Forum Bali

Mon arrivée pénible à l'aéroport de Bali

2 réponses

Dernière activité le 26/02/2020 à 09:20 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
raoultabille
Le 14 février 2020
Bonjour,

Après un très long voyage, l'arrivée à destination peut au choix, soit procurer un sentiment de délivrance, soit une sensation d'accablement.

L'aéroport de Bali ( Ngura Rai ) s'en sortait plutôt pas mal ces derniers temps.
Plus de formalités compliquées de Visa, passage en douane rapide, comptoir de taxis pre paid relativement honnête.....

Tout évolue. Et pas forcément dans le bon sens, à  Ngura  Rai.

D'ordinaire, quelques fonctionnaires distribuaient des formulaires pour l'immigration à présenter remplis , à la Police des Frontières.
Les " distributeurs " de formulaires jaunes " étaient ils absents momentanément ?
Toujours est - il que de nombreux passagers n'avaient pas ce formulaire et ils se sont fait renvoyés, après avoir fait la queue.

Ils n'avaient qu'à être plus attentifs...

Le passage en douane présente lui aussi une nouveauté.
Là où ce contrôle ne prend que quelques secondes ( à Bangkok, comme à  Yangon, Singapour ou Paris... ), Bali à choisi de faire durer le plaisir.

Il faut à nouveau remplir un formulaire et...faire la queue. Une belle fille d'attente comme les aiment les fonctionnaires pléthoriques et zélés locaux.
Le but final est de donner le formulaire à un gars  / fille en uniforme qui y jette un rapide coup d'oeil et le fout sur une pile ...et vous demande de déguerpir gentiment.

Après avoir perdu tout ce temps, on peut craindre d'arriver très en retard pour réceptionner ses bagages.
Que nenni !
Une erreur d'affichage vous permet d'attendre devant un tapis vide et qui le restera longtemps...
Désespéré, vous retournez vérifier à quel tapis de charge les bagages de votre vol. 
Vous voici devant le bon tapis.
Aller. Encore un petit quart d'heure et ca sera bon.

Nantis de votre bagage ( faut oublier les cartes sim /, il y a une queue d'enfer et ils ne donnent pratiquement pas d'explications  ), reste le taxi.
Depuis qu'il n'y a plus de comptoir " pre paid " c'est plus compliqué.

Et là, excellente nouvelle!

Le comptoir est de retour !
Enfin, les comptoirs, car il y en a 2!
En fait, ce sont des comptoirs assez bidons. Ils vous trouvent un taxi, en prenant....une petite marge.
Il ne vous reste qu' à négocier vous même le montant de la course...

Pour aller jusqu'a Legian / Semnyak, comptez 150 000Rps (10 euros ).

On doit pouvoir faire moins cher, mais la fatigue incite à être fainéant....

J'ai aperçu un grand néon " Grab ", mais la fatigue a eu raison de mon courage...

A final.
Les touristes supportent " assez bien " cette pénibilité.
C'est Bali !
L'ile bénie des Dieux!
Quelle bêtise, ce qualificatif.

Mais quelle plaie, cette manie qu'ont les fonctionnaires de toujours trouver des trucs , souvent inutiles, mais qui leurs permettent d'avoir le sentiment d'être important.

Tout cela, au milieu d'une multitude de panneaux  " publicitaires "  " NO CORRUPTION ! "

........:-)




Re: Mon départ pénible à l'aéroport de Bali

Signaler
beatrice R
Il y a 1 mois
bonjour,

au depart, plus aucune amabilité, et y'a pas interet à se tromper de queue.

Au controle sécurité l'objectif est de confisquer tout ce qui peut avoir une valeur marchande: les perches à selfie, par évidence tellement dangereuses qu'elles ne finissaient pas dans la poubelle mais dans un grand carton à part....

Quant à moi, ils ont jeté leur dévolu sur des mini ciseaux de voyage, lame de 2 cm de long, ils n'en avaient jamais vus...Comme je me suis un peu défendue en demandant à voir le reglement, et que dès lors mes ciseaux je pouvais les conserver, la discussion a pris un tour inattendu: le préposé a essayé de confisquer ma tablette, tentative échouée, j'ai été plus rapide, il a alors plongé ses mains dans mon sac et m'a volé mes clés!!!

Alors j'ai décidé de leur laisser mes ciseaux pour récupérer mes clés, mais je les ai cassés en deux avant de les jeter à la poubelle. Perdu pour tout le monde.
Les malheureuses touristes derrière moi ont fait de même avec leur perche à selfie.

Bali l'ile bénie de l'hypocrisie.


Date de l'expérience : 15/12/2019

Re: Mon arrivée pénible à l'aéroport de Bali

Signaler
raoultabille
Il y a 1 mois
Bonjour,

Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est qu'ils avaient rendu un peu plus fluide le contrôle de la Police des Frontières, en distribuant les formulaires de l'immigration dans l'avion ( comme partout ), en faisant des contrôles de douane / bagages aléatoires à l'arrivée et en mettant en -place un comptoir de taxis pre paid....

Maintenant, ils ont tout compliqué en prenant soin de placer dans le décor de belles affiches bardées du slogan " NO CORRUPTION "  !....

Et de voir ces " crocodiles galonnés " regarder consciencieusement dans le passeport ou la fiche d'immigration ce qui pourrait leur procurer une occasion de montrer leur pouvoir, ça me donne envie de repartir illico !

Après, le pompon, c'est la recherche d'un taxi pas trop malhonnête.... Et je me débrouille en bahasa indonesia......






Bons Plans Voyage Bali

Voyage Bali

Services voyage