied, visiter la  Vander Ende – Onderdonk House.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Construite en 1709 par Vander-Ende, la maison Vander-Ende Onderdonk est la plus ancienne maison coloniale hollandaise en pierre de New York.
Après un grave incendie en 1975, les résidents locaux se sont rassemblés pour sauver la structure de la démolition, formant la Greater Ridgewood Historical Society.
Elle a été inscrite au registre national des lieux historiques en 1978.
Pour en faire la visite libre, il est demandé une participation de 5 $ par adulte. Les enfants et les vétérans y sont admis gratuitement.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

La proximité de cette bâtisse d’avec le secteur de Five Points, où se regroupent l’essentiel des murals de street art de Bushwick,  permet de l’intégrer dans un tour très prisé par les touristes venus admirer le musée ouvert qui s’articule autour de Jefferson et alentours.
Son adresse : 1820 Flushing Avenue, au coin de Flushing et Onderdonk Avenues.

La suite de ma déambulation s’est construite autour de Five Points où j’ai pu actualiser mes albums d’œuvres picturales et, surtout, découvrir une nouvelle adresse encore vide au moment de mon passage.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Il s’agissait du Brooklyn Beer Garden Street Art au coin de Wyckoff St et Starr  St.
L’entrée n’est possible qu’à partir de 21 ans, âge de majorité légale pour consommer de l’alcool.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Il n’y avait pas que cette adresse qui était déserte. Tout le secteur semblait endormi pour mon plus grand plaisir.

Une dernière étape s’imposait : la découverte dans son entièreté du Gantry Plaza State Park du nord jusqu’à Hunters sur presque cinq hectares.

Le réaménagement quasi finalisé des espaces est absolument fabuleux. C’est l’adresse idéale pour avoir une expérience panoramique sur la Skyline de Manhattan avec en vue l’ONU, l’ESB, le Chrysler Building, le Cooper Building, entre autres.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Des espaces aérés aménagés avec du mobilier urbain fonctionnel, des aires de pique-niques, des terrains de sports et aires de jeux ouvertes ou protégées pour les enfants,
Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

des espaces verts où des sentiers sinuent dans une nature plantée avec des airs sauvages, donnent à l’ensemble une opportunité de détente qui laisse aussi place à la rêverie.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Depuis les pontons, en avancée sur l’East River et les vestiges des anciens points d’escale des bateaux on peut profiter de la navigation et des activités nautiques qui battaient le plein en cette fin d’après-midi.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Une fois le site exploré en tous sens, je suis rentrée me sustenter à l’hôtel avec des salades achetées au supermarché de proximité.

Manhattan m’accueillera demain.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019.

Signaler
sourisgrise
Il y a 6 jours
En ce premier week-end printanier, je m'octroie une pause.
Pour la partager, je vous propose de vous rendre, dans sa longueur, au Gantry Plaza State Park où chacun pourra trouver une réponse à son ennui ou son caractère contemplatif.
Si vous voulez le parcourir sous d'autres angles, ce sera possible.
Il suffira de me le demander via ce lien qui sert aux commentaires.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019.

Signaler
SUIFFET-Robert
Il y a 6 jours
Merci pour ce récit de voyage à New York, que je lis et vais continuer à lire avec baucoup d'intérêt. J'ai passé 5 jours à New York en 2018, et espère y revenir.
J'ai également passé 5 jours à San Francisco, et garde un excellent souvenir de ces deux villes.
Seul reproche que je ferais de ce voyage, c'est le prix des hôtels,. Ceux où j'ai séjournés étaient bien placés pour la visite, mais très simples et à 200 £ ou plus la nuit. 
Dans l'attente de la suite de votre récit de voyage.
Date de l'expérience : 29/03/2020

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019.

Signaler
sourisgrise
Il y a 5 jours
Lundi 24 juin 2019


Cette nouvelle journée ensoleillée s’est entièrement déroulée à Manhattan pour des déambulations diverses.
Le point de Départ fut Grand Central Station pour sa facilité d’accès depuis LIC et son emplacement pertinent au regard du circuit préparé autour de la thématique des nouvelles fresques murales qui ont égayé certains murs de Midtown.

Pour commencer, et sans rapport avec l’organisation du séjour, une petite observation sur le coût des parkings souterrains. Cette information permet de pondérer les critiques qui sont faites sur les tarifs pratiqués dans nos espaces parisiens, pour ne prendre qu’eux comme référence. Une façon de comprendre que garer son véhicule privé pourrait coûter aussi cher que l’hébergement.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Sortie de la gare, plan en main, me voici sur la 42nd passant devant le Chrysler Building sans y entrer puisque cette visite faite en de nombreuses autres circonstances n’avait plus grand intérêt. L’accès au hall art déco spectaculaire n’est possible qu’aux heures de bureau.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

En face, situé à hauteur du 212 East, une très grande peinture murale réalisée par Jorge Rodriguez-Gerada plaide contre l’esclavage moderne et le travail des enfants. Les messages sont dans les détails.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Le soleil, porteur pour avancer allègrement de blocs en blocs, nuisit à la qualité des approches visuelles pour admirer les œuvres qui ont permis à de grands noms, tels Eduardo Kobra, Roy Lichtenstein ou Faith 47 de magnifier certaines façades d’immeubles sans relief.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
D’autres permettent une mise en lumière sur une problématique critique : celle des clandestins qui aspirent à vivre leur rêve américain.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
C’est au coin de la 3rd Avenue qu’Eduardo Kobra a rendu hommage aux pompiers intervenus sur le site du WTC le 11/09/01. Le nombre de 343 correspond à celui des pompiers qui ont perdu la vie dans cette tragédie.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Arrivée à cette hauteur, il me fut très facile de rejoindre le site du Rockefeller Center où l’art avait encore une place d’honneur incontournable. Quatorze artistes internationaux ont investi les espaces du site (Frieze Sculpture).

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Un passage rapide à l’intérieur  me permit aussi de me laisser impressionner par la beauté et la majesté de fresques murales de José Maria Sert qui parent murs et plafonds du 30 Rockefeller Center.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Par simple curiosité, n’étant absolument pas intéressée par quelque achat que ce fut, me voici entrant au Lego Store qui fait le bonheur de nombreux amateurs des petites briques colorées.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
En temps habituel, la partie encaissée de l’esplanade qui accueille la patinoire ou une belle terrasse selon la saison, au pied de Prométhée, est pavoisée, en sa partie haute, de drapeaux internationaux.
Sans doute, dans une démarche artistique, ils ont été remplacés par de la toile de jute d’une tristesse déconcertante.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Le soleil était au zénith.
Je désirais assister à un concert en la cathédrale de Saint John The Divine située à Morning Side Heights non loin de l’université de Columbia.

Le métro et une petite marche allaient me donner l’occasion de vivre une expérience unique.
Pour unique, elle le fut.
Me présentant à l’entrée, j’appris que le 14 avril l’orgue avait été endommagé par un incendie mineur survenu dans la crypte qui avait altéré les tuyaux de l’ensemble instrumental.
Je ne pestais pas intérieurement sur le dommage mais sur le fait que le site n’en avait pas fait mention, continuant d’annoncer une programmation musicale.

Un déplacement pour rien ce d’autant que le charmant jardin où se trouve la « Peace Fountain » était fermé.

Une petite pause pique-nique s’imposait.
Elle m’a donné l’occasion de me trouver confrontée à une des énigmes concernant les tarifs annoncés en rayon et ceux payés en caisse, déjà vécues en d’autres circonstances.
Preuve à l’appui, pourquoi ne paie-t-on pas ce qui est prévu ?

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Central Park Nord, à proximité d’Harlem Meer allait être mon refuge pour réaliser cette pause nécessaire à la poursuite de la journée pleine de surprises.

Tranquillement, je me suis dirigée via la 5th Avenue au Conservatory Garden qui est le seul jardin à la française de Central Park.
Une oasis de paix où peu de visiteurs se pressent.
On en fait assez vite le tour. S’y poser un instant fut très plaisant.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Quittant cette adresse apaisante, la suite du parcours fut une descendre à rythme lent à travers le parc pour me décider à rentrer me changer à l’hôtel.

Une adresse récemment ouverte à Manhattan, un restaurant en hauteur avec menu à prix fixe (pas de pourboire en sus) offrant une vue sur la pointe sud de l’île, m'attendait : le Manhatta.
J’allais y retrouver une résidente pour une merveilleuse soirée qui s’est achevée assez tard après que nous eûmes dégusté des mets aussi fins, délicats et goûteux arrosés par une bonne bouteille de vin de nos crûs.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
En sortant, la température incitait à une petite exploration de nuit du site du 9/11 désert.
Rencontre avec la préhistoire !

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Le soleil qui avait décidé d’appeler en renfort ses amis les nuages, estimant sans doute que se trouver seul dans le ciel était égoïste, a été entendu.
Arrivés discrètement, ils avaient décidé de reprendre la vedette dès le lendemain.

D’eux vont dépendre cette suite qui vous attend.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019.

Signaler
sourisgrise
Il y a 4 jours
Mardi 25 juin 2019


Non seulement les nuages étaient là, en rangs serrés, mais en plus ils pleuraient de joie de se retrouver ainsi tous ensemble à jouer un vilain tour aux visiteurs.

Il n’y avait aucune urgence à partir très tôt ce d’autant que le coucher de la veille avait été assez tardif.
Pour les jours où la pluie s’invite, il est toujours prudent d’avoir réfléchi à des sorties à couvert qui permettent de découvrir des sites gratuits, de préférence.

Pour commencer, tranquillement, en fin de matinée cette journée incertaine, je me suis rendue à la New-York Public Library qui se trouve à l’angle de la 5th Avenue et de la 42nd Street dans Manhattan.
Cette bibliothèque offre des tours guidés gratuits. Je ne me sentais pas d’en suivre un. Connaissant les lieux, je voulais visiter l’exposition temporaire consacré au cinquantenaire des émeutes de Stonewall.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Le bâtiment était pavoisé aux couleurs du mouvement LGBT.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Après cette découverte, je me suis rendue dans la section des enfants pour voir Winnie l’ourson et ses amis.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Restaurés en 2016, ces personnages qui ont accompagné des générations d’enfant avaient quelque chose de touchant. Pensez que Winnie (Winnie-the-Pooh) a 95 ans !

De là, traversant le Garment District,
Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

je me suis dirigée vers une exposition de sculptures surréalistes à proximité du FIT Museum (The Fashion Institute of Technology)  gratuit.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Une collection permanente présente l’histoire de la mode avec des créations de grands couturiers comme Alaïa, Balenciaga, Chanel, Dior et bien d’autres.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise


La pluie avait cessé.
Une belle occasion de me rendre à Union Square en traversant le Madison Square Park

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

pour me diriger dans la continuité au coin de la 11th Street et de la 1st Avenue. A cet endroit on peut y admirer un des murals de Kobra représentant en hommage Michael Jackson représenté jeune et au sommet de sa gloire.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Un peu plus loin, j’ai avisé un espace peint que je connaissais bien mais dans lequel je n’avais jamais pu pénétrer.
La chance allait me sourire.
Repérant des jeunes qui s’y amusaient et pensant qu’il s’agissait d’une aire de jeux, j’y suis entrée pour admirer de face ce qui n’était que partiellement visible depuis la rue.
Quelle idée !
S’est rapidement approché un très grand gaillard avec qui je sentais qu’il valait mieux que je l’écoute avant tout.
Après m’avoir demandé de justifier ma présence dans cet espace, il m’a expliqué dans un français impeccable que je me trouvais dans une cour de récréation attachée à un établissement scolaire proche où les enfants se détendaient dans le cadre de leur dernière journée.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Me voilà bien ! Comme j’avais été sincère et surtout seule, il a accepté que discrètement je fasse quelques photos avant de me rejoindre pour me donner moult explications sur la création de certaines œuvres.
Il avait même photographié avec son téléphone portable l’évolution du chantier de la dernière que voici.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise


Ma bourde s’est ainsi transformée en visite guidée.
Je ne devais pas abuser et quitter les lieux le laissant surveiller ses jeunes.

Après un petit tour au Tompkins Square où je fis une pause, je me suis rendue à Williamsburg pour me délecter de la spécialité de Peter Luger, un steakhouse exceptionnel tant pour la qualité de sa viande que pour le montant de la note qui ne se règle qu’en espèces.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise


Je n’avais jamais été déçue par la qualité des produits servis mais il était assez compliqué d’y réserver une table en d’autres temps.
Depuis peu, il est possible de réserver en ligne.
C’est devenu pratique.

Repue, c’est en bus direct que je suis rentrée digérer avec le secret espoir que le lendemain serait une journée radieuse.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019.

Signaler
sourisgrise
Il y a 3 jours

Mercredi 26 juin 2019

Une journée estivale semblait garantie.

Le projet de me rendre à Governors Island pour une escapade, loin du tumulte de la ville, allait pouvoir se concrétiser.

Le premier ferry, payant en semaine pour 3 $ aller-retour pour un adulte, ne partant pas avant 10 h, il n’y avait aucune raison d’hâter le départ.

Une fois rendue sur place, dans le Lower Manhattan, entre l’héliport et le terminal du ferry qui va à Staten Island, j’ai pris le temps de regarder le ballet des hélicoptères touristiques qui permettent une autre vue de New-York.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
La traversée effectuée pour atteindre l’île de Governors island, je me suis rendue au stand de locations des vélos et Rosalie(s) qui sont obtenus gratuitement contre le dépôt d’une pièce d’identité et l’empreinte d’une carte bancaire.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Une heure est ainsi autorisée pour faire un tour complet de l’île.
L’ayant déjà fait dans son entièreté lors d’une précédente visite, je me suis attachée à viser les nouvelles installations saisonnières.
C’est ainsi que j’ai découvert le camping de luxe mis à disposition des visiteurs pour y passer une nuit ou plus.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Ensuite, je me suis dirigée vers une ancienne église en bois : Our Lady Star of the Sea, entièrement décorée par Shantell Martin, une artiste britannique qui vit à New-York, connue pour ses œuvres en noir et blanc.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

D’autres bâtiments servent à la mise en scène d’œuvres d’art.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Après avoir rendu dans les temps la bicyclette, le temps s’est étiré doucement avant que je ne me décide à rentrer sur Manhattan pour une petite promenade dans le Lower Manhattan.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Devant me rendre à Flushing, dans Queens, pour un achat indispensable (exception à ma règle de piètre magasineuse), j’en ai profité une fois sur place pour me restaurer au food court de Flushing.
L’offre est énorme et les tarifs pratiqués très raisonnables.

Il commençait à faire chaud et la foule grouillante qui occupait les trottoirs bondés d’étals de toutes sortes sur Main street m’a donné le tournis.

Ma soirée devant se terminer au Shed de Manhattan, sur le site de l’Hudson Yards, j’ai opté pour une étape à l’hôtel pour me rafraîchir avant de m’y rendre.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Le Shed est un centre culturel futuriste qui accueille toutes sortes de manifestations dans des espaces modulables. C’est une sorte de « couteau-suisse » tant les concepts artistiques qui peuvent s’y produire sont variés. On peut aussi s’y rendre pour partager un verre ou un repas.
Sa coque gris perle coulisse au gré des besoins d’espaces.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Il se trouve à l’extrémité nord de la High Line sur le site du Vessel.
Etant en avance, j’ai profité de cette douce soirée pour redécouvrir dans une ambiance plus lumineuse le site autrement animé qu’au début de mon séjour.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
C’est ainsi, qu’au loin, j’ai aperçu, perdue dans les hauteurs du New-Jersey, de l’autre côté de l’Hudson, cette église insolite dans la ligne d’horizon.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Les portes du Shed se sont ouvertes : j’allais assister à un spectacle chorégraphié très original dont je ne savais rien mais qui m’avait tentée par son concept.
Dragon Spring Phoenix Rise
Ce fut extraordinaire : dynamique et poétique avec des effets de mise en scène surprenants.

En sortant, j’ai eu envie de tester un repas classique dans un diner à proximité : Le Skylight.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

La nuit était tombée depuis un moment et l’heure de rentrer avait sonné.

New-York est pleine de ressources pour faire de belles expériences.
Celle du lendemain allait dans ce sens.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019.

Signaler
sourisgrise
Il y a 2 jours
Jeudi 27 juin 2019

Une nouvelle belle journée s’annonçant, il fut opportun de la réserver à des visites en extérieur.
Celles qui allaient composer, pour l’essentiel, ma journée, je les avais déjà faites partiellement.
Le temps dont je disposais allait me permettre de les approfondir.

Pour commencer, direction Staten Island sans emprunter pour l’aller le ferry.

Me rendant au pied du pont de Verrazano dans le secteur de Shore Acres pour visiter le site du Fort Wadsworth, j’ai opté pour le métro (ligne R) jusqu’à la 86th Street d’où j’ai pris, en correspondance, le bus B53 (ou B93) qui, traversant le pont, dépose au pied du site.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Le chauffeur du bus, fort aimable, me voyant avec mes documents, a pris le temps de m’expliquer le chemin le plus efficace pour accéder à l’entrée par le Navy Lodge.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
En continuant tout droit par Battery Road, on accède aux principaux bâtiments du site et ses installations militaires.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Pour ne pas plagier l'histoire du site en la réinterprétant, voici ce qu’en dit Wikipédia dans sa présentation.

Fort Wadsworth est une ancienne installation militaire des États-Unis sur Staten Island à New York, située sur The Narrows qui divise la baie de New York en deux parties supérieure et inférieure, un point naturel pour la défense de la partie supérieure de la baie et de Manhattan au-delà. Fort Wadsworth fait maintenant partie de l'unité de loisirs nationale de Gateway de Staten Island, entretenue par le National Park Service. La première utilisation du terrain à des fins militaires a été le site d'un blockhaus en 1663. Pendant la Révolution américaine, il est devenu connu sous le nom de Flagstaff Fort; capturé par les Britanniques en 1776, il est resté aux mains des Britanniques jusqu'à la fin de la guerre en 1783. Il est devenu la responsabilité de l'État de New York en 1806 et est revenu au contrôle fédéral pendant la guerre de 1812. Divisé en plusieurs unités plus petites, dont Fort Tompkins et Fort Richmond, son nom actuel a été adopté en 1864 pour honorer le général de brigade James Wadsworth, qui avait été tué lors de la bataille du désert pendant la guerre civile.


Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise


Il n’y avait personne pour mon plus grand plaisir.
Au sein du site on peut découvrir au Visitor Center un petit musée fort instructif sur l’histoire du site. Il est aussi très pratique pour la pause technique indispensable.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Une garde forestière chargée d’orienter les visiteurs et de les informer a dû apprécier mon passage qui l’a détournée de sa relative oisiveté.
Apprenant que j’étais française et ayant eu l’occasion de se  rendre en France pour découvrir Paris et les châteaux de la Loire, elle a trouvé l’occasion de me retenir pour une conversation fort aimable évoquant ses souvenirs qui manifestement l’avaient émue.

Très heureuse de cet échange improbable, elle a tenu à me remercier en m’offrant une série de cartes historiques dont certaines représentent les intérieurs des résidences du site qui ne se visitaient pas au moment de mon passage.
Sa générosité m’a émue à mon tour.

Ma deuxième visite s’est faite un peu plus haut sur l’île : la maison d’Alice Austen.
Pour m’y rendre, j’ai traversé un quartier résidentiel assez désert.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Alice Austen est une photographe américaine originaire de Staten Island.
Sa demeure située au bord de la baie de New-York, classée monument historique se visite pour 5$.
Cette somme, je n’ai pas eu à la débourser malgré moi. Lorsque je me suis présentée, un groupe de visiteurs pique-niquait dans le jardin et faisait des allers-retours libres entre l’intérieur et l’extérieur de la maison. Sans doute a-t-on considéré que je faisais partie de ce petit comité puisque rien ne m’a été demandé.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
La visite est assez rapide.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise
Une pièce était réservée à des portraits de femmes connues dans la communauté lesbienne à l’occasion du cinquantenaire de Stonewall.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise


A mon tour de m’installer un peu à l’écart des visiteurs pour une pause grignotage bien méritée avec une vue panoramique qui laisse place à la rêverie.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Il était temps que je prenne un bus pour récupérer le ferry gratuit à Saint-George qui m’a déposée dans le Lower Manhattan.

Un tour rapide dans le Financial district

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

suivi de l’Essex Market nouvellement ouvert que j'ai atteint en métro.
Quelques courses rapides faites pour une dinette improvisée à l’hôtel et la soirée pouvait tranquillement s’achever.

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Re: Souris Grise sous le soleil de New-York en 2019. - sourisgrise

Demain sera en couleurs.

Bons Plans Voyage New York

Voyage New York

Services voyage